Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

30 déc. 2012

Prière


Grand Père, Regarde comme nous sommes fragiles
Nous savons que dans toute la création
Seule la famille des hommes s'est écartée du chemin sacré.
Nous savons encore que nous sommes divisés et
Nous savons que nous devons nous rassembler
Pour avancer dans le chemin sacré




Grand Père, Très Saint, Apprends-nous l'amour, la compassion, l'honneur
Pour que nous puissions guérir la terre
Et nous guérir mutuellement.

28 déc. 2012

Ruée sur les accessoires anti-ondes

Tapisserie anti-Wi-Fi possédante une
armature en métal.  
Je signale ces articles des journaux suisses pour montrer les tendances actuelles en matière des reportages sur la technologie sans fil, p.ex. des accessoires anti-ondes.

Ruée sur les accessoires anti-ondes
Tribune de Genève, 14 décembre 2012 

Du slip renforcé au lit à baldaquin isolant, la peur des ondes électromagnétiques provenant des smartphones et du WiFi, a fait naître un marché d’accessoires censés protéger le corps humain.

«Au mieux, ces produits sont sans effet, et au pire ils aggravent la situation», estime cependant Jean-Philippe Desreumaux, directeur fréquences et protection de Bouygues Telecom.

Dans le cas du téléphone mobile, il indique que «si on modifie la réception, en masquant par exemple l’antenne avec un étui, l’appareil reçoit moins bien voire plus du tout le signal, et il va donc émettre encore plus fort car il n’arrive plus à joindre l’antenne relais».

18 déc. 2012

Téléphone cellulaire : catastrophe sanitaire à l'horizon ?

Ce téléphone intelligent est muni d'une application qui aide
les médecins à gérer les dossiers de leurs patients.
(photo : Béatrice de Gea, The New York Times)
par Marc Thibodeau, La Presse.ca, 9 décembre 2012 

(Paris) Les États européens doivent lancer des campagnes de sensibilisation à grande échelle sur les risques que représente l'usage intensif du téléphone cellulaire s'ils veulent éviter une «catastrophe sanitaire d'ampleur» comme celle de l'amiante ou du tabac.

Tel est du moins l'avis de la députée européenne Michèle Rivasi, qui reproche à la Commission européenne de «jouer à l'autruche» devant le problème sanitaire posé par la prolifération de ces appareils.

«Nous n'en sommes plus au stade de la précaution, mais bien de la prévention», souligne en entrevue l'élue d'origine française.

14 déc. 2012

Téléphonie en Suisse : 6 ans et déjà un abonnement

La Suisse continue d'ignorer les risques du téléphone portable chez les jeunes enfants...

Swisscom propose un abo pour les enfants dès 6 ans 
par Olivia Fuchs, 20 Minutes, 14 décembre 2012

Sunrise avait fait une offre pour les plus de 9 ans, son concurrent abaisse encore la limite.  Des experts tirent la sonnette d’alarme.

«Un natel n’a rien à faire dans les mains d’un si petit bambin. Je pense que fixer l’âge à 6 ans envoie un mauvais signal.» Le secrétaire général de la Fédération romande des consommateurs, Mathieu Fleury, estime que la nouvelle offre «easy start» de Swisscom est en contradiction avec les efforts que l’opérateur a réalisés jusqu’à présent: «Ils ont envoyé beaucoup de messages positifs, notamment en proposant des cours médias destinés aux parents, mais là ils font un pas en arrière.»

12 déc. 2012

Le boss de Belgacom (opérateur Belge) explique que le GSM, c'est dangereux

Le porte-parole de Belgacom (opérateur Belge), tout en tâchant de minimiser la réalité de la reconnaissance scientifique du danger du téléphone portable, confirme ce qu'affirme dans la presse son directeur Didier Bellens, qui a coupé le Wi-fi et limite son usage du téléphone portable - qu'il qualifie de dangereux, car il rappelle la position de l'OMS, à savoir le classement « 2B » ( "potentiellement cancérogène") des ondes de la téléphonie mobile.  Didier Bellens initie des écoliers aux dangers de l’Internet. Il explique aux enfants que le GSM, c’est mauvais et dangereux pour la santé. 

Didier Bellens, le boss de Belgacom (opérateur Belge), explique que le GSM, c'est dangereux
Sudinfo.be (Sudpresse), 25 novembre 2011

Généralement, un patron ne critique jamais le produit qu’il vend. Encore plus lorsqu’il est régulièrement visé par des études sur sa possible nocivité.

Mais cette règle de base en commerce, Didier Bellens n’en a visiblement que faire! L’homme qui est à la tête de Belgacom et donc de Proximus, initiait ce mardi des écoliers aux dangers de l’Internet, en la charmante compagnie de Justine Henin. Une initiative mise en place avec le partenariat de Child Focus et de Microsoft.

9 déc. 2012

Intolérance, susceptibilité, électrohypersensibilité : définitions

Professeur Dominique Belpomme
Le Professeur Dominique Belpomme précise la nécessaire distinction qu’il convient de faire entre intolérance, susceptibilité et électrohypersensibilité… 

« Les sujets devenus ‘électrohypersensibles’ ne sont en réalité que la partie émergée d’un phénomène de santé publique beaucoup plus vaste, car si on peut poser l’hypothèse selon laquelle le nombre des électrohypersensibles devrait atteindre une certaine limite, puisque l’électrohypersensibilité est probablement conditionnée par l’existence d’une susceptibilité génétique et/ou acquise, par contre le nombre des sujets intolérants (qui ne sont pas nécessairement génétiquement susceptibles et donc susceptibles de devenir électrosensibles) ne cessera probablement pas de croître dans les années à venir. Ainsi les électrohypersensibles sont-ils les révélateurs d’un phénomène de santé publique probablement beaucoup plus important et plus grave…

« En dehors d’une publication en cours sur l’échodoppler cérébral pulsé (encéphaloscan), bien que nous ayons la plus grande série mondiale de malades examinés pour une intolérance aux champs électromagnétiques, nous avons décidé de remettre à plus tard les publications des autres articles, pour des raisons que je donnerai ultérieurement en son temps. »

Intolérance, susceptibilité, électrohypersensibilité : définitions
publié par André Fauteux, éditeur, La Maison du 21e siècle, 24 octobre 2012

La Commission emploi et affaires sociales du Parlement européen propose une meilleure protection des travailleurs de l'UE exposés aux champs électromagnétiques

Renforcer la protection des travailleurs de l'UE exposés aux champs électromagnétiques 
Parlement européen, EMPL Politique de l'emploi, 6 décembre 2012

Les travailleurs les plus exposés aux champs électromagnétiques seront protégés plus efficacement, selon une nouvelle proposition législative visant à établir des mécanismes de protection et de nouveaux niveaux maximum d'exposition adoptée à une large majorité par la commission emploi et affaires sociales, ce jeudi. Des dérogations dans les secteurs de l'imagerie médicale et des applications militaires seront possibles afin de tenir compte de leur spécificité, ont estimé les députés.

"Ce nouveau texte vise, d'une part, à renforcer la protection contre l'exposition aux champs électromagnétiques sur le lieu de travail et d'autre part, à permettre une certaine flexibilité pour tenir compte de la spécificité de certains secteurs d'activités", a déclaré le rapporteur Elisabeth Morin Chartier (PPE, FR)

6 déc. 2012

Le spermatozoïde français se fait rare: mode de vie et environnement en accusation

Une nouvelle étude montre un déclin "significatif" de la concentration en spermatozoïdes du sperme et sa qualité entre 1989 et 2005 en France, d'après une vaste étude sur plus de 26'600 hommes.  Concernant les facteurs environnementaux, cet article mentionne les perturbateurs endocriens comme les pesticides et aussi les phtalates, bisphenol A, tabac, obésité... L'article dans la Tribune de Genève constate : "Des études ont évoqué une correlation avec la fumée, la consommation de graisses saturées ou même l'utilisation du Wi-Fi!" Lire aussi le prochain "post" sur ce blog, "Micro-ondes: Le WiFi tueur de spermatozoïdes?" du décembre 2011.

Le spermatozoïde français se fait rare: mode de vie et environnement en accusation
Romandie, 5 décembre 2012

PARIS - La concentration en spermatozoïdes du sperme des Français a baissé d'un tiers entre 1989 et 2005, un constat qui relance le débat sur le rôle joué par les facteurs environnementaux ou le mode de vie dans la fertilité masculine.

Première enquête à l'échelle d'un pays entier, une vaste étude française réalisée sur plus de 26.600 hommes accueillis pendant 17 ans dans des centres d'assistance médicale à la procréation (AMP) et publiée mercredi dans la revue européenne Human Reproduction, va dans le sens de plusieurs recherches plus limitées parues sur le sujet.

4 déc. 2012

Actions pour la sensibilisation du public sur la problématique de l'électrosmog



collection transparent

Les associations suisses Parler-Partout (www.parler-partout.ch) et ARA (www.alerte.ch) viennent d'entamer conjointement un nouveau projet pour encourager des actions de sensibilisation sur la problématique de l'électrosmog.  Il s'agit d' « Action Packs » gratuits qui contiennent un matériel ludique et informatif permettant la mise sur pied de campagnes dans des quartiers, immeubles, écoles ou autres lieux stratégiques.



Un « Action Pack » est composé d'un matériel ludique et informatif à raison de 10 exemplaires par objet, soit: 
- cartes postales "rencontre" et "WiFi"
- affiche "WiFi" pour inciter vos voisins à abandonner le Wifi (affiche à imprimer soi-même)
- autocollant de 45 mm "J'aime le câble"
- carte info Téléphone (carte à imprimer soi-même)
- brochure Electrosmog (brochure à imprimer soi-même)

Tablettes toxiques

Un de mes amis sur Facebook a appelé la tablette « VTech Inno Tab 2 » destinée aux enfants âgés de 3 à 9 ans et vendue en Europe sous le nom de "Vtech Storio 2", un morceau de « carcinogenic technojunk ». Cela m’a poussée à entreprendre des recherches sur ce gadget qui se trouvera sous beaucoup de sapins de Noel cette année. Les références de Google ne m'ont pas donné d'informations sur la composition exacte de ce "jouet", à part la mention du caoutchouc et du plastique. Presque tous les sites font l'éloge de ces tablettes et incitent les parents à les acheter pour leurs enfants. A 139.99 Euros ( à la Fnac), cela rapporte beaucoup d'argent à Vtech et aux commerçants. Le magazine des consommateurs le plus populaire de Suisse romande  Bon à savoir (391'000 lecteurs), présente la tablette Vtech comme cadeau prisé des enfants et en compare les prix dans divers magasins. Il ne mentionne pas ses effets "toxiques" pour les personnes qui la fabriquent et sur le développement des jeunes enfants qui l'utilisent. 



Par contre, j'ai trouvé un rapport de 50 pages, publié en juin 2012 par "the Institute for Global Labor and Human Rights", sur les conditions déplorables de travail dans les usines Vtech à Guangdong en Chine." Beaucoup d'employés y mènent des vies pires que celles des travailleurs à Foxcom", producteur de masse pour Apple. Il y a aussi plusieurs articles concernant les effets néfastes de ces tablettes sur le développement des jeunes enfants. 



1 déc. 2012

Conséquences environnementales de l'incendie de 1986 du dépôt de Schweizerhalle, zone industrielle du groupe pharmaceutique Sandoz près de Bâle

L'incendie de Schweizerhalle en 1986 a été une des
 pires catastrophes environnementales en Europe.
Les conséquences des catastrophes environnementales durent très longtemps...  

La polémique sur Schweizerhalle n’en finit pas
par Isobel Leybold-Johnson, swissinfo.ch, 31 octobre 2011

Vingt-cinq ans après l’accident sur le site chimique de Schweizerhalle, près de Bâle, la polémique se poursuit. Les autorités du canton de Bâle-Campagne affirment qu’aucune nouvelle mesure n’est nécessaire, ce que conteste un expert.

L'incendie de Schweizerhalle a été une des pires catastrophes environnementales en Europe.

A l’aube du 1er novembre 1986, un incendie éclate dans un dépôt de Schweizerhalle, zone industrielle du groupe pharmaceutique Sandoz, au bord du Rhin près de Bâle. Près de 1351 tonnes de pesticides et de produits agro-chimiques prennent feu.

30 nov. 2012

Documentaire : Resonance - Beings of Frequency (en anglais)

Documentaire : RESONANCE - BEINGS OF FREQUENCY par James Russell

(Le documentaire en anglais et en français n'est plus disponible "on-line" en raison de la violation des droits d'auteur.)

RESONANCE est un documentaire extraordinaire qui fait ouvrir les yeux et révèle le mal que nous nous infligeons en vivant au sein d'un océan de hautes fréquences artificielles.
Il y a deux milliards d'années, la Vie est arrivée sur cette planète, une planète qui était remplie de fréquences naturelles. Et la vie a évolué lentement baignée par cette fréquence. Inévitablement, celle-ci a commencé à s'y accorder.

Avec l'arrivée de l'humanité sur la terre, une relation incroyable s'est établie, une relation que la science commence à peine à comprendre.

La recherche montre que l'exposition à cette fréquence est une partie absolument intégrante de nous-mêmes. Elle contrôle notre santé mentale et physique, elle se synchronise avec nos rythmes circadiens, et elle soutient notre système immunitaire tout en améliorant notre sentiment de bien-être.

29 nov. 2012

Halte à l'implantation sauvage d'antennes !

Commentaire publié dans le Courrier des lecteurs du journal suisse, 24 Heures, 28 novembre 2012 :

Halte à l'implantation sauvage d'antennes !

La Suisse va lancer la 4ème génération de téléphonie mobile. A cette fin, il faut implanter de nouvelles antennes. A quel prix pour la santé? Est-ce que les opérateurs prendront soin de ne pas les installer près des lieux sensibles comme les écoles, les crèches, et les hôpitaux ? Le rayonnement électromagnétique des antennes de téléphonie mobile peut être nocif pour la santé, surtout chez les enfants et les personnes électrosensibles, estimées à 5% de la population. Récemment, la commune du Landeron, (NE), a voté unanimement (33 à 0) le soutien d'une motion visant à empêcher l'implantation sauvage de plusieurs antennes de téléphonie mobile sur le territoire de la commune. D'autres communes sont également en train de mettre en place des plans similaires sur leur territoire, suite à un arrêt du Tribunal Fédérale du 19 mars 2012 confirmant le droit des communes de planifier en priorité l'installation d'antennes sur les zones déjà affectées par les nuisances et de limiter leur implantation dans les zones d'habitation. L’ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques)  [www.alerte.ch] encourage cette initiative.

24 nov. 2012

Les maladies de la thyroïde sont montées à 43,7% chez les enfants de la ville de Fukushima


Mochizuki, Fukushima Diary, 11 septembre 2012

Les maladies de la thyroïde sont montées à 43,7% : “Quasiment un enfant sur deux a un nodule ou un kyste dans la ville de Fukushima“ 
Les enfants en bonne santé se font rares à Fukushima.

43.7% des enfants présentent des nodules ou des kystes dans la ville de Fukushima.


Les autorités de Fukushima on fait procéder à des examens de la thyroïde sur tous les mineurs de moins de 18 ans vivant dans la ville de Fukushima.

Les personnes concernées étaient 53 619 et 44 959 (83,8 %) ont été examinées. Les examens ont été effectués entre le 14 mai et le 31 août 2012.

Le 11 septembre 2012, ils ont publié les résultats pour 42 060 d’entre eux, ceux dont les examens ont été effectués avant le 24 août 2012. (Les résultats de ceux effectués entre le 25 et le 31 août ne sont pas encore publiés.)

Ces résultats montrent que 18 119 (43,1 %) d’entre eux ont des nodules thyroïdiens ≦5.0 mm ou des kystes ≦20.0 mm et 239 (0,6 %) ont des nodules ≧5,1 mm ou des kystes ≧20,1 mm. Au total, 43,7 % des enfants de la ville de Fukushima ayant été examinés présentent des nodules et des kystes.

Leurs précédents examens n’en trouvaient que 35,8 %, ce qui signifie une montée en puissance de 7,9%. (cf. A Fukushima, la fréquence des nodules thyroïdiens est 20 fois plus élevée qu’à Tchernobyl)

La fréquence des femmes ayant des nodules et des kystes ≧3,1 mm est de 130 % celle des hommes.

23 nov. 2012

Les Japonais témoignent de la contamination radioactive de Fukushima au Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies

Le Maire de Futaba devant l'OMS
Katsutaka Idogawa, le Maire de Futaba, une ville à 3 km de la centrale de Fukushima, est venu à Genève pour témoigner aux Nations Unies.  Il était reçu par le Maire de Genève, Rémy Pagani, qui a pu lui exprimer toute la sympathie et le soutien des Genevois.  Maître Toshio Yanagihara, qui représente 14 enfants du « Fukushima collective evacuation trial », a aussi témoigné.  Le professeur Michel Fernex de l'Université de Bâle a parlé des anomalies congénitales qui surviennent après l’ingestion ou l’exposition à la radioactivité.  Les Japonais sont aussi allés saluer les vigies du collectif « Independent WHO », militant-e-s qui veillent tous les jours devant l’OMS depuis plus de 5 ans, en demandant que l’OMS fasse son travail qui est d’assurer la meilleure santé possible aux populations. Or l’OMS n’a plus de département qui s’occupe de l’effet des radiations sur la santé. Elle a abdiqué ses responsabilités et cautionne les politiques du lobby nucléaire, lui-même soutenu par les puissances nucléaires. 

Deux japonais viennent témoigner à Genève 
par Odile et George Gordon-Lennox, IndependentWHO, 7 novembre 2012

17 nov. 2012

Les équipements high-tech envahissent les écoles privées en Suisse; le service public hésite encore

"Les tablettes électroniques font leur entrée à l'école"
(dessin de Burki, 24 Heures)
Les équipements high-tech (tablettes et tableaux blanc interactifs) avec connexion sans fil envahissent les écoles privées en Suisse. Les écoles publiques vaudoises résistent au tout informatique. Les autorités parlent du coût financier (et pas sanitaire) de ces équipements.   Jacques Daniélou, président de la Société pédagogique vaudoise dit, « Je ne suis pas confronté aux revendications de collègues enseignants prêts à descendre dans la rue pour demander plus de technologie ! Je sens au contraire des réticences. Il s’agit à ce stade d’une évolution prématurée et subite, dont on peine à mesurer les avantages. » Suite à l’article paru dans le journal suisse 24 Heures, lire ce que deux associations (en France et au Québec) pour la sécurité sanitaire des technologies sans fil disent au sujet des tablettes et des tableaux blanc interactifs. Ces technologies ont de nombreuses conséquences pour la santé des enfants. Le Conseil d’Etat du canton de Neuchâtel a fortement limité l’utilisation de technologie sans fil à l’école. 

La technologie à l’école, une évolution qui divise
par Karim Di Matteo, 24 Heures, 13 novembre 2012

Texte de la Motion adoptée unanimement par le Conseil général du Landeron (Suisse) visant à réglementer l'implantation des antennes de téléphonie mobile


Voici un modèle à suivre en Suisse pour le texte d’une motion visant à demander l’élaboration d’un plan et d’un règlement destinés à réglementer l’implantation des antennes de téléphonie mobile sur le territoire d’une commune. Le Conseil général du Landeron (NE) a voté unanimement (33 à 0) le soutien de cette motion le 25 octobre 2012. 



MOTION (au sens des art. 33 et ss du règlement organique) visant à demander l’élaboration d’un plan et d’un règlement destinés à réglementer l’implantation des antennes de téléphonie mobile sur le territoire du Landeron 

Argumentation

La présence d’antennes de téléphonie mobile près ou dans les zones habitées est un problème de plus en plus important et difficile à gérer pour les communes. La décision de l’OMS du 31 mai 2011 de classifier les ondes électromagnétiques comme potentiellement cancérigènes a augmenté la peur des riverains vivant près de ce type d’antennes. Les valeurs limites d’émission établies par l’ORNI [Ordonnance du 23 décembre 1999 sur la protection contre le rayonnement non ionisant] il y a une dizaine années sont somme toute obsolètes et de beaucoup supérieures aux nouvelles limites recommandées par des membres de la communauté scientifique et médicale.

15 nov. 2012

Des scientifiques de l'Université de Colombie Britannique réclament des études plus approfondies sur le vaccin HPV

Lucija Tomljenovic

Deux chercheurs, Christopher Shaw et Lucija Tomljenovic, de l’Université de la Colombie britannique (UBC) déclarent que, dans certains cas, le vaccin contre le papillomavirus humain (HPV) est susceptible de déclencher des maladies auto-immunes neurologiques et même mortelles. La recherche sur le vaccin HPV Gardasil (administré en 3 injections sur une période de 6 mois) soulève de graves inquiétudes. Le risque d’effets indésirables est largement minimisé.

Shaw et Tomljenovic ont, en octobre 2012, publié une étude dans Pharmaceutical Regulatory Affairs, s’intitulant « Décès après le vaccin quadrivalent contre le papillomavirus humain : cause ou coïncidence ? »  L’étude porte sur le cas de deux jeunes-filles qui ont été vaccinées avec le Gardasil et qui sont décédées. Les symptômes qu’elles avaient présentés ressemblaient à ceux d’une vascularite (inflammation des vaisseaux sanguins dans le système nerveux central). Les autopsies n’ont révélé aucun élément anatomique, microbiologique ou toxicologique qui pourrait expliquer ces décès. L’étude de Shaw et Tomljenovic a montré que la vascularite auto-immune pouvait avoir été déclenchée par certains anticorps anti-HPV collés aux parois des vaisseaux sanguins du cerveau.

Le fait que de nombreux symptômes rapportés aux bases de données de vaccinovigilance concernant la vaccination contre le HPV soient révélateurs de vascularite cérébrale, (bien que non reconnus en tant que tels : migraines intenses et persistantes, syncopes, convulsions, tremblements, picotements, myalgies, troubles locomoteurs et cognitifs) représente pour ces chercheurs une très sérieuse inquiétude. Ils écrivent :« Il semble que dans certains cas, la vaccination ait pu être le déclencheur de problèmes auto-immuns et neurologiques mortels. Les médecins devraient être conscients de ces liens. »

12 nov. 2012

Wi-Fi gratuit aux Hôpitaux Universitaires de Genève

Le Wi-Fi dans les chambres des patients à l’hôpital peut être nocif. En 2008, mon compagnon s’est retrouvé en chambre commune, à sept lits, après l’ablation du poumon droit (suite à un diagnostic de mésothéliome – cancer de la plèvre). Sa condition post-opératoire s’est détériorée : difficultés respiratoires et plaies qui ne cicatrisaient pas. Le patient dans le lit à côté travaillait toute la journée sur son ordinateur, connecté à Internet par le Wi-Fi. 

En juin 2008, on a installé le Wifi dans cet hôpital (HUG – Hôpitaux universitaires de Genève) – 200 antennes déployées dans les unités de soins des sites hospitaliers, y compris la Maternité, l’Hôpital des enfants, le Service de médecine palliative, et l’hôpital pour les personnes âgées.

L’article paru dans le magazine des HUG « Pulsations » en juin 2008 montre le niveau d’ignorance des professions médicales à Genève concernant les risques des technologies sans fil. Quand je leur ai écrit en 2010, le Directeur général des HUG a répondu, « Considérant l’absence de preuves, dans l’état des connaissances scientifiques actuelles, que l’exposition aux antennes Wi-Fi puisse être à l’origine de problèmes de santé, mais également de preuves de la totale innocuité de cette technologie, les [HUG] n’envisagent pas de revenir sur la décision d’offrir cette nouvelle prestation à leurs usagers, compte tenu notamment des avantages de l’utilisation du Wi-Fi à l’hôpital pour le confort des patients … »

10 nov. 2012

Les apiculteurs stoppent une antenne

Merci à l’ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques - www.alerte.ch - ) pour cet article.

Les apiculteurs stoppent une antenne 

Le 19 septembre 2012 la cour de justice de Zutphen en Hollande a annulé un permis d'installation d'une antenne UMTS vu sa proximité des ruches. 

Les juges ont retenu que la défense n'avait pas apporté suffisamment de preuves scientifiques que les rayonnements UMTS (30 KHz - 300 GHz) ne contribuent pas à la disparition des abeilles.

8 nov. 2012

"Comment un OGM, un pesticide et un système peuvent être toxiques" par Gilles-Eric Séralini

Gilles-Eric Séralini (au centre) et son équipe
"On lit ici ou là que des millions d'animaux et d'Américains mangent des OGM tous les jours depuis des années, sans conséquence aucune : comment proférer une telle contre-vérité ? Outre-Atlantique, les filières ne sont pas séparées, les OGM pas étiquetés, aucune épidémiologie n'est donc possible. 

"La transparence des données sanitaires, les études de long terme et l'expertise contradictoire sont des nécessités absolues. Nous pouvons contribuer à les mettre en place. L'explosion des maladies chroniques depuis une soixantaine d'années devrait inciter nos responsables politiques à prendre en compte les alertes en matière de santé et d'environnement, et à ne pas cautionner la réfutation précipitée, la mise au pilori organisée.

"C'est de conscience et de solidarité que notre société a besoin ; en un mot, de sagesse. Les scientifiques ont le droit de se tromper. Mais ils ont le devoir d'éviter ce qui peut être évitable : la plupart des grands scandales de santé publique le sont. La science que je pratique n'est pas faite pour nourrir l'ogre insatiable de la finance mais pour protéger les êtres humains d'aujourd'hui et de demain."

Comment un OGM, un pesticide et un système peuvent être toxiques 
par Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l’université de Caen, Criigen,
Le Monde, 26 octobre 2012

5 nov. 2012

La destruction de la nature par l'électrosmog - Des abeilles, des oiseaux et des hommes

Merci à Robin des Toits pour cet extrait du document d'Ulrich Warnke.


La destruction de la nature par l’« électrosmog » - Des abeilles, des oiseaux et des hommes - Ulrich Warnke - 1er novembre 2007

La destruction de la nature par l’« électrosmog ». Les effets de la téléphonie mobile et des techniques de communication sans fil. Une publication de Kompetenzinitiative zum Schutz von Mensch, Umwelt und Demokratie (Initiative Compétence pour la protection de l’homme, de l’environnement et de la démocratie). 


Les champs électromagnétiques : une condition et une menace pour la vie
(extrait de l'introduction) 

Nous sommes concernés par ces phénomènes, et cela pas seulement en raison des retombées économiques.

2 nov. 2012

Sécurité nucléaire : un rapport européen pointe les centrales françaises

Centrale nucléaire de Temelin,
République tchèque
Le rapport sur la sécurité du parc nucléaire par la Commission européenne révèle : « Les normes de sûreté des centrales nucléaires en Europe sont en général élevées, mais des améliorations sont recommandées pour divers éléments de la sûreté dans pratiquement toutes les centrales nucléaires européennes.  » L'Union européenne compte 147 réacteurs dans 14 pays, dont 58 en France, et 24 nouveaux réacteurs sont en projets, dont six sont déjà en construction: 2 en Bulgarie, 1 en Finlande, 1 en France et 2 en Slovaquie. Lire l’article publié sur nongazdesschistesinfo et l’extrait du communiqué de presse de la Commission européenne du 4 octobre 2012 qui le suit. 



Sécurité nucléaire : un rapport européen pointe les centrales françaises
nongazdesschistesinfo.com, 1er octobre 2012

Le rapport sur la sécurité du parc nucléaire européen, qui sera dévoilé demain [4 octobre 2012], chiffrerait à 25 milliards d'euros les travaux de mise en conformité. Le parc français serait le plus vulnérable.

La commission européenne ne montrera « aucune complaisance » sur la sécurité du parc nucléaire européen, qui est « en général satisfaisante », a affirmé lundi le commissaire à l'Energie Gunther Oettinger, sans démentir la découverte « de centaines d'insuffisances », surtout en France. « Nos contrôles de sécurité ont été stricts, sérieux et menés en toute transparence. Ils ont permis de révéler ce qui allait bien et là où il fallait apporter des améliorations », a-t-il assuré dans une déclaration écrite transmise à la presse. « En général, la situation est satisfaisante, mais nous ne devons avoir aucune complaisance », a-t-il ajouté.

1 nov. 2012

"L'agriculture suisse n'est pas prête pour les OGM"

Par Luigi Jorio, swissinfo.ch

Le monde agricole n’est pas opposé par principe aux organismes génétiquement modifiés. Mais cultiver des OGM dans les conditions actuelles est impensable et le moratoire national devrait donc être prolongé jusqu'en 2017, juge l'Union suisse des paysans.
Les plantes génétiquement modifiées ne sont nuisibles ni pour la santé humaine, ni pour l’environnement. C’est en substance la conclusion à laquelle est parvenu le Programme national de recherche (PNR) sur l'utilité et les risques des OGM dans l’agriculture. Dans les conditions actuelles, le bénéfice économique de cette biotechnologie est cependant «modeste» pour les paysans, peut-on lire dans le rapport final du PNR 59.

Mais au-delà de ces considérations purement économiques des chercheurs, qu’en pensent les paysans? Comment évaluent-ils les gains potentiels et les désavantages de ces cultures, alors qu’elles sont interdites par un moratoire introduit en 2005? Entretien avec le Vaudois Bernard Nicod, «typique agriculteur de plaine», comme se définit lui-même ce membre du comité directeur de l'Union suisse des paysans (USP). 

29 oct. 2012

Le Landeron (Suisse) réglemente ses antennes

L'ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques - www.alerte.ch) a transmis cette bonne nouvelle.

Le Landeron réglemente ses antennes

Le jeudi 25 octobre 2012 le Conseil général du Landeron a voté une motion visant à une meilleure planification de l'implantation des antennes de téléphonie mobile sur son territoire.

La bonne nouvelle nous parvient de nos confrères de l'Association Stop Antennes (ASA). Cette association a déjà fait parler d'elle par son opposition à une antenne de Sunrise tout près des habitations.

Tous les membres du Conseil général présents ont appuyé sans retenue la motion qui a été déposée par le parti du Canette. L'ASA tient à remercier tous les partis (Canette, UDC, Socialiste, Libéral-radical) qui ont unanimement soutenu cette motion visant à empêcher l'implantation sauvage d'antennes de téléphonie mobile un peu partout sur le territoire de la commune. Le Tribunal Fédéral (TF) a déjà statué que les communes peuvent mettre en place de tels plans. Au mois de mars 2012, le TF a donné son feu vert (arrêt 1C_449/2011 du 19 mars 2012) à un plan destiné à réglementer l'implantation des antennes de téléphonie mobile dans les différentes zones de la commune d'Urtenen-Schönbühl (BE). Il a débouté les opérateurs Swisscom, Orange et Sunrise qui ont tout fait pour empêcher qu'un tel plan soit mis en place. D'autres communes sont également en train de mettre en place des plans similaires sur leur territoire. L'ASA vous encourage à faire de même. La motion qui a été acceptée se trouve ici.

26 oct. 2012

Des applications pour smartphones font la promotion du tabac - et l'arrêt du tabac !


Applications aberrantes : 107 applications pour smartphones font la promotion du tabac. Le smartphone est un outil idéal pour le marketing.  Au même temps, l’Université de Genève a développé une application qui aide à arrêter de fumer ! 




Des applications pour smartphones font la promotion du tabac
par Aude Lecrubier, Medscape France, 22 octobre 2012 

Plus d'une centaine d'applications pro-tabac sur smartphones !

Sydney, Australie—Une étude publiée dans la revue Tobacco Control montre qu'à côté des centaines d'applications smartphones « santé », figurent désormais des applications, aux objectifs plus douteux, qui véhiculent une image attrayante du tabac : un réel danger pour les adolescents, d'après les auteurs [1]. 

Nasser BinDihm (School of Public Health, Sydney Medical School, University of Sydney, Sydney, Australie) et coll. s'interrogent sur la légalité de ce nouveau type de propagande au vu de l'article 13 de la convention cadre sur le contrôle du tabac de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui interdit la promotion et la publicité des produits à base de tabac dans les medias [2].

25 oct. 2012

Fukushima : Les mesures de sécurité des autorités japonaises sont un leurre

Tokyo/Genève, le 23 octobre 2012 

Entre le 10 et le 17 octobre dernier, un groupe d’experts internationaux en radioprotection de Greenpeace a effectué des mesures de radioactivité dans la ville de Fukushima et dans le bourg évacué d’Iitate. Florian Kasser, chargé de campagne nucléaire de Greenpeace Suisse, se trouvait parmi eux. Les résultats de ces mesures ont été annoncés officiellement lors d’une conférence de presse à Tokyo. Les stations de mesures officielles sous-estiment systématiquement les dangers liés aux rayonnements. Pour Greenpeace, le gouvernement japonais maintient délibérément le flou quant aux risques réellement encourus par la population.

La délégation de Greenpeace a testé les 40 stations de mesures officielles de la ville de Fukushima. Il est frappant de constater que dans près de 75% des cas, il suffit de s’éloigner de quelques pas pour mesurer des taux de radiations nettement plus élevés. Dans un rayon de 25 mètres autour des stations de mesures, on peut retrouver une radioactivité jusqu’à 6 fois supérieure au taux officiellement mesurés. « Les mesures officielles se font dans des endroits décontaminés. Cela donne un faux sentiment de sécurité à la population », déclare Florian Kasser. 

En réalité, la décontamination dans la ville de Fukushima n’avance que trop lentement. Il existe toujours des points de contaminations radioactive intense – des Hot Spots – où la radioactivité peut atteindre un taux 1'000 fois supérieur à celles observées dans les stations de mesures officielles, notamment au centre ville et dans des endroits de détente tel que des jardins publics.

24 oct. 2012

Les dangers des iPads


SIX CENT MILLE.  (600 000). C’est le nombre de tablettes pour enfants qui pourraient, selon les experts, être vendues en 2012.  L'association safeinschool.org a récemment fourni les informations sur les dangers des iPads au « WEEP Initiative » (Wireless Electrical and Electromagnetic Pollution, Canada – www.weepinitiative.org). On achète ces outils pour les écoles en Europe. 

[Voir ce vidéo, "iPad WiFi Radiation" qui montre la mesure du rayonnement d'un iPad connecté au WiFi.]

« J’aimerais attirer votre attention sur le fait que les iPads connectés au Wi-Fi (en contact direct avec le corps des enfants : mains, genoux, abdomen etc.) représentent un danger pour leur santé, similaire à celui des téléphones mobiles.

« Un smartphone moyen utilise 35 fois plus de largeur de bande qu’un téléphone mobile ordinaire, la tablette utilise jusqu’à 121 fois plus de largeur de bande. 


« Au Canada, les parents et les écoles dépensent des milliers et des milliers de dollars pour acheter les iPads destinés aux domiciles et aux salles de classe (même s’ils coûtent trois fois plus qu'un Netbook câblé). On donne aux bambins les iPads comme jouets. J’ai été horrifiée d’apprendre qu’un parent a mis un iPad à côté de l'oreiller d’un jeune enfant pour lui permettre d’écouter des histoires et de la musique. Il faut informer les parents.


21 oct. 2012

Cancer du sein : les jeunes de plus en plus touchées

Certaines femmes mettent leur portable dans leur soutien-gorge,
d'autres dans leur sac et le portent en bandoulière sur
l'épaule.  Celui-ci repose très souvent sur le sein.

«Les facteurs de risques à l’origine des cancers du sein chez les jeunes femmes sont sûrement différents de ceux qui expliquent la maladie chez les patientes plus âgées.  Si une femme développe un cancer à 25 ans, c’est qu’elle a été exposée à des facteurs de risques 10 à 15 ans plus tôt, autrement dit très jeune,» explique Christine Bouchardy, professeure et directrice du Registre genevois des tumeurs.



Le rayonnement non ionisant  comme facteur de risque?  Selon l’oncologue français, le Professeur Dominique Belpomme : « Bien qu’il ne soit pas encore prouvé avec certitude qu’elles [les radiations électromagnétiques pulsées] sont cancérigènes, il est néanmoins très probable qu’elles sont à l’origine de cancers du sein chez la femme jeune. » (Guérir du cancer ou s’en protéger, Pr Dominique Belpomme, 2005).

Cancer du sein : les jeunes de plus en plus touchées
par Céline Garcin, Tribune de Genève, 8 octobre 2012 

Une étude européenne confirme ce que Genève a relevé en 2007: une hausse des cas chez les moins de 40 ans

Des déchets hautement radioactifs rentrent en Suisse

Dessin de Burki paru dans 24 Heures
Après la catastrophe de Fukushima au Japon, la Suisse a décidé de sortir du nucléaire. Elle compte actuellement cinq réacteurs nucléaires qui doivent être mis peu à peu hors service d'ici à 2034. Le 17 octobre 2012, un train de déchets nucléaires hautement radioactifs retraités est parti de la France pour la Suisse. « Ce 8e transport porte à 308 le nombre de conteneurs retournés vers le pays depuis 2001, » a constaté le groupe nucléaire, l’Areva, qui a jusqu'à fin 2015 pour tout renvoyer en Suisse. 

Des déchets radioactifs rentrent à la maison
par Caroline Zuercher, Tribune de Genève, 19 octobre 2012 

Alors que le débat sur le stockage en profondeur bat son plein, un convoi de déchets vitrifiés arrive dans notre pays

Ce sont trois wagons très particuliers qui ont quitté mercredi Valognes [France], un terminal situé dans la péninsule de la Hague, à quelques kilomètres de l’usine Areva de retraitement des déchets nucléaires. A leur bord, 84 conteneurs et des déchets renvoyés à la Suisse après leur vitrification. Ils sont issus de combustibles ayant permis de produire « l’équivalent d’environ douze ans de consommation électrique d’une ville comme Zurich ». Leur destination : le site d’entreposage de Zwilag, à Würenlingen (AG). L’itinéraire et la durée du trajet sont tenus secrets. Tout juste Catherine Argant, directrice de la communication à l’usine Areva de la Hague, précise-t-elle que la livraison devrait arriver à destination après « un ou deux jours ».

15 oct. 2012

"Résonance" : Documentaire sur les effets des ondes électromagnétiques sur l'organisme


Merci à l'ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques - www.alerte.ch ) pour ce résumé du documentaire, réalisé par Serge Fretto, qui montre non seulement les effets dommageables des ondes électromagnétiques mais aussi les effets positifs constatés dans les recherches médicales et agronomiques.


Résonance 
(Du à une violation du droit de l'auteur, ce film n'est plus disponible sur le Web en français.)

C'est le titre d'un documentaire par Serge Fretto, réalisateur indépendant à Strasbourg, qui donne une vision tout à fait différente et originale sur les effets des ondes sur l'organisme. Le réalisateur résume son film ainsi:

« Ce film présente la cellule vivante sous un nouvel éclairage. Capable de capter et d'émettre des ondes électromagnétiques artificielles et naturelles, elle se comporte comme un véritable circuit électronique. Dans un monde où les ondes sont omniprésentes, ce film va à la rencontre d'experts et de chercheurs qui nous présentent leurs travaux et nous offrent des clefs inédites de compréhension des effets des ondes sur le vivant. »

Attention: ARA vous conseille de prendre votre temps et de visionner ce documentaire intégralement, parce qu'il en vaut la peine! [Plus disponible sur Vimeo, mais sur Youtube en anglais : 
http://www.youtube.com/watch?v=E31vNK19e0A ]

L'originalité de ce documentaire est qu'il montre non seulement les effets dommageables des ondes électromagnétiques mais aussi les effets positifs constatés dans les recherches médicales et agronomiques. Contrairement aux autres documentaires de ce genre, l'approche du réalisateur reste rigoureusement scientifique et il ne tombe jamais dans le piège de l'ésotérisme. A la fin du documentaire, le réalisateur se permet quelques réflexions philosophiques, sans pour autant perdre la crédibilité du contenu.

Alors, les ondes sont-elles dommageables ou plutôt bénéfiques ?

Tout dépend de l'intensité et de la qualité des ondes. Leurs effets bénéfiques sont constatés dans une plage d'intensité beaucoup plus proche du niveau naturel. Dans notre environnement moderne, l'intensité des ondes d'origines techniques (GSM, DECT, Wi-Fi etc.) peut atteindre un niveau de quelques millions de fois plus élevé que le niveau naturel dans lequel la terre a évolué. De plus, les ondes d'origines techniques sont souvent pulsées et particulièrement agressives pour l'organisme.

Ceux qui croient encore que les effets des ondes électromagnétiques n'ont pas été prouvés scientifiquement sont certes bien aveugles. En effet, des milliers d'études ont établi des effets bio-physiologiques. L'industrie du sans fil continue à maintenir la confusion en disant « Aucun effet sur la santé n'a été scientifiquement établi ». Dans ce message, l'accent est mis sur la santé. En effet notre modèle scientifique a beaucoup de peine à établir les effets sur la santé d'une façon reproductible. Ceci parce que la notion de la santé est trop complexe et difficile à définir et non parce que ces effets n'existent pas.

A consommer sans hésitation !

Cri du coeur d'une électrosensible

Lettre ouverte et cri du coeur de Kathya Heppell, publié sur le site de la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique (www.cqlpe.ca).

"Bientôt, il n'y aura plus un endroit sur terre qui ne sera pas envahi par l'électrosmog. Plus un centimètre carré d'où vous ne pourrez plus texter à votre douce la description du pet' que vous avez fait ce matin en vous réveillant. Nulle part d'où on ne pourra pas appeler une ambulance... parce que la mort rôde, mieux vaut prévenir, n'est-ce pas !? Il y a des ados qui font des crises cardiaques dans des écoles secondaires dotées d'un réseau WiFi. On n'a jamais vu autant de jeunes enfants mourir de leucémie et de tumeurs cérébrales depuis une décennie. Mais là, faut que je m'arrête... parce que faut pas faire peur au monde. Le monde, quand il a trop peur, il se réfugie dans le déni et préfère garder son cellulaire sous son oreiller ..."

Le 5 octobre 2012

Voici ma réaction viscérale et émotive devant les drames qui se pointent à l'horizon avec la venue des compteurs-émetteurs au Québec.

« Vous êtes pas écoeurés de mourir bande de caves ! C'est assez ! » - Claude Péloquin - C'est ce que j'ai envie de hurler à la tête des gens qui osent encore me dire sérieusement que rien n'est prouvé quant aux dangers des téléphones cellulaires et des effets toxiques et réels des compteurs-émetteurs, ZigBee, routeurs puissants des voisins, routeurs et collecteurs des compteurs, antennes-relais, hot spots, du WiFi dans les écoles, dans les parcs, les autobus publics et scolaires, wagons du métro ainsi que pour les parcomètres et lampadaires et tutti quanti, bref, que tout cela reste controversé, sans plus.

J'ai aussi envie de cracher cette exclamation déchirante de Péloquin au visage de ceux qui croient naïvement qu'une industrie qui génère des milliards de dollars de profits pourrait docilement accepter de commander des études objectives sur ses propres produits de consommation. De l'enfoncer aussi à travers le coeur de l'insensible qui me dit « moi, je sens rien; ça me rend pas malade »... pendant que je pleure de désespoir en écoutant et en lisant nos médias donner la parole aux vendus et pseudo-scientifiques de l'industrie qui ne ratent pas une occasion de semer la désinformation, le doute et la controverse dans l'esprit de ceux qui ne vivent que par et pour ces technologies.

Mais je suis une femme bien élevée, je me contiens et je tente de discuter doucement, calmement et intelligemment avec celui ou celle qui ne se sent pas bien depuis peu, qui souffre soudainement d'insomnies (« ça fait trois nuits que je me réveille à 4 h du matin et que je ne me rendors pas ! »), d'acouphènes (« ça bourdonne dans mes oreilles-je deviens fou ! »), de maux de têtes plus fréquents et plus intenses (« pourtant, je n'ai pas bu hier »), de troubles digestifs (« j'ai l'air d'une femme enceinte de douze mois »), de problèmes de concentration (« koudonc, j'suis-tu en train de devenir Alzheimer ? ») ou de palpitations cardiaques inexplicables (« j'suis assise dans mon fauteuil et mon coeur bat comme si je venais de courir dix kilomètres »). Vous savez, parfois, l'oreille souffrante est plus attentive aux conseils qui pourraient la soulager qu'un ado sur son Xbox en passe de devenir le champion mondial des combats entre armées extraterrestres.

Il faut commencer par expliquer la victoire presque absolue de la campagne de dénigrement médiatique, politique, économique et sociale menée contre le consensus scientifique mondial actuel, qui ne cesse de plus de se confirmer et de s'étendre. Il faut ensuite faire comprendre que pour chaque scientifique payé par l'industrie des technologies sans fil, qui vit grassement dans le mensonge de ses études tronquées, truquées, déformées et remaniées (ça ne vous fait pas penser à l'amiante, la cigarette et le DDT ?!), des centaines d'autres scientifiques vivent dans la pauvreté et le mal-être de ceux qui savent mais qui n'ont pas les moyens de tenir tête à ces industriels sans scrupules. Parce qu'ils savent bien que ces multinationales richissimes les poursuivront, les diffameront, les ridiculiseront, leur feront perdre leur subventions en versant de généreux dons à l'établissement universitaire qui les abrite en échange de leur discrédit, voire de leur congédiement. Eh oui... les ravages plus qu'inquiétants de ces technologies sur des rats, souris, mouches, ¦ufs de poulet et f¦tus animaux et humains déformés, qui ont été observés à maintes reprises aux alentours et à l'intérieur des champs électromagnétiques, sont biens réels. Ce n'est pas de la science-fiction et ça s'en vient près de chez vous.

Bientôt, il n'y aura plus un endroit sur terre qui ne sera pas envahi par l'électrosmog. Plus un centimètre carré d'où vous ne pourrez plus texter à votre douce la description du pet' que vous avez fait ce matin en vous réveillant. Nulle part d'où on ne pourra pas appeler une ambulance... parce que la mort rôde, mieux vaut prévenir, n'est-ce pas !? Il y a des ados qui font des crises cardiaques dans des écoles secondaires dotées d'un réseau WiFi. On n'a jamais vu autant de jeunes enfants mourir de leucémie et de tumeurs cérébrales depuis une décennie. Mais là, faut que je m'arrête... parce que faut pas faire peur au monde.

Le monde, quand il a trop peur, il se réfugie dans le déni et préfère garder son cellulaire sous son oreiller plutôt que de commencer à se demander pourquoi le Code de sécurité 6 (norme canadienne d'exposition des êtres humains à la puissance des micro-ondes) serait dix mille fois plus contraignant en Russie qu'ici ? C'est comme si en Russie, on disait qu'il est dangereux de tomber d'un mètre, alors qu'au Canada, une chute de dix mille mètres serait sans danger ! Pensez-y deux minutes; ça ne vous donne pas envie de vous poser des questions ? Dans l'affirmative, faites-vous votre propre opinion, posez des questions, lisez, fouillez, comparez, cherchez à savoir.

Je continue cependant malgré tout de croire que nous aurons la sagesse d'adopter le principe de précaution en attendant d'établir des normes d'exposition véritablement sécuritaires, afin de procéder à un déploiement intelligent de ces merveilleuses et indispensables technologies sans fil*. D'ailleurs, ne vous méprenez pas à mon sujet, je travaille à l'ordinateur et j'adore Internet haute vitesse ! Je travaille toutefois avec un système filaire, dont l'innocuité est avérée.

Lorsque la vérité sortira enfin de l'ombre et du contrôle d'industriels multimilliardaires sans foi ni loi, quand vous saurez de quoi il s'agit quand on parle des effets sur le vivant des irradiations provenant des cellulaires, des compteurs-émetteurs, de la ZigBee, des routeurs puissants des voisins, des routeurs et collecteurs des compteurs, des antennes-relais, des hot spots, du WiFi dans les écoles, parcs, autobus publics et scolaires et wagons du métro et pour les parcomètre et lampadaires, etc., vous vous sentirez beaucoup mieux et vous cesserez de mourir, bande de caves !

Ceci dit, sachez-le, avec ma plus tendre bienveillance,

Kathya Heppell (kheppell@axion.ca) Sutton

14 oct. 2012

A votre bonne santé, Monsanto !

Dessin de Burki paru dans 24 Heures
Commentaire par Philippe Saegesser, paru dans le Courrier des lecteurs, 24 Heures  (journal suisse), 5 octobre 2012:

A votre bonne santé, Monsanto !

Récemment, nos médias se sont fait l'écho de résultats alarmants au sujet d'une étude expérimentale menée sur l'animal en lien avec la consommation de maïs génétiquement modifié, résistant à un herbicide, et produit par la multinationale Monsanto.  L'avalanche de réactions qui a suivi, contredisant cette étude, est à la mesure des enjeux commerciaux: colossale!

Comme par le passé face à certains travaux relayant les effets néfastes de la cigarette, nous assistons à une vague de contestations et de mises en doute, portant cette fois sur la validité d'études critiques à l'égard des OGM.  L'histoire se répète!

13 oct. 2012

Nos téléphones portables sont bourrés de produits toxiques !

L'iPhone 5 est cinquième au
classement des moins toxiques

Article écrit par Jennifer Maherou Créé, 10 octobre 2012 publié sur le site ASEF (Association Santé Environnement France)

Les téléphones portables seraient mauvais pour la santé à plus d’un titre ! Après les doutes sur les ondes électromagnétiques, ils sont maintenant pointés du doigt en raison des nombreux produits chimiques qu’ils contiennent. C’est ce qu’a montré l’organisation écologiste américaine Ecology Center qui vient de publier les résultats d'une vaste étude menée sur 36 modèles de téléphones portables mis sur le marché depuis cinq ans par dix constructeurs.

Pour savoir ce qui se cache dans ces mobiles, les chercheurs les ont intégralement démontés pour analyser tous leurs composants : processeur, circuits imprimés, écran, boutons, batteries... Ainsi, plus de mille échantillons ont été passés au crible, à la recherche de 35 éléments ou substances chimiques.

Plomb, brome, chlore, mercure et cadmium, chaque téléphone analysé contenait au moins un de ces produits toxiques et dangereux. Le plus toxique d’entre eux est l'iPhone 2G, apparu en 2007. Quant aux meilleurs élèves, il s’agit du Motorola Citrus, de l'Apple iPhone 4S et du LG Remarq. L'iPhone 5, tout fraichement sorti, est cinquième au classement des moins toxiques, tandis que son grand rival, le Samsung Galaxy S III, arrive en 9ème position.

22 sept. 2012

Apple: Champion de l'obsolescence programmée

Avec l'iPhone 5, 4S pourrait devenir obsolète
(Itsuo Inouye/SIPA)
Côté noir du nouvel iPhone 5 : l’obsolescence programmée de ce gadget a un impact désastreux pour la planète. 

iPhone 5 d'Apple: contre l'obsolescence programmée de ce gadget, nous demandons une loi

par Martine Laplante, Présidente "Amis de la Terre", Le Plus du Nouvel Observateur, 13 septembre 2012.   
Édité par Lisa Beaujour Auteur parrainé par Henri Rouillier 

LE PLUS. Apple a dévoilé son nouvel iPhone 5 ce mercredi soir lors d'une keynote. Un modèle de plus, soupire l'association les Amis de la Terre, qui s'alarme des conséquences désastreuses pour la planète, de produits tout sauf durables. 


HIGH-TECH. 13,3 millions de smartphones, 3,4 millions de tablettes vendus en France rien qu’en 2012 ! Apparus il y a moins de 5 ans, ces appareils se sont imposés sur le marché et dans nos vies. Présentés à grand renfort de publicité et marketing comme indispensables, ces gadgets électroniques ont un impact environnemental inversement proportionnel à leur taille. Or, argent, cobalt, tantale ou encore terres rares sont devenus nécessaires à leur fabrication.

19 sept. 2012

Toxicité « alarmante » pour des rats nourris avec un maïs OGM

"Les résultats sont alarmants. On observe par exemple deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées. Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes", a expliqué à l'AFP Gilles-Eric Seralini, professeur à l'Université de Caen, qui a dirigé l'étude.


Toxicité « alarmante » pour des rats nourris avec un maïs OGM, selon une étude
Good Planet.info, 19 septembre 2012

CAEN (AFP) - (AFP) - Des rats nourris avec un maïs OGM meurent plus jeunes et souffrent plus souvent de cancers que les autres, selon une étude de long terme à paraître mercredi en ligne dans la Revue internationale "Food and Chemical Toxicology" [résumé disponible ici en anglais] et présentée par ses auteurs comme une "première mondiale".

"Les résultats sont alarmants. On observe par exemple deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées. Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes", a expliqué à l'AFP Gilles-Eric Seralini, professeur à l'Université de Caen, qui a dirigé l'étude.

Deux cents rats ont été alimentés pendant deux ans maximum soit avec un maïs OGM NK603 seul, soit avec ce maïs OGM traité au Roundup, soit avec du maïs non OGM traité au Roundup, herbicide le plus utilisé au monde. Ces deux produits sont la propriété du groupe américain Monsanto.

Tumeurs chez les rats alimentés avec un maïs OGM produit par Monsanto

18 sept. 2012

"Divergence sur le luxe du nucléaire"

Le Président de la France, François Hollande, "n'a rien promis
d'autre que la fermeture de la centrale de Fessenheim".
« En France [qui compte 58 réacteurs nucléaires générant 75% de l'électricité], le lobby [nucléaire] est un Etat dans l’Etat. » L’industrie nucléaire, « c’est 500 000 emplois en France. » En mai 2011, la Présidente de la Confédération suisse, Doris Leuthard, annonçait la décision gouvernementale de sortir du nucléaire progressivement. Les cinq réacteurs en fonction fermeront lorsqu’ils seront en bout de course, au plus tard en 2034. Aucune autre centrale ne sera construite. Le Parlement a finalement laissé la porte ouverte au nucléaire, pour autant qu’une nouvelle technologie plus sûre soit opérationnelle.

Divergence sur le luxe du nucléaire
Editorial par Olivier Bot, Responsable rubrique Monde, Tribune de Genève, 28 août 2012

Quand Arnaud Montebourg, le ministre français du Redressement productif, dit que «le nucléaire est une filière d’avenir», il dit la vérité. L’Agence internationale de l’énergie atomique a évalué à plus de 100% la progression de son usage sur la planète d’ici à 2030, essentiellement en Inde et en Chine. Quand il justifie le choix du nucléaire en parlant d’une «énergie pas trop chère», le ministre français ment.

50% des médicaments sont inutiles


"Laisser sur le marché des médicaments inutiles voire dangereux est déjà inquiétant, mais qu’ils soient remboursés par la Sécurité sociale l’est tout autant. Surtout lorsqu’on découvre que la France pourrait économiser de 10 à 15 milliards d’euros." 

50% des médicaments sont inutiles 
par Gabriel Vedrenne avec Anne Le Gall, publié le 13 septembre 2012 sur Europe1

Le constat de deux experts est accablant : la France gaspillerait plus de 10 milliards par an.


L’Afssaps a beau avoir été transformée en Agence du médicament suite au scandale du Mediator, rien n’y fait : le système de contrôle des molécules mises sur le marché reste aussi opaque selon deux spécialistes, les professeurs Philippe Even et Bernard Debré. Ces derniers ont donc décidé de passer au crible les 4.000 médicaments les plus répandus pour en pointer les vertus mais aussi et surtout les dangers. Un gaspillage qui coûte cher en termes de santé mais aussi de finances publiques. 


7 sept. 2012

Archives du Next-Up

Merci au WEEP Initiative pour ces archives du Next-Up (photos) sur le rayonnement ionisant et non ionisant.  (Accès aux articles :  par abonnement.)
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/2012.php


24 août 2012

Les scientifiques russes publieront un rapport sur les recherches menées en Russie depuis 50 ans au sujet des radiofréquences et champs électromagnétiques


Professeur Yuri Grigoriev
Nos remerciements à Teslabel (www.teslabel.be) pour la traduction de ce document très important venant du UK Radiation Research Trust (www.radiationresearch.org) . Texte originel en anglais. 

Selon le Professeur Oleg Grigoriev : “Il faut inclure les associations non gouvernementales dans les discussions et la Recherche, et leur accorder la même importance qu'aux représentants du Gouvernement et de la communauté scientifique. Les ONG qui représentent les électrosensibles sont une nouvelle force, il faut les considérer comme acteurs à part entière. Des décisions prises sans les ONG, n'auront aucune valeur.”



(23/08/12) Le RNCNIRP, Russian National Committee on Non-Ionizing Radiation Protection , publie un rapport détaillé sur les recherches menées en Russie depuis 50 ans, au sujet des radiofréquences et champs électromagnétiques. 



Eileen O’Connor, directrice du UK Radiation Research Trust , et Sissel Halmøy, président de la International EMF Alliance et secrétaire général de l'association norvégienne de protection contre les radiations, se sont rendus en Russie, accompagnés d'autres chercheurs et défenseurs de l'Environnement .

19 août 2012

LE Restaurant qui offre un rabais pour dîner sans téléphone portable

Christine Hoch, Directrice du « Center for Safer Wireless » a signalé cet article. Une très bonne initiative de la part des propriétaires d'un restaurant de Los Angeles. (Article en anglais: Radio 89.3KPPC)

LE Restaurant
qui offre un rabais pour dîner sans téléphone portable

C’est devenu un objet qui fait partie des ustensiles de la table des restaurants : couteau, fourchette, serviette et... téléphone portable.

La nouvelle habitude des clients est de dîner constamment distraits: « texting » fréquent avec les amis, « tweeting » photo du repas qu'on va prendre, ou « emailing » au patron. Pour de nombreux utilisateurs de smartphones, il est difficile de se concentrer sur la cuisine et l’entourage.

Depuis peu, un restaurant de Los Angeles donne aux convives une raison d'éteindre le monde numérique, en offrant à ceux qui le souhaitent de laisser leurs téléphones mobiles à la porte contre un rabais de 5 % sur l’addition. Le propriétaire- chef, Mark Gold, de « Eva Restaurant », situé à Beverly Boulevard près de N. Gardner Street, espère que ceci donnera à ses clients l’occasion de se détendre, d'apprécier la cuisine et surtout de s’entretenir en personne avec la famille et les amis présents.

Internet et santé : Le Rapport du Conseil fédéral suisse ne mentionne pas les risques de l'usage excessif d'Internet, connecté par les technologies sans fil

Le Conseil fédéral suisse vient de présenter un rapport annonçant que l’utilisation excessive d'Internet peut être addictive et avoir des conséquences physiques et psychiques. La plupart du temps, on accède à Internet par technologies sans fil. Il serait donc utile que les autorités lancent une campagne d’éducation concernant les risques de l'utilisation de ces technologies pour la santé, surtout chez les enfants et les femmes enceintes : sensibiliser les parents, les enseignants et autres professionnels, y compris les médecins, et informer les jeunes. 

 En 2008 déjà, le MfE (Médecins en faveur de l’environnement, 1'500 en Suisse) a publié une information mentionnant la suspicion de l’existence d’un lien entre certains troubles de santé et le rayonnement émis par la technologie sans fil, comme les téléphones portables et le Wi-Fi. Des symptômes tels que maux de tête, fatigue, troubles du sommeil, difficultés de concentration et d’autres ont été cités. Les mesures de précaution suggérées par le MfE : privilégier les réseaux d’ordinateurs reliés par câble, utiliser le réseau fixe et un téléphone avec fil pour de longues conversations téléphoniques, éteindre et/ou déconnecter les appareils et les installations électriques en cas de non utilisation.

Voici les extraits de deux articles sur le rapport que le Conseil fédéral suisse a présenté le 15 août 2012 : 

15 août 2012

Compteurs intelligents : des experts dénoncent la "désinformation flagrante"

La Maison du 21e siècle a demandé au médecin David Carpenter, professeur de santé publique à l’Université d’Albany (New York), son avis sur une lettre publiée dans le quotidien montréalais Le Devoir le 24 mai dernier et qui affirmait que les compteurs intelligents sans fil ne présentent aucun risque pour la santé. Une quarantaine d’experts internationaux – dont deux médecins québécois – ont bonifié ou endossé l’avis suivant. English version.

Compteurs intelligents : des experts dénoncent la "désinformation flagrante"

Le Dr David O. Carpenter
Nous, les soussignés, sommes un groupe de scientifiques et de professionnels de la santé qui ensemble avons cosigné des centaines d’études révisées par des pairs sur les effets des champs électromagnétiques (CEM) sur la santé. Nous tenons à rectifier la désinformation flagrante que l’on retrouve dans la lettre sur les compteurs « intelligents » sans fil publiée dans Le Devoir le 24 mai dernier. Présentée par un groupe d’ingénieurs, de physiciens et de chimistes québécois, cette lettre reflète un manque de compréhension évident de la science qui justifie les préoccupations quant à l’impact sur la santé des CEM de radiofréquences (RF)/micro-ondes émises par ces compteurs.Compteurs intelligents : des experts dénoncent la "désinformation flagrante"


Des papillons mutants découverts près de Fukushima

Papillon bleu non mutant
Papillon bleu mutant
Des papillons mutants découverts près de Fukushima

Article de France Info (14 août 2012).  




Des chercheurs japonais ont découvert aux alentours de la centrale accidentée de Fukushima Daiichi des papillons qui ont souffert de mutations génétiques suite à l'exposition radioactive. Ces insectes auraient plusieurs malformations. Les résultats ont été publiés dans Scientific Reports, un journal diffusé sur le net par l'éditeur du magazine Nature. 

Selon les scientifiques de l'Université Ryukyu d'Okinawa (sud-ouest), environ 12% des petits papillons bleus (Zizeeria maha) qui ont été exposés à la radioactivité à l'état de larves lors de l'accident nucléaire en mars 2011, ont développé de "graves anomalies". Ce sont notamment des ailes plus petites mais également des pattes et des antennes plus longues avec une malformation des yeux.