Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

13 mai 2016

Perturbateurs endocriniens : les bons gestes à adopter

Pour le maquillage, il est recommandé de
se trouver vers des produits marqués de
l'Ecolabel européen.   (Cultura Creative/
Ingolf Hatz)
Perturbateurs endocriniens : les bons gestes à adopter
par Christine Mateus, leparisien.fr,  12 mai 2016

LE FAIT DU JOUR. Des médecins lancent ce jeudi une campagne de prévention contre ces substances qui détraquent notre organisme.

Impossible d'éviter totalement l'exposition aux perturbateurs endocriniens, toutefois elle peut être considérablement diminuée en suivant quelques conseils.

Je meuble mon appartement

Confortable et pratique ne doivent pas être les seuls critères pour choisir son mobilier.

Au salon, attention au canapé et aux tapis qui ont pu être traités avec des composés perfluorés, des perturbateurs de la glande thyroïde qui causent, entre autres, la naissance de bébés de petit poids. On les retrouve aussi très souvent dans les tissus des meubles qui les rendent résistants aux taches et au feu. Préférez donc les meubles en bois plein.

Bébé arrive, je prépare sa chambre

Les enfants en bas âge sont particulièrement sensibles aux substances nocives : privilégiez les peintures ou les enduits naturels. Evitez les revêtements plastifiés pour le sol et les murs : ils peuvent contenir des phtalates, une famille de substances chimiques que l'on trouve dans quasiment tous les objets en polychlorure de vinyle (PVC) tels que les jouets. Ils perturbent le système reproducteur et pourraient favoriser les tumeurs du foie et les cancers hormono-dépendants tels que le cancer du sein. Revenons aux jouets. Difficile en effet de faire plaisir à son enfant uniquement avec des jouets en bois brut sans vernis. Solution ? Variez les joujoux pour éviter le tout-plastique.

J'ai une petite faim

L'alimentation est la source d'exposition principale aux phtalates et au bisphénol A. Le bisphénol A est une substance chimique que l'on trouve encore malgré son interdiction. Elle est utilisée pour fabriquer du plastique et des résines qui a la faculté de migrer du contenant vers les aliments. Une fois ingéré, il mime l'action des œstrogènes, perturbant la fonction de reproduction. Il convient ainsi d'éviter les emballages en polycarbonate (identifié par le n o 7 inscrit dans un triangle sur le récipient), les conserves, les canettes et la vaisselle en plastique. On ne réchauffe pas au micro-ondes les aliments dans des récipients en plastiques. Préférez les contenants en verres. Ces recommandations s'appliquent aussi aux ustensiles de cuisine en plastique, ainsi qu'aux poêles et moules avec revêtement en téflon. Et pour ce qui est des victuailles, privilégiez le bio, les pesticides pouvant jouer le vilain rôle de perturbateurs endocriniens.

Invitée à une soirée, je veux me faire belle

Benzophénone dans le fond de teint, parabènes dans le rouge à lèvres, phtalates dans le parfum, triphenyl phosphate dans le vernis, resorcinol dans les colorations... On trouve beaucoup de perturbateurs endocriniens dans les cosmétiques. Certains experts recommandent ainsi de se tourner vers des produits marqués de l'Ecolabel européen ou de réserver le maquillage aux occasions spéciales. L'UFC Que choisir a récemment fait une étude sur 185 cosmétiques contenant des substances préoccupantes. L'association de consommateurs a d'ailleurs mis en ligne sur son site les fiches des molécules toxiques à éviter.

C'est jour de ménage

Produits pour laver la vaisselle, les sols ou encore les vitres... Comme pour les cosmétiques, il existe des produits d'entretien éco-labellisés. Mais vous pouvez tout aussi bien avoir recours au vinaigre blanc, au bicarbonate de soude et à de l'eau chaude pour nettoyer. Ils sont très efficaces et pas nocifs.

En savoir plus
LES FAITS. La guerre est déclarée aux perturbateurs endocriniens
L'INTERVIEW. Chantal Jouanno : «Cela va nous exploser à la figure» (Abonnés)
LE FOCUS. En Ile-de-France, personne n’est à l’abri des pesticides


http://www.leparisien.fr/societe/perturbateurs-endocriniens-les-bons-gestes-a-adopter-12-05-2016-5788567.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire