Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

27 nov. 2016

Pr Belpomme : "L’électrosensibilité n’est pas une maladie psychiatrique"

"...il s’agit d’un phénomène inflammatoire qui siège dans le cerveau, une neuro-inflammation induite par les champs électromagnétiques. Ce n’est pas une maladie psychiatrique ou psychosomatique."

Voici le lien au texte intégral de l'étude du Prof. Belpomme et al. en anglais.

Pr Belpomme : "L’électrosensibilité n’est pas une maladie psychiatrique"
par Sylvie Dellus, santemagazine.fr, 11 janvier 2016

Une batterie de tests suffirait à diagnostiquer une hypersensibilité aux ondes électromagnétiques. Les résultats d’une étude menée par le Pr Belpomme viennent d’être publiés dans une revue scientifique. Il répond à nos questions.

Depuis plusieurs années, le Pr Dominique Belpomme, cancérologue à l’origine, s’intéresse au phénomène d’intolérance aux champs électromagnétiques (des téléphones portables, du wifi…) et à la sensibilité aux produits chimiques multiples, deux syndromes qui ont beaucoup de points communs.

Sa dernière étude, dont les résultats viennent d’être publiés dans la revueReviews on Environnemental Health, met en évidence des anomalies au niveau sanguin et urinaire. Le diagnostic est basé sur une batterie de tests. Un traitement peut être proposé. Les explications du Pr Belpomme.

26 nov. 2016

La Dépakine, le nouveau scandale sanitaire semblable à l'affaire Mediator

Jupiter Images viaGetty Images
Le 13 mars 2015, Swissmedic a publié sur son site des mises en garde relatives à l’utilisation de toutes les spécialités à base de valproate et dérivés (valproate de sodium, acide valproïque):  "Risque de malformations congénitales et de troubles du développement lors d’exposition pendant la grossesse."

La Dépakine, le nouveau scandale sanitaire semblable à l'affaire Mediator
Le Huffpost avec AFP, 10 août 2016

SANTÉ - Vers un nouveau scandale "médiator"? Plus de 10.000 femmes auraient pris de la Dépakine, un anti-épileptique accusé notamment de provoquer des malformations chez le foetus, entre 2007 et 2014, affirme le Canard Enchaîné dans son édition du mercredi 10 août.

Le journal satirique précise que ce chiffre figure dans une étude "alarmante" menée conjointement par l'agence du médicament ANSM et la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAMTS).

Risque élevé de malformations

"La Fille de Brest", portrait d'une femme de courage qui a révélé le scandale du Mediator

Sidse Babett Knudsen interprète Irène Frachon dans
"La fille de Brest" - Production Haut et Court
"Il n'y a pas encore assez de prise de conscience" des dangers potentiels des médicaments "même si une méfiance s'installe (...) grâce justement a des affaires comme le Mediator".

"La Fille de Brest", portrait d'une femme de courage qui a révélé le scandale du Mediator
AFP / Le Huffington Post, 18 novembre 2016

Irène Frachon, pneumologue a révélé le scandale sanitaire du Mediator.

CINÉMA - Avec "La Fille de Brest", en salles mercredi 30 novembre, la réalisatrice Emmanuelle Bercot brosse un portrait à l'énergie contagieuse, celui de la pneumologue Irène Frachon qui a révélé le scandale sanitaire du Mediator, interprétée par l'actrice danoise Sidse Babett Knudsen.

Présenté au dernier Festival de Toronto, le film - adapté du livre d'Irène Frachon, "Mediator 150 mg, combien de morts?" , prend la forme d'un thriller pour s'attaquer au drame de ce médicament contre le diabète largement détourné comme coupe-faim pendant plus de 30 ans, qui a fait des centaines de victimes.

Professeur Dominique Belpomme parle des champs électromagnétiques

Mieux se soigner ? C à vous  (6 avril 2016 : 10 mn.)

Extrait de "C à vous" du 6 avril 2016 : Le Professeur Dominique Belpomme parle des facteurs environnementaux comme cause des maladies. Pendant 6 minutes, il parle des dangers associés à l'exposition aux ondes électromagnétiques émises par les technologies sans fil : téléphones mobiles, Wi-Fi... Il confirme que "généraliser la wifi dans les lieux publics, notamment à l’école, l’école maternelle ou à l’école secondaire, ou même dans les universités, c’est absolument inacceptable !"





Suisse : Valais : Ligne à très haute tension : "Nos enfants ne sont pas des rats de laboratoire"

«Nos enfants ne sont pas des rats de laboratoire», martèle le président du village, Marcel Bayard

Un village en guerre contre les électricienspar Xavier Lambiel, Le Temps,
4 août 2015

A Grône, les habitants accusent Swissgrid de doubler la puissance de la ligne à très haute tension. L’autoroute électrique est bloquée par les oppositions depuis trente ans

Un village en guerre contre les électriciens

A Grône, les habitants accusent Swissgrid de doubler la puissance de la ligne à très haute tension

L’autoroute électrique est bloquée par les oppositions depuis trente ans

Suisse : Valais : Pour l’Etat, la ligne aérienne contestée pourrait être enterrée

Pour l’Etat, la ligne aérienne contestée pourrait être enterrée
par Xavier Lambiel, Le Temps,
24 novembre 2016

Depuis plus de 20 ans, un projet de ligne aérienne à très haute tension se heurte aux oppositions. Pour la première fois, l’Etat du Valais confirme «la faisabilité technique» d’une ligne enterrée

Le gouvernement entre tardivement dans un vieux débat. Ce jeudi, l’Etat du Valais publie une étude qui analyse les possibilités d’enfouir la ligne à très haute tension que le transporteur d’électricité Swissgrid entend ériger dans la plaine du Rhône. Le ministre Jacques Melly refuse de commenter. Les conclusions de ses services trahissent un timide positionnement politique: Pour la première fois, l’Etat confirme «la faisabilité technique» d’une ligne enterrée.

"Swissgrid tente d’imposer aux Valaisans la dernière ligne aérienne du pays"

24 nov. 2016

Suisse et le nucléaire : Des déchets pour 100 000 ans

Des déchets pour 100 000 ans
par Boris Calame, Courrier des lecteurs, Tribune de Genève, 24 novembre 2016

Ce dimanche la Suisse décidera du sort de l'initiative pour la sortie programmée du nucléaire, mais aussi du volume de déchets extrêmement toxiques que devront gérer de très nombreuses générations futures.

En Suisse sommeillent actuellement 1450 tonnes de déchets radioactifs, dont une grande part de déchets hautement radioactifs.  Ils devront être traités, conditionnés, conservés et protégés dans des lieux particulièrement "sûrs", ceux-ci devant garantir une résistance minimum de plus de 100'000 ans... soit pas moins de 4'000 générations.  Cela fait quand même beaucoup de monde qui va devoir subir nos poubelles nucléaires.  Que ce soit au niveau de la sécurité et des coûts spécifiques, mais aussi de la transmission du savoir.  Comment connaître où prévoir de quoi sera fait le monde dans quelques dizaines d'années... alors pour des milliers?

Comment le Japon a survécu avec "zéro centrale nucléaire"

La carte du solaire au Japon montre que l'archipel est
littéralement couvert de sites de production.
(Electrical Japan)
Comment le Japon a survécu avec "zéro centrale nucléaire"
par Kuniko Satonobu, swissinfo.ch, 
22 novembre 2016

L’initiative «Sortir du nucléaire», soumise au vote le 27 novembre 2016, demande l’arrêt à terme des centrales, mais aussi la promotion du renouvelable et des économies d’énergie. Au Japon, l’accident de Fukushima a obligé le pays à se passer du nucléaire pratiquement du jour au lendemain. Et il y est parvenu, réduisant notamment sa consommation d’électricité de 20%. Explications avec un expert.

Avant l’accident du 11 mars 2011, 54 centrales nucléaires tournaient au Japon. Touchés par le tremblement de terre et le tsunami, quatre réacteurs à Fukushima ont été immédiatement mis hors service. Puis, petit à petit, les 50 autres centrales se sont toutes arrêtées pour être soumises à des contrôles. En mai 2012, le Japon a ainsi vécu ce moment extraordinaire à «zéro centrale nucléaire», une première après 42 ans d’exploitation de l’énergie atomique.

Lignes directrices EUROPAEM 2016 pour la prévention, le diagnostic et le traitement des problèmes de santé et maladies liés aux CEM

Le document d'origine et ses traductions en français et en allemand sont disponibles gratuitement sur Internet (voir ci-dessous).

Lignes directrices EUROPAEM 2016 pour la prévention, le diagnostic et le traitement des problèmes de santé et maladies liés aux CEM
Association Romande Alerte, 23 novembre 2016

Des scientifiques et des médecins européens ont décidé, il y a quelques années, de se regrouper et de créer l’Académie Européenne de Médecine Environnementale (EUROPAEM), convaincus que nombre de maladies, et notamment de maladies émergentes, devaient être associées à des pollutions environnementales, qu’elles soient d’origine chimique ou physique.

Le 25 juillet 2016, ils ont publié, au nom de cette Académie, des lignes directrices dans le journal Reviews on Environmental Health en vue de mieux protéger les populations des rayonnements électromagnétiques et de mieux prendre en charge ceux qui en sont déjà malades. La traduction de ces lignes directrices a été réalisée conjointement par Electrosensibles de France/PRIARTEM et l'ARA. Ces lignes directrices sont disponibles et téléchargeables gratuitement en trois langues: anglais, allemand et français.

22 nov. 2016

Dentiste EHS : électrohypersensibilité aux ondes et vos dents

Le brouillard électromagnétique peut être capté par les antennes métalliques qui constituent les dents et les appareils dentairesen métal.  Ces ondes sont absorbées et diffractées au niveau de la boite crânienne et donc du cerveau.

Dentiste EHS : électrohypersensibilité aux ondes et vos dents

Dentiste et EHS : quel rôle dans le traitement des symptômes de l'hypersensibilite aux ondes électromagnétiques ?

LES DENTS ET LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES

Les ondes électromagnétiques sont diffusées à différentes fréquences. Voici les spectres et définitions permettant de mieux comprendre qu'une surexposition est possible et que dans certains cas, cette polution électromagnétique peut avoir un impact sur la santé.

21 nov. 2016

France : Le Joyeux Professeur, un troisième "martyr" radié par l'Ordre des Médecin

"Émoussée comme celle des professeurs Debré et Evin, eux aussi radiés ; comme celle de Luc Montagnier qu’on a pas radié parce qu’il est prix Nobel de médecine... quand même; comme celle de tous ceux qui avaient un peu d’audience et d’aura et qui ont osé cracher dans la soupe."

Le Joyeux Professeur, un troisième "martyr" radié par l'Ordre des Médecin
silicium.blogspirit.com, Mise à jour le14 juillet 2016

Je viens de recevoir la réaction de Alternative Santé dont je commente quelques passages !

Ca y est, ils ont fini par l’avoir ! Le conseil de l’Ordre des médecins vient de radier le Pr Henri Joyeux. Le cancérologue n’a donc théoriquement plus le droit de consulter ou de prescrire et, même si Henri Joyeux a fait appel (ce qui suspend l’exécution de la décision), sa crédibilité auprès du grand public est désormais durablement émoussée. Émoussée comme celle des professeurs Debré et Evin, eux aussi radiés ; comme celle de Luc Montagnier qu’on a pas radié parce qu’il est prix Nobel de médecine... quand même ; comme celle de tous ceux qui avaient un peu d’audience et d’aura et qui ont osé cracher dans la soupe.

II n’est qu’à voir les articles publiés dans la presse au sujet de la radiation de Joyeux : son nom est désormais systématiquement accolé à l’adjectif « sulfureux ». Cet adjectif fait basculer le digne Professeur dans le camp des forces du mal…

Le double langage de Swisscom : Protéger les hommes, mais pas les femmes !

Des boxers innovants pour vous protéger du
rayonnement électromagnétique
Photo:  AllTheContent / @duooclub / Facebook
Nous trouvons cet article sur le site de Bluewin sexiste. Est-ce que Bluewin mentionne la nocivité de l'exposition des femmes au rayonnement électromagnétique et surtout - des femmes enceintes?  Bluewin est est le principal fournisseur d'accès à Internet en Suisse et une entité appartenant au groupe Swisscom. Le géant de télécoms tient un double langage.

Un caleçon qui protège des ondes électromagnétiques
par Fleur Brosseau  / AllTheContent News Agency,  bluewin.ch, 4 novembre 2016

Les ondes électromagnétiques émises par les Smartphones étant suspectées d'influer sur la mobilité et la viabilité des spermatozoïdes, une start-up française a mis au point un sous-vêtement masculin «anti-ondes» pour préserver la fertilité.

20 nov. 2016

Je suis électrosensible

"Le point positif, c'est que je découvre que je ne suis pas seule, et c'est pour moi un salut incroyable de parler à d'autres via le collectif des électrohypersensibles (www.electrosensible.org) et de me sentir écoutée, comprise, pas niée dans la maladie. Ma famille essaie de ne pas me juger, même si elle ne comprend pas, mais je passe mon temps à convaincre certains proches que je ne suis pas folle."

Cet excellent article, publié en juillet 2014,  nous a échappé...

JE SUIS ÉLECTROSENSIBLE
par Véronique Houguet, Marie-Claire, juillet 2014

Wifi, antennes relais, smartphones... Marie ne supporte plus les ondes, qui la rendent physiquement malade. Mais comment vivre dans un quotidien qui en est baigné ?

ELECTRO-HYPERSENSIBILITÉ : QU'EST-CE QUE C'EST ?

C'est peu dire que, depuis onze ans, les ondes électromagnétiques me pourrissent la vie. Elles constituent un authentique empoisonnement à petit feu de ma santé. Et le poison vient de partout : des antennes relais, des téléphones mobiles, du wifi, des téléphones sans fil, des fours à micro-ondes et de l'électricité. Un pur cauchemar !

Une épidémie électromagnétique annoncée ?

Un nombre de plus en plus important de personnes ressent des effets délétères liés aux ondes. 

Une épidémie électromagnétique annoncée ?
electroprevention.com, avril 2016

Dans le contexte d'une hausse exponentielle de l'exposition aux rayonnements électromagnétiques artificiels (REMA), les données épidémiologiques sérieuses sont bien maigres pour appréhender le problème de l'électrosensibilité réelle, in vivo, des êtres humains.

Écouter le Professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine (début avril 2016). "Ces ondes agissent par résonance à distance, par interférence". Enfin, un changement de paradigme !

Il y a dix ans déjà, selon diverses sources compilées par les docteurs G. Oberfeld et O. Halber en 2004 en Angleterre, en Autriche, en Allemagne, en Suède, le taux de personnes électrosensibles atteignait 10%. Selon une extrapolation de la courbe, nous devrions être aujourd'hui plus de 25% d'électrosensibles !? Or, force est de constater qu'il n'en est rien, en tout cas officiellement étant donné qu'aucune statistique n'est réalisée. Il est très probable qu'il y a de nombreux EHS (ou ES) qui s'ignorent. Tout cela advient dans un contexte de méconnaissance du problème, autant du public que des professionnels de santé puisque aucun médecin n'est formé à diagnostiquer l'électrohypersensibilité (qui est comparable à une forme d'allergie). Dans le cas français, aucun professionnel de santé n'est d'ailleurs formé à une approche plus globale, environnementale de la santé.

France : C'est la fin des cabines téléphoniques

C'est la fin des cabines.
C'est la fin des cabines téléphoniques
par Jadine Labbé Pacheco, ladepeche.fr, 
16 août 2016

Il n'y aura plus de cabines téléphoniques d'ici au 31 décembre 2017. C'est en tout cas ce que prévoit un amendement de la loi Macron. Orange n'est donc plus obligé de les entretenir, et par conséquent, peut légalement les démanteler.

Les cabines téléphoniques, souvenir anecdotique pour certains, véritable moyen de communication pour d'autres, n'existeront bientôt plus. En 1997, elles étaient 300 000 en France, sites privés et publics confondus. Elles ne sont plus que 28 527 aujourd'hui. Dans la région Midi-Pyrénées, on en compte 3 905. À Toulouse, la dernière cabine téléphonique située à deux pas de la place Wilson a été démantelée au printemps.

France : L’électrohypersensibilité en question à Digne

L'électrohypersensibilité reste une énigme pour les
scientifiques.  Photo D.R.
L’électrohypersensibilité en question à Digne
par Bernard Falli, lamarseillaise.fr, 14 novembre 2016

Réunion et débat sur la problématique de la sensibilité électromagnétique. Elle se tiendra le mardi 15 novembre avec la projection du film « Cherche zone blanche désespérément ».

Céphalées, acouphènes, difficultés de concentration, fatigue chronique, palpitations, troubles digestifs, sensations de brûlures cutanées, myalgies... autant de symptômes qui témoignent de l’électrohypersensibilité (EHS), ou sensibilité électromagnétique, une maladie reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’utilisation du téléphone ­portable et apparition de tumeurs cérébrales est confirmé

L’utilisation du téléphone ­portable et apparition de tumeurs cérébrales est confirmé
sain-et-naturel.com, 2014 ?

Pour la première fois en France, une loi est adoptée sur l’encadrement de l’exposition aux ondes électro-­magnétiques. C’est le début d’une reconnaissance du danger des radiofréquences sur la santé. Parmi les études publiées récemment, celle de l’Inserm confirme bien le lien entre l’utilisation intensive du téléphone ­portable et l’apparition de tumeurs cérébrales. Mais où commence l’« utilisation intensive » ? Et pour quels consommateurs ? Les réponses sont inquiétantes.

Depuis janvier 2013, Camille a téléphoné 1 433 heures avec son portable. A 31 ans, elle aurait un risque de développer une tumeur cérébrale. Cette « association positive » entre l’utilisation du téléphone portable et le développement de tumeurs cérébrales est le résultat de l’étude publiée par l’Unité Inserm 897 de Bordeaux en mai 2014, une des dernières – et des rares – parues sur le sujet. Les travaux montrent que « l’utilisation massive du téléphone portable, supérieure ou égale à 896 heures d’appels, dans une vie, serait ­associée au développement de tumeurs cérébrales. Chez ces personnes, le risque d’avoir une association positive entre l’utilisation de leur téléphone portable et le développement de ­tumeurs est augmenté pour celles qui téléphonent plus de 15 heures par mois. » Des chiffres d’une précision étonnante qui classent Camille parmi les utilisateurs « intensifs » du portable, ce qu’elle était loin d’imaginer avec ses 16 heures et 38 minutes consommées le mois dernier. En douze ans, Camille a changé cinq fois de téléphone ­portable. Personne ne lui a dit qu’il fallait limiter ses appels, ­privilégier l’oreillette et éviter de téléphoner dans les zones de mauvaise réception. Au contraire, on l’a à chaque fois incitée à profiter des nouvelles offres illimitées.

19 nov. 2016

France : Antenne relais, nocives pour la santé ?

C.S. - Deux antennes ont été installées à Jardin, la
dernière n'étant pas encore mise en service.
MISE A JOUR (19 novembre 2016):
D'ici peu une antenne sera installée à côté de l'école du fils de la personne qui a lancé cette pétition. Merci à tous ceux qui prendront le temps de cliquer. Cela concerne Saint-Julien en France.

Antenne relais, nocives pour la santé ?

par Sévim Sonmez, Isère, lessor.fr,
22 février 2015

Des services plus efficaces et plus rapides telles sont les ambitions des opérateurs de téléphonie mobile qui ne cessent de conquérir de nouveaux territoires en implantant leurs antennes relais. Face à cette recrudescence et à l'usage excessif des appareils, des questionnements en matière de santé publique émergent.

Plus de 90 % des français possèdent un, voire deux téléphones portables et recherchent une utilisation plus fluide et rapide de leurs appareils multifonctions. Conscients de cette demande grandissante, les opérateurs de téléphonie poursuivent leur couverture nationale avec des installations d’antennes relais qui se multiplient en 2G, 3G, et 4G.

18 nov. 2016

Les Guaranis face aux multinationales

Déterminés, les Guaranis refusent d’accepter plus longtemps que Coca-Cola, PepsiCo, Cargill ou Nestlé tirent profit de «leur» plante, alors qu’eux-mêmes ne cessent de s’appauvrir et sont chassés de leurs terres.

Les Guaranis face aux multinationales
Public Eye, 16 novembre 2016 - Extrait

La stévia est à la base d'un commerce très lucratif pour les multinationales agroalimentaires. Cette plante est de plus en plus utilisée dans l'industrie comme alternative saine au sucre. Les Guaranis, qui ont découvert ses vertus édulcorantes et l'utilisent depuis des siècles, ne profitent pas des retombées économiques de ce juteux commerce. Mais aujourd'hui, ils se mobilisent et revendiquent leurs droits.
...

Les Guaranis se mobilisent

Cela faisait des années qu’un tel rassemblement n’avait pas eu lieu: plus d’une centaine de leaders et de représentants des communautés guaranies se sont réunis sur le site sacré de Jasuka Venda au Paraguay.

15 nov. 2016

Suisse : Augmentation des valeurs limites des installations de téléphonie mobile : Lettre au Conseil des Etats

Photo:  Sander van der Wel:
Bury your head in the sand
Assouplissement des normes suisses - L'ignorance de nos élus
ARA (alerte.ch), 15 novembre 2016

Dans sa session d'hiver le Conseil des états votera sur un assouplissement des normes suisses. Malheuresement nos élus sont largement ignorants des risques pour la santé posés par l'augmentation incontrôlée de la pollution électromagnétique. Ces dernières semaines de nombreuses voix provenant tant de personnes privées que d'organisations se sont élevées contre cet assouplissement. Le 15 novembre 2016, notre association ARA a envoyé à tous les membres du Conseil des états la lettre suivante en français et en allemand. L'Association Faîtière Électro-smog Suisse et Liechtenstein, qui chapeaute 21 organisations luttant activement contre l'électrosmog, en fera de même.

Morges, le 15 novembre 2016

Motion 16.3007 relative à l’augmentation des valeurs limites des installations de téléphonie mobile

Madame la Conseillère aux États, Monsieur le Conseiller aux États,

Le 16 juin 2016, le Conseil national a adopté par 96 voix contre 89 et trois abstentions l'amendement de l'Ordonnance sur les valeurs limites des rayonnements non ionisant, soit un assouplissement des normes en vigueur, abaissant la protection de la population. Nous attirons votre attention sur l'augmentation du nombre d'études scientifiques indépendantes qui font état de la dangerosité du rayonnement électromagnétique non ionisant émis par les équipements de télécommunication (portables, wi-fi, antennes, etc.).

10 nov. 2016

Le conseiller d’Etat genevois en charge de la santé dénonce la «corruption» des parlementaires fédéraux par les assureurs-maladie

Poggia: des parlementaires sont corrompus par les assureurs-maladie
par Charles-André Aymon dans Politique, 6 novembre 2015

Dans un billet de blog d’une rare violence, le conseiller d’Etat genevois en charge de la santé dénonce la «corruption» des parlementaires fédéraux par les assureurs-maladie.

«Corruption», Mauro Poggia ose le mot. Selon lui, la perversion des relations entre les parlementaires et les assureurs-maladie ne peut plus s’appeler lobbyisme. Pour le ministre genevois de la Santé, les choses sont allées tellement loin qu’il n’y a plus qu’un seul mot, qu’il répète, pour les caractériser: corruption.

Profiteurs et mercenaires

UBS a investi 5,1 milliards dans les armes nucléaires en 2015

Le numéro un bancaire helvétique, UBS, a investi des
milliards dans les armes nucléaires (archives).
© Keystone
UBS a investi 5,1 milliards dans les armes nucléaires en 2015
ats / laliberte.ch, 12 novembre 2015

Les banques suisses ont encore augmenté leurs investissements dans les armes nucléaires. Selon un rapport, elles ont participé à hauteur de 6,6 milliards de dollars au financement d'entreprises fabriquant de telles armes en 2015.

Avec 5,1 milliards de dollars, UBS se place en haut du podium. Sa part a "fortement" augmenté, critique le rapport "Don’t Bank on the Bomb" (Ne financez pas la bombe) de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN). En 2014, celle-ci s'élevait à 3,7 milliards de dollars. La plus grande banque helvétique est suivie par Credit Suisse qui a investi 1,4 milliard de dollars.

Comment serons-nous soignés en 2025?

"Les nouvelles technologies et la collecte de données posent des questions éthiques, juridiques et de sécurité. «Le risque zéro n’existe pas», rappelle Aurélie Rosemberg, responsable du secteur e-health de l’Etat. Que faire si le système informatique craque, si des données sont perdues ou altérées? La perte de confiance dans le système est un risque majeur, soulignent les intervenants."

Photo d'illustration.  Image:  Laurent Guiraud
Comment serons-nous soignés en 2025?
par Sophie Davaris, Tribune de Genève,
30 septembre 2016

Genève : La révolution numérique bouleverse la prise en charge médicale. L’Etat réfléchit à de nouveaux modèles de soins.

Comment serons-nous soignés en 2025? Patients de mieux en mieux informés, nous bénéficierons d’une médecine toujours plus pointue et personnalisée. Mais voudrons-nous connaître les risques qui nous guettent et nous soumettre à toutes les injonctions médicales? Quid de la sécurité informatique, qui n’est pas infaillible? Ces questions, les autorités genevoises se les posent et essaient d’imaginer la santé du futur. Dans un colloque organisé au Campus Biotech, le Département de la santé réunissait vendredi une cinquantaine d’acteurs – issus du monde hospitalier, de l’industrie, spécialistes de la sécurité et de la protection des données – pour y réfléchir.

La Ville de Genève sème la confusion concernant les effets sur la santé des téléphones portables et du Wi-Fi.

La Ville de Genève a fait un travail remarquable pour semer la confusion parmi la population concernant les effets sur la santé des téléphones portables et du Wi-Fi.  Elle dit nul part que l'innocuité de ces technologies n'a jamais été démontrée.  

Est-ce que les ondes des téléphones portables et du WiFi sont néfastes pour la santé ?
ville-geneve.ch, répondu le 30 juillet 2014
Question / réponse

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :
La question des ondes électromagnétiques sur la santé est encore débattue : les études ont pour l’instant découvert des effets sur le corps humain mais aucun risque avéré pour la santé.  Cependant les recherches se poursuivent car elles manquent encore de données, notamment pour les utilisateurs intensifs et les effets sur le très long terme.

Les crimes contre l'environnement enfin reconnus

Les crimes contre l'environnement enfin reconnus
par Sabine Gagnier, amnesty.fr, 
8 novembre 2016

C’est une grande avancée pour la défense de l’environnement : la cour pénale internationale (CPI) de La Haye a élargi son champ d’action aux crimes « impliquant ou entraînant des ravages écologiques, l’exploitation illicite de ressources naturelles ou l’expropriation illicite de terrains ».

La procureure de la CPI, Fatou Bensouda, fait le lien pour la première fois entre crimes contre l’humanité et crimes contre l’environnement dans un document publié le 15 septembre dernier. Cela n’est pas passé inaperçu chez les défenseurs de l’environnement et Amnesty International a accueilli cette nouvelle avec une grande satisfaction. Notre organisation a maintes fois dénoncé les expulsions de terrains, dues à des activités d’entreprises, par exemple.

8 nov. 2016

Pesticides: les abeilles, victimes de contraception forcée

Pesticides: les abeilles, victimes de contraception forcée
by Nathalie Jollien, Le Temps, 27 juillet 2016

Les néonicotinoïdes pourraient causer l’infertilité des abeilles mâles. Un dommage collatéral de cet insecticide qui est controversé, selon les experts

Depuis quelques années, le déclin de l’abeille à miel (Apis mellifera) inquiète. En tant que pollinisateur principal, cette espèce est primordiale pour l’agriculture. Des chercheurs de l’Institut de la santé des abeilles de l’Université de Berne se sont intéressés aux raisons de cette disparition. Leur découverte est pour le moins alarmante: les néonicotinoïdes agissent comme contraceptifs sur les abeilles mâles. Celles-ci sont les victimes collatérales de l’insecticide le plus utilisé au monde.

Suisse : Des médicaments qui font le beurre du pharma

Des médicaments qui font le beurre du pharma
par Eric Breitinger / yng, bonasavoir.ch, 
14 octobre 2016

Le prix élevé des médicaments participe à la hausse des primes maladie. Les nouvelles thérapies combinées, qui coûtent annuellement plus de 100'000 fr. par patient, en sont un bon exemple.

En 2015, 1004 assurés ont consommé pour plus de 100'000 fr. de médicaments chacun, soit un coût de 100 millions pour les caisses maladie. Quatre ans plus tôt, ils n’étaient que 324 patients à dépasser le seuil des 100'000 fr. C’est ce qu’il ressort d’une enquête que nous avons menée auprès de huit assureurs maladie.

Qui vous voulez au lit, sauf votre smartphone


"Le Pr Dominique Belpomme, qui tient une consultation pour les patients électro-hypersensibles, évoquait récemment le cas d’un adolescent ayant développé les symptômes de la maladie d’Alzheimer après avoir laissé son téléphone mobile en veille pendant six mois sous son oreiller !!!"

Mettez qui vous voulez dans votre lit, mais pas lui !
par Gabriel Combris, pure-sante.info, 8 avril 2016

Il existe une façon simple de perdre son temps, d’être épuisé, de prendre du poids, d’avoir du diabète et même le cancer !!!

Voici comment :

Il est 22 heures, vous commencez à vous sentir fatigué, vous éteignez la télévision et vous décidez d’aller vous coucher.

Passage par la salle de bain, lavage des dents, changement de tenue.

Dans le monde de nos grand-mères, c’était ensuite : « pipi, la prière et au lit ». Et c’était réglé.

Mais depuis on a inventé le téléphone portable. Et tout a changé…

Recours collectif au Canada contre Samsung

AFP
Recours collectif au Canada contre Samsung
Martine Turenne, tvanouvelles.ca,
7 novembre 2016

Une action en recours collectif vient d’être déposée relativement aux téléphones Samsung Galaxy Note7 au Canada.

C’est la firme McKenzie Lake Lawyers, de London, en Ontario, qui a le mandat pour tout le pays de représenter les détenteurs de ce téléphone intelligent, rendu tristement célèbre pour l’explosion de sa batterie.

Les téléphones Galaxy Note7 ont commencé à être distribués au Canada en août 2016. Peu de temps après, les cloches sonnaient partout dans le monde: les batteries des appareils prenaient feu, puis explosaient lorsqu’elles étaient en train de se recharger.

Samsung rappelle maintenant ses lave-linge

Les produits défectueux.  Image:  DR
Samsung rappelle maintenant ses lave-linge
ats/nxp, 4 novembre 2016

Corée du Sud : Après les batteries de téléphone défectueuses, voilà que l'entreprise doit rappeler des millions de machines à laver.

Samsung va déclencher une opération de rappel portant sur quelque 3 millions de machines à laver. Elles présentent un risque de désintégration, a annoncé vendredi la commission de protection des consommateurs américaine (CPSC).

Selon la CPSC, ce sont 2,8 millions de machines à laver de 34 modèles différents, qui doivent maintenant être rappelées. Le couvercle peut se détacher du châssis de l'appareil lorsqu'il fonctionne et présente des risques de blessure pour les personnes se trouvant à proximité.

Au total, Samsung a reçu 733 rapports concernant ces machines dont neuf faisant état de blessures allant d'une mâchoire fracturée à des chutes provoquées par des éléments détachés de la machine.

France : Explosion d'un Samsung J5 à Pau: "Mon enfant aurait pu perdre sa main!"

La batterie de ce smartphone Samsung J5 a explosé chez
une famille paloise, dimanche soir, sans faire de dégâts
ni de victimes.  
Collection privée
Explosion d'un Samsung J5 à Pau: "Mon enfant aurait pu perdre sa main!"
par Caroline Piquet, lexpress.fr,
7 novembre 2016

Un couple de Palois a appelé les pompiers, dimanche soir, expliquant que la batterie de leur smartphone, un Samsung de type J5, aurait pris feu, avant d'exploser. Contactée par L'Express, la famille est encore très choquée. Témoignage.

"Il aurait pu se passer quelque chose de très grave!" Contactée par L'Express, Lamya B. ne décolère pas. Cette Paloise, mère de trois enfants de 4 ans et demi, 3 et 1 ans, a dû appeler les pompiers en urgence dimanche soir, à 18 heures, après l'explosion de la batterie de son Samsung J5. Un appel que les pompiers du SDIS 64 confirment avoir reçu, et révélé dimanche soir par Sud Ouest.

Tout s'est passé très vite, ce dimanche soir. "Nous étions à table, en plein long repas de famille. Les enfants étaient en train de jouer à côté de nous", raconte la mère de famille à L'Express.

"La coque a commencé à gonfler"

7 nov. 2016

Nouvelles de Genève : Un centre du sein pour mieux traiter les cancers

Un centre du sein pour mieux traiter les cancers
par Sophie Davaris, Tribune de Genève, 21 octobre 2016

Médecine : Une cinquantaine de médecins et de la Clinique des Grangettes visent ensemble une accréditation, comme celle obtenue par les HUG en 2014.

Photo:  En soignant ensemble davantage de patientes, les médecins du nouveau centre du sein entendent leur offrir une meilleure qualité de traitement. De gauche à droite: les gynécologues Sindy Monnier et Eric Mégevand, l’oncologue Anne Hügli et la radio-oncolo?gue Conny VrielingImage: Georges Cabrera

S’unir pour augmenter le nombre de cas et améliorer la qualité des soins. Dans une société où une femme sur huit est touchée par le cancer du sein, une cinquantaine de médecins et de professionnels de la santé genevois ont entrepris de créer un centre du sein cantonal. Dès le 1er novembre, ces spécialistes – sénologues, radiologues, oncologues, radiothérapeutes, chirurgiens plasticiens, pathologues, généticiens, infirmières spécialisées, physiothérapeutes, diététiciennes et psychologues – se réuniront dans un réseau qui se déploiera sur deux pôles. L’un situé au 1, rue de Rive – siège des médecins indépendants – l’autre à la Clinique des Grangettes. Un numéro de téléphone commun centralisera les appels et les demandes de rendez-vous.

Une hotline

Le cancer du sein en Suisse

Les cancer du sein en Suisse 
savoirpatient.ch

Les chiffres

Le cancer du sein en Suisse(*) estimation 2015 - uniquement cancers du sein invasifs
  • 17 femmes par jour
  • 6200 femmes par an
  • 76'500 femmes atteintes
  • 760'500 proches concernés
  • 33% des cancers chez la femme
  • 40% des cancers de la femme jeune
  • 1'400 décès par an 
  • 1ère cause de mortalité féminines entre 40 et 50 ans

Chez la femme, le cancer du sein est la principale maladie cancéreuse

Dans nos régions, environ 1 femme sur 8 y sera confrontée pendant sa vie.

La dépendance aux jeux en ligne liée à la dépression

L'étude a été menée à Grenoble.  
Image:  Archives/Keystone
La dépendance aux jeux en ligne liée à la dépression
afp/nxp, 13 octobre 2016

Santé : Des chercheurs ont mis en évidence une corrélation entre la dépendance aux jeux et le sentiment de solitude, les symptômes dépressifs et l'anxiété.

La dépendance aux jeux vidéo en ligne affecte la réussite scolaire et augmente l'anxiété et les syndromes dépressifs, selon une étude réalisée par des chercheurs grenoblois.

L'étude, qui analyse le lien entre le bien-être et la dépendance aux jeux vidéo, a porté sur un échantillon de 693 joueurs français recrutés principalement sur internet (64% d'hommes, âge moyen de 22,6 ans).

Par le biais d'un questionnaire, les chercheurs ont mis en évidence une corrélation positive entre la dépendance aux jeux vidéo en ligne, d'une part, et le sentiment de solitude, les symptômes dépressifs et l'anxiété, d'autre part.

A l'inverse, le sentiment de satisfaction dans la vie et la réussite scolaire décroissent avec l'augmentation de la dépendance aux jeux vidéo.

Suisse : Association Les Hypersensibles

[Notre commentaire:  Il existe en Suisse une association des "hypersensibles" avec 500 membres.  On l'a contactée, sans réaction de leur part.   Les associations ne s'unifient pas.  Elles refusent d'être associées au combat pour mieux faire connaître les risques des technologies sans fil et d'autres questions concernant la pollution de notre environnement.  Parmi les personnes "hypersensibles",  il doit exister quelqu'unes qui sont électrohypersensibles.  Selon l'association, ces personnes peuvent être particulièrement sensibles, entre autres, aux : bruits, odeurs, lumière, produits chimiques, stimulants... 

Association Les Hypersensibles
https://www.leshypersensibles.ch/

L'hypersensibilité est un trait de caractère qui s'exprime à travers une sensibilité singulière.

Notre association souhaite apporter une aide aux personnes hypersensibles et à leur entourage :
  • pour mieux comprendre ce trait de caractère
  • pour permettre d'accueillir ses émotions
  • et pour développer son potentiel

Dans ce but, nous organisons des rencontres, des ateliers, des conférences ainsi des formations.

L'hypersensibliité étant assez méconnue, notre association vise également à la faire connaître auprès du public.

Dans la confidentialité et le respect, nous proposons à nos membres un forum d'entraide en ligne.
...
Quelques caractéristiques d’un hypersensible

Perturbateurs endocriniens : un poids énorme sur l’économie américaine

Quels sont les maladies et les troubles en jeu ? Obésité et diabète... et, surtout, les effets neurologiques et neuro-comportementaux qui se taillent avec un coût de plus de 280 milliards de dollars par an. Une grande part de ce fardeau est due à l’érosion des capacités intellectuelles, calculées en points de quotient intellectuel (QI), des enfants exposés in utero à des perturbateurs ayant des effets nocifs sur le neurodéveloppement.

Perturbateurs endocriniens : un poids énorme sur l’économie américaine
par Stéphane Foucart, Le Monde, 18 octobre 2016

340 milliards de dollars par an : c’est le coût des dégâts sanitaires provoqués par l’exposition de la population aux substances chimiques déréglant le système hormonal.

Environ 340 milliards de dollars (308 milliards d’euros) par an : le chiffre est si faramineux qu’il soulève nécessairement le scepticisme. Pourtant, à en croire l’analyse conduite par des chercheurs américains et publiée mardi 18 octobre dans la revue The Lancet Diabetes and Endocrinology, il ne s’agit pas d’une exagération mais plutôt d’une sous-estimation du coût économique annuel, aux Etats-Unis, des dégâts sanitaires attribuables aux perturbateurs endocriniens (PE), qu’il s’agisse de l’obésité, du diabète, des troubles de la fertilité ou encore des troubles neurocomportementaux.

Rayonnement électromagnétique : agir sans tarder

Rayonnement électromagnétique : agir sans tarder
HÉLÈNE VADEBONCOEUR, ANDRÉ FAUTEUX, LOUISE VANDELAC
Présidente de Rassemblement ÉlectroSensibilité Québec; éditeur; professeure titulaire à l'UQAM*
lapresse.ca, 17 octobre 2016

Photo:  « Compte tenu des liens suggérés dans la littérature scientifique entre le développement de la technologie sans fil et des problèmes de santé, il importe de valider ces résultats et mieux en comprendre la nature et les mécanismes », écrivent les cosignataires.  Image Thinkstock

Un appel au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et à la ministre de la Santé, Jane Philpott.

Depuis 2015, la France encadre l'exposition de la population aux radiations générées par les technologies sans fil.

Sa loi relative à la sobriété, à la transparence, à l'information et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques interdit notamment le wifi dans les garderies, limite son utilisation au primaire et exige des fabricants de téléphones cellulaires qu'ils fassent la promotion des dispositifs limitant l'exposition aux radiofréquences (RF). De plus, les entreprises françaises devront prendre à partir de janvier 2017 des mesures pour évaluer et prévenir les risques liés aux champs électromagnétiques (CEM), et l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) publiera bientôt la version finale de son rapport sur l'hypersensibilité électromagnétique.

6 nov. 2016

Cancer du sein - En finir avec l’épidémie

Cancer du sein - En finir avec l’épidémie
André Cicollela (Revue par lespetitsmatins.fr)

Pourquoi le nombre de cancers du sein dans le monde a-t-il doublé entre 1990 et 2013 ? Pourquoi la Belgique connaît-elle 22 fois plus de cas que le Bhoutan ? Pourquoi note-t-on des écarts importants entre pays de même niveau de développement, voire entre régions françaises ? Pourquoi les jeunes femmes sont-elles de plus en plus touchées ?

Des facteurs tels que le vieillissement de la population ou les progrès du dépistage n’expliquent que très partiellement l’épidémie qui touche toute la planète. Si les cancers du sein se multiplient, c’est que les facteurs de risque présents dans notre environnement quotidien se sont multipliés.

Ces ondes qui nous entourent, quelles conséquences ?

(Choix d'image par la Rédactrice
de "Mieux Prévenir")
Marie-Claude Sudan a été diagnostiquée électro-hypersensible par son médecin. Ses vertiges, maux de tête et autres malaises seraient dus aux ondes électromagnétiques (natel, WiFi, électricité, etc.) qui se multiplient dans notrc environnement.  
  
Ces ondes qui nous entourent, quelles conséquences ?
L’Ajoie, no. 278, 20 octobre 2016

Imaginez un monde sans télévision, sans électricité, sans WiFi, sans téléphone portable… Suréaliste, n’est-ce pas ?  Et pourtant, c’est ce monde-là que recherche Marie-Claude Sudan.  Depuis deux ans, elle a été diagnostiquée « électrohypersensible » (EHS).  Comprenez :  cette sexagénaire, qui a grandi dans le Territoire de Belfort mais qui réside en Suisse depuis de nombreuses années, dit ressentir quotidiennement les méfaits des multiples ondes et champs électromagnétiques qui nous entourent.  Elle est actuellement à la recherche d’un lieu préservé de tout cela en Ajoie, mais ne l’a pas encore trouvé.

Électrohypersensible, Jean-Bastien Dreger cherche un toit pour passer l’hiver : qui pourra l’aider ?

Électrohypersensible, Jean-Bastien Dreger cherche un toit pour passer l’hiver : qui pourra l’aider ?
le-journal-catalan.com, 20 octobre 2016

WIFI, 3G, 4G, et bientôt 5G… nous sommes tous exposés 24h sur 24 à des ondes qui ne sont pas sans danger sur notre corps et cette exposition se produit tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des bâtiments. Si la grande majorité d’entre nous ne ressent pas les effets directs de ces ondes dans notre quotidien, certains d’entre nous, dits « électrosensibles », vivent un véritable enfer à cause de celles-ci. Jean-Bastien Dreger, 31 ans, informaticien de formation, vit reclus dans un camion sans aucune commodité, à la recherche d’un toit à l’abri de ce type de nuisances.

Maux de tête, nausées, vertiges, amenuisement continu de l’énergie, palpitations, insomnies… l’exposition aux ondes provoque chez certains de nos compatriotes des effets tels qu’ils n’ont d’autre choix que de partir en quête d’endroits où les ondes sont totalement absentes, hors de la civilisation moderne.

4 nov. 2016

Pilotes de ligne, la maladie des cockpits

L’Association des Victimes du Syndrome Aérotoxique (A.V.S.A. FRANCE) a pour but d’informer, de défendre et de conseiller le personnel des compagnies aériennes et les passagers, mais également fourni toutes les informations nécessaires aux professionnels du secteur et aux institutions compétentes, face aux dangers du syndrome aérotoxique.
Voir : http://www.syndrome-aerotoxique.com/

Des collectifs de navigants et de passagers ont donné
 un nom à leur combat : le "syndrome aérotoxique".(Sipa Press)
Pilotes de ligne, la maladie des cockpits
par Marie-Christine Tabet, Le Journal du Dimanche, 16 octobre 2016

INFO JDD - Pour la première fois en France, un pilote dépose plainte contre sa compagnie. Il estime que l’air circulant dans les avions provoquerait un "syndrome aérotoxique".

Piloter un avion est-il dangereux pour la santé? Lundi, Éric B., commandant de bord chez EasyJet, va déposer une plainte contre X "pour atteintes involontaires à l'intégrité physique, mise en danger de la vie d'autrui et… tromperie sur la qualité de l'air". Il est convaincu d'avoir été "empoisonné à petit feu" dans son cockpit. À 53 ans, il est l'un des plus anciens pilotes de la compagnie low cost qu'il a intégrée en février 2002. Depuis la fin de l'année 2009, il souffre d'un certain nombre de troubles (nausées, gastro-­entérites, fatigue, hyperventilation, …) qui l'ont conduit à enchaîner des arrêts maladie. En 2012, son état de santé s'est dégradé, ainsi que ses relations avec son employeur. Le centre d'expertise de médecine aéronautique de Toulouse-Blagnac lui a délivré une "inaptitude médicale temporaire" en juin 2015. L'ancien instructeur Airbus perd alors son permis de voler et, cloué au sol, cherche une explication à ses problèmes de santé.

3 nov. 2016

Explosion de décès par cancers chez les femmes

Mammographie en 3D à l'hôpital d'Ulm (Allemagne) en
2011.  
Image:  Keystone
Explosion de décès par cancers chez les femmes
afp/nxp, 2 novembre 2016

Santé : Deux rapports alertent en particulier sur le cancer du sein, qui pourrait devenir plus meurtrier.

Deux rapports alertent sur l'explosion des décès par cancers chez les femmes, lié en particulier au cancer du sein: les cancers pourraient ainsi tuer 5,5 millions de femmes chaque année dans le monde en 2030 contre 3,5 millions en 2012.

Ce chiffre, lié à l'augmentation et au vieillissement de la population, représenterait une hausse de près de 60% en moins de deux décennies, selon une analyse de la Société américaine du cancer (ACS) rendue publique mardi lors du congrès mondial du cancer réuni à Paris jusqu'à jeudi.

2 nov. 2016

Suisse : Bientôt encore davantage de rayonnements électromagnétiques?

By Chetvorno (Own work) [CC0],
Wikimedia Commons
Veuillez signer et partager cette pétition (texte en allemand):  Qui peut signer?  Les Suisses, les Suisses à l'étranger et même les personnes d'autres pays.

Élévation des valeurs limites et plus d'antennes: NON 
http://www.ipetitions.com/petition/erhoehung-mobilfunkgrenzwerte-mehr-atennen/?

Bientôt encore davantage de rayonnements électromagnétiques?
par Sosthène Berger, www.alerte.ch, 2 novembre 2016

Le Conseil des états devra prochainement se prononcer à son tour pour l'élévation des puissances d'émission des antennes-relais sur notre territoire (Suisse) afin que les opérateurs puissent exploiter à fond leurs antennes et n'aient pas à investir dans de nouvelles installations. Maximisation des profits oblige! Sosthène Berger nous appelle à signer une pétition.

Suisse : Sortie programmée du nucléaire - 7 arguments pour la fin du nucléaire

Le 27 novembre 2016, la population a la possibilité de
permettre à la Suisse de sortir à temps du nucléaire et
d'avancer vers un horizon renouvelable.
©Greenpeace/Robinson
Sortie programmée du nucléaire - 
7 arguments pour la fin du nucléaire
Greenpeace Suisse, 1er novembre 2016

Le 27 novembre, la population suisse se prononcera sur l’initiative pour la sortie programmée du nucléaire. Les arguments avancés par les opposants à l’initiative sont faciles à démonter.

L'initiative pour la sortie du nucléaire n'entre pas en contradiction avec la stratégie énergétique 2050 de la Confédération, qu'elle complète et soutient en fixant des étapes clairement définies. En cas d'acceptation de l'initiative, les centrales de Beznau 1 et 2 et de Mühleberg seraient mises hors service en 2017, Gösgen en 2024 et Leibstadt en 2029. Ce calendrier profiterait à l'économie suisse en stimulant les investissements dans le domaine des énergies renouvelables.

Dans une Suisse qui aime le "propre en ordre", l'initiative crée une situation fiable et correspondant à la volonté de la majorité de la population. Elle balise la voie vers un avenir sans risques nucléaires. Voici les sept principaux arguments des opposants, avec à chaque fois une réponse simple et convaincante.