Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

24 mai 2015

Suisse : Levée de boucliers contre une antenne à Brent

L'antenne, d'une hauteur de 25 mètres, doit être érigée à la
route de Brent, dans les hauts de Montreux.
Image: Claude Béda 
Téléphonie mobile : Pour des délibérations en pleine connaissance de cause
Courrier des lecteurs, 24heures, 21 mai 2015

A propos de l'article intitulé "Levée de boucliers contre une antenne" (24heures du 7 mai 2015)  [L'article suit ce commentaire.]

Les 140 opposants à cette antenne de 25m ont raison de se méfier des dangers présentés par les CEM (champs électromagnétiques). En Suisse, les valeurs limites légales sont basées uniquement sur les effets thermiques. Celles-ci permettent une augmentation de température des tissus d'un degré en seulement 6 minutes. Ces normes ne nous protègent pas des expositions chroniques à faible intensité qui sont courantes aujourd'hui. Les effets biologiques se manifestent à des millièmes de ces intensités autorisées.

Pourtant les recherches sur les effets biologiques sont nombreuses. A ce jour, le site CEM de la Clinique Universitaire d'Aix la Chapelle a recensé 21'145 publications sur les effets des CEM. La source de financement joue un rôle important dans les résultats des études. Un chercheur italien a analysé 1'056 articles publiés dans des revues scientifiques. De ces études, 44% ont démontré des résultats négatifs (aucun effet biologique). Dans ces dernières, 93% étaient financées par des sources privées. En revanche, les 56% des articles ayant démontré un effet biologique étaient financés à 95% par des sources gouvernementales.

L'été prochain, le Conseil national devra débattre des solutions relatives à une saturation du réseau de téléphonie mobile vu l'augmentation incessante de la demande. Début mai, l'Association Romande Alerte aux Ondes Électromagnétiques a envoyé un dossier technique et un DVD à chacun des 200 parlementaires dans l'espoir que ces délibérations aient lieu en pleine connaissance de cause.  Et que toutes les options soient prises en compte afin d'éviter la voie la plus facile, soit l'assouplissement des normes légales actuelles.

Anton Fernhout

Levée de boucliers contre une antenne à Brent
par Claude Béda, 24heures, 7 mai 2015

Montreux : La mise à l’enquête du projet d'antenne de téléphonie mobile a suscité 140 oppositions, dont celles des Verts de Montreux et de la Société villageoise

«Compte tenu de la puissance de l’antenne, les habitants situés dans un rayon de 900 mètres ont qualité pour agir, ce qui peut expliquer le nombre élevé d’oppositions», explique Jean-Lou Barraud, chef du Service de l’urbanisme de Montreux. . Le projet de construction d’une station de base de téléphonie mobile Sunrise au lieu dit La Combe, à Brent, a suscité près de 140 oppositions, émanant de Montreusiens, mais aussi de Blonaysans voisins.

«Dans leur majorité, les opposants contestent le projet en raison de ses dangers potentiels pour la santé, précise Jean-Lou Barraud. De plus, ils l’estiment peu nécessaire en termes de couverture du réseau, et inesthétique.» Car les plans font état d’une antenne qui serait érigée à 25 mètres de hauteur.



Paysage altéré

Parmi les opposants figurent la Société villageoise de Brent et environs (SVBE) ainsi que Les Verts de Montreux. «En plus des rayonnements non ionisants, cette installation altérera profondément le paysage. Et ce aux abords du village, à la vue de tous, à un passage très fréquenté, commente Florian Chiaradia, conseiller communal Les Verts à Montreux. Nous demandons à la Municipalité de renoncer à accorder la dérogation prévue aux promoteurs de ce projet.»

Ce que souhaite également la SVBE: «Il y a déjà trois antennes de téléphonie mobile tout près, à la sortie de l’autoroute de Montreux. La Municipalité doit exiger des opérateurs qu’ils se regroupent sur de mêmes installations, suggère Daniel Martin, président. Vu la taille de l’antenne et sa puissance, ce projet, qui dénaturerait les abords de notre village, est inadapté au lieu.»

(24 heures)

http://www.24heures.ch/vaud-regions/riviera-chablais/levee-boucliers-antenne-brent/story/27325325

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire