Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

28 août 2015

Déclaration de l'ancienne directrice de l'OMS sur son électrosensibilité

Déclaration de l'ancienne directrice de l'OMS sur son électrosensibilité
Priartem – Info presse, 
19 août 2015


Madame Gro Harlem Brundtland, ancien Premier Ministre norvégien et ancienne directrice générale de l'OMS (1998-2003), évoque, dans une interview accordée au quotidien norvégien, Aftenposten, et publiée le 14 août, son électrosensibilité et appelle chacun à se protéger.

“Je veux dire : protégez-vous ; ne gardez pas votre téléphone dans votre poche.”. Elle ajoute que son organisme réagit aux radiations électromagnétiques depuis 25 ans. Aujourd'hui, elle utilise le portable le moins possible et le tient éloigné de la tête lorsqu'elle envoie un message. Elle ne peut pas le tenir au niveau de celle-ci sans risquer immédiatement de violents maux de tête.

Pour Madame Gro Harlem Brutland, les résultats des recherches montrent qu'il n'y a pas de doute sur l'effet néfaste des ondes auxquelles est exposée la population, qu'elles viennent du portable ou des autres technologies sans fil.

Rappelons que lorsqu'elle était encore directrice de l'OMS, elle avait déjà évoqué son électrosensibilité en indiquant qu'elle avait réalisé des tests avec ses collaborateurs et qu'elle était capable de dire si leur portable était ou non allumé lorsqu'ils se trouvaient dans la même pièce qu'elle. Ce fut d'ailleurs la seule période où l'OMS manifesta une certaine sensibilité à la question « radiofréquences et santé ».

« Nous espérons, déclare Janine Le Calvez, Présidente de Priartem, que cette déclaration contribuera à renforcer la parole de tous ceux, scientifiques ou militants associatifs, qui appellent à des mesures de protection des populations : définition de nouvelles normes réglementaires réellement protectrices, arrêt des développements technologiques qui engendrent une augmentation du brouillard électromagnétique dans lequel nous baignons tous, tels que les tablettes à l'école ou la généralisation des compteurs dits « intelligents ». Elle souligne également qu'il est urgent que l'on puisse disposer sur cette question qui concerne l'ensemble de la population mondiale d'expertises réellement indépendantes sur lesquelles puissent se construire les politiques de santé publique.

Chantal Cicé
secretariat@priartem.fr

PRIARTéM - Association Loi de 1901
5, Cour de la Ferme Saint-Lazare 75010 Paris
www.priartem.fr

http://www.priartem.fr/Declaration-de-l-ancienne.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire