Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

14 mars 2016

L'Apple Watch pourrait sauver des vies

Apple travaille activement sur les possibilités offertes en
matière de soins par son accessoire.  Image:  Keystone
[Attention ! Ce type de technologie sans fil peut générer le rayonnement de radiofréquence et avoir un effet négatif sur le coeur.]

L'Apple Watch pourrait sauver des vies
che/nxp/ Tribune de Genève, 11 mars 2016

Urgences médicales : Un brevet à l'étude permettrait à la «smartwatch» de prévenir les secours en cas d’arythmie cardiaque.

Un brevet qui pourrait permettre à une montre connectée et à un iPhone de détecter les urgences médicales a été déposé parApple auprès de l'Institut américain des brevets et marques déposées, annonce le site spécialisé Apple Insider ce vendredi.

Sur des documents (consultables ici) déposés par la firme, qui ne nomme jamais explicitement sa montre ou son téléphone, on peut lire qu'«un appareil électronique qui contrôle les données de l'environnement ou de l'utilisateur (...) transmet une ou plusieurs alertes à au moins un autre appareil électronique» en cas d'«événement» médical.

Nombreuses possibilités

L'analyse de ces données pourrait donner l'alerte dans les situations exigeant l'intervention de médecins, pompiers ou forces de l'ordre: par exemple, un brusque mouvement, détecté par un accéléromètre, combiné à une perte de mesure du pouls pourrait être interprété comme un arrêt cardiaque.

Selon les capteurs en place, cette fonctionnalité pourrait détecter des accidents de voiture, des incendies ou encore des avalanches.

Selon Apple Insider, il ne fait aucun doute que les «appareils» mentionnés font référence à l'Apple Watch et à l'iPhone: la montre «incorpore non seulement des senseurs et des logiciels avancés capables de contrôler ces données, mais possède en plus les fonctionnalités de communication permettant de transmettre ces notifications».

L'entreprise californienne est consciente du risque de fausse alerte, et le brevet décrit des moyens de les contourner, en demandant par exemple dans un premier temps un signe de vie de l'utilisateur. Rien ne permet à ce stade de conclure que la marque parviendra à commercialiser une telle application.(che/nxp) (Créé: 11.03.2016)

http://www.tdg.ch/high-tech/apple-watch-pourrait-sauver-vies/story/19120519

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire