Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

27 juin 2013

Inde : Noida décide de faire démanteler 300 sites d'antennes-relais de téléphonie mobile

Merci à Sosthène Berger (www.gigasmog.ch) pour ce sommaire de l’article en anglais (http://www.dailypioneer.com/city/noida-to-relocate-300-mobile-towers.html).

Inde : Noida décide de faire démanteler 300 sites d’antennes-relais de téléphonie mobile

Noida est une ville de proche de New Delhi, peuplée essentiellement de gens aisés voire très riches.

Sous la pression des habitants et par l'intermédiaire d'une fédération (Federation of Noida Residents Welfare Association) et à cause des effets sur la santé, l'autorité de la ville vient de prendre une décision avant-gardiste: Faire démanteler tous les sites d'antennes-relais de téléphonie mobile installées sur des immeubles [y compris les antennes se trouvant sur les hôpitaux et autres institutions] et les faire relocaliser à l'extérieur des lieux habités, ceci jusqu'à fin juillet !

300 sites et huit opérateurs sont concernés. Cette décision fait suite à un jugement du tribunal qui impose une relocalisation des antennes. Mais les habitants vont même plus loin puisqu'ils réclament des mesures pénales à l'encontre des opérateurs et de leurs actes répréhensibles. En effet, plusieurs centaines de sites d'antennes ont été installés illégalement.

Cette décision rappelle ce qui s'est passé l'an dernier en Espagne, à Olvera (11 000 habitants) où le conseil général de la ville a décidé à l'unanimité de bannir toute antenne-relais de son territoire, afin de préserver un environnement sain aux citoyens.

Les plus clairvoyants ne s'en laissent plus conter et commencent à réagir de manière intelligente.

Liens vers les information originales:
www.dailypioneer.com/city/noida-to-relocate-300-mobile-towers.html

/www.wavesguard.es/blog/blog/pleno-de-ayuntamiento-aprueba-por-unanimidad-la-primera-localidad-libre-de-radiaciones-electromagneticas/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire