Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

13 août 2015

Effets des rayonnements

Ce site suisse n'est plus à jour.  Nous avons apprécié l'introduction...

Rayonnements radio-électriques - Effets des rayonnements
par Michel Vonlanthen

Nous "baignons" tous dans un environnement qui devient de plus en plus pollué. A notre insu, nous subissons continuellement des agressions à notre santé. Par exemple, avec des pesticides ou des produits de synthèse dans notre nourriture, des micro particules et des gaz d'échappement dans l'air que nous respirons. Nous subissons du stress dû aux nuisances sonores et visuelles de la ville. Et finalement nous baignons en continu dans un smog radioélectrique dont l'intensité croît continuellement avec l'apparition de nouvelles techniques de transmission: Le téléphone portable (GSM), le téléphone mobile (DECT), les transmissions de données à distance tels le WIFI et le Bluetooth, le CPL étant la dernière technique en date.

En principe, tout cela est (ou plutôt devrait être) contrôlé par l'Etat et des normes existent cet égard. Reste une question: "Si toutes ces agressions sont contrôlées individuellement, qu'en est-il de leur accumulation?". L'augmentation dramatique des cancers et des allergies dans la population doit bien avoir une cause!

Mon expérience professionnelle scientifique et humaine m'a fait prendre conscience de cette question et j'y ai acquis une conviction: Comme le disait Paracelse, "tout peut être poison, ce n'est qu'une question de dose". L'accumulation de faibles doses de plusieurs nuisances reçues 24h/24 est pour moi la cause principale de l'augmentation de la morbidité actuelle (le corps détecte et se défend facilement des fortes doses comme, par exemple, celle reçue en passant à côté d'un émetteur puissant (sous l'antenne de Sottens, 100 kW!).

Malheureusement les études officielles tendent toujours à mettre en évidence l'action des très fortes doses (brûlures, etc.) mais passent sous silence l'action néfaste des faibles doses reçues pendant longtemps. Sans parler de l'addition de plusieurs de ces nuisances pendant un temps très long.

Cela tient au fait que ce genre d'étude est très difficile à faire et, accessoirement, que les pouvoirs en place, poussés par les lobbies industriels, ne sont pas préemptifs mais défensifs. Leurs études (faites la plupart du temps après coup) tendent plutôt à prouver que des produits, les téléphones portables par exemple, ne sont pas nuisibles pour l'être humain et qu'il peuvent continuer à être vendus.

Si notre santé était la préoccupation première de nos savants "officiels", chaque étude serait faite AVANT l'introduction d'un nouveau service ou produit, et en prenant en compte le principe de précaution.

En fin de compte, mon intuition est la suivante:
Notre corps subit continuellement des agressions. Chacun d'entre elle "tend" un peu plus nos défenses naturelles, les rapproche du point à partir duquel une maladie pourra se déclarer. Il suffira alors d'un stress supplémentaire pour que le corps n'arrive plus à se défendre et , par exemple, qu'un cancer se déclare.

Ce serait donc l'accumulation de plusieurs nuisances reçues, chacune à faible dose mais pendant longtemps, qui serait, entre autres, responsable de l'augmentation dramatique des cancers dans la population.

http://www.von-info.ch/technique/rayonnements%20radioelectriques.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire