Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

16 août 2014

Etats-Unis : Les autorités sanitaires préviennent contre les radiations des téléphones portables

Le Centre de prévention et contrôle des maladies (Centers for Disease Control and Prevention - CDC) des USA vient d'amender la section Foire Aux Questions (FAQ) de son site internet concernant les effets sur la santé des téléphones portables.

Cette autorité américaine affirme maintenant:

"Avec de nombreuses organisations à travers le monde, nous recommandons la prudence dans l'usage du téléphone portable".

Ils informent également:

"L'agence internationale de recherche sur le cancer (IARC) a classifié les radiations des radiofréquences comme un cancérogène possible pour l'humain"

Non content de cela, cette autorité annonce aussi que les autres autorités fédérales, étatiques et locales devraient suivre leur exemple et disséminer les avertissements de précautions sanitaires afin que le public soit suffisamment informé concernant les risques potentiels de l'usage du téléphone mobile et qu'il ait les connaissances requises à réduire son exposition aux radiations émises lors du port ou de l'usage des portables.

De plus, la Commission fédérale pour la communication (FCC) devrait prendre connaissance de leur nouvelle position et réviser les normes obsolètes (trop laxistes) établies en 1996 lorsque seulement quelques adultes utilisaient cette technologie.

Aussi, cette autorité indique que plus de recherche est nécessaire afin de mieux comprendre les risques sanitaires de ces irradiations et déplore que les États-Unis aient été négligents quant à la recherche sur les effets de la technologie sans-fil sur la santé. Une nouvelle campagne de recherches indépendantes de l'industrie du sans-fil doit être menée car, disent-ils, nous avons des preuves considérables que cette industrie à falsifié une large part des recherches qu'elle a financé dans le passé.

Peut-être cet Office fédéral (CDC) à-t-il senti le vent tourner car 29 plaintes pénales de malades de cancers du cerveau ont été reçues et vont être jugées en haute instance à Washington DC. Au moins 13 docteurs et professeurs spécialisés ont témoigné (entre décembre 2013 et le 8 août 2014) que les ondes émises par les téléphones portables peuvent effectivement provoquer des tumeurs cérébrales.

Le juge Weisberg de la cour suprême à noté que de nouvelles études et informations scientifiques sont apparues tentant à démontrer une possible association entre l'usage du portable et des tumeurs cérébrales. Ce juge connait certainement la jurisprudence italienne à ce sujet...

L'avenir nous dira si enfin les plaignants auront gain de cause comme ce fut le cas pour Innocente Marcolini à la cour de cassation Italienne le 26 octobre 2012!

Assiste-t-on enfin à effondrement du dogme de l’innocuité des micro-ondes sur le vivant?

par Sosthène BERGER
www.GigaSmog.ch

Sources:

CDC Issues Precautionary Health Warnings about Cell Phone Radiation
http://www.prlog.org/12359483-cdc-issues-precautionary-health-warnings-about-cell-phone-radiation.html

Radiation and Your Health FAQ
http://www.cdc.gov/nceh/radiation/cell_phones._FAQ.html

Centers for Disease Control and Prevention
https://en.wikipedia.org/wiki/Centers_for_Disease_Control_and_Prevention

Cellphone liability DC case Expert Order Murray et al Weisberg 2014
https://docs.google.com/file/d/0B14R6QNkmaXuX1lrTGN5aDdaems/edit

La Cour de Cassation italienne reconnaît le lien entre tumeur du cerveau et utilisation du portable
http://www.priartem.fr/La-Cour-de-Cassation-italienne.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire