Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

15 avr. 2015

France : Compteur Linky: 35 millions de compteurs installés d’ici 2021 malgré le danger qu’ils représentent

Compteur Linky: 35 millions de compteurs installés d’ici 2021 malgré le danger qu’ils représentent
posté par Benji, lesmoutonsenrages.fr, 
8 avril 2015

D’ici fin 2021, l’ensemble du territoire sera couvert, les compteurs Linky seront de partout et malheureusement, nous n’aurons logiquement pas le choix malgré les risques que cela représente! La logique est simple, ce qui se produit en Belgique se produira en France, et inversement. En Belgique, un nouveau système a été mis en place pour lutter contre la fraude en surveillant la consommation énergétiques de la population, ajoutez à cela le fait que le compteur Linky permettra également de surveiller en temps réel la consommation des foyers, vous avez déjà une partie du panorama. Maintenant, imaginez bien pire, que la dernière politique de la Floride (USA) débarque en Europe avec le TAFTA, celle-ci rend illégale toute idée d’autonomie, une maison son raccordement au réseau d’eau ou électrique illégale (traduction en français ici), et nous avons une surveillance généralisée de chaque citoyen. Paranoïaque? Vraiment?

Le gros souci, c’est que ces compteurs sont reconnus comme étant dangereux, et pas uniquement pour les petits fraudeurs qui font pourtant bien moins pire que certains banquiers ou politiciens…

Voici pour commencer la mise en bouche un reportage sur les compteurs intelligents mais « radiatifs ». En fait terriblement électro polluants du fait de l’utilisation de courants porteurs de heure fréquence. (Voir la vidéo en bas de page.)

Il sera possible, si vous habitez une maison individuelle de limiter la pollution à l’intérieur de la maison en mettant la sortie du disjoncteur en « court jus » grâce à des condensateurs de valeur adéquats. Mais dans les immeubles collectifs, bonjours les dégâts car les gens sont tellement abrutis par leur individualisme que pour s’entendre solidairement pour refuser cette saloperie ou prendre des mesures correctives, ça va être la galère ! Le cas échéant je donnerai les valeurs à utiliser après contrôle. Notez que l’on peut d’ores et déjà déparasiter son installation car le réseau EDF ramasse toutes sortes de saloperies. Mais il faut veiller à ne pas court-circuiter la fréquence utilisée pour le déclenchement du tarif réduit… J’ai ce qu’il faut mais j’ai pas encore installé.

Les dangers avérés du compteurs Linky

Les vrais dangers sont les suivants :

– Pollution électromagnétique massive et catastrophique à terme (l’Allemagne les aurait refusés).
– Possibilité de couper la distribution d’un abonné à distance donc plus aucune possibilité d’arrêté d’interdiction de coupure par une municipalité puisque le technicien n’aura plus à se déplacer.
– Risque de surfacturation.
– Atteinte à la vie privée (possibilité d’espionnage à distance ???)

Ce dernier point est peut-être surévalué et les pages qui en parlent ne disent pas de quelle manière ces compteurs porteront atteinte au respect de la vie privée. Certes on pourra détecter à distance la présence ou l’absence d’un abonné et des employés ERDF marrons pourront rencarder des voleurs mais si ce n’était que cela, ce ne serait pas bien menaçant car les cambrioleurs procèdent d’abord à des observations sur place.

Peut-on refuser ces compteurs ?

Certains évoquent une possibilité d’action basée sur la déclaration des droits de l’homme pour atteinte à la vie privée mais ce n’est pas sérieux. Le seul motif valide c’est d’abord la pollution électromagnétique car on peut ne pas utiliser de portable, en revanche là on sera inondé. Le site next-up.org propose une stratégie beaucoup plus efficace :
Voir http://www.robindestoits.org/Lettre-type-de-REFUS-d-insta…

Les risque de surfacturation

Il existe un risque tarifaire du fait de l’absence de paliers de consommation auquel s’ajoute une moindre tolérance alors que les disjoncteurs réagissent plus souplement :
Voir http://www.lefigaro.fr/conso/2013/09/24/05007-20130924ART…
Voir http://www.quechoisir.org/environnement-energie/energie/e…

Votre facture risque d’exploser littéralement, voici pourquoi :

L’arrêté précise aussi que le compteur doit permettre « à chaque fournisseur d’électricité de définir ses propres calendriers tarifaires (…) jusqu’à au moins dix classes tarifaires » et ajoute qu’il peut proposer « des prix différents selon les périodes de consommation, notamment lorsque la consommation de l’ensemble des consommateurs est la plus élevée ».

Traduction : comparer les tarifs va devenir aussi compliqué que dans la téléphonie mobile. Pire encore, l’électricité sera facturée au plus haut quand elle est indispensable, à bas prix quand personne ou presque n’en consomme ! Les pics de consommation hivernaux, une spécialité franco-française due au chauffage électrique, devraient être répercutés au prix fort. Les ménages équipés risquent de devoir choisir entre flambée des prix ou inconfort.

Vous avez compris ou il faut vous faire un dessin? Cette pratique est à la limite illégale à moins que la compagnie ne se ménage la preuve par signature que le client a été informé par une clause attirant spécialement son attention sur cette innovation!

Mais j’ai entendu parler de dysfonctionnements :

« Trop de dysfonctionnements sont observés pour installer Linky dans sa version actuelle », remarque Charles-Antoine Gautier, chef du service contrôle des concessions à la FNCCR, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies. ERDF (Electricité réseau distribution France) affirme que tout va bien, mais sur le terrain, c’est loin d’être le cas. Quelque 300 000 de ces fameux boîtiers dits « communicants » sont actuellement en cours de déploiement chez les particuliers par ERDF dans deux zones tests, à Tours et Lyon.

« Outre ceux que nous révélions dans notre édition du 8 juin dernier coupures intempestives, compteurs plus chers que prévu , de nouveaux griefs sont en effet apparus. Notamment des anticipations de consommation largement surestimées. Un couple de retraités a ainsi vu ces anticipations passer de 250 kWh (kilowattheure) à 508 kWh après la pose d’un compteur Linky dans sa résidence secondaire à Tours ! Il leur a donc fallu avancer plus de 200 €, contre 100 auparavant. »

Voir http://www.leparisien.fr/economie/la-grogne-monte-autour-du-compteur-electrique-linky-14-09-2010-1067344.php

La grogne ? La colère et la rage oui et il y a de quoi ! Viendra un jour ou des employés ERDF se feront tirer comme des lapins ça je vous le prédit car lorsque les gens vont se réveiller à la suite de la grande arnaque planétaire du TAFTA conçue pour maintenir, par l’extension du marché sans contraintes, la monnaie de singe qu’est devenu un dollar adossé à rien, les fusils à lunettes risquent d’entrer en exercice.
Notez qu’avec les possibilités de coupure à distance, on risque en cas de guère civile dans un quartier de le priver massivement de « jus ». Je vois se profiler à l’horizon de l’inédit et pas mal de terrorisme en réponse mais on l’aura voulu car si on a ajouté récemment des restrictions à la possession des armes,faites moi confiance que les quartiers sensibles sont bardés de dépôts de Kalatchnikoff qui entreront dans la danse le moment venu, d’où l’intérêt d’habiter la campagne profonde pour ceux qui le peuvent, les chasseurs pouvant faire office de « milice » citoyennes improvisées en cas de coup dur !

Atteintes à la vie privée ?

Plusieurs journaux ont également dénoncé l’intrusion dans la vie privée permise par ce compteur, après la tenue à Madrid en novembre 2009 de la 31ème Conférence internationale de protection des données et de la vie privée. À cette occasion, Elias Quinn du Centre pour la sécurité énergétique et environnementale de l’Université du Colorado, a pointé le risque d’une tentation par les compagnies électriques de vendre les données collectées par les compteurs intelligents. « La vision instantanée de la consommation électrique s’apparente à une fenêtre ouverte sur le mode de vie de son utilisateur, constate t-il. Ne peut-on imaginer que des fabricants de somnifères soient intéressés par des clients allumant souvent leur lumière au milieu de la nuit ? ».

Cette hypothèse est ridicule, il faudrait d’abord démontrer que l’allumage d’une lampe de chevet est ou de luminaires est repérable. Ensuite les somnifères se vendent en pharmacie et de la pub postale pour des plantes facilitant le sommeil ne serait guère rentable.

Source: Silicium.blogspirit.com via Sott.net

Quand au refus de l’installation du compteur chez soi, il ne faut pas trop rêver non plus… Si aucune loi n’est passée pour l’instant (ce qui risque d’arriver…), il faut être conscients que cela s’annonce assez difficile:

Vis-à-vis de la loi, vous pouvez parfaitement vous opposer à ce que quelqu’un vienne chez vous pour changer un compteur.
Vous ne serez donc pas poursuivi devant un tribunal si vous vous opposez à l’installation d’un compteur Linky chez vous.

Par contre, vis-à-vis du contrat que vous avez souscrit avec votre fournisseur d’électricité, cela va poser problème.
Par exemple, chez EDF, les Conditions Générales de Vente précisent :
« Le dispositif de comptage est entretenu, vérifié et renouvelé par ERDF.
À cette fin, ERDF doit pouvoir accéder à tout moment à ce dispositif sur justification de l’identité de son technicien. Dans les cas où l’accès au compteur nécessite la présence du client, ce dernier est informé au préalable, sauf suspicion de fraude, du passage du technicien. Les frais de réparation ou de remplacement des éléments du dispositif de comptage qui résultent, le cas échéant, de ces visites sont à la charge d’ERDF (sauf détérioration imputable au client). ERDF peut procéder à la modification ou au remplacement de ces éléments en fonction des évolutions technologiques »
et également que « EDF peut résilier le contrat en cas de non-respect par le client de l’une de ses obligations prévues au contrat, après mise en demeure de remplir ses obligations adressée au client et restée sans effet dans un délai de trente jours. »

Donc, si vous refusez le remplacement du compteur, vous vous retrouverez sans électricité. A bon entendeur…

Source: Droit-finances.commentcamarche.net

Seule véritable solution pour ceux souhaitant vivre en autonomie tout en restant dans la légalité, subir le compteur Linky sans l’utiliser, et utiliser une alimentation alternative pour son logement…Ils auront beau vous espionner, le compteur sera en place mais n’aura pas grand chose à transmettre comme informations.

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/04/08/compteur-linky-35-millions-de-compteurs-installes-dici-2021-malgre-le-danger-quils-representent/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire