Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

24 févr. 2016

La galère au quotidien pour Marcelle, hyper électro-sensible

La galère au quotidien pour Marcelle, hyper électro-sensible
par Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon,
13 février 2016

Une conférence a lieu ce samedi soir à 20h à Ronchamp à la salle Broly sur "Les risques des ondes pour la santé", comment s'en prémunir ?" Des ondes qui peuvent rapidement devenir galère pour les personnes touchées par ce problème.

Marcelle, habitante de Plancher-Bas, est hyper électro-sensible depuis plusieurs années. Elle ne supporte plus les ondes des téléphones portables, wifi, antennes relais ou encore les bornes interactives. Ces ondes lui donnent de violents maux de tête.

« Je ne peux plus voyager, aller dans des grands rassemblements ou être à côté d’un téléphone portable »



Marcelle prévient tous ces visiteurs. Dès le seuil de sa porte, il y a une affiche : «Merci d'éteindre vos téléphones portables».

Pour Marcelle c'est presque une question de survie. Les gaines électriques de sa maison sont blindées. Elle a un téléphone, mais filaire. Son lieu de vie : la campagne de Haute-Saône loin des zones pleines de réseau. Elle ne supporte plus les ondes : « Le problème c’est qu’avec les portables je risque un accident cérébrale dans le quart d’heure qui suit. Voyager c’est compliqué. Les grands axes routiers c’est infernal. Je ne peux pas être parmi des grosses assemblées, au milieu de plusieurs personnes. »

Une situation difficile à vivre. Beaucoup, même parmi ses proches, pensent que Marcelle est paranoïaque.

« Je suis juste précurseur »

L'hyper-électro sensibilité n'est pas encore une maladie reconnue. Selon certains professeurs spécialistes des maladies environnementales il existe plusieurs constantes biologiques chez tous ses patients qui en souffrent, notamment une mauvaise irrigation de certaines zones du cerveau. Pour Marcelle ce problème va toucher de très nombreuses personnes dans les prochaines années : « Je suis juste un peu précurseur je n’ai pas envie qu’il y ait d’autre gens atteints et comme la médecine n’est pas formée à ça, on donne des médicaments alors qu’on devrait surtout dire : Arrêter le téléphone portable, arrêter de vous connecter, il faut faire attention à cette multiplicité qui devient dangereuse ».

La conférence ce samedi 13 février à 20h à Ronchamp à la salle Broly sur "Les risques des ondes pour la santé, comment s'en prémunir ?" est ouverte à tous.

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/la-galere-au-quotidien-pour-marcelle-hyper-electro-sensible-1455283863

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire