Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

4 avr. 2015

Suisse : La Ville de Neuchâtel : Le Conseil général rejette la motion pour la mise en place du Li-Fi

Les groupes politiques ont la parole
Groupe PopVertsSol

Occasion manquée
Vivre la ville ! Numéro 11, 1er avril 2015

Julien Binggeli : Lors de la séance du 30 mars 2015, le Conseil général a raté l’occasion de soutenir une motion, déposée par un membre du groupe PLR et un membre du groupe PopVertsSol, en vue de l’accompagnement de la mise en place d’une technologie sans fil inoffensive pour le corps humain au centre-ville. Il s’agissait pour le motionnaires de populariser la technologie LIFI.

Aujourd’hui, l’utilisation partout dominante de la technologie sans fil WIFI s’est imposée comme allant de soi. Depuis sa première utilisation commerciale en 1999, cette technologie de la communication s’est généralisée des entreprises aux particuliers. Toutefois, son utilisation commence à poser des questions d’ordre sanitaire que l’on ne peut plus ignorer. Elle a par ailleurs été interdite dans plusieurs établissements scolaires en Angleterre, en Allemagne et en Autriche. En 2006, l’OMS a conclu à l’innocuité de cette technologie avant de revenir en arrière 5 ans plus tard en la classant dans la liste des éléments potentiellement cancérogènes.



L’électro-hypersensibilité des personnes est devenue un thème reconnu à part entière et, même si la proportion de la population souffrant d’hyper électro sensibilité est encore difficilement quantifiable, notamment en raison d’un très probable sous-diagnostic, il paraît nécessaire de s’emparer de cette problématique. L’objectif de la motion visait à étudier l’introduction du LIFI dans les lieux publics en mettant en avant une problématique de santé publique largement sous-estimée aujourd’hui. A l’heure où toutes les catégories de la population passent de plus en plus de temps au contact des nouvelles technologies de l’information et de la communication, que ce soit professionnellement ou pour les loisirs, il semblait plus qu’opportun d’accompagner ce développement pour qu’il se fasse de la manière la plus sûre possible pour ses usagers. Pari raté, le Conseil général ayant, à l’exception du groupe PopVertsSol, rejeté en majorité cette motion.

http://www.neuchatelville.ch/d2wfiles/document/10404/5001/0/No11_01_04_2015_LOW.pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire