Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

27 avr. 2015

France : L'Apple Watch au volant ? Est-ce autorisé ?

France : à partir du 30 juin 2015 les oreillettes et écouteurs avec ou sans fil seront interdits sur la route en voiture ou en 2 roues motorisé.

L’Apple Watch au volant? Est-ce autorisé?
par Frédéric, legipermis.com, 23 avril 2015

L’usage du téléphone au volant est largement aujourd’hui au cœur des préoccupations de la sécurité routière. Vous le savez maintenant, à partir du 30 juin 2015 les oreillettes et écouteurs avec ou sans fil seront interdits sur la route en voiture ou en 2 roues motorisé.

Parallèlement à ça, vous avez surement entendu parler de la montre connectée que lance le géant américain Apple ce 24 avril 2015 en France et dans quelques pays du monde (en précommande).L’Apple Watch, à condition de posséder un iPhone récent (5, 5S, 6 ou 6 plus) sera une extension du smartphone à la pomme, un accessoire qui trouvera son public. Aujourd’hui, il n’est pas question de débattre de l’intérêt ou de qualité du produit, mais plutôt de se poser la question : peut-on utiliser l’Apple Watch au volant sur la route ? Bien entendu, cette question reste la même pour les autres smartwatches du marché.

La législation sur le smartphone au volant

Conduire avec un smartphone en main est une infraction entraînant la perte de 3 points et une amende forfaitaire de 135€. Cette notion est valable aussi bien pour les SMS et la consultation d’applications (risque d’accident multiplié par 23) que pour le téléphone classique avec ou sans oreillette (risque multiplié par 3 quand tenu en main en conversion vocale). Le principe de l’Apple Watch et de la montre connectée en général comme la Pebble, la moto 360 ou la LG G Watch, c’est que les utilisateurs les auront en permanence au bras. Par définition ce sont des montres.

Notifications, rappels, alertes, Siri (l’assistant vocal d’Apple), Google Now (chez android) tout y passe et le plus souvent de manière préemptive. Le risque de distraction du conducteur est alors très grand à notre sens. Faut-il enlever sa montre connectée avant de prendre la route ? Pourquoi pas si on ne résiste pas à l’envie de regarder l’écran.

Notre conseil : on coupe tout !

L’usage et le port de la montre connectée seront certes difficilement verbalisables, mais son utilisation peut être considérée comme aussi dangereuse voire plus que le fait de tenir un smartphone en main à la seule différence que vous gardez les deux mains pour conduire. Néanmoins, la dangerosité est inhérente à la perte d’attention notamment en ce qui concerne les distances d’arrêts (distance de réaction + distance de freinage). A ce titre, le Transport Research Laboratory (TRL) à Wokingham a montré que le temps de réaction d’un utilisateur de smartwatch au volant était de 2,52s lorsqu’il est dérangé par une notification contre 1,85s lorsque l’on consulte son smartphone et 0,9 secondes lors d’une discussion avec un passager (source : 9to5mac).

Il serait judicieux de la part des constructeurs de détecter automatiquement la situation de conduite en automobile ou en moto afin de prévoir des mesures de sécurité comme l’arrêt des notifications. Ce genre de périphérique possède assez de capteurs pour le faire sans aucun soucis.
Le cas des Google Glass

Même si la première version des Google Glass est aujourd’hui abandonnée en attendant la 2ème itération, la situation est ici encore différente puisqu’on peut considérer que les lunettes connectées sont comme un écran s’intercalant dans le champ de vision du conducteur. Une infraction entraînant normalement la perte de 3 points et jusqu’à 1500€ d’amende. Ce principe pourrait être d’ailleurs appliqué par extension au casque de moto à réalité augmentée comme le casque Skully.

Comme souvent la technologie précède la législation. Il faudra voir dans quel cadre législatif ces nouveaux périphériques s’inscrivent. Si Apple n’a pas inventé la montre intelligente, c’est souvent lorsque le géant américain arrive sur un marché que le grand public se l’approprie. Il se serait vendu, selon certains analystes, plus de 2,3 millions d’Apple Watch lors de la première semaine de précommandes contre 700000 montres connectées Android pour toute l’année 2014.

Pour ce qui est de la montre, je vous invite à consulter la très bonne preview de nowtech.tv en vidéo.

http://www.legipermis.com/blog/2015/04/23/lapple-watch-au-volant-est-ce-autorise/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire