Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

15 juil. 2015

France : Accueil d'un jeune électrosensible en milieu scolaire

Accueil d'un jeune électrosensible en milieu scolaire
EHS: Lueurs sous les MHertz

La Problématique

L'administration, le Maire ou l'instituteur sont avertis par les parents de l'inscription d'un enfant électrosensible (voire qualifié déjà d'ElectroHypersensible EHS). Cet enfant souhaite suivre une scolarité normale en bénéficiant de l'attention des enseignants (et de tous les adultes présents à la cantine par exemple). Le témoignage de Violette (14 ans) impose une réactivité immédiate.

Les démarches à effectuer préalables à l'arrivée en classe

- S'assurer que les parents ont contacté une association (POem26 par exemple) ayant une réelle expérience des problèmes rencontrés par les EHS.
- Demander l'intervention de cette association envers les parents et les autorités (Maire, Instituteur ou directeur d'école) afin de s'assurer une base minimum de connaissances.
- Déduire les niveaux d'irradiation possibles en Hyperfréquence comme en Basses fréquences
- Achat du matériel de contrôle (TES92 par exemple pour détecter une pollution éventuelle)

L'arrivée et les contrôles nécessaires



- Arrêt de toute émission Wifi
- Contrôle obligatoire à la rentrée en classe de l'extinction de tous les téléphones portables
- Les voisins de l'enfant ne gardent pas les téléphones dans leurs affaires pour cause de rayonnements basses fréquences dans les cas les plus gaves
- Les tubes "néons" ainsi que les lampes basse consommation sont à l'arrêt dans son voisinage immédiat
- L'enfant devra être autorisé à se couvrir en classe selon les niveaux de rayonnement.

Les dispositions en classe en cas de modifications de lieux et d'activités

- S'assurer des contrôles identiques à son arrivée en classe.
- Vérifier que le déplacement satisfait à ces conditions (penser que les transporteurs disposent très fréquemment du Wifi (même à leur insu)

L'environnement technologique concerné

Le syndrome d'intolérance aux rayonnements (SICEM) regarde la totalité des rayonnements artificiels et de ce fait la tolérance vis à vis de matériels anodins traditionnels est modifiée.

Les émissions Hyperfréquences

- Les opérateurs évitent l'installation d'antennes à proximité des écoles
Le wifi doit - être supprimé
La pollution passive par les téléphones en veille ou les ordinateurs mode wifi ou non

Les émetteurs de Basses Fréquences

- Le matériel ordinaire
--L'éclairage (ampoules à économie d'énergie et "Néons")
-- Les appareils techniques (vidéo projecteurs, camescopes etc...)

- Le matériel pédagogique
-- Les ordinateurs, tablettes etc... doivent être configurés voire éloignés
-- Le TBI doit être connecté.

http://vital261.eklablog.com/ecole-et-electrosensibilite-ehs-p874166

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire