Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

26 févr. 2014

Electrosmog : Ligue suisse contre le cancer

La classification par l’OMS des champs électromagnétiques de haute fréquence comme «peut-être cancérogènes» (groupe 2B), ainsi que les incertitudes concernant les effets à long terme et les risques éventuels pour les enfants et les adolescents, incite la Ligue suisse contre le cancer à recommander de ne s’exposer aux champs électromagnétiques de haute fréquence qu’avec retenue.

Electrosmog

Ligue suisse contre le cancer, 6 octobre 2013

On désigne par le terme d’électrosmog le rayonnement à haute et à basse fréquence généré par la technologie.

Electrosmog est un terme générique employé dans le langage courant pour désigner le rayonnement non-ionisant généré par la technologie dans la gamme de fréquence située entre 0 hertz et 300 gigahertz. Dans la représentation graphique, les différents types de rayonnement électromagnétique sont classés en fonction de leur fréquence respective.

Répercussions sur la sante :

Suisse : Le canton de Genève bénit le rayonnement par le Wi-Fi de tous les élèves dans les écoles

Le futur des enfants dans les écoles de Genève ?
Voici une directive qui bénit le rayonnement par le Wi-Fi de tous les élèves dans les écoles du canton de Genéve.

Directive : Utilisation du réseau sans fil Wi-Fi dans les écoles de la République et Canton de Genève
Département de l'instruction publique
Version et date : 21.9.2012

4. Effets sur la santé

Le développement rapide des réseaux sans fil a suscité des questionnements légitimes concernant leur effet sur la santé humaine. En mars 2007, Le Conseil fédéral a adopté un rapport de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) faisant le point sur la question (c.f. documents de référence).

La Suisse applique les recommandations de la Commission internationale de la protection contre le rayonnement non ionisant (CIPRNI).

Les seuls effets exercés par le rayonnement à haute fréquence sur la santé, démontrés de manière scientifique, sont les effets thermiques. Dans le cas de la téléphonie mobile, l’élévation infime de la température de la zone du corps soumise au rayonnement a pu être mesurée, mais la dangerosité de ce phénomène n’est cependant pas attestée. Pour le Wi-Fi, le rayonnement est de beaucoup plus faible intensité que celui de la téléphonie.

24 févr. 2014

Suisse : Les Médecins en faveur de l'environnement encouragent la signature de l'Appel de Fribourg 2012 concernant les mises en garde relatives aux dangers des radiofréquences de la téléphonie mobile


Les Médecins en faveur de l’environnement (MfE) en Suisse encouragent la signature de  l’Appel de Fribourg 2012 concernant les mises en garde relatives aux dangers des radiofréquences de la téléphonie mobile.



Appel des médecins internationaux 2012
10 ans après l’appel de Fribourg:

La téléphonie mobile menace notre santé. Les médecins réclament depuis longtemps des mesures de précaution !

Plus de 1.000 médecins ont signé „l’appel de Fribourg“ de 2002 qui, entre-temps, a été traduit
dans plusieurs langues. Dans le monde entier, ce sont 36.000 personnes qui ont appuyé les
mises en garde contre les dangers de la téléphonie mobile. Aujourd’hui, dix ans plus tard, nous, médecins et scientifiques, lançons de nouveau un appel international aux collègues, aux
citoyens et citoyennes, mais aussi aux responsables politiques du monde entier.

I. Les raisons

Malgré toutes les mises en garde, de nouvelles techniques de téléphonie continuent d’être installées un peu partout, qui interfèrent dans notre quotidien : réseaux cellulaires, équipements TETRA, 4G, téléphones sans fil, Wi-Fi, babyphones, compteurs intelligents, radio et télévision numériques et beaucoup d’autres encore.  Toutes ces techniques de communication interfèrent avec l’organisation biophysique de la vie avec une densité croissante et une énorme diversité de champs électromagnétiques.

Les effets nocifs des compteurs intelligents reconnus

Des effets neurologiques indésirables ont été signalés chez
les personnes qui se retrouvent souvent à moins de 3 mètres
des compteurs sans fil, selon le professeur de neurochirurgie
australien Vini G. Khurana (photo gracieuseté)
Les effets nocifs des compteurs intelligents reconnus
journalhabitation.com, 23 février 2014

Des effets neurologiques indésirables ont été signalés chez des personnes qui se retrouvent souvent à moins de 3 mètres des compteurs sans fil, selon le professeur de neurochirurgie australien Vini G. Khurana.

Un médecin de famille australien vient de documenter 92 cas de patients atteints de symptômes d’électrosensibilité survenus après l’installation d’un compteur d’électricité émettant des radiofréquences (RF). Première mondiale, l’étude de cas de la Dre Federica Lamech est «scientifiquement valide» et «montre clairement les effets néfastes des émissions de compteurs intelligents sur la santé de la population humaine», concluait le 23 octobre dernier le conseil d’administration de l’American Academy of Environmental Medicine (AAEM). Association internationale fondée en 1965, l’AAEM regroupe des médecins et autres professionnels de la santé qui s’intéressent aux liens complexes entre la qualité de l’environnement (l’air, l’eau et la nourriture) et l’état de santé.

23 févr. 2014

Un médecin de travail dénonce la tragédie vaccinale

© Ygreck.ca
Voici l'exposé du Dr Didier Tarte, médecin du travail, dans le cadre de la grande conférence « Vaccins, cancers etc. : les dangers d'une médecine autoritaire », qui s'est tenue le 29 novembre dernier au Palais des Congrès de Namur. 

Un médecin du travail dénonce la tragédie vaccinale
Wikistrike.com / initiativecitoyenne.be, 
17 février 2014

Témoignage sur un aspect de mon expérience au cours de mes 13 années d'activité en tant que médecin du travail.
par Dr Didier Tarte

En tant que médecin du travail dans un Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale, j'ai été amené à suivre une formation de 2 ans qui s'est achevée avec un examen et la présentation en Octobre 2003 d'un mémoire en rapport avec mon activité sur le terrain, auprès des agents de la fonction publique.

J'ai décidé de présenter un mémoire sur la situation de santé de 57 ripeurs éboueurs en activité dans une communauté de communes.

22 févr. 2014

Fans d'Internet, attention à l'e-thrombose !

Fans d'Internet, attention à l'e-thrombose !
Inform’Action / doctissimo.fr, 21 février 2014

Responsable de fatigue des yeux et de problèmes articulaires, le travail sur écran se voit accuser de nouveaux méfaits. Un cas de phlébite compliquée d'embolie pulmonaire a été observé chez un trentenaire qui n'avait d'autre tort que de travailler plus de 12 heures par jour sur son ordinateur. Fans de surf, attention à l'"e-thrombose"!

L'équipe du Dr Richard Beasley de l'Institut médical de la recherche Malaghan de Nouvelle-Zélande vient de rapporter un "accident" tout à fait inhabituel*. Après avoir perdu connaissance, un homme de 32 ans a dû être hospitalisé en urgence quelques semaines après avoir présenté un gonflement du mollet. Facteur en cause : la migration dans la circulation pulmonaire d'un énorme caillot développé dans l'une des veines de la jambe (phlébite). L'homme a survécu après prise d'anticoagulants, ce qui a permis de dissoudre le caillot.

20 févr. 2014

Gadgets contre les ondes, attention aux arnaques

On a trouvé la deuxième partie de cet article très biaisée et incomplète. Tout le texte d’Anses n’est pas cité : « Les conclusions de l’évaluation des risques ne mettent pas en évidence d’effets sanitaires avérés. Certaines publications évoquent néanmoins une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale, sur le long terme, pour les utilisateurs intensifs de téléphones portables. Les conclusions de l’expertise sont donc en cohérence avec le classement des radiofréquences proposé par l’Organisation mondiale de la santé (CIRC) comme « cancérogène possible » pour les utilisateurs intensifs des téléphones mobiles. » Il est plus important de protéger les enfants des ondes. Anses recommande « de réduire l’exposition des enfants en incitant à un usage modéré du téléphone mobile. » En fait, nous voyons les effets néfastes des ondes sur les êtres humains et d’autres vivants, mais les autorités refusent de les reconnaître comme liés aux ondes. Et, pourquoi, s’il n’existe pas d’effets sanitaires avérés, l’Office fédérale de la santé publique cite une longue liste des recommandations pour limiter l’exposition aux ondes ? Enfin, plusieurs producteurs des gadgets contre les ondes avouent eux-mêmes que ces appareils ne sont pas efficaces pour réduire les souffrances des personnes électrohypersensibles.

Se protéger entièrement des ondes électromagnétiques n'est
par facile.  Il faudrait recouvrir tout son corps.
Gadgets contre les ondes: attention aux arnaques!
par Bertrand Beauté, Tribune de Genève,
5-6  février 2014

Les produits censés protéger des méfaits des portables ou du Wi-Fi se multiplient. Sans aucun contrôle

Du slip renforcé au lit à baldaquin en passant par les étuis isolants, les gadgets censés protéger des ondes électromagnétiques se multiplient. Et ça cartonne. «Il y existe un véritable besoin. En plus, les gens sont inquiets, témoigne Jacques Surbeck, fondateur de l’entreprise SEIC. Donc oui, cela se vend bien.»

19 févr. 2014

Québec : Témoignage d'électrosensibilité

Québec : Témoignage d’électrosensibilité
Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique - www.cqlpe.ca

« Mes problèmes ont débuté par des étourdissements, j’ai été pendant un mois à être étourdie par le moindre mouvement, je ne pouvais plus bouger, m’étendre ou me pencher sans avoir l’impression d’être dans un manège tournant à une vitesse folle. Ensuite ce fut de forts maux de tête, j’avais les côtés de la tête enflée, mes montants de lunettes m’enfonçaient dans la tête et demeuraient enfoncés lorsque je les retirais. Je pouvais aussi sentir derrière ma tête un gros renflement que je n’avais pas habituellement. Ensuite, ma langue s’est mise à m’engourdir. Peu après je me mis à avoir des palpitations cardiaques lorsque je me trouvais dans le salon et dans les environs de ma chambre. Je ressentais aussi pendant la nuit des brulures intenses aux genoux.

14 févr. 2014

Effets des champs électromagnétiques sur la santé : Physicien à l'Université McGill sonne l'alarme

Paul Héroux sonne l'alarme
par Anny Champoux, pointedevuesainteagathe.com, 5 février 2014

Effets des champs électromagnétiques sur la santé

Dans une entrevue accordée à Point de vue Laurentides, Paul Héroux, physicien à la tête du "In Vitro Toxicology Laboratory" de l'Université McGill, fait le point sur les effets des champs électromagnétiques sur la santé.

Dans sa carrière, M. Héroux a notamment travaillé dans la conception des réseaux électriques pour Hydro-Québec. "J'ai aussi fait beaucoup de travail sur les propriétés électriques des tissus vivants ainsi que sur les mesures de champs électromagnétiques dans l'environnement ainsi que leurs relations avec le cancer et les effets sur les cellules ", se présente-t-il au bout du fil.

France : Amiante : La Cour des comptes confirme les ratés de l'indemnisation des victimes

Amiante : la Cour des comptes confirme les ratés de l'indemnisation des victimes
Le Monde.fr , 11 février 2014

Dans son rapport public annuel rendu public le 11 février, la Cour des comptes analyse à nouveau l'indemnisation des victimes de l'amiante. Elle critique ses dysfonctionnements, auxquels il n'a pas été remédié malgré les reproches qu'elle avait déjà formulés dans son rapport du mars 2005.


Photo :"Les usines sont fermées, mais continuent de tuer. Les ouvriers qui y ont travaillé comme les habitants qui vivent à proximité. En cause : l’amiante, utilisé avant son interdiction par les entreprises Valeo, Ferodo ou Honeywell, dans cette vallée industrielle entre Calvados et Orne. Des poussières d’amiante continuent de s’échapper des usines abandonnées, contaminant eau, air et sols. Certaines entreprises refusent pour l’instant de dépolluer... Dans la « Vallée de la mort », l’amiante n’a pas fini de provoquer des cancers, dans l’indifférence générale." (Réf : article par Simon Gouin, bastamag.net, janvier 2013).

Elle avait relevé à cette occasion « la complexité du système mis en œuvre »et « un défaut de ciblage susceptible de provoquer des ruptures d'égalité ». Elle constate dans son nouveau rapport que « les difficultés qu'elle avait identifiées demeurent quand elles ne se sont pas aggravées ».


13 févr. 2014

Suisse : Risques liés aux vieux réacteurs nucléaires

Mise en service en 1969, la centrale nucléaire de Beznau est
la plus ancienne centrale en activité au monde.
L’ancien chef de l’autorité de surveillance nucléaire allemande demande l’arrêt définitif de Mühleberg et Beznau
Greenpeace Suisse, 13 février 2014

Dieter Majer, ancien responsable de la division "Sécurité des installations nucléaires" au Ministère fédéral allemand de l’environnement, demande l’arrêt des deux plus vieilles centrales nucléaires suisses, Mühleberg et Beznau, dans les plus brefs délais. Dans son étude présentée aux médias ce matin, il compare l’état des centrales suisses aux exigences actuelles en matière de sécurité, c’est-à-dire à l’état actuel de la science et de la technique. Sa conclusion est accablante: les deux plus anciennes centrales suisses sont loin de répondre aux exigences actuelles en termes de sécurité, et constituent un risque difficilement acceptable pour la population. L’étude de Dieter Majer a été rédigée sur mandat de Greenpeace et de la Fondation suisse de l’énergie (SES).

9 févr. 2014

Dangers des Ondes Electromagnétiques : Documentaire du Radio Canada (2012)

Excellent documentaire sur les antennes, les téléphones portables, le Wi-Fi...


Radio-Canada-Découverte-Dangers des Ondes Electromagnétiques (6 mars 2012 - 35 min.)




http://www.youtube.com/watch?v=alhb7u_RMck#t=1904


Nanoparticules : L'ingrédient qui s'est discrètement invité à notre table

Classement de produits contenant des nanoparticules de
dioxyde de titane : mentos, chewing-gums, Trident,
M&M's... (Environment science & technology)
"Plusieurs études montrent que [les nanoparticules] peuvent franchir les barrières de protection physiques, interférer sur le système immunitaire, pénétrer dans les vaisseaux sanguins, le système lymphatique et divers organes.  Selon l'Afssa, 'le foie et la rate seraient des organes cible, mais certaines nanoparticules sont retrouvées dans les reins, les poumons, la mœlle osseuse et le cerveau'."

Nanoparticules : l'ingrédient qui s'est discrètement invité à notre table
par Angela Bolis, Le Monde.fr
31 décembre 2012

Le plus grand brouillard règne, aujourd'hui, sur le paysage des nanoparticules dans le champ alimentaire. Même si la situation est amenée à s'éclaircir avec l'adoption par la France, dès le 1er janvier 2013, d'une obligation de déclaration des produits qui en contiennent. Alors que la régulation et la transparence concernant les nanomatériaux sont encore balbutiantes, peut-on d'ores et déjà en retrouver dans notre assiette ?

8 févr. 2014

Liens entre cancer et environnement: Résumé de la Conférence du Professeur Belpomme, Fillinges, 17 janvier 2014


« Que faire et comment se protéger face à une société corrompue financièrement, biologiquement et moralement ? »

Le Professeur Dominique Belpomme a donné une conférence le 17 janvier 2014 à Fillinges, « Liens entre cancer et environnement ». Voici le texte résumé par Edith Gallay, Présidente de l’Association Spasmophilie Entraide à Genève :


Voici résumé l’essentiel du propos du Professeur Belpomme : « Dès qu’on parle d’appliquer le système de précaution, on nous répond : « Tout va très bien Madame la Marquise, c’est pas grave puisqu’on a des moyens pour mieux soigner les cancéreux ! »

Aujourd’hui, la vraie recherche française est dans le coma. La prévention devrait faire intégralement partie de la formation médicale, qui pour le moment ne s’occupe que des effets des maladies et non des causes. La médical appartient désormais au monde politique. Il faut donc fonder des instituts de recherche travaillant en toute indépendance, c’est pourquoi l’ARTAC a créé récemment l’Institut Européen de recherche sur le cancer et l’environnement à Bruxelles – (European Cancer and Environment Research Institute).

5 févr. 2014

Le WiFi à l'école : stupide et dangereux

La professeure Magda Havas, experte en champs électromagnétiques à l'Université Trent, en Ontario (www.magdahavas.com), considère que l'introduction du WiFi à l'école, contre la volonté des parents et des enseignants, est stupide et dangereux

Le WiFi à l'école : stupide et dangereux
par Dr. Magda Havas, www.cqlpe.ca, 30 janvier 2014

« L'expérience dans les autres districts scolaires où l'on a installé le WiFi n'a pas été positive. Les étudiants se plaignent de maux de tête, de difficulté à se concentrer, de fatigue, de nausées, de faiblesses, d'étourdissements et de palpitations cardiaques après l'installation du WiFi dans leurs écoles. Des enseignants, qui sont tombées malades et ne peuvent plus travailler, sont incapables de réaliser leur rêve de former la prochaine génération.

Depuis des décennies, des médecins européens sont préoccupés par le fait qu'une population de plus en plus importante développe des réactions indésirables aux rayonnements de radiofréquences/micro-ondes lorsque l'exposition devient omniprésente.

4 févr. 2014

"Notre environnement est l'une des causes principales de l'explosion des maladies chroniques"

Cancers, diabète, AVC... les maladies région par région
par Guillaume Malaurie, Nouvel Observateur
2 octobre 2013

Notre environnement est l'une des causes principales de l'explosion des maladies chroniques. André Cicolella lance l'alerte dans le livre "Toxique Planète", dont "l'Obs" publie des extraits en exclusivité.

Il est temps d'ouvrir grand les yeux sur la pandémie des maladies modernes qui frappe la France et la plupart des nations qui suivent le même mode de vie. Les diabètes, les cardiopathies, les accidents vasculaires ou encore les affections respiratoires déferlent. Et les cancers bien sûr : 1.000 nouveaux cas surgissent toutes les 24 heures en France. Une progression de 89% entre 1980 et 2005. Soit deux femmes sur cinq et un homme sur deux qui seront concernés.

Inégalités sanitaires selon les départements

Ces maladies ne frappent pas, comme on l'imagine, de façon uniforme le territoire. C'est ce que révèle le chercheur et lanceur d'alerte André Cicolella, dans son livre "Toxique Planète. Le scandale invisible des maladies chroniques" (Seuil), à paraître le 10 octobre, et dont "le Nouvel Observateur" publie des extraits en exclusivité. Il dévoile l'incroyable inégalité sanitaire selon où l'on est né et où l'on habite. Les facteurs de risque vont même de un à trois selon les pathologies.

France : Le Président du Réseau santé environnement alerte sur les produits et les technologies du quotidien qui nous intoxiquent

André Cicolella est l'auteur du livre,
"Toxique Planète".  Notre environnement
est l'une des causes principales de
l'explosion des maladies chroniques.
"Nous sommes en train de prendre conscience d’une contamination chimique généralisée qui a un lien étroit avec l’épidémie de maladies chroniques que nous traversons. Nous sommes de plus en plus malades à cause de l’environnement."

Interview - Le président du Réseau santé environnement alerte sur les produits et les technologies du quotidien qui nous intoxiquent...

Propos recueillis par Audrey Chauvet, 20minutes.fr, 
2 septembre 2013

Shampooing, téléphone portable, bouteille d’eau en plastique, vêtements… Nous sommes cernés par les substances toxiques et les ondes. André Cicolella, président de l’association Réseau  Environnement Santé (RES), travaille depuis des années sur ces questions qui commencent à peine à être traitées par les pouvoirs publics. Pour lui, aucun doute: notre environnement est de plus en plus nocif.

3 févr. 2014

Suisse : Amiante : "Il faut permettre une véritable indemnisation"

"Tardivement considéré comme dangereux, l’amiante a engendré un scandale sanitaire à travers l’Europe. La Suisse n’est pas épargnée. La caisse nationale d’assurances Suva estime à 100 kilos par habitant le poids de l’amiante importé en Suisse avant son interdiction en 1990. Entre 1939 – année du premier cas d’asbestose reconnu par la Suva – et 2011, 3286 cas de maladies professionnelles dues à l’amiante ont été acceptés par la caisse. Environ 2000 travailleurs sont décédés.

Amiante : «Il faut permettre une véritable indemnisation»
par Lise Bailat, Berne, Tribune de Genève, 1-2 février 2014

Le PDC Guillaume Barazzone s’inspire de l’Angleterre et propose la création d’un fonds fédéral pour les victimes de l’amiante

«Il faut permettre une véritable indemnisation pour les victimes de l’amiante. Mais la proposition qui est faite par le Conseil fédéral est un leurre.» Le conseiller national Guillaume Barazzone (PDC/GE) veut éviter l’impasse dans un dossier sensible, celui des victimes de l’amiante, ces travailleurs en contact avec des fibres dangereuses il y a quinze, trente, parfois quarante ans, qui aujourd’hui souffrent de pathologies pouvant aller jusqu’au cancer.

2 févr. 2014

Le portable, gadget de destruction massive

Le portable, gadget de destruction massive
par Franck Victorien, Reporterre, 12 novembre 2012

En un peu plus de 10 ans le téléphone portable a colonisé nos vies.

Ceci avec un certain prix et notamment les massacres de populations en République Démocratique du Congo depuis 1998, tout cela pour le contrôle des ressources de coltan (ou colombo-tantanite), minerai nécessaire à la fabrication des téléphones portables.

A noter également que des enfants travaillent dans les mines pour extraire ce coltan, mais bon, après tout ce ne sont pas les nôtres et puis ne dit-on pas "loin des yeux, loin du coeur " ?!

Peut-être doit-on rappeller le prix de la fabrication des composants électroniques qui nécessitent également d’autres pillages à l’autre bout de la planète, sans compter le gaspillage énergétique pour la fabrication des circuits électroniques.

La loi sur les ondes a été réduite à néant, les lobbies sont contents

(Image : Robin des Toits)
"Faire rimer innovation et protection sans « freiner l’innovation technologique » ?  Enfin quoi, on protège qui ? Des humains qui vivent terrés pour échapper à la torture des ondes ? Des enfants irradiés parce qu’il faut développer l’obésité technologique ? Des régions dévastées pour extraire les minerais de nos gadgets électroniques, sans parler des guerres..."

La loi sur les ondes a été réduite à néant, les lobbies sont contents
par Frédéric Wolff, Reporterre, 31 janvier 2014

Vous pensiez que la niche parlementaire des "écologistes" permettrait de voter une loi protégeant vraiment la santé des ondes électromagnétiques ? A la niche !

Ce n’est pas un texte de loi, c’est un squelette. Un macchabée. Le 23 janvier, les députés se sont penchés au chevet d’une proposition de loi relative aux ondes électromagnétiques. Un an après l’enterrement d’une loi sur le même sujet, la résurrection du mort-vivant n’a pas eu lieu.

1 févr. 2014

Suisse : L'industrie de mobile nous intoxique en connaissance de cause

"L'information concernant les dangers [de la téléphonie mobile]  n'apparait toujours pas sur le site de Swisscom, pas plus qu'elle n'apparait clairement sur le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Visiblement et sciemment, la population est systématiquement désinformée dans des buts mercantiles par les opérateurs, mais ce qui est bien plus grave, par les autorités qui de toute évidence se fichent de la santé des citoyens en écrivant sur leur site officiel, par exemple 'On ne sait pas encore si les champs électromagnétiques générés par les téléphones représentent un danger pour la santé'."

L’industrie de mobile nous intoxique en connaissance de cause

par Sosthène Berger, www.gigasmog.ch

Chacun d’entre-nous a déjà entendu dire que la téléphonie mobile est nuisible à la santé.

Une courte recherche sur le site Internet de Swisscom avec le terme "santé" dévoile que le GALAXY S4 comprend à quel point notre santé est importante.[...]. Il se soucie également de notre état de santé général grâce à des détecteurs [...]
http://www.swisscom.ch/fr/clients-prives/mobile/devices/samsung-galaxy-s4-16gb-white.html

Excepté ce cher Galaxy S4, personne d'autre ne se soucie de votre santé chez Swisscom, et pourtant, les dirigeants savent pertinemment que cette technologie est malsaine voire mortifère! Cela fait bien longtemps que nous le pensions, maintenant ça y-est, la preuve est là!