Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

7 oct. 2014

Sein contre portable: danger

OCTOBRE : Mois de sensibilisation au cancer du sein

Sein contre portable:  danger
par Meris Michaels, Tribune de Genève (courrier des lecteurs), 19-20 octobre 2013

Les cas de cancer du sein chez les jeunes femmes augmentent à Genève. Cette tendance a été confirmée par des études au niveau européen. Une des raisons pourrait-elle être leur habitude de tenir leur téléphone portable dans le soutien-gorge ? Les fabricants de portables avertissent les utilisateurs d'éviter le contact avec la peau. Les notices d’Apple, par exemple, conseillent de garder l’iPhone à une distance d'au moins 15 mm du corps, car ces appareils émettent un rayonnement électromagnétique, classé possiblement cancérigène par l’OMS. Aux Etats-Unis, certains médecins voient de plus en plus de cancers du sein chez des femmes de 21 à 39 ans, sans prédispositions génétiques au cancer, mais qui, depuis plusieurs années, portaient leur téléphone dans le soutien-gorge une partie de la journée. Ces tumeurs sont parfois agressives et, en dépit d’une mastectomie, il y a des métastases. Garder le portable dans le soutien-gorge est plus commun qu’on ne croyait chez les jeunes femmes : pendant le jogging, en conduisant la voiture, pour les cacher à l’école ou au travail... La sensibilisation de la jeunesse aux risques de cette pratique doit désormais faire partie des campagnes de prévention du cancer du sein.

1 commentaire:

  1. Hello Meris, il n'y a pas que le portable qui est dangereux pour les seins. Tu trouveras des infos ici:
    http://fr.slideshare.net/Yves971/le-danger-du-soutien-gorge-52
    ou si tu préfères en Anglais:
    http://fr.slideshare.net/Yves971/the-hazards-of-wearing-a-bra-52-26823140
    En plus du danger du portable, les jeunes femmes portent de plus en plus de soutien gorge qui modifient la forme naturelle de la poitrine et qui compriment en empêchant la circulation naturelle des fluides. Les femmes qui ont réussi à supprimer cet accessoire après deux à trois mois ne trouvent que du confort avec disparition des kystes et des douleurs de dos et d'épaules. Même les fortes poitrines trouvent ce bénéfice.
    Les élastiques bloquant les fluides corporels dans les seins plus le portable égale un cocktail hautement dangereux...

    RépondreSupprimer