Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

10 déc. 2014

Document de l'Union Européen sur l'hypersensibilité électromagnétique

Suite à l'audition du 4 novembre 2014, le Comité Economique et Social Européen publie un avant-projet d'avis sur le danger sanitaire de la pollution électromagnétique, et sur l'électrosensibilité, demandant d'admettre enfin que celle-ci est bien la conséquence de l'exposition à cette pollution, et de prévoir des zones blanches.

Extraits du document du Comité économique et social européen : Avant-Projet d'Avis : Hypersensibilité électromagnétique

1. Conclusions et recommandations

1.1 Le nombre d'individus souffrant du syndrome de l'hypersensibilité électromagnétique et
 environnementale, qui résulte de l’exposition aux champs électromagnétiques, ne cesse
 d'augmenter en raison de l’expansion que les technologies afférentes ont connue ces dernières
 années. Les problèmes auxquels sont généralement en butte les personnes ressortissant à ce
 groupe, dont les effectifs vont croissant, concernent non seulement la santé mais aussi des
 discriminations dans l'accès à de nombreux lieux publics et privés (bibliothèques, hôpitaux ou
 transports publics), notamment lorsque les bâtiments concernés ont été pourvus d'équipements
 pour la diffusion de la technologie sans fil.

1.2 En règle générale, les intéressés se heurtent à l'incompréhension ou au scepticisme du monde
 médical, qui méconnaît l'existence de ce syndrome et, dès lors, ne procède pas comme il le
 faudrait à un diagnostic et un traitement adéquats; il faut encore y ajouter toutes les autres
 personnes qui ignorent les causes possibles des problèmes de santé auxquels ils sont confrontés...

L'hypersensibilité électromagnétique du point de vue du diagnostic

3.1 Parmi les symptômes de l'hypersensibilité électromagnétique figurent les maux de tête, la
 fatigue chronique, les infections récurrentes, les difficultés de concentration, les pertes de
 mémoire, un état d'abattement sans motif apparent, des altérations de la peau, l'irritabilité ou
 des problèmes de sommeil, les troubles cardiaques, une mauvaise circulation sanguine, la
 confusion, la congestion des voies nasales, une baisse de la libido, des fluctuations
 thyroïdiennes, des sensations de brûlure oculaire, des acouphènes, des envies fréquentes de
 miction, la nervosité, la fragilisation capillaire, la froideur des pieds et des mains, ou encore la rigidité musculaire, se manifestant ou s'intensifiant à l'approche d'appareils électriques, de
 transformateurs, d'antennes de téléphonie mobile ou d'autres sources de radiations.

3.2 Lorsqu'elles ne sont pas exposées aux champs électriques, en revanche, les personnes
 affectées par les ondes ne rencontrent aucun problème. En conséquence, on pourrait conclure
 que toute affection récurrente qui est produite par des radiations et qui diminue ou disparaît
 lorsque la personne concernée s'éloigne de la source qui les induit représente un cas
 d'hypersensibilité électromagnétique.

3.3 La qualité de vie des individus atteints par l'hypersensibilité aux champs électromagnétiques est fortement entamée, non seulement à cause des symptômes physiques qui l'accompagnent...

Les personnes souffrant de ce syndrome sont de plus en plus nombreuses et, de surcroît, se
 heurtent habituellement à l'incompréhension ou au scepticisme du monde médical, qui en
 méconnaît l'existence et n'entreprend pas comme il le faudrait de le diagnostiquer et de le
 traiter de manière appropriée, sans oublier toutes celles qui ignorent des causes possibles des problèmes de santé que les personnes concernées affrontent aujourd'hui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire