Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

9 oct. 2016

Haro sur les batteries explosives

Samsung a rappelé un million d'appareils.  AFP
Le rappel d'un million de Galaxy Note 7 aurait coûté un bon milliard de dollars à Samsung, en plus d'avoir terni durablement son image.

Haro sur les batteries explosives
Tribune de Genève, 8-9 octobre 2016

Le cauchemar des batteries n'est pas fini pour Samsung.  Après le rappel d'un million de Galaxy Note 7 à cause d'une dizaine d'explosions, le constructeur fait face au même problème sur les téléphones offerts en remplacement.  Le 5 octobre, un avion de Soutwest Airlines, assurant la liaison entre Louisville et Baltimore, aux Etats-Unis, a ainsi dû être évacué, à cause d'un Samsung fumant à bord.  Le constructeur coréen n'est pas le seul à connaître des déboires avec ses accumulateurs.  A plusieurs reprises, des iPhone ont également pris feu.  Mais que se passe-t-il donc avec les batteries lithium-ion qui équipent nos appareils?  Sont-elles si dangereuses?  "A chaque fois que l'on enferme de l'energie dans une petite boîte, il existe un risque, répond Jean-Marie Tarascon, professeur au Collège de France à la chaire Chimie du solide et énergie.  Mais la technologie lithium-ion n'est pas en cause.  D'un point de vue chimique, cette réaction est maîtrisée, même si le risque zéro n'existe pas.  Dans le cas des téléphones, le problème vient des fabricants.  Il existe une telle concurrence sur ce marché qu'ils court-circuitent des étapes importantes de la manutention, afin d'avoir les prix le plus bas possible.  Cela crée des défauts et ensuite des incidents."  Qui ne sont pas sans coût: le rappel du Galaxy Note 7 aurait coûté un bon milliard de dollars à Samsung, en plus d'avoir terni durablement son image.

http://www.pressreader.com/switzerland/tribune-de-geneve/20161008/282381219055189

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire