Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

21 oct. 2016

Trop de médecine, trop peu de soins

Trop de médecine, trop peu de soins
thierrysouccar.com, publié en 2013

Chaque patient devrait lire ce livre avant de consulter, et chaque médecin avant d’ouvrir son cabinet

On nous dit que l’efficacité de notre médecine passe par plus de prescriptions de médicaments, d’analyses de sang, d’examens radiologiques. Que les campagnes de dépistage et de vaccination sont toutes utiles et nécessaires…

Faux ! nous dit l’ancien médecin-conseil de la Caisse nationale d’assurance-maladie au travers de ce recueil d’articles.

Patients, ce livre vous apprendra que…

  • 30 % des actes médicaux sont inutiles ;
  • les campagnes de prévention (mammographies, ostéodensitométries, vaccinations contre la grippe, le cancer du col de l’utérus…) n’ont pas l’efficacité que leur prête l’État ;
  • obtenir des prescriptions médicales dans le but de rester en bonne santé est inutile et dangereux ;
  • les modes de vie et les comportements conditionnent notre santé bien plus que les soins médicaux ! 

Médecins, ce livre vous montrera que…

  • le volume des soins continue de croître sans que leur qualité s’améliore ; une situation qui a un coût : des décès évitables, des milliards d’euros gaspillés chaque année ;
  • les facultés forment des techniciens de la médecine, pas des soignants ;
  • une écoute prolongée suivie d’un examen physique attentif sont les ressources d’une médecine clinique douce, efficace, économe ;
  • ne pas nuire reste la première règle morale.

Ce livre dénonce une situation qui perdure depuis des décennies et se poursuivra aussi longtemps que l’organisation des soins restera artisanale et que le pouvoir politique n’aura pas le courage de s’opposer au conservatisme des institutions médicales et universitaires.

http://www.thierrysouccar.com/sante/livre/trop-de-medecine-trop-peu-de-soins-824

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire