Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

28 nov. 2011

La téléphonie mobile perturbe les abeilles

Un biologiste et apiculteur du canton Vaud en Suisse, Dr. Daniel Favre, est sur le point de montrer que les nombreux échanges téléphoniques de fin d'année perturbent les ruches. (Article, "Les abeilles détestest le Nouvel-An" de Michel Perret paru dans le journal suisse, Le Matin du lundi 14 novembre 2011.)  Voir aussi l’article publié sur le site d’ARA, (www.alerte.ch - Association Romande Alerte) , « La téléphonie mobile perturbe le comportement des abeilles » par Dr. Favre.  L’article est un résumé de son étude, publiée en anglais dans la revue "Apidologie" du mai 2011.  L'étude analyse les effets des ondes électromagnétiques provenant des téléphones mobiles sur le comportement des abeilles. 

Les abeilles détestent le Nouvel-An! Le biologiste et apiculteur Daniel Favre en est persuadé et l'a prouvé à son échelle. Echanges de voeux oblige, une tempête électromagnétique de 130 millions de SMS et d'innombrables appels téléphoniques s'abat en effet sur les ruches au passage à la nouvelle année.

«Résultat? Les abeilles sont toutes perturbées et produisent à cette période-là un bruit anormalement élevé alors qu'avant et après le Nouvel-An elles sont calmes. Mes expériences confortent donc l'hypothèse que les ondes de téléphonie mobile ne leur réussissent vraiment pas.»