Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

5 févr. 2014

Le WiFi à l'école : stupide et dangereux

La professeure Magda Havas, experte en champs électromagnétiques à l'Université Trent, en Ontario (www.magdahavas.com), considère que l'introduction du WiFi à l'école, contre la volonté des parents et des enseignants, est stupide et dangereux

Le WiFi à l'école : stupide et dangereux
par Dr. Magda Havas, www.cqlpe.ca, 30 janvier 2014

« L'expérience dans les autres districts scolaires où l'on a installé le WiFi n'a pas été positive. Les étudiants se plaignent de maux de tête, de difficulté à se concentrer, de fatigue, de nausées, de faiblesses, d'étourdissements et de palpitations cardiaques après l'installation du WiFi dans leurs écoles. Des enseignants, qui sont tombées malades et ne peuvent plus travailler, sont incapables de réaliser leur rêve de former la prochaine génération.

Depuis des décennies, des médecins européens sont préoccupés par le fait qu'une population de plus en plus importante développe des réactions indésirables aux rayonnements de radiofréquences/micro-ondes lorsque l'exposition devient omniprésente.

L'appel de Fribourg, signé en 2002 par des centaines de médecins et de scientifiques déclare : « Nos efforts thérapeutiques pour restaurer la santé sont de moins en moins efficaces : la pénétration sans entrave et en continue des rayonnements à la maison et au travail... engendre un stress ininterrompu et empêche la rétablissement complet du patient. »

L'appel international des médecins de 2012 recommande une protection spéciale pour les enfants et les adolescents en ce qui concerne l'exposition aux technologies sans fil, dont la conversion des émetteurs, présentement utilisés pour le WiFi, qui transmettent constamment à des émetteurs ne transmettant que sur demande, ainsi que la création, pour ceux qui y sont intolérants, de zones « blanches » exemptes d'ondes, comparables aux environnements sans fumée.

L'Association médicale autrichienne a également publié en 2012 un document offrant des moyens pour diagnostiquer et traiter le syndrome d'intolérance aux champs électromagnétiques, également appelé électrohypersensibilité. Cette maladie est recensée de plus en plus fréquemment par un nombre croissant de professionnels de la santé en Amérique du Nord.

Et comme si le problème d'hypersensibilité électrique ne suffisait pas, en 2011, le Centre international pour la recherche sur le cancer a classé le rayonnement de micro-ondes comme « peut-être cancérogène pour l'homme ».

Les écoles ont été très sensibles aux préoccupations soulevées au sujet de l'amiante, des pesticides, des produits de nettoyage sans ingrédients toxiques et des repas sans noix pour les enfants allergiques. Pourquoi est-il si difficile pour les administrateurs d'écoles d'accepter le fait que l'exposition constante aux micro-ondes dans les salles de classe n'est pas dans le meilleur intérêt des élèves et du personnel ? Les écoles qui considèrent la santé plus importante que la commodité doivent installer des accès Internet câblés. Non seulement le câble est-il moins dangereux, mais il est également plus rapide et plus fiable du point de vue de la sécurité des données qu'une connexion WiFi. L'Internet câblé est le choix le plus judicieux !

Traduit de Wi-Fi in schools: Dumb and dangerous (30 janvier 2014)

http://www.cqlpe.ca/WifiStupide.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire