Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

20 juin 2017

Ulrich Weiner: L'amour inconditionnel du sans fil

Eté 1992 : Ulrich Weiner utilisant un PI de Siemens et le
nouveau réseau DI de la Teleilm, au premier plan son vélo.
"Ce sont notamment les enfants et les ados qui me tiennent à coeur, parce que maintenant, ils se servent le plus de ces technologies dangereuses et parce qu'ils tombent de plus en plus souvent malades sans savoir que leur portable adoré en est la cause. J'investis la plupart de mes forces restantes dans le travail d'information aux écoles. En second lieu, je lutte pour la préservation des dernières zones blanches pour permettre aux personnes souffrant de l'irradiation de mener une vie digne d'un être humain."

Ulrich Weiner: L'amour inconditionnel du sans filalerte.ch, juin 2017

[Regardez son excellent site en allemand : http://www.ulrichweiner.de/]

A l'âge de 10 ans, j'ai fait ma première expérience avec la radiocommunication. J'avais épargné mon argent de poche pour acheter deux talkies-walkies et la possibilité de communiquer sans fil me fascinait tellement que j'ai immédiatement recommencé d'épargner pour un appareil avec une portée plus longue. A l'âge de 12 ans, j'y étais arrivé: j'ai inauguré ma première station radio avec une portée d'environ 30 kilomètres. Mais peu après, cela aussi ne me suffisait plus.

J'ai appris d'un ami qu'il était possible de passer, en tant que radioamateur, un examen de service de radio à la poste fédérale allemande de l'époque. Quand on y réussissait, on recevait alors l'autorisation d'envoyer des messages par radio dans le monde entier. Ma décision a été prise soudainement, je devais cependant attendre jusqu'à ce que j'eusse atteint l'âge minimum de 14 ans. J'ai profité de ce temps-là en acquérant plus d'expériences dans le monde de la radiotechnique et l'électrotechnique. Le meilleur exemple pour mes ambitions techniques, c'était la transformation qu'a subi mon vélo. Quand j'ai finalement passé l'examen, je l'ai réussi la première fois.

Continuer à lire :
http://www.alerte.ch/fr/activit%C3%A9s/temoignages/199-ulrich-weiner-l-amour-inconditionnel-du-sans-fil.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire