Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

18 nov. 2014

Lettre des associations de défense des droits des personnes électrohypersensibles des pays de l'Union européenne

Lettre des associations de défense des droits des personnes électrohypersensibles des pays de l'Union européenne au Comité économique et social européenne.  04.11.2014
(Date de la lettre : 22 septembre 2014)

Nous, associations européennes de défense des droits des personnes EHS, regrettons de ne pas pouvoir participer personnellement à cette audience, étant donné que nous n'en avons eu connaissance qu'au dernier moment, et que nous n'avons pas été directement informés par le comité d'organisation.

A TRAVERS CETTE LETTRE NOUS VOUDRIONS EXPRIMER CE QUI SUIT :

Compte tenu du fait qu'au cours des dernières décennies, les champs électromagnétiques non ionisants artificiels ont connu une augmentation exponentielle en raison de l'utilisation généralisée des technologies sans fil, tant sur les lieux de travail que dans les foyers et, en général, dans les espaces publics (antennes-relais de téléphonie mobile, WiMAX, Internet par satellite, Wi-Fi, téléphones sans fil DECT, téléphones mobiles, ...).

Compte tenu du fait que, parallèlement, le nombre de personnes électrohypersensibles ne cesse d'augmenter. En effet, nous sommes des milliers de personnes dans chaque pays de l'Union européenne dans une situation d'impuissance totale quant à la possibilité de garantir notre santé. Des personnes qui cherchons constamment des espaces sans rayonnement électromagnétique artificiel, changeant de domicile et de lieu de résidence constamment car il est de plus en plus difficile de trouver ces espaces.

Compte tenu du fait que cette situation amène habituellement les personnes électrohypersensibles à une situation de vie d'une extrême précarité : perte d'emploi (incapacité d'y remédier du fait de nos problèmes de santé), manque d'accès à des ressources essentielles pour assurer notre survie, rupture des liens familiaux et personnels. Pour garder une vie à peu près digne de nombreuses personnes EHS doivent rester isolées afin de se maintenir en bonne santé. Il n'y a pas de profil spécifique chez les personnes EHS, cela touche toute classe sans condition d'âge, de profession, de sexe, ...

Par conséquent, conformément au Manifeste Européen de soutien à l'initiative européenne (ICE) sur les «rayonnements électromagnétiques" (de juin 2013) [1] dans la section spécifiquement consacrée à l'EHS intitulée « Reconnaissance de l'EHS, protection des EHS et zones de protection des CEM », nous mettons ici en lumière LES REVENDICATIONS ET BESOINS ESSENTIELS :

- Reconnaître officiellement l’existence de ce syndrome “d’électro-hypersensibilité” comme une maladie environnementale et – tel que la Suède - de reconnaître comme handicap les inadaptations et incapacités fonctionnelles qui en résultent (y compris à la fois l’adaptation des conditions de travail et l'incapacité de travail). Conformément au paragraphe 8.1.4 de la Résolution APCE 1815 (2011) [2] et au paragraphe 28 de la Résolution du Parlement européen P6_TA (2009) 0216 [3].

- Garantir un logement vivable des EHS: création de ZONES BLANCHES dans les villages/villes, à titre de mesure d'urgence pour les personnes à risque plus élevé, et l'octroi d'aides publiques à la protection de leur logement. Conformément au paragraphe 8.1.4 de la Résolution de l'APCE 1815/2011 et en conformité avec la Convention sur les droits des personnes handicapées (2006) [4].

- Les endroits publics comme ZONES BLANCHES, exempts d’exposition aux réseaux sans fil: écoles et crèches, hôpitaux et établissements de santé en général, bâtiments publics et autres (comme les bureaux de poste, les bibliothèques, etc.) guichets de service, centres pour personnes âgées et maisons de retraite, bibliothèques, transport en commun, magasins, ...; en conformité avec les principes généraux de la «Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées» (2006) de la non-discrimination, la participation et la pleine et entière intégration dans la société, l'égalité des chances, accessibilité ...

- Création de protocoles sanitaires de dépistage et d’intervention, déjà entrepris par des institutions comme l'Ordre des médecins en Autriche [5]. Sensibiliser les professionnels de santé à l’existence de ce syndrome et renforcer l’apprentissage relatif aux maladies environnementales.

D'autre part, nous dénonçons la sélection des membres du Comité Scientifique des Risques Sanitaires Émergents et Nouveaux - CSRSEN (abrégé SCENIHR en anglais), ayant des conflits d'intérêt, en soutenant et en nous associant à toutes les lettres envoyées [6] par les associations et les scientifiques concernés aux différents organismes de la Commission européenne dans ce sens. Le SCENHIR est un des principaux acteurs qui à l'échelle européenne écarte par intérêt les enquêtes démontrant des risques pour la santé du fait d'une exposition aux champs électromagnétiques, entravant sérieusement toute possibilité de légiférer à une réglementation basée sur le principe de précaution.

Nous sommes bien conscient(e)s que notre existence même est perçue comme une menace par l'industrie des technologies sans fil, étant donné que l'existence des personnes EHS pourrait supposer l'absence de preuve de l'innocuité des champs électromagnétiques utilisés par ces industries. Par conséquent, nous demandons au Comité Économique et Social de mettre toute son attention afin d'étudier ce problème et d'éviter tout risque de conflit d'intérêt, de faire prévaloir les droits de l'homme et de la santé sur les intérêts commerciaux, avec la contribution d'experts indépendants, et d'écouter et de laisser participer les malades et les associations qui tentent d'alerter sur ce nouveau drame du XXIe siècle.

Compte tenu de ce qui précède, nous, personnes EHS, vous demandons une AIDE D'URGENCE : nous demandons aux institutions européennes une intervention d'urgence afin d'assurer notre droit à la vie, à la santé et à une vie sociale.

Nous prions ce comité de nous tenir informés de ses actions futures, aussi il pourra compter sur nous pour lui apporter des informations qui nous concernent directement.

Merci beaucoup.

Emplis d'espoir et d'impatience.

The first signatories:

AMICA (Italy)
http://www.infoamica.it/
amica@infoamica.it
Associazione Italiana Elettrosensibiliti (Italy)
http://www.elettrosensibili.it/
presidente@elettrosensibili.it

Electrosensibles por el Derecho a la Salud (Spain)
http://electrosensiblesderechosalud.org/
electrosensiblesderechosalud@gmail.com

Electrosensitivity in Ireland (Ireland)
http://iervn.com/
iervnhelp@hushmail.com

ElectroSensitivity UK. (United Kingdom)
http://www.es-uk.info/
enquirers@es-uk.info

FELO Foreningen for eloverfølsomhet. (Norway)
http://www.felo.no/
post@felo.no

SOS EHS (Spain)
http://www.covace.org/
contacto@covace.org

Une Terre Pour Les EHS (France)
http://uneterrepourlesehs.org/
uneterrepourlesehs@gmail.com

Vagbrytaren (Sweden)
http://www.vagbrytaren.org/
info@vagbrytaren.org

NOTES:
1.- The European Manifesto in Support the ECI about the “Electromagnetic Radiation” (29 June 2013), in favour of a precautionary regulation of the EMF exposure (English, French, Spanish)http://www.peccem.org/DocumentacionDescarga/Campanas/ICE2013/ENG_EUROPEAN_MANIFESTO_IN_SUPPORT_THE_ECI.pdfThe signatories of the ECI Manifesto: http://www.peccem.org/DocumentacionDescarga/Campanas/ICE2013/2014_09_SignatoriesManifestoECI_EMF.pdf

2.- Resolution 1815 of the Parliamentary Assembly of the Council of Europe (PACE) on potential hazards of electromagnetic fields and their effects on the environment (27.05.2011):
http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=%2FDocuments%2FAdoptedText%2Fta11%2FeRES1815.htm

3.- European Parliament resolution of 2 April 2009 on health concerns associated with electromagnetic fields (P6_TA(2009)0216:http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-%2F%2FEP%2F%2FTEXT+TA+P6-TA-2009-0216+0+DOC+XML+V0%2F%2FEN

4.- Convention on the Rights of Persons with Disabilities 2006: https://www.un.org/disabilities/default.asp?id=150

5.- Guidelines of the College of Physicians of Austria for the diagnosis and treatment of EMF syndrome. EMF Working Group, March 2012: http://www.diagnose-funk.org/assets/oeak_emf-leitlinie_de.pdf English version in:http://www.magdahavas.com/wordpress/wp-content/uploads/2012/06/Austrian-EMF-Guidelines-2012.pdf

6.- PECCEM letter to John F. Ryan, Acting Director Public Health Directorate, Health and Consumers Directorate General, European Commission (October 2014). This letter contained the links of other letters also denouncing the conflict of interest in the SCENHIR: Eileen O’Connor and Susan Foster of the EM Radiation Research Trust, Cindy Sage on behalf of the BioInitiative Working Group, Mona Nilsson of the Swedish Radiation Protection Foundation, Iris
Atzmonh, and scientists like Hansson Mild, Lennart Hardel, Fredrik Söderqvist, Michael Carlberg, …

Lettres en anglais, français, espagnol:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire