Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

13 sept. 2016

Une étude pas si contradictoire…

Une étude pas si contradictoire…
jay / electrosensible.info, 11 septembre 2016


L’article scientifique largement médiatisé annonçant que le téléphone portable était sans danger dont l’auteur est le sociologue Simon Chapman, contient un certain nombre d’erreurs et une sélection de données orientées, selon un nouvel article d’environnemental trust Scientist.

Dans une série de nouvelles articles, des experts de ce groupe de scientifiques rejettent l’article australien qui stipule qu’il n’y aurait pas de lien entre le cancer du cerveau et le téléphone portable. Ces experts disent que cette publication dans la revue scientifique Cancer Épidémiologie par l’australien Simon Chapman, accumule les erreurs, les fausses hypothèses et les données orientées, et demandent le retrait pur et simple de celle-ci à l’éditeur en chef de cette revue.

Plusieurs nouvelles évaluations des données (Bandara 2016, Morgan 2016, Wojcik 2016) démentent les affirmations de l’article de Chapman et al indiquant « qu’après presque 30 ans de présence de la téléphonie mobile en Australie parmi des millions de personnes, il n’y a aucun indice qui prouve une augmentation dans les différents groupes d’ages qui pourrait être attribué au téléphone portable ».

Continuer à lire :
https://electrosensible.info/2016/09/11/une-etude-pas-si-contradictoire/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire