Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

26 déc. 2013

Tests concernant les signaux Wi-Fi dans les avions en vol

"Les sacs remplis de pommes de terre reproduisent de la même façon la réaction des passagers et du corps humain et elles reflètent et absorbent les signaux électroniques à l’identique."

La pomme de terre ne sert pas qu'à faire des pommes frites !

pourcel-chefs-blog.com, 27 décembre 2012

La compagnie Boeing utilise des pommes de terre pour simuler la présence d’humains dans des tests concernant les signaux Wi-Fi dans les avions en vol. Nous savions déjà que les hommes ont des cœurs d’artichauts, mais pas une peau de pomme de terre… essayons d’en savoir plus !

Boeing, basée à Chicago, qui construit certains des avions les plus sophistiqués au monde, a opté pour un aliment de base très simple pour tester en avion les ondes Wi-Fi : les pommes de terre.

Environ 20 000 tonnes de pommes de terre ont été utilisées comme doublures pour les passagers lors de tests dans les laboratoires de l’entreprise afin de comprendre la réaction à bord des signaux Wi-Fi sur les humains. Et déceler si ceux-ci sont compatibles en cabine sans interrompre les systèmes de navigation et de communication.

Les sacs remplis de pommes de terre reproduisent de la même façon la réaction des passagers et du corps humain et elles reflètent et absorbent les signaux électroniques à l’identique.

Sans les pommes de terre, Boeing devrait avoir à employer des dizaines de personnes pour s’asseoir dans un avion au sol pendant des heures tout en diffusant des signaux Wi-Fi pour mesurer, tester et régler les incidences des ondes.

Le test a été surnommé SPUDS « Synthetic Personnel Using Dielectric Substitution ».

Le Los Angeles Times qui a diffusé l’information ne précise pas si les pommes de terre utilisées pour les tests ont fini en frites ?

http://www.pourcel-chefs-blog.com/blog1/2012/12/27/la-pomme-de-terre-ne-sert-pas-qua-faire-de-frites/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire