Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

12 déc. 2012

Le boss de Belgacom (opérateur Belge) explique que le GSM, c'est dangereux

Le porte-parole de Belgacom (opérateur Belge), tout en tâchant de minimiser la réalité de la reconnaissance scientifique du danger du téléphone portable, confirme ce qu'affirme dans la presse son directeur Didier Bellens, qui a coupé le Wi-fi et limite son usage du téléphone portable - qu'il qualifie de dangereux, car il rappelle la position de l'OMS, à savoir le classement « 2B » ( "potentiellement cancérogène") des ondes de la téléphonie mobile.  Didier Bellens initie des écoliers aux dangers de l’Internet. Il explique aux enfants que le GSM, c’est mauvais et dangereux pour la santé. 

Didier Bellens, le boss de Belgacom (opérateur Belge), explique que le GSM, c'est dangereux
Sudinfo.be (Sudpresse), 25 novembre 2011

Généralement, un patron ne critique jamais le produit qu’il vend. Encore plus lorsqu’il est régulièrement visé par des études sur sa possible nocivité.

Mais cette règle de base en commerce, Didier Bellens n’en a visiblement que faire! L’homme qui est à la tête de Belgacom et donc de Proximus, initiait ce mardi des écoliers aux dangers de l’Internet, en la charmante compagnie de Justine Henin. Une initiative mise en place avec le partenariat de Child Focus et de Microsoft.

Et lorsqu’un enfant lui pose des questions sur les dangers du téléphone portable, le patron du premier opérateur GSM du pays n’y va pas par quatre chemins: Il explique aux enfants de l’Ecole du Centre de Woluwe-Saint-Pierre que le GSM, c’est mauvais et dangereux pour la santé

“ En journée, c’est mieux d’utiliser une oreillette, car le GSM, ça chauffe ”, a-t-il d’abord expliqué. “ Les ondes sont dangereuses. La nuit, il vaut mieux le couper. Si vous utilisez votre téléphone comme réveil, vous devez aussi l’éteindre. ”

Quant au surf sur Internet, le boss de Belgacom le déconseille: “ C’est bien, mais attention, cela coûte cher. Attendez d’être à la maison sur le WiFi. ”

Des propos surprenants qui ont forcément fait sourire Marc Debont, journaliste sur Télé-Bruxelles, qui en les écoutant, les a immédiatement partagés sur Twitter.

Contacté, le porte-parole de Belgacom ne s’annonce pourtant pas surpris par la teneur ceux-ci: “ Didier Bellens ne fait qu’annoncer les principes de précautions recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Rappelons que jamais rien n’a été prouvé sur la nocivité du GSM. Quant au fait qu’il vaut mieux surfer sur le WiFi, c’est logiquement lié au lancement de notre réseau public WiFi avec Fon. ”

On espère désormais que l’exemple de Didier Bellens servira à d’autres. On attend impatiemment que les grands cigarettiers reconnaissent haut et fort que le tabac nuit gravement à la santé.

“ Soyez prudents. ” BELGA

---
Source : http://www.sudinfo.be/248245/article/actualite/belgique/2011-11-25/didier-bellens-le-boss-de-belgacom-explique%C2%A0que-le-gsm-c%E2%80%99est-dangereux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire