Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

13 sept. 2018

Etats-Unis: Des villes américaines bloquent la mise en service de la 5G sur les accusations que cela cause le cancer

Des villes américaines bloquent la mise en service de la 5G sur les accusations que cela cause le cancer
Par Jonathan ExoPortail, 13 septembre 2018

Alors que la technologie 5G commence à être déployée dans tout les états-unis, elle est accueillie par une vague massive de résistance face à la crainte qu’elle puisse causer des problèmes de santé. Une ville de Californie – réagissant à une vague écrasante de protestations – a pris une mesure extrême et a empêché la mise en œuvre de la technologie.

Cette semaine, la ville de Mill Valley en Californie, une ville riche juste au nord de San Francisco, a voté à l’unanimité pour arrêter l’installation de nouvelles petites tours de téléphonie mobile qui portent la technologie 5G.

La ville a promulgué une «ordonnance d’urgence» après avoir reçu plus d’une centaine de lettres de citoyens inquiets au sujet des nouvelles tours 5G.



Comme le rapporte Tech Crunch :

«Grâce à une ordonnance d’urgence, qui permet au conseil municipal de promulguer immédiatement des règlements qui affectent la santé et la sécurité de la communauté, les restrictions et interdictions seront mises en vigueur immédiatement pour toutes les applications futures aux équipements de télécommunications 5G du site dans la ville. Les demandes pour les districts commerciaux sont autorisées par l’ordonnance adoptée.

L’ordonnance a été motivée par les préoccupations de la communauté concernant les effets sur la santé des antennes sans fil 5G. Selon la ville, elle a reçu 145 lettres de citoyens exprimant leur opposition à la technologie, contre seulement cinq lettres à l’appui, soit un ratio de 29 contre 1. Même si cela peut sembler peu, la population de la ville est d’environ 14 000 habitants, ce qui indique qu’environ 1 % de la population s’est prononcée à ce sujet.»

Les résidents de Mill Valley ont cité de multiples études qui affirment que les experts ont trouvé des preuves que le rayonnement des téléphones cellulaires peut causer le cancer.

Note ExoPortail : Plus d’infos dans cet article : Les effets nocifs des ondes 5G sur votre santé )

La ville de 14 000 habitants se joint maintenant à plusieurs autres villes qui ont bloqué l’installation du 5G pour des raisons de santé. Avant que Mill Valley ne bloque la 5G, d’autres municipalités de Californie, comme le comté de Marin et San Anselmo, ont adopté des ordonnances similaires.

Des mouvements similaires au blocage de la 5G ont également eu lieu dans tout le pays.

«Les tours de téléphonie cellulaire sont appelées petites tours de téléphonie cellulaire, mais elles ne sont pas si petites lorsqu’elles se trouvent dans votre arrière-cour,» dit Donna Baron, une résidente du comté de Montgomery, Maryland qui s’élève contre l’installation du 5G dans sa ville.

«Cela causera le cancer», dit-elle.

Les préoccupations concernant les rayonnements des téléphones cellulaires ne sont pas nouvelles. C’est un fait que les téléphones cellulaires émettent des radiations. C’est aussi un fait que ce rayonnement peut être absorbé par le corps humain lors d’une exposition prolongée.

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les champs de radiofréquences des téléphones cellulaires comme potentiellement cancérogènes pour les humains. Le CIRC interprète la classification comme signifiant qu’il y a peu de preuves de la cancérogénicité des radiofréquences chez les humains et des preuves moins que suffisantes de la cancérogénicité chez les animaux de laboratoire.

Pour la perspective, le CIRC a classé les autres agents suivants comme «probablement cancérogènes pour l’homme» : Café, champs électromagnétiques à très basse fréquence (fréquence de la ligne électrique) et poudre corporelle à base de talc.

Comme l’exposition aux rayonnements des téléphones cellulaires est relativement récente et en constante évolution, des études à long terme sont toujours en cours.

L’International Cohort Study on Mobile Phone Users (COSMOS) mène une étude qui vise à surveiller la santé à long terme d’un grand groupe de personnes afin de déterminer s’il existe des problèmes de santé liés à une exposition à long terme à l’énergie radiofréquence provenant de l’utilisation du téléphone cellulaire. L’étude COSMOS suivra environ 300 000 utilisateurs de téléphones cellulaires adultes en Europe pendant 20 à 30 ans.

Comme la 5G n’a pas encore été entièrement mise en œuvre, les données sur son rayonnement sont encore moins nombreuses. Toutefois, le ministère de la Santé publique de la Californie a émis des mises en garde au sujet des effets potentiels sur la santé des antennes des téléphones cellulaires personnels.

Cette information vient donc d’être rendue publique après des années passées à la cacher au public. L’an dernier, les responsables du ministère de la Santé publique de la Californie ont finalement publié un document préliminaire décrivant les préoccupations en matière de santé découlant du rayonnement des téléphones cellulaires – y compris les cancers multiples et l’infertilité.

«Nous avons des preuves de tumeurs cérébrales et d’autres tumeurs de la tête et du cou. Nous avons également des preuves de dommages au sperme chez les hommes et d’infertilité chez les femmes», explique Joel Moskowitz de la Berkeley’s School of Public Health de l’Université de Californie, qui a poursuivi l’État en 2016 en vertu du California Public Records Act pour obtenir les renseignements.

Source : https://thefreethoughtproject.com/cell-phone-5g-cancer-concerns/

Traduction : ExoPortail

https://exoportail.com/des-villes-americaines-bloquent-la-mise-en-service-de-la-5g-sur-les-accusations-que-cela-cause-le-cancer/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.