Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

21 mai 2015

France : Téléphones, Wifi… Vers une révision des valeurs limites d’exposition ?

Les enfants utilisent de plus en plus massivement les tablettes.
Téléphones, Wifi… Vers une révision des valeurs limites d’exposition ?
par AnneXaillé, JournalDesFemmes.com,
5 mai 2015

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) annonce le lancement d’une consultation publique visant à actualiser les valeurs limites d’exposition aux ondes électromagnétiques. L’occasion de faire le point sur les effets des portables et tablettes sur notre santé.

Dans un contexte de développement rapide des technologies, l'Agence nationale des fréquences (ANFR), dont le rôle est de veiller au respect des valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques, vient de lancer une consultation publique, ouverte jusqu'au 15 juin. Objectif : faire évoluer le protocole de mesure de l'exposition des individus aux ondes électromagnétiques. Fixé par décret, celui-ci date en effet de… 2011. Depuis, nos usages ont évolué, le Wifi s’est développé et la 4G est arrivée.

Les accros aux portables, plus exposés au risque de tumeur cérébrale. Il existe une "possible augmentation du risque de tumeur cérébrale, sur le long terme, chez les utilisateurs intensifs de téléphones portables". C’est la conclusion d’un rapport publié en octobre 2013 par l’Anses, après compilation de toutes les études internationales disponibles sur le sujet. L'expertise fait apparaître, par ailleurs, des effets biologiques chez l'Homme et chez l'animal, concernant le sommeil, la fertilité masculine ou encore les performances cognitives. De son côté, l’OMS a classé les champs électromagnétiques spécifiques dans les "cancérogènes possibles".

Par précaution, les adultes accro aux portables doivent donc prendre les précautions suivantes : recourir au kit main-libre, privilégier l'acquisition de téléphones affichant les DAS les plus faibles, éviter de téléphoner dans les zones mal couvertes par le réseau. Et éviter de dormir avec un téléphone mobile allumé sur la table nuit, ou pire, sous l’oreiller !

Interdire la tablette tactile aux enfants ? C’est une réalité : les enfants utilisent de plus en plus massivement les téléphones et les tablettes. L’acquisition d’un portable se fait de plus en plus tôt. Regarder une vidéo ou utiliser une appli pour jouer se banalise aussi, dès le plus jeune âge. Mais le problème, c’est que la paroi de leur cerveau étant plus fine que celle des adultes, l’exposition aux ondes électromagnétiques est plus grande. En janvier dernier, le Parlement a définitivement adopté une proposition de loi écologiste visant à interdire le Wifi dans les crèches et garderies pour enfants. Et à la maison, qu'en est-il ? Entre le Wifi et les portables, les enfants sont également très exposés aux ondes. Dans le doute, il est donc préférable d'inciter les jeunes enfants à faire une utilisation modérée du téléphone mobile et des tablettes.

En savoir plus sur la consultation publique de l'ANFR.

http://sante.journaldesfemmes.com/magazine/1319908-telephones-wifi-vers-une-revision-des-valeurs-limites-d-exposition/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire