Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

2 janv. 2013

Message de Philippe Roch, ancien directeur de l'Office fédéral de l'environnement (Suisse)

Dans son jardin, Philippe Roch et ses moutons, des roux du Valais,
une race qu'il contribue à préserver (Photo : Julie de Tribolet)
Philippe Roch, ancien directeur de l’Office fédéral de l’environnement, s’est fait opérer d’une deuxième tumeur au cerveau le 14 décembre 2012 à Genève. De retour chez lui à Russin (GE), il a reçu «Le Matin Dimanche» pour dire sa joie après la réussite de l’opération.   Lire son message et les entretiens avec lui de Stéphane Berney du Matin Dimanche et de Philippe Clot sur le site de M. Roch (www.pirassay.com)


Message de Philippe Roch : 

Opéré d'une tumeur au cerveau le 14 décembre 2012, me voici de retour à la maison, encore fatigué, mais en bonne forme, entouré de toute la belle nature que j'aime tant. Nous vivons dans nos régions dans un monde privilégié, doté d'institutions et de personnes remarquables, d'une organisation impressionnante. Sachons reconnaître notre chance, et la partager avec celles et ceux qui en ont moins. Un grand merci à l'équipe du Professeur Karl Schaller et à tout le personnel de la Neurochirurgie aux HUG !

Cette épreuve m'inspire trois pensées :

La concentration de la pensée, de la prière, des messages, des bougies allumées a un énorme pouvoir sur le déroulement d'un processus. C'est aussi miraculeux que la vie elle-même, parce que la vie est imbibée de l'esprit dont elle est issue, et qu'elle le nourrit à son tour. Je suis très reconnaissant
envers les nombreuses personnes qui ont contribué aussi efficacement au bon déroulement de mon traitement.

Les épreuves de la vie sont des nécessités pour augmenter et clarifier nos consciences. La beauté de chaque être qui nous entoure, le miracle de chaque instant de vie, la richesse et l'intensité de l'amitié, tout cela nous est donné pour que nous y apportions notre contribution, dans la joie et la reconnaissance, avec humilité, respect et courage.

Engageons-nous à prolonger le magnifique élan que vous avez manifesté à l'occasion de mon épreuve, pour contaminer le monde entier d'une épidémie d'attention, de compassion, de respect, de simplicité, d'humilité, en un mot : d'amour.

Philippe Roch

2 commentaires:

  1. Cher Philippe Roch,
    je suis heureuse d'avoir de vos nouvelles, de si bonnes nouvelles! Mais vous écrivez:" Les épreuves de la vie sont des nécessités pour augmenter et clarifier nos consciences". Peut-être, je n'en suis pas sûre, car je ne crois pas possible d'offrir de l'Amour à autrui quand on est en souffrance. Mais ça c'est mon humble avis. Bonne convalescence et évidemment Bonne Année 2013!
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Message transmis à M. Roch le 7 janvier.

      Supprimer