Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

6 déc. 2016

France : EHS, à 70 ans, elle doit vivre dans les bois

Marguerite mesure le champ électromagnétique à l'aide
du détecteur de Colas Diallo, militant du collectif EHS 42.
Photo Louis Forissier
Victime d’électro-hypersensibilité, elle vit seule dans les bois

A 70ans elle doit vivre dans les bois !!!
par evelyneehs-action.org, 31 janvier 2016

Edition de Saint-Étienne – Loire Forez

Electro-hypersensibilité. Pour la plupart des gens le sujet prête plutôt à sourire, pourtant les personnes souffrant de ces troubles vivent un enfer.

« Les ondes me provoquent de violents maux de de tête, des brûlures et des malaises », déclare Marguerite. Des troubles insupportables qui lui feront quitter son travail sur Saint-Etienne et entraineront peu à peu l’abandon de tout lien social.

Aujourd’hui âgée de 70 ans, Marguerite vit depuis deux ans dans la campagne forézienne. Seule, dans une petite bâtisse au cœur des bois, elle ne dispose ni d’eau, ni d’électricité. Un rideau d’aluminium protège la porte de l’unique pièce de l’habitation.

« Ici au moins je suis isolée et protégée », déclare Marguerite rajoutant « quand on est électro hypersensible, on n’existe pas. La médecine ne peut rien pour nous. Nous sommes considérés comme relevant d’une maladie psychiatrique mais c’est faux. »

Plusieurs organisations environnementales dénoncent actuellement l’électrosmog, le nuage d’ondes électromagnétiques créé par le Le Li-Fi, standard international depuis 2011, était commenté dès 2012 par l’association Next-Up comme « une technologie écologique révolutionnaire opérationnelle et prometteuse dans l’évolution des communications sans fil ». Elle est par ailleurs utilisée dans le domaine de la localisation au Chili, en cas d’éboulement dans les mines. Le groupe Leclerc l’a installée dans des centres commerciaux. La Li-fi entre directement en concurrence avec la 4G et la future 5G, dont les nouvelles fréquences inquiètent les associations de veille. Plusieurs organisations environnementales dénoncent actuellement l’électrosmog, le nuage d’ondes électromagnétiques créé par le déploiement de nouvelles technologies : wi-fi, téléphone portable, compteurs dits intelligents.Avec l’arrivée du Li-fi dans la vie réelle, la 5G est déjà dépassée. Mais un obstacle de taille est à résoudre : tous les équipements actuels doivent être renouvelés pour s’adapter à cette nouvelle technologie utilisable partout, facile

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire