Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

13 oct. 2012

Nos téléphones portables sont bourrés de produits toxiques !

L'iPhone 5 est cinquième au
classement des moins toxiques

Article écrit par Jennifer Maherou Créé, 10 octobre 2012 publié sur le site ASEF (Association Santé Environnement France)

Les téléphones portables seraient mauvais pour la santé à plus d’un titre ! Après les doutes sur les ondes électromagnétiques, ils sont maintenant pointés du doigt en raison des nombreux produits chimiques qu’ils contiennent. C’est ce qu’a montré l’organisation écologiste américaine Ecology Center qui vient de publier les résultats d'une vaste étude menée sur 36 modèles de téléphones portables mis sur le marché depuis cinq ans par dix constructeurs.

Pour savoir ce qui se cache dans ces mobiles, les chercheurs les ont intégralement démontés pour analyser tous leurs composants : processeur, circuits imprimés, écran, boutons, batteries... Ainsi, plus de mille échantillons ont été passés au crible, à la recherche de 35 éléments ou substances chimiques.

Plomb, brome, chlore, mercure et cadmium, chaque téléphone analysé contenait au moins un de ces produits toxiques et dangereux. Le plus toxique d’entre eux est l'iPhone 2G, apparu en 2007. Quant aux meilleurs élèves, il s’agit du Motorola Citrus, de l'Apple iPhone 4S et du LG Remarq. L'iPhone 5, tout fraichement sorti, est cinquième au classement des moins toxiques, tandis que son grand rival, le Samsung Galaxy S III, arrive en 9ème position.


Jeff Gearhart, directeur de recherches à l'Ecology Center a précisé que les téléphones mobiles sont toxiques et pleins de produits chimiques à risques… mais qu’ils s'améliorent. En effet, d’après cette étude, ce sont les mobiles les plus récents qui contiennent le moins de produits chimiques.

Selon le chercheur, les préoccupations des consommateurs poussent les fabricants à dessiner et à produire des produits plus sains.

Le risque d'ingérer les produits toxiques contenus dans un mobile reste limité, même si on l’utilise souvent. En revanche, l'usure des composants peut rendre les volatils et on peut les respirer.

Ce qui est également inquiétant, c’est que ces substances peuvent entraîner des pollutions à chaque étape du cycle de vie du téléphone. Lors de la fabrication, le personnel des constructeurs peut être exposé à fortes doses à ces produits et une fois jetés à la poubelle, les mobiles sont susceptibles de libérer les polluants dans l'air, les sols et les nappes phréatiques.

Jeff Gearhart a rappelé que ces produits chimiques entraînent des malformations congénitales, des difficultés d'apprentissage et d'autres graves problèmes de santé.

Si vous ne savez pas quoi faire de vos anciens téléphones, consultez nos petits conseils pratiques en cliquant ici, ou encore, ici !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire