Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

31 janv. 2016

Nouvelles de Genève : OUI à une agriculture sans OGM à Genève !

Le canton de Genève rejoint les cantons de Fribourg, de Neuchâtel et du Jura dans le front d’opposition aux OGM.

OUI à une agriculture sans OGM à Genève ! Le Grand Conseil plébiscite le projet de loi des Verts genevois

verts-ge.ch, 29 janvier 2016

Aujourd’hui, le Grand Conseil genevois a plébiscité à l’unanimité le projet de loi des Verts genevois visant à interdire la culture d’organismes génétiquement modifiés (OGM) et la détention d’animaux de rente génétiquement modifiés sur le territoire cantonal. Ce vote réjouissant lance un appel fort à Berne pour une interdiction des OGM au niveau national. Il tombe peu après l’aboutissement de l’initiative pour des aliments équitables. Genève et la Suisse sont sur la voie d’une production agricole saine, écologique et équitable. En avant !

Une majorité des consommatrices et consommateurs sont opposés à l’idée de se nourrir d’aliments issus d’organismes génétiquement modifiés (OGM), à raison : ces derniers menacent le développement d’une agriculture de proximité écologique et saine. Le génie génétique, disséminé dans nos champs et nos assiettes, peut avoir des conséquences très néfastes sur nos organismes et sur nos écosystèmes. Ils font par ailleurs obstacle à l’essor de produits bénéficiant d’une appellation d’origine contrôlée et au bon développement de l’agriculture biologique sur nos terres, puisqu’OGM et cultures labélisées, côte à côte, ne font pas bon ménage. Le principe de précaution s’impose donc dans l’usage du génie génétique au sein de l’agriculture. En d’autres termes, les OGM n’ont pas leur place dans nos champs !

Les Verts genevois ont donc déposé un projet de loi au Grand Conseil genevois en mai dernier, projet qui reçut le soutien de la faitière agricole genevoise AgriGenève. Ce texte exige l’interdiction de la culture d’OGM à des fins de production agricole et la détention d’animaux de rente génétiquement modifiés sur tout le territoire cantonal. Aujourd’hui, le projet de loi a été plébiscité par l’ensemble des partis au sein du Grand Conseil et entrera donc en vigueur au lendemain de sa promulgation dans la Feuille d’avis officielle. Le Conseil d’Etat soutient également le texte et a décidé de retirer un projet de loi allant dans le même sens. Les Verts genevois se félicitent de ce plébiscite, résultat d’une excellente collaboration avec l’association AgriGenève. Ils sont satisfaits du large soutien qu’a rencontré le projet de loi au sein du Grand Conseil, témoignant encore une fois de la forte préoccupation à l’égard des OGM, rencontrée aussi bien dans les enceintes politiques qu’au sein de la population.

Aujourd’hui, le canton de Genève rejoint les cantons de Fribourg, de Neuchâtel et du Jura dans le front d’opposition aux OGM. Un signal fort est ainsi lancé aux autorités fédérales : il est grand temps de cesser les reconductions hésitantes du moratoire et de prendre la décision ferme d’interdire, une fois pour toutes, l’usage d’OGM agricoles au niveau national. C’est le respect de la volonté populaire, la promotion d’une nourriture de qualité et la protection de nos écosystèmes qui sont en jeu.

La préoccupation des Verts quant à la qualité des aliments n’est pas nouvelle. Récemment, l’initiative verte « pour des aliments équitables », a abouti, forte de plus de 100'000 signatures. Elle exige des denrées alimentaires produites dans des conditions équitables et issues d’une agriculture respectueuse de l’environnement et des animaux. Pour y parvenir, des normes environnementales et sociales claires doivent également s’appliquer aux produits importés. L’interdiction de cultures et d’animaux de rentes OGM complète avec brio l’initiative sur les aliments équitables. La Suisse avance donc vers une production agricole et une commercialisation d’aliments sains, écologiques et équitables. Les Verts genevois se réjouissent de l’accompagner dans cette voie.

Contacts

François Lefort, Député, 076 397 62 82
Sarah Klopmann, Députée et cheffe de groupe, 078 828 77 62

http://www.verts-ge.ch/nos-idees/communiques-de-presse/item/3722-oui-a-une-agriculture-sans-ogm-a-geneve-le-grand-conseil-plebiscite-le-projet-de-loi-des-verts-genevois.html#.Vq5QXRFVhBd

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire