Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

29 oct. 2012

Le Landeron (Suisse) réglemente ses antennes

L'ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques - www.alerte.ch) a transmis cette bonne nouvelle.

Le Landeron réglemente ses antennes

Le jeudi 25 octobre 2012 le Conseil général du Landeron a voté une motion visant à une meilleure planification de l'implantation des antennes de téléphonie mobile sur son territoire.

La bonne nouvelle nous parvient de nos confrères de l'Association Stop Antennes (ASA). Cette association a déjà fait parler d'elle par son opposition à une antenne de Sunrise tout près des habitations.

Tous les membres du Conseil général présents ont appuyé sans retenue la motion qui a été déposée par le parti du Canette. L'ASA tient à remercier tous les partis (Canette, UDC, Socialiste, Libéral-radical) qui ont unanimement soutenu cette motion visant à empêcher l'implantation sauvage d'antennes de téléphonie mobile un peu partout sur le territoire de la commune. Le Tribunal Fédéral (TF) a déjà statué que les communes peuvent mettre en place de tels plans. Au mois de mars 2012, le TF a donné son feu vert (arrêt 1C_449/2011 du 19 mars 2012) à un plan destiné à réglementer l'implantation des antennes de téléphonie mobile dans les différentes zones de la commune d'Urtenen-Schönbühl (BE). Il a débouté les opérateurs Swisscom, Orange et Sunrise qui ont tout fait pour empêcher qu'un tel plan soit mis en place. D'autres communes sont également en train de mettre en place des plans similaires sur leur territoire. L'ASA vous encourage à faire de même. La motion qui a été acceptée se trouve ici.



L'Association Stop-Antennes n'est pas contre le progrès technologique et la téléphonie mobile. Elle s'oppose par contre à ce que des antennes de téléphonie mobile soient implantées au milieu de quartier d'habitations et de façon anarchique. Personne ne connaît aujourd'hui les effets des ondes électromagnétiques sur la santé humaine. L'OMS a toutefois classé ces dernières comme étant potentiellement cancérigènes et le rapport Bioinitiative a demandé l'abaissement des seuils limites à 0.6 V/m ce qui est 10 fois moins que les limites actuelles.

Un opérateur comme Swisscom installe chaque année 300 nouvelles antennes de téléphonie mobile sur le territoire suisse. La téléphonie de 4ème génération (LTE) est à nos portes et elle demandera la pose de nouvelles antennes. Peut-être qu'aujourd'hui il n'y a pas d'antenne visible près de votre habitation mais qu'en sera-t-il demain? Personne n'est à l'abri d'un voisin ou d'une entreprise qui décide d'accepter d'héberger une antenne sur son terrain. Du jour au lendemain, vous pouvez vous retrouver avec une antenne de téléphonie mobile à quelques mètres de votre séjour, chambre à coucher à vous et/ou vos enfants, terrasse, jardin, etc. Les opérateurs n'ont que faire de votre santé ou de l'esthétisme de votre environnement... Les opposants du Landeron au projet en cours de Sunrise ont pu le constater amèrement.

La question est simple: Voulons-nous vivre dans un environnement où les antennes seront omniprésentes?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire