Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

12 juin 2015

Electrosensibilité, un mal encore mystérieux : Article sur le site de Bluewin

En Suisse, l'électrosensibilité concernerait 1,5% de la
population.  Photo:  Fotolia
Cet article se trouve sur le site de Bluewin, entité appartenant au groupe Swisscom et le principal fournisseur d'accès à Internet en Suisse.  

Electrosensibilité, un mal encore mystérieux
Elodie France/ATCNA, bluewin.ch, 28 août 2014, mise à jour 12 septembre 2014

Un habitat réservé aux électrosensibles a récemment ouvert ses portes à Zurich. De quoi souffrent ces personnes? Existe-t-il plusieurs sortes d'électrosensibles? Cette maladie n'est toujours pas reconnue.

Si l'électrosensibilité n'est pas considérée comme une maladie en Suisse et dans les pays européens, elle semblerait cependant toucher environ 1,5% de la population helvétique. Face à un phénomène qui prend de l'ampleur, les malades se regroupent désormais en association, et disposent même, comme à Zurich, d'habitats conçus spécifiquement pour les aider à lutter contre ce trouble handicapant. Pourtant, l'électrosensibilité suscite de nombreuses controverses au sein des communautés scientifiques et médicales: vraie maladie ou trouble psychosomatique?

Quand les ondes nous gâchent la vie…



Depuis la démocratisation des téléphones mobiles, et plus récemment des réseaux WiFi, les médecins voient arriver en consultation des patients d'un genre nouveau. Les électrosensibles se plaignent de symptômes divers, sans cause évidente, qu'ils attribuent aux ordinateurs, aux antennes relais de téléphones mobiles, aux lignes à haute tension, aux ondes WiFi ou aux transformateurs électriques. Nausées, migraines, anxiété, dépression, palpitations, craquements articulaires, difficulté à parler ou à se concentrer, fourmillements, fatigue chronique ou sensation de brûlure ne sont que quelques-uns des symptômes qui gâchent la vie des malades et les conduit souvent à s'isoler totalement de la société pour retrouver un semblant de sérénité.

Ainsi, certains n'hésitent pas à s'installer au cœur des forêts, dans des caravanes recouvertes d'aluminium afin d'échapper aux ondes de toutes sortes qui les rendent malades.

Maladie émergente ou trouble psychosomatique?

A l'heure actuelle, aucun pays européen n'accorde à l'électrosensibilité le statut de maladie à part entière. L'organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît cependant l'existence de plusieurs symptômes mais considère qu'il n'existe, à l'heure actuelle, aucune base scientifique permettant de relier les divers troubles mentionnés par les malades à des expositions à un champ électromagnétique.

Et pour cause! Les différentes études menées aux Etats-Unis et en Europe pour tenter de déterminer les causes de cette "maladie" n'ont jamais permis de reproduire les symptômes éprouvés par les électrosensibles. En revanche, des études en double aveugle, comme celle menée en 2011 par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), dans lesquelles les participants sont exposés, sans le savoir, à de fausses ondes électromagnétiques, ont provoqué de violents symptômes chez les électrosensibles…

Les ondes et leurs effets sur la santé

Pourtant, derrière la controverse qui anime les communautés scientifique et médicale, se cachent certaines vérités! En effet, les études réalisées au cours des dernières années montrent bel et bien que les ondes peuvent perturber, voire dérégler les mécanismes biologiques humains. Il est désormais scientifiquement prouvé que les ondes émises par les téléphones mobiles peuvent provoquer des maux de tête lorsque les appareils sont utilisés trop longtemps, et s'avèrent, à terme, cancérigènes. Plus récemment, des chercheurs ont découvert que les fours à micro-ondes modifiaient la composition de certaines levures et la faisaient même muter, dans certains cas…

http://www.bluewin.ch/fr/infos/science/2014/8/electrosensibilite--un-mal-encore-mysterieux.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire