Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

17 oct. 2015

Suisse : Emission de la RTS la Première sur les conséquences de l'exposition aux ondes électromagnétiques

Une ligne à haute tension.
[Picture news - Fotofolia]
Dans le cadre de son émission Vacarme, RTS la Première propose six rendez-vous pour faire le point sur les conséquences de notre exposition aux ondes électromagnétiques.

Les cinq premières émissions sont diffusées du lundi 19 octobre au vendredi 23 octobre, de 13h à 13h30.

Dimanche 25 octobre 2015, de 9h00 à 10h00, dans Les échos de Vacarme, Isabelle Rossi — médecin cantonal adjoint du canton de Vaud — et Pierre Dubochet, auteur de l'article "Les effets sur l'homme des champs électromagnétiques",  réagiront à des extraits de reportages et aux messages des auditeurs laissés sur le 058 236 236 0.

Après diffusion, vous pourrez télécharger les émissions en cliquant sur les liens ci-dessus.

Vacarme, avec Véronique Marti et Marc Giouse, et des reportages de Christophe Canut.

Faut-il craindre les ondes électromagnétiques? (1/5)

De plus en plus d’objets connectés s’immiscent dans notre quotidien. Selon l’Idate, un cabinet spécialisé dans les nouvelles technologies, 15 milliards d’objets de ce type seraient en circulation au niveau planétaire et les chiffres pour 2020 varient entre 30 et 212 milliards!

Avec la multiplication de ces objets fonctionnant tous avec du Bluetooth, du Wi-Fi ou encore de la 3G, 4G et bientôt 5G, les ondes électromagnétiques sont partout. Faut-il s’en réjouir ou s’en inquiéter?



Sous haute tension

À Grône, en Valais, plusieurs mères de famille se mobilisent depuis le début de l’année contre l’implantation d’une ligne à très haute tension qui devrait passer au-dessus de leur commune et de l'école communale.

Pluie d’ondes

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et celui de la santé publique (OFSP) s’appuient sur différentes études scientifiques pour justifier les normes actuellement en vigueur dans le domaine de l’exposition aux ondes électromagnétiques. Mais peut-il y avoir réellement consensus sur la question? Avec Juan Mosig, directeur du Laboratoire d’électromagnétisme et acoustique (LEMA) de l'EPFL.

Moi, Odile, électrosensible

Ancienne salariée chez un opérateur de téléphonie mobile, Odile n’a pas supporté la généralisation de l’usage du wi-fi sur son lieu de travail. Elle a soudain constaté des troubles inquiétants pour sa santé.

Pas de wi-fi chez-nous

Juin 2013: les enseignants du lycée Blaise-Cendrars de La Chaux-de-Fonds s’opposent à l’installation du wi-fi sur leur lieu de travail en arguant le principe de précaution. Qu’en pensent les élèves, les professeurs et la direction deux ans plus tard?

Quand la justice s’en mêle

C’est une première dans l’Hexagone et sans équivalent à ce jour en Suisse: la justice vient de reconnaître l’existence d’un handicap grave dû à l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques. Étienne Cendrier de l’association Robin des toits milite pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil et se réjouit d’une telle décision.

Cinq reportages de Christophe Canut
Réalisation: Jean-Daniel Mottet
Production: Véronique Marti

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire