Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

9 juin 2017

Canada : Pédiatres et optométristes unis contre l'abus d'écrans

Les optométristes indiquent que l'usage prolongé des
appareils électroniques à courte distance de vision, comme
les tablettes et les cellulaires, favorise le développement
de la myopie en bas âge.  
Archives La Presse canadienne
Stephen Savoia
Les pédiatres rappellent qu'aucune étude n'a prouvé que les écrans pouvaient aider les tout-petits à apprendre. Ce sont plutôt les contacts avec leurs pairs ou avec les adultes qui favorisent leur apprentissage et leur bon développement.

Pédiatres et optométristes unis contre l'abus d'écrans
par Patricia Cloutier, Le Soleil, 7 juin 2017

(Québec) Afin de protéger les jeunes enfants d'une surdose d'écrans, l'Ordre des optométristes du Québec (OOQ) applaudit les nouvelles recommandations de la Société canadienne de pédiatrie (SCP).

Les optométristes indiquent que l'usage prolongé des appareils électroniques à courte distance de vision, comme les tablettes et les cellulaires, favorise le développement de la myopie en bas âge. Pour prévenir l'apparition de la myopie, ils conseillent aux enfants de passer un minimum de 45 minutes par jour à l'extérieur de la maison. C'est ainsi qu'ils pourront bien développer leur vision au loin.

Chez les enfants et les adultes, il est recommandé de fermer les yeux pendant 30 secondes à toutes les 20 minutes passées devant un écran.

Ces conseils sont en droite ligne avec les nouvelles recommandations de la Société canadienne de pédiatrie, émises la semaine dernière. La Société réitère que les bébés de moins de deux ans ne devraient pas regarder la télé, une tablette ou un téléphone cellulaire, afin d'assurer un développement optimal de leur cerveau. Chez les 2 à 5 ans, la Société préconise au maximum une heure par jour devant un écran.

Éteindre et limiter l'utilisation

Pour y arriver, les parents devraient éteindre tout écran qui sert de «bruit de fond» dans la maison, interdire l'utilisation de la tablette, de la télé ou du téléphone une heure avant le coucher et limiter eux-mêmes leur utilisation d'écrans, question de donner l'exemple.

En 2014, une étude de Jeunes en forme Canada a constaté que les petits de 3 à 5 ans passaient en moyenne deux heures par jour devant un écran. À peine 15 % des enfants d'âge préscolaire respectent les recommandations de la SCP.

Les pédiatres rappellent qu'aucune étude n'a prouvé que les écrans pouvaient aider les tout-petits à apprendre. Ce sont plutôt les contacts avec leurs pairs ou avec les adultes qui favorisent leur apprentissage et leur bon développement.

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/sante/201706/07/01-5105223-pediatres-et-optometristes-unis-contre-labus-decrans.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire