Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

21 nov. 2016

France : Le Joyeux Professeur, un troisième "martyr" radié par l'Ordre des Médecin

"Émoussée comme celle des professeurs Debré et Evin, eux aussi radiés ; comme celle de Luc Montagnier qu’on a pas radié parce qu’il est prix Nobel de médecine... quand même; comme celle de tous ceux qui avaient un peu d’audience et d’aura et qui ont osé cracher dans la soupe."

Le Joyeux Professeur, un troisième "martyr" radié par l'Ordre des Médecin
silicium.blogspirit.com, Mise à jour le14 juillet 2016

Je viens de recevoir la réaction de Alternative Santé dont je commente quelques passages !

Ca y est, ils ont fini par l’avoir ! Le conseil de l’Ordre des médecins vient de radier le Pr Henri Joyeux. Le cancérologue n’a donc théoriquement plus le droit de consulter ou de prescrire et, même si Henri Joyeux a fait appel (ce qui suspend l’exécution de la décision), sa crédibilité auprès du grand public est désormais durablement émoussée. Émoussée comme celle des professeurs Debré et Evin, eux aussi radiés ; comme celle de Luc Montagnier qu’on a pas radié parce qu’il est prix Nobel de médecine... quand même ; comme celle de tous ceux qui avaient un peu d’audience et d’aura et qui ont osé cracher dans la soupe.

II n’est qu’à voir les articles publiés dans la presse au sujet de la radiation de Joyeux : son nom est désormais systématiquement accolé à l’adjectif « sulfureux ». Cet adjectif fait basculer le digne Professeur dans le camp des forces du mal…

J'ouvre une parenthèse pour souligner que je ne fais pas d'amalgame entre l'implication de Joyeux dans un association réactionnaire (Famille de France), ses positions ad hoc et son implications brouillones dans des affaires religieuses suspectes. Il faut bien dire que son combat à propos des vaccinations tel qu'il l'a envisagé est ce qu'il a fait de plus cohérent.

Bienvenue chez nous, Henri ! Pourtant, nous savons bien que le cancérologue montpelliérain est resté très en deçà de ce qu’on lui reproche : il n’a jamais contesté le principe de la vaccination. C’est d’ailleurs ce qui nous a toujours gênés dans la pétition qu’il a lancée l’année dernière.

Pour une fois je suis d'accord...

(...)

Les plus paranos d’entre nous auront sûrement remarqué que cette radiation intervient au moment où la moitié de la France est déjà partie en vacances, ce qui permet aux institutions médicales et au ministère de la Santé d’espérer que cela ne fasse pas trop de remous. Il fallait éviter que le million de signataires de la pétition de Joyeux se mobilise… Mais d’ici le retour des vacances, ce sera oublié.

A la réflexion c'est évident et oui c'est gros, mais je ne suis pas sûr que les Français vont oublier. Certes c'est après l'Euro 2016, les défilé national de "moule bites" qui fait bander les franchouillards en attendant les Jeux mais le million de signataires n'est pas con au point de complétement oublier. Mais le problème est que mis à part se procurer des kalachs et tirer sur la fausse élite chaque fois qu'elle insulte le bon peuple, il n'y a strictement rien à faire. Faut-il préciser qu'à partir du moment où il y a des caméras partout et que chaque citoyen possédant un téléphone portable doublé d'un appareil photo numérique, il n'existe plus la moindre possibilité de faire justice car pour être suffisamment productif, avant de crever il faudrait avoir acquis un don d'ubiquité pour que ce soit efficace. Enfin quoiqu'il en soit je considère le fait d'être insulté par la pègre qui nous gouverne comme plus grave encore que les atteintes à l'intégrité physique concoctées par Big Pharma et Cie !

J’avais prévu, dans un édito paru l’année dernière, que les ennuis allaient commencer pour Henri Joyeux. C’est chose faite, et je suis prêt à parier que ce n’est pas fini. Nous n’aurons sans doute pas les détails de toutes les petites vexations dont il va faire l’objet maintenant : au Conseil économique, social et environnemental où il siège, on s’interroge sur sa légitimité. À Montpellier, son contrat n'a pas été renouvelé à l’Institut régional du cancer. Et pourquoi pas le radier de l’Ordre de la Légion d’honneur, ou lui envoyer les contrôleurs des impôts ?

Oui certes les ennuis étaient prévisibles et je m'étais demandé pourquoi il fallait tant délibérer pour rendre le verdict. Mais voilà je vis hors du temps. Je n'avais pas vu venir le 14 juillet ses prônes anti-nazis et ses "vins d'horreur" ensemencé de discours convenus où j'ai tenu à briller par mon absence..

Face à ce qui apparaît clairement comme un refus de débattre sur un sujet médical grave et étayé de preuves scientifiques, on s’étonnera de ne pas voir un seul confrère prendre la défense du Pr Joyeux.

Oui certes mais quand on voit qu'un Evin et un Debré ont été disqualifiés par l'Ordre immonde dont, il faut le rappeler la vocation principale en en rapport avec la lutte contre la concurrence dans le secteur médical des étudiants étrangers d'origine juive, il n'y a pas lieu de s'étonner que les médecins préférent se taire ! Comme je les comprends ! Peut-on leur jeter la pierre quand aucune n'ose prescrire de l'Euthyral, dans le secteur où je vis j'ai demandé au principal pharmacien de me dire combien il a de patients qui reçoit ce médicament. Réponse 1 seul sur une clientèle de plusieurs milliers de citoyens. Bref, il est très clair que si j'étais plus jeune et que l'on si l'on m'offrait le titre de docteur en médecine, je refuserais tout simplement de me lancer dans l'aventure. Les conditions sont telles qu'il est absolument impossible désormais de jouir de la moindre liberté de prescription. Au moins j'ai la liberté de gueuler et ceux qui ne veulent pas prêter attention à mes propos peuvent aisément s'en dispenser en me jugeant "asocial" ce dont je me fous éperdument !

Le scandale est devenu omniprésent quand on voit le genre de phénomène que voici, et que l'on choisit aussi le temps de vacances pour révéler la chose, il faut se dire que tout peut arriver ! Difficile de rire quand les "sans dents" vont devoir se contenter de carottes bouillies aux pesticides... Donald Trump n'a surement pas eu tort d'annoncer dans une interview a Valeurs actuelles de février que l'Europe doit s'attendre à des révolutions... Il va bien falloir que tout cela craque un jour ou l'autre... En attendant le climat n'en finit pas de pourrir sous tous rapports et l'on est probablement encore loin d'avoir touché le fond...

La radiation du Pr Joyeux suite à sa pétitions à propos des vaccinations (http://www.professeur-joyeux.com/) prendra effet à partir du 1 décembre. Il fallait s'y attendre de même qu'il faut s'attendre à ce qu'il fasse appel et que la comédie se prolonge. il le fera probablement pour la forme quoiqu'il s'en foute royalement car il a largement atteint l'âge de la retraite et son "martyre" ne fera qu'agrandir son aura.

Sur les aspects très problématique de ce personnage médiatique, il suffit de glisser son nom dans la case recherche de ce blog pour réunir tous les articles le concernant directement ou indirectement. Je rappelle, sans souci d'exhaustivité quelques faits et gestes : implication aux côtés de Marion Kaplan, commerçante en couscoussier de luxe, implication soit disant scientifique dans la caution d'une des prétendues apparitions mariales des plus problématiques, implications dans une association à visée catholique (Familles de France) avec des prises de positions extrêmement problématiques car à la fois très ambiguës car se voulant "compréhensives" tout en n'étant qu'un grossier recyclage d'opinions réactionnaires au sujet de l'homosexualité et j'en passe...

Sa position au sujet des vaccinations avait au moins le mérite d'être un peu plus claire puisqu'il dénonçait l'absence d'un produit sans adjuvant susceptible de permettre aux familles de s'en tenir à la seule obligation légale d'où obligation d'accepter, contraint et forcé, de supporter en plus des vaccinations ne faisant pas partie de ladite obligation.

A ce propos la ministre de la Santé, l'incontournable Marisol, avait conclu que si la chose était regrettable, je cite : La ministre a reconnu que la pénurie du seul vaccin obligatoire DTP (sans aluminium) était de la responsabilité des laboratoires pharmaceutiques. Les labos et les pharmaciens font la sourde oreille pour vendre leurs stocks d’hexavalent 7 fois plus chers. Continuez à diffuser largement la pétition autour de vous pour obtenir le seul vaccin obligatoire. Inscrivez vous sur des listes d’attente dans les pharmacies.

En d'autres termes, s'agissant de production et de commerce, les labos, Big Pharma en résumé, peut faire ce que bon lui semble sans que l'Etat puisse imposer quoique ce soit !

Là encore, il fallait s'attendre à ce que la ministre se couche sauf que la justice devrait faire son boulot et refuser de poursuivre les familles qui refusent de ce voir imposer des vaccinations non obligatoires dans le lot attendu que ne l'étant pas, l'Etat se trouve dégagé de toute responsabilité pour d'éventuels effets indésirables qui, de toutes façons, sont en pratique impossible à prouver. On l'a vu avec les vaccinations contre l'hépatite.

Donc, en résumé, on ne va pas pleurer parce que Joyeux est soumis au même traitement que les Pr Even et Debré car son image de "martyre" va s'en trouver amplifiée sans que le problème de fond qu'il a soulevé ne soit résolu. Comparer le sort de Joyeux à celui du Dr Dukan qui fait fortune par son commerce de cure d'amaigrissement, c'est oublier que cela fait en fait trois fois que l'on nous joue le même genre de comédie sans que rien ne change.

L'Ordre des Médecins, dont il faut rappeler les origines vychissistes et donc pétainiste vient encore de prouver sa malfaisance fondamentale consistant, sous des prétexte d'entorse à l'éthique, de toujours noyer le poisson ! Enfin cette fois la preuve est définitivement faite que cet Ordre est au service, pieds et point lié des intérêts et des magouilles de l'industrie pharmaceutique. Mais je répète que ce n'est pas du tout un scoop.

Enfin, pour l'instant Joyeux n'a pas réagi, la suite au prochain numéro mais ça ne changera rien au fond !

http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/07/11/le-joyeux-professeur-radie-de-l-ordre-des-medecin-3076588.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire