Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

13 nov. 2013

Cancer et environnement : Conférence grand public - Genève - 20 novembre 2013 - Emission de la RTS

Cancer et environnement : Conférence grand public
Salle communale de Chêne-Bougeries, Route du Vallon 1, Chêne-Bougeries
Mercredi 20 novembre 2013

Ecoutez cette émission de la RTS sur la conférence

Cancer et environnement
Des agents suspects ou coupables ?

- Le diesel
- Les OGM
- Les sels d’aluminium
- Les examens radiologiques répétés

Programme:

Accueil

Introduction
Pr André-Pascal Sappino, spécialiste FMH en oncologie médicale

Quels liens entre la pollution et la survenue des cancers du poumon ?
Pre Christine Bouchardy, médecin responsable du Registre genevois des tumeurs

OGM et cancers : une tentative d’analyse critique à propos d’une affaire scientifique et médiatique 
Dr Jean-Yves Nau, journaliste et docteur en médecine

Aluminium et cancer du sein : les déodorants sur le banc des accusés
Pr André-Pascal Sappino, spécialiste FMH en oncologie médicale

De nouveaux travaux renforcent le lien soupçonné entre sels d'aluminium et augmentation des cancers du sein, a annoncé l'oncologue genevois André-Pascal Sappino sur la RTS.

L’équipe de l'oncologue André-Pascal Sappino, qui avait révélé début 2012 l’influence des sels d’aluminium sur le cancer du sein par des tests sur des cellules in vitro, a pu confirmer ces soupçons avec des tests in vivo sur des animaux. Les résultats de ces travaux menés à l'Université de Genève seront publiés l’année prochaine.

Les résultats préliminaires des expériences animales confirment les observations faites dans un premier temps sur des cellules humaines. "Nous disposons désormais de modèles animaux qui confirment nos suppositions d'une toxicité des sels d'aluminium", a affirmé André-Pascal Sappino mardi dans l'émission "On en parle".

Bannir l'aluminium des cosmétiques

"Voici enfin un coupable potentiel pour expliquer cette épidémie de cancers du sein à laquelle nous avons assisté durant les dernières décennies dans les sociétés occidentales", souligne l'oncologue. Ce dernier espère que la reproduction de ces résultats par d'autres groupes de chercheurs permettra de bannir l'aluminium dans les produits cosmétiques, et notamment les déodorants.

Frédérique Volery/oang

Autorités réticentes

Les inquiétudes des chercheurs genevois face aux sels d'aluminium ont été exposées à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), "qui a répondu pour l'instant de manière très évasive", explique André-Pascal Sappino.

"L'OFSP considère que les sels d'aluminium ne sont pas plus dangereux pour les organismes humains que de regarder la télévision".

http://www.rts.ch/info/sciences-tech/5388380-le-lien-entre-sels-d-aluminium-et-cancer-du-sein-se-precise.html

Les rayons X : faut-il en avoir peur ?
Dr Nigel Howarth, spécialiste FMH en radiologie

Conclusion 
Pr André-Pascal Sappino

Modérateurs  :
Dr Jean-Yves Nau et Mme Isabelle Moncada

http://www.grangettes.ch/images/user-uploads/home/Affiche_et_programme_CGP_Cancer_et_environnement_-_mercredi_20_novembre.pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire