Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

10 oct. 2016

Nos jeunes sont cloués aux écrans

Nos jeunes sont cloués aux écrans
Courrier, Tribune de Genève, 5 octobre 2016

Avant de dépenser plusieurs millions de francs pour équiper les écoles avec les outils numériques, il faut poser la question, pourquoi les écoles d’autres pays et même d’autres cantons interdisent ou limitent ces technologies? Est-ce que les enseignants et les parents sont conscients des risques des troubles comportementaux et physiques ? Les jeunes passent déjà trop de temps devant les écrans. Leur utilisation dans la salle de classe peut nourrir une tendance à l’addiction, l’hyperactivité, la dépression, la conduite agressive. L’Addiction Suisse cite une enquête révélant que les élèves de 11 à 15 ans passent en moyenne 4,4 heures par jour en semaine devant un téléviseur, un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Durant le week-end, la moyenne grimpe à 7,4 heures par jour.

Est-ce que nous sommes en train de pousser notre engouement pour cette technologie sur nos enfants, en supposant qu’ils préfèrent apprendre avec les gadgets plutôt que par le contact humain ? De plus en plus de spécialistes de l’éducation observent qu’un apprentissage par le numérique n’améliore pas la performance des élèves.

Et personne ne veut confier le futur aux “smombies”, égoïstes et stressés, cloués aux écrans, incapables de communiquer et de faire preuve d’empathie envers les autres.

par Meris Michaels

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire