Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

13 sept. 2016

Le Li-fi débarque en Polynésie

Le Li-fi débarque en Polynésie
par Delphine Barrais, m.tahiti-infos.com
14 octobre 2015

PAPEETE, le 14 octobre 2015 - Voilà deux ans que la technologie de communication qui passe par la lumière, le Li-fi, se déploie dans les villes du monde. Elle arrive en Polynésie. Sed Océanie, le distributeur local d'Oledcomm (société pionnière du Li-fi), a signé un contrat de distribution avec l'OPT hier matin.

"Nous venons de signer avec Sed Océanie un contrat de distribution exclusif de la technologie Li-fi en Polynésie française et dans tout le Pacifique", indique Jean-François Martin, le P-dg de l'OPT. "Nous allons maintenant démarcher les clients et proposer des services adaptés à leurs besoins". Sed Océanie se chargera de toute la partie technique. "Il faut compter environ 90 jours pour équiper un client à partir du moment où il a fait le choix de la technologie Li-fi", précise Yohann Bouhours, le directeur commercial de Sed Océanie.

Sed Océanie, c'est le distributeur d'Oledcomm dans le Pacifique. Oldecomm c'est le pionnier de la technologie Li-fi (pour Light Fidelity). La société est née en février 2012. Elle a été créée par Suat Topsu et Cédric Mayer, deux enseignants-chercheurs de l'université de Versailles, qui planchaient sur le Li-fi depuis 2005.

L'Internet de la lumière

Le Li-fi c'est une technologie qui permet de faire passer Internet par la lumière Led. Les informations ne peuvent être interceptées que dans le cône de lumière, ce qui sécurise leur utilisation. Il n'y a pas de piratage à distance possible. Il n'y a pas non plus d'émission d'ondes comme le Wi-fi et donc pas de possibilité d'interférences. De ce fait, les possibilités de développement de la technologie sont infinies : hôpitaux, trains, avions, musées, centres commerciaux, etc. Le Li-fi peut guider le voyageur des quais d'une à sa place dans le train, il peut le renseigner sur la composition précise d'un produit alimentaire dans une grande surface. "La ville de Perpignan par exemple est maintenant doté d'un éclairage public Li-fi", rapporte Yohann Bouhours. "Des grands surfaces à Rennes et Reims sont aussi équipées ainsi que l'Aéroport de Paris, des mines au Chili, le musée Grand Curtius à Liège."

Un outil de communication supplémentaire

Pour autant le Li-fi ne va pas supplanter la fibre. "Il faudra toujours que le bâtiment, le fare, l'avion l'hôpital, le magasin soit relié à Internet via un routeur", insiste Tehina Thuret, le directeur des télécommunications à l'OPT. "Le Li-fi est un outil de communication supplémentaire. Dans un fare par exemple, vous avez une tablette reliée en Wi-fi à Internet. La connexion Wi-fi passe bien dans le salon, mais pas dans la chambre, vous pouvez équiper cette pièce de Li-fi." En pratique, vous ajoutez un boitier dédié aux ampoules qui vous connecteront à Internet ou vous achetez des lampes déjà équipées des dits boitiers.

En Polynésie, l'OPT promet des offres pour les professionnels début 2016 et pour les particuliers, fin 2016. Ses agents se forment à la technologie depuis plusieurs mois. "Nous sommes par exemple en contact avec la tavana de Uturoa à Raiatea", affirme Tehina Thuret. "Pour de réduction des coûts et de communication, elle s'intéresse au Li-fi pour l'éclairage public de sa commune".

http://m.tahiti-infos.com/Le-Li-fi-debarque-en-Polynesie_a138974.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire