Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

4 sept. 2013

Téléphones portables, Wifi : Les industriels cherchent à masquer les risques pour ne pas avoir à en assumer les conséquences juridiques et économiques (coûts de santé)

Cet article a paru dans un journal local, distribué aux habitants de 6 quartiers à Genève.  Bien qu’il promeuve des appareils de protection, il nous avertit des risques sanitaires des technologies sans fil.  Malheureusement, l’article ne mentionne pas des moyens pratiques pour réduire l’exposition aux ondes électromagnétiques tels que : éteindre le Wi-Fi et les téléphones sans fil DECT chez vous, notamment pendant la nuit, mieux, les remplacer avec une connexion filaire pour les ordinateurs et les téléphones.  Voir les conseils pratiques pour l'utilisation des téléphones portables de l’Association médicale de Vienne à la fin de cet article.

Ecrans, portables, WiFi, comment se protéger ?
 par Léna Abi Chaker, Nouvelles, septembre 2013

Téléphones portables, connexions sans fil et autres appareils électroniques modernes, nous les utilisons tous les jours avec parfois en filigrane, des questions sur leur influence sur notre santé.  Les utilisateurs sont divisés et les industriels pourraient chercher à masquer les risques pour ne pas avoir à en assumer les conséquences juridiques et économiques, tels que les coûts de la santé.


… la bonne démarche devrait être d’identifier les nuisances et leur trouver une parade, plutôt que de rester dans l’incertitude ou subit des effets sans le savoir.  Durant cette décennie, de nombreux scientifiques de haut niveau ont mené des études pendant que nous utilisons ces appareils…

Dans notre vie de tous les jours, divers maux peuvent nous inquiéter, sans toujours nous donner clairement de pistes.  Pour certaines personnes, le lien est clair car ils se sentent perturbés par les ondes, souffrant de migraines, d’insomnies, d’irritabilité, de troubles de la vue, de la concentration ou encore d’une lassitude générale… tant de maux que l’on range aujourd’hui sous le terme d’électro-sensibilité.  Ceci touche à notre expérience personnelle. 

Au niveau de la recherche scientifique, partout dans le monde, des preuves s’empilent et ont conduit l’OMS et le CIRC à classer les ondes des téléphones portables comme potentiellement cancérigènes.  Le lien des ondes avec le cancer du cerveau a été reconnu par la Cour de cassation italienne dans un arrêté récent et par le registre danois du cancer, suite à l’augmentation de cette maladie de 40% en 10 ans.  D’après une étude de l’Université d’Athènes, ces ondes altèrent des protéines du cerveau.  Le Journal of Epidemiology, quant à lui, constate que les bébés irradiés dans le ventre de leur mère ont 50% plus de risque de développer des problèmes comportementaux.  Le gouvernement espagnol, enfin, constate une augmentation du cancer du sein lié aux pollutions électromagnétiques, une pollution sur le lieu de travail que certains assureurs ne couvrent plus au niveau de la responsabilité des employeurs.

Pertes cognitives

Et dans l’avenir ?  Si l’on regarde vers le pays le plus « en avance » au monde, la Corée du Sud, avec 67% des plus de 16 ans qui possèdent un natel, 10 à 15% des utilisateurs ont des troubles cognitifs légers, d’après l’étude du psychiatre Park Ki-Jeong, validée par le professeur Manfred Spitzer.  Il s’agit d’une nouvelle maladie appelée « démence numérique », due à un sous-développement du cerveau droit, siège de l’affectivité et de la créativité, par manque d’utilisation.  De manière générale, le gouvernement sud-coréen comptabilise une augmentation de 37% des troubles cognitifs chez les 20-40 ans et touchant plus de 160 000 adolescents…


10 règles pour l’utilisation des portables

1. Téléphoner le plus rarement et le plus brièvement possible.  Il serait bon que les enfants et les jeunes en dessous de 16 ans n'utilisent pas du tout le portable.
2. Ne jamais garder le portable contre l'oreille pendant la recherche de communication.
3. Ne pas téléphoner dans la voiture, le bus, le train: le rayonnement y est plus puissant.
4. D'une manière générale, tenir le portable le plus loin possible du corps pendant l'envoi de SMS.
5. Pendant la communication, se tenir à quelques mètres de distance d'autres personnes. Elles aussi reçoivent les rayonnements.
6. Ne jamais laisser son portable dans la poche du pantalon. Le rayonnement peut avoir des effets néfastes sur la fertilité masculine.
7. Toujours éteindre son portable la nuit. Ne jamais le déposer à proximité de la tête.
8. Ne pas jouer à des jeux sur son portable.
9. Les écouteurs ne sont pas inoffensifs. Le fil a un effet conducteur du rayonnement.
10. Les Wireless LAN (WiFi) c.à.d. UMTS provoquent un rayonnement à haute dose.

Informations de l'Association Médicale de Vienne, Autriche (Weihburggasse 10-12, A-1010 Wien) 
www.aekwien.at/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire