Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

9 sept. 2016

"Médecin de dernier recours" par François Choffat : Revue

Un approche plus humain de la pratique de la médecine...

Et plus global : 

"La santé de l'humanité est d'abord dépendante de la santé de la Terre, la Mère nourricière des êtres vivants.  C'est-à-dire de la santé du sol, de l'eau et de l'air donc du comportement humain... Sans action globale, collective et environnementale, on ne fait que peu progresser le niveau de santé de la population.  Il y a trop de facteurs extérieures, sociaux et économiques qui agressent la santé de ses contemporains.  Les ignorer c'est les accepter.  Comment peut-on être médecin sans militer pour la santé de l'environnement, sans contester les causes de la maladie, de la misère, de l'injustice et de l'asservissement des plus faibles?"

Médecin de dernier recours par François Choffat

payot.ch

Avec ses enthousiasmes et ses coups de gueule, un médecin à la retraite revisite un demi-siècle d’apprentissage et de pratique de son métier. François Choffat, à travers ses échecs et ses découvertes, raconte les étapes de sa réflexion qui l’ont mené à exercer l’homéopathie uniciste et à collaborer avec les praticiens de diverses médecines complémentaires, dont Catherine Kousmine. Ses certitudes sur la souffrance, la maladie, la guérison, la mort et la vie elle-même ont volé en éclats, donnant à son travail quotidien un éclairage plus humaniste que technique, dans lequel l’empathie du soignant et l’écoute du patient ont priorité sur l’anonymat et le dogmatisme des statistiques. Le soutien des ressources de guérison du malade a pris le pas sur la contrainte que représente trop souvent l’intrusion de substances artificielles.

L’efficacité inattendue de thérapies considérées comme hérétiques l’a amené à poser un regard critique sur les excès et les limites de la médecine officielle qu’il n’apar ailleurs jamais renoncé à pratiquer. En raison des succès obtenus, l’auteur a vu abonder à son cabinet des malades chez lesquels la médecine avait épuisé ses ressources, des victimes d’infections chroniques, des allergiques, des fatigués au long cours, des cas de sclérose en plaques, des cancéreux à un stade avancé... Tout en continuant son travail de médecin de famille, appelé désormais médecin de premier recours, il est aussi devenu un médecin des causes perdues, un médecin de dernier recours.


François Choffat a publié de nombreux ouvrages : une expérience de coopération dans une oasis présaharienne, Sur les traces d’Ounamir (avec Catherine Choffat, La Baconnière, 1978) ; chez Jouvence, La Méthode Kousmine (collectif, 1989), Hold-Up sur la santé (2005), Vaccinations, le droit de choisir (2009) et La grippe ? Pas de panique (2009) ; et aux Editions du cerf, L’homéopathie au chevet de la médecine, essai pour un nouveau débat (2001).

Editeur: Editions d'en bas
Parution:décembre 2015
Format:Broché

Disponibilité:Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)
Dimensions:21 x 14.8 x 0.2 cm
Pages:288 pages
EAN13:9782829005107

https://www.payot.ch/Detail/medecin_de_dernier_recours-choffat_francois-9782829005107?fp=1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire