Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

13 mars 2013

Les enfants utilisent de plus en plus les tablettes


«Ces nouveaux comportements ne semblent en tout cas pas inquiéter les parents, puisque 76% d'entre eux considèrent que c'est une bonne chose que les plus jeunes enfants se familiarisent de plus en plus tôt avec les nouveaux outils numériques».  Cette ignorance et le manque de responsabilité de la part des parents exigent une meilleure réglementation par les autorités de la santé publique et les gouvernements des outils électroniques destinés aux jeunes enfants.


Les enfants aussi utilisent de plus en plus les tablettes
par Sébastien Thévenet, Le Figaro, 27 septembre 2012

Un sondage de l'institut CSA souligne la hausse de l'utilisation des tablettes tactiles chez 
les moins de 12 ans, alors que de nouveaux produits destinés aux enfants s'apprêtent à être commercialisés.

La tablette tactile est-elle en passe de devenir le nouveau compagnon des plus petits? C'est ce que porte à croire un sondage de l'institut CSA pour l'observatoire Orange Terrafemina publié aujourd'hui. Il souligne l'utilisation de plus en plus fréquente des tablettes tactiles par les enfants dans les foyers équipés: selon les parents, 71% de leur(s) enfant(s) de moins de 12 ans «utilise(nt) fréquemment ou de temps en temps» la tablette présente dans le foyer, 67% la liseuse, 55% l'ordinateur, 51% la TV connectée et 43% le téléphone multifonction.

L'utilisation «précoce» des nouveaux outils numériques par les jeunes enfants semble «être souvent consciemment initiée par les parents», dont l'achat d'applications spécialisées se développe, note le rapport. Plus d'un tiers des possesseurs de téléphone multifonction ou de tablette (38%) déclare avoir déjà acheté «au moins une fois une application spécialement pour un enfant de moins de 12 ans, 27% l'ayant même fait plusieurs fois». Parmi ces applications, les plus fréquentes sont les jeux: 84% des parents concernés par l'acte d'achat déclarent avoir déjà acheté une application «pour jouer», 46% une «application éducative» (de lecture, d'écriture, de culture) et 36% une application «pour raconter des histoires».

Alors que les ventes mondiales de tablettes informatiques devraient dépasser les 100 millions d'unités cette année, les terminaux spécifiquement destinés aux enfants connaissent un succès commercial croissant. Leap Pad, la tablette du leader américain Leap Frog, vient d'être primée aux États-Unis par le site Toy Insider. Quant à la chaîne de magasins de jouets Toys'R'Us, elle s'apprête à lancer le 21 octobre son propre appareil baptisé «Tabeo», un écran tactile de 7 pouces de diagonale (17,8 centimètres) vendu 149,99 dollars (115 euros). 

Une utilisation qui fait débat

«Ces nouveaux comportements ne semblent en tout cas pas inquiéter les parents, puisque 76% d'entre eux considèrent que c'est une bonne chose que les plus jeunes enfants se familiarisent de plus en plus tôt avec les nouveaux outils numériques», peut-on lire dans le rapport publié aujourd'hui. De la même manière, seuls 12% des parents estiment que cela sera plus tard «un désavantage pour les enfants, car cela les habitue à avoir accès à tout facilement sans faire d'efforts».

Cet enthousiasme est tempéré par de nombreux professionnels de santé, comme le psychiatre Serge Tisseron , pour qui «le jeune enfant a besoin en priorité d'autres choses que d'écrans». «De la même manière que la culture du livre a précédé celle des écrans, le jeune enfant a d'abord besoin de repères spatiaux et temporels que rien ne permet mieux de construire que les jouets traditionnels et les livres d'images», peut-on lire sur son blog. «Si les écrans prennent trop tôt la place des activités traditionnelles, l'enfant risque d'être fragilisé par eux et d'échouer à construire une pensée organisée et logique», ajoute-t-il.

Ce sondage intervient alors que les pouvoirs publics s'interrogent sur l'utilisation des nouvelles technologies au sein de l'institution scolaire. Le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, souhaite mettre en place un conseil de l'innovation afin d'étudier la question, tandis que le rapport de l'Académie des sciences concernant l'effet des écrans sur les cerveaux des enfants devrait être rendu public en janvier 2013.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/09/26/01016-20120926ARTFIG00695-les-enfants-aussi-utilisent-de-plus-en-plus-les-tablettes.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire