Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

28 août 2014

Suisse : Des centrales nucléaires éternelles ?

La centrale de Gösgen date de 1979.  Image: Keystone
Des centrales nucléaires éternelles?
par Eric Felley, Le Matin
20 août 2014.

Les centrales pourraient se voir offrir une durée de vie illimitée. Réactions outrées.

«On joue à la roulette russe, sauf que ce n’est pas une balle pour une personne, mais une centrale pour un pays.» Le conseiller national Christian van Singer, vice-président de l’alliance «Non au nucléaire», est fâché par la tournure des propositions au sein de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil national (CEATE).

Par 15 voix contre 8, celle-ci a accepté une proposition qui prolonge la durée d’exploitation des centrales par tranches de 10 ans après 40 ans d’exploitation si «un concept de sécurité garantit le fonctionnement de la centrale». Pour celles qui sont déjà en service depuis plus de 40 ans, le concept s’appliquera à partir de 50 ans. Cette nouvelle a suscité hier de vives réactions dans les milieux antinucléaires.

Pour le conseiller national Roger Nordmann (PS/VD): «Il s’agit là d’une stratégie incompréhensible et particulièrement risquée pour la population.» Les vieilles centrales de Beznau I et II, construites en 1969 et en 1971, pourraient continuer de fonctionner au-delà, ainsi que celle de Mühleberg, construite en 1972. Mais, pour celle-ci, les Forces Motrices Bernoises ont annoncé sa mise hors service en 2019. Les deux restantes datent de 1979 (Gösgen) et de 1984 (Leibstadt).

Mais rien n’est joué. La proposition de la CEATE sera débattue en session de décembre du Conseil national. Les antinucléaires espèrent pouvoir inverser la tendance. Ils gardent aussi en embuscade leur initiative «Sortir du nucléaire» déposée en novembre 2012, qui exige un arrêt des centrales après 45 ans.  

http://www.lematin.ch/suisse/centrales-nucleaires-eternelles/story/18445151

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire