Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

11 oct. 2013

L'utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations - Interview avec le Dr Barrie Trower - mai 2012 - 2

Des transcriptions de deux interviews de 2012 avec le Dr Barrie Trower, postées en 4 parties.

L’utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations

Posté par Webmestre le 8 octobre 2013
Source : NewsOfTomorrow

Transcription de l’interview de mai 2012

(Partiellement transcrite en anglais ici)

Effet biologique de l’exposition aux micro-ondes

Il a été démontré qu’un enfant normal allant à l’école, qui utilise pendant seulement 2 minutes un téléphone portable, voit ses ondes cérébrales modifiées pendant 2 heures. Et ça a été publié. Durant ces 2 heures, le cerveau de l’enfant ne fonctionne pas normalement, ce qui peut se traduire par différents effets. Si l’enfant est à l’école, et qu’il passe un appel rapide depuis la cour de récréation, il pourra avoir un manque de concentration, une hyperactivité, un mauvais comportement, ou quoi que ce soit du genre. Et cela s’estompe progressivement en 2 heures.

Mais on ne parle ici que d’un appel de 2 minutes. Si l’enfant passe un appel toutes les quelques heures, le cerveau sera influencé en permanence. Et l’industrie a déjà publié le fait qu’un enfant utilisant des micro-ondes juste avant de dormir perturbera totalement son sommeil. Je crois avoir vu 200 écoles en Europe où un émetteur a été installé dans la cour de récréation ou juste à côté, et où des leucémies sont apparues. Il y a eu des procédures de mises en accusation au parlement, parce que 18 enfants je crois, qui n’avaient pas 11 ans, avaient développé des leucémies près d’un émetteur.

Ces cancers atteignent des proportions épidémiques. Il y a toutes sortes de cancers désormais. Je sais qu’en Chine, il y a eu une augmentation de 3000 % du cancer de la parotide. Cette glande se trouve sur le côté du visage, là où vous tenez votre portable. Il y a aussi des cancers de l’œil, et bien sûr, des tumeurs du cerveau. Il y en a un nombre incroyable. J’ai lu dans un rapport qu’au Canada, les gens sont si inquiets du nombre de tumeurs du cerveau qu’ils ont re-diagnostiqué 10,000 tumeurs cérébrales pour les faire passer pour des cancers du système endocrinien, afin qu’elles n’apparaissent pas dans les statistiques. Et je sais que dans l’Union européenne les cancers prennent des proportions épidémiques. Il s’agit généralement de cancers entre l’oreille et le cerveau.

Le grand tissu de mensonges et de tromperies du gouvernement et de la science

Il y a quelques années, notre gouvernement a exigé que les scientifiques ne parlent que des effets des micro-ondes relatifs à la chaleur. « Vous ne parlerez pas d’autre chose. » C’est pourquoi on ne parle que de ça, et qu’ils nient tout ce qui n’est pas en lien à la chaleur. Ils nient même leurs 40 années de recherches qui les ont conduit là. Bien qu’ils ont dit avant que cela peut causer le cancer, et tous les autres dommages, maintenant ils disent : « non, impossible ». Ne faites attention qu’à la chaleur et tout ce qui compte est la chaleur.

[…] J’appelle cela du mensonge. Je crois n’avoir jamais autant vu de ma vie de menteurs dans le gouvernement. Pour le dire simplement, ils ont fait toutes ces recherches, ils connaissent les dangers, et ils ont décidé de mentir au public pour juste éviter les poursuites judiciaires et augmenter les profits de l’industrie. J’ai cela écrit noir sur blanc. De sorte que ces 40 dernières années, le gouvernement britannique a menti à la population, tout comme le gouvernement américain, canadien, australien… ils ont menti pour protéger l’industrie, pour protéger leurs profits, pour se protéger des poursuites… Ils sont purement et simplement des menteurs et on peut le prouver.

J’ai déclaré, à Burmingham, dans ce pays, il y a probablement 15 ans, et je n’ai pas changé d’avis depuis, que je crois que cette industrie, et les parties du gouvernement qui l’encourage, seront responsables de plus de morts et de souffrances que tous les groupes terroristes du monde réunis. Avec la croissance de cette industrie ces derniers 15 ans, je dirais maintenant que ces gens vont probablement causer plus de morts et de souffrance que toute la Seconde Guerre mondiale. Est-ce un génocide ? Oui, sans l’ombre d’un doute. Et oui, ils vont rester impunis, car ils sont intouchables, ils sont en dehors de la loi.

Qui prend ces décisions en réalité ? Est-ce sanctionné par l’OMS ?

Bien sûr que non. Ce sont les mêmes gens qui siègent sur les certificats ICNIRP, sur notre gouvernement, sur les agences de protection sanitaire, et qui siègent sur l’OMS. Ce sont les mêmes. Il n’y en a probablement pas plus d’une vingtaine. En effet, ils vont à mon avis commettre le pire génocide qu’a connu la planète. Pas juste chez les humains, mais aussi sur chez les animaux, les plantes. Ils vont probablement causer plus de destruction qu’une guerre mondiale et dans quelques centaines d’années, quiconque aura survécu se demandera ce que nous avons fait pour l’arrêter.

L’histoire de la recherche sur l’homme sans le plein consentement.

A la fin de la guerre il y eut l’Opération Paperclip. La plupart des scientifiques ont été graciés pour toutes les personnes qu’ils avaient tué et sur lesquelles ils avaient mené leurs expériences. On leur a attribué de nouvelles identités, principalement aux Etats-Unis, et ils vivaient une vie civile ordinaire. Ils étaient très bien payés, et ils travaillaient dans des laboratoires pour le gouvernement américain. Toutes leurs recherches ont changé de main. L’Opération Paperclip est le point de départ de tout le reste… du contrôle mental, des drogues, etc. Ils ont utilisé toutes leurs ressources… et il y avait un grand nombre de scientifiques.

Pour vous donner un exemple d’expérience, je sais qu’une de leur sous-rubriques concernait l’exposition de micro-ondes sur des femmes enceintes. Ils ont découvert qu’ils pouvaient provoquer une augmentation de 57.7% des fausses couches, et ce n’est qu’une de leurs expériences. Ce qu’ils faisaient en réalité était de tuer 57% de tous les enfants.

Ils combinaient des micro-ondes, ou ondes électromagnétiques, avec du LSD (diéthylamide de l’acide lysergique) sur des enfants de 4 ans… Ils menaient des expériences sur les gens, les faisaient souffrir autant qu’ils le voulaient, et parfois mourir. Peu importe si les personnes finissaient dans des cages en métal, ou des tombeaux de pierre. Comme je vous l’ai dit, toutes les limites ont été franchies, car il n’y a rien de plus bas que de s’attaquer à un utérus ou à un enfant. Vous ne pouvez pas tomber beaucoup plus bas, et c’est ce qu’ils faisaient.

Je n’ai jamais connu personne qui ne pouvait résister à un lavage du cerveau. Personne. En trois semaines. Je peux vous faire tuer quelqu’un en trois semaines. Et je n’ai pas peur de dire que ça a déjà été fait. J’ai eu un appel téléphonique à propos de cet homme qui a tué 70 personnes en Norvège. Quelqu’un m’a demandé si il pouvait être programmé pour le faire ? La réponse est oui, sans aucune hésitation. C’est extrêmement facile. Chacun de leurs programmes comportait des centaines de sous-programmes, et leur budget s’évaluait en milliards de dollars.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, un comité a été formé, par tous les alliés occidentaux, les Etats-Unis, et la Russie. On l’a appelé le Traité de Nuremberg. Celui-ci a été accepté par tous les pays à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il était conçu pour se protéger des gens comme Josef Mengele, le médecin de la mort. A Auschwitz, il conduisait des expériences sur des jumeaux. Puis il y a eu les japonais, torturant les américains, menant des expériences sur les soldats européens… C’est pourquoi on a fait le Traité de Nuremberg. Il était très bien défini et très distinct. Il disait qu’aucune expérience ne devait être menée sur personne, quelle que soit la raison, sans leur consentement – et cela inclut le rayonnement micro-onde. Et avant de donner leur consentement, les personnes devaient connaître tous les détails sur la durée de l’expérience, les conséquences, les dangers potentiels, et tous les troubles de santé éventuels. Cela devait être pleinement compris et expliqué, et ils devaient donner leur consentement individuellement.

Cela inclut Tetra, qui est une expérience qui va continuer jusqu’en 2018, étudiant les cancers et dommages cérébraux. Quiconque utilise Tetra est donc hors la loi… Mener des expériences avec Tetra et des micro-ondes, sur les gens, le personnel de service, les officiers de police, est donc illégal au regard du traité de Nuremberg.

De ce que je sais, le Code de Nuremberg a été créé après les procès de Nuremberg. Durant ces procès, il y avait des procès spécifiques nommés les procès des médecins. Vous souvenez-vous des condamnations prononcées ?

Ils ont été pendus. Je l’ai écrit ! Je l’ai écrit dans mes articles et je l’ai dit à la radio, j’étais d’ailleurs sur une radio internationale il y a 2 semaines, émettant dans 95 pays, et j’ai dit qu eles scientifiques à la fin de la guerre ont été pendus pour ce que les scientifiques aujourd’hui font en totale impunité.

http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/de-la-societe/science-du-controle/lutilisation-des-micro-ondes-dans-le-controle-des-populations

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire