Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

31 janv. 2018

Suisse : La Commission des transports et des télécommunications adopte une motion chargeant le Conseil fédéral d'élaborer une révision de l'ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
TÉLÉPHONIE MOBILE: CONCILIER BESOINS DES MILIEUX ÉCONOMIQUES ET DES PARTICULIERS ET PROTECTION ADÉQUATE DE LA SANTÉ
Commissions des transports et des télécommunications, Parlement suisse, 30 janvier 2018

La numérisation croissante entraîne une augmentation constante de la quantité de données mobiles consommées par les milieux économiques et les particuliers. C’est pourquoi il est impératif que la Suisse adapte ses installations à la norme 5G. Par ailleurs, pour continuer à garantir une protection élevée de la santé, les dispositions en matière de protection contre le rayonnement doivent être adaptées aux prescriptions européennes.

La commission a décidé, par 7 voix contre 6, d’adopter une motion (18.3006) chargeant le Conseil fédéral d’élaborer le plus rapidement possible une révision de l’ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) en vue d’éviter l’effondrement des réseaux de téléphonie mobile et d’assurer l’avenir numérique du pays. La commission souligne que si la Suisse ne veut pas être à la traîne par rapport à ses voisins, la mise en place d’installations répondant à la norme 5G est indispensable.

France : La CADA refuse que le secret industriel et commercial soit opposé

La CADA refuse que le secret industriel et commercial soit opposé
par Corinne Lepage, huglo-lepage.com, 29 janvier 2018

L’info du jour : la CADA refuse que le secret industriel et commercial soit opposé à une demande de communication de documents concernant les effets sur l’environnement et les risques de pollution d’une entreprise nucléaire

La commission d’accès aux documents administratifs vient de rendre une décision très intéressante (avis numéro 201 73 363). Une association, partie dans la procédure concernant Fessenheim avait demandé la communication d’un certain nombre de documents à l’Autorité de Sûreté Nucléaire concernant en particulier des courriers d’EDF relatifs aux conséquences du percement du radier et aux fuites de corium, au fonctionnement des dispositifs de secours en cas de perte de source froide ou encore relatif au bilan des prescriptions relatives à la poursuite de l’exploitation. Les documents avaient été transmis pour partie et très largement caviardés. L’association avait saisi la CADA de cette situation.

30 janv. 2018

Assistants vocaux, un risque supplémentaire pour les enfants?

Assistants vocaux, un risque supplémentaire pour les enfants ?
jay / electrosensible.info, 29 janvier 2018

Source : Alert: Virtual Assistant Radiation Exposure Linked to Cancer, Headaches, Memory and other Unhealthy Impacts – ehtrust.org – 02/01/2018

Crédit : http://www.nextdayblinds.com/
Les assistants vocaux personnels soumettent les enfants à des niveaux d’exposition aux radiofréquences qui ne sont pas évalués dans des conditions réalistes d’utilisation. Pour information, ces radiations sont du même type que celles émises par le téléphone portable. Avant d’arriver sur le marché, l’exposition aux radiations de ces assistants est évaluée à travers des tests de conformité dont le protocole utilise un mannequin ayant les proportions d’un homme adulte et d’une distance de séparation de 20 cm. Les niveaux d’exposition ne sont pas testés à même le corps. Les organisations de santé émettent une alerte concernant les enfants qui chantent et jouent près de ces appareils et les exposent ainsi à des niveaux d’exposition aux radiofréquences qui pourraient être supérieures aux normes définies par les régulateurs gouvernementaux.

29 janv. 2018

Faible durée de vie des produits: les consommateurs sont aussi en cause

Faible durée de vie des produits: les consommateurs sont aussi en cause
par Pascaline Minet, Le Temps, 14 janvier 2018

Si les cas d'obsolescence programmée sont très médiatisés, ils ne sont en fait pas très répandus, estime l'auteur d'un rapport sur la question. Notre manière de consommer explique pourquoi tant d'objets de mauvaise qualité se retrouvent sur le marché

Des actions en justice ont été entreprises en France contre Epson et Apple, accusées de raccourcir volontairement la durée de vie des appareils qu'elles commercialisent. Mais les industriels ne sont pas les seuls coupables du trop fort taux de renouvellement de nos équipements électroniques et électroménagers. Coordinateur du pôle Service produits et efficacité matière à l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), Erwann Fangeat estime que les consommateurs ont aussi leur part de responsabilité. Il a dirigé en 2016 un rapport sur l’allongement de la durée de vie des produits.

Le Temps: A quel point l’obsolescence programmée est-elle courante?

Le monstre de l’obsolescence programmée, nourri par de nombreux coupables

"L’obsolescence programmée est ainsi un monstre qui se nourrit de plusieurs causes: la cupidité des fabricants, l’irresponsabilité de certains concepteurs de logiciels et la faiblesse des consommateurs. La lutte contre ce fléau doit se mener sur ces trois terrains."

Le monstre de l’obsolescence programmée, nourri par de nombreux coupables
par Anouch Seydtaghia, Le Temps, 14 janvier 2018

ÉDITORIAL. Les fabricants de matériel sont les suspects numéro un s’agissant d’obsolescence programmée. Mais les consommateurs et les éditeurs de logiciels ont leur part de responsabilité

Un ingénieur anonyme qui découvre qu’une multinationale dégrade volontairement les performances de ses appareils, vendus à des dizaines de millions d’exemplaires par an sur la planète. L’image est parfaite: impossible de trouver un cas d’obsolescence programmée plus flagrant. D’autant que le fabricant – Apple – admet ses torts. L’affaire de ces derniers jours permet à la colère contre ces fabricants qui limitent la durée de vie de leur produit d’atteindre un point culminant.

La Suisse est démunie contre l’obsolescence programmée

La Suisse est démunie contre l’obsolescence programmée
par Anouch Seydtaghia, Le Temps, 14 janvier 2018

L’affaire des iPhone ralentis volontairement par Apple a donné lieu à des actions en justice en France et aux Etats-Unis. En Suisse, aucune loi ne permet de lutter contre l’obsolescence programmée. 

Apple n’est pas la seule société incriminée

Un vent de révolte se lève contre l’obsolescence programmée. Depuis quelques jours, les actions se multiplient contre les géants de la technologie, accusés de forcer les consommateurs à jeter leurs appareils pour en racheter de nouveaux. Il y a bien sûr l’affaire Apple, la société admettant qu’elle dégrade les performances de certains iPhone. Il y a le cas Epson, accusé de tromper les consommateurs sur les niveaux d’encre de ses cartouches d’impression. Mais il y a aussi Samsung, fustigé pour ses smartphones quasiment impossibles à réparer.

Dieselgate : Des singes forcés d'inhaler des gaz d'échappement : Volkswagen présente ses excuses pour son test

Des singes forcés d'inhaler des gaz d'échappement : Volkswagen présente ses excuses pour son test
francais.rt.com. 28 janvier 2018

(Image d'illustration) Dima Korotayev Source: Reuters
Lors d'un test visant à prouver la non-nocivité des gaz d'échappement d'un de ses modèles diesel, Volkswagen a exposé des singes aux émanations, selon des révélations du New York Times. Le géant automobile a présenté ses excuses.

Dans un article publié le 25 janvier 2018, des journalistes du New York Times ont révélé que des macaques avaient été contraints d’inhaler des gaz d’échappement d’une Volkswagen Coccinelle diesel dans une pièce hermétique, dans le cadre d’une expérience financée par le géant de l’automobile allemand en 2014. Accroupis devant des dessins animés censés les distraire, les singes ont servi de cobayes dans un laboratoire américain. L'objectif de Volkswagen était de prouver que les véhicules diesel disposant des dernières technologies étaient plus beaucoup plus propres que les anciens modèles.

Cerise sur le gâteau, selon le New York Times : la voiture soumise au test avait été modifiée afin de masquer leur niveau réel de pollution.

27 janv. 2018

Un médicament contre l’ostéoporose provoque des fractures

Photo d'illustration.  Image:  DR
Un médicament contre l’ostéoporose provoque des fractures
par Francesca Sacco, Tribune de Genève,
17 mai 2017

Santé : Cet effet indésirable inquiétant apparaît après l’arrêt du traitement. La Suisse est le premier pays à le signaler.

Voudriez-vous d’un médicament qui vous soulage sur le moment mais qui vous rende ensuite beaucoup plus fragile? C’est ce qui peut se produire avec le dénosumab, un médicament largement prescrit en Suisse contre l’ostéoporose. Swissmedic, l’autorité d’enregistrement des médicaments, vient de publier un avertissement: ce nouveau médicament pourrait provoquer des «fractures vertébrales multiples spontanées» à l’arrêt du traitement. Un comble, si l’on sait que l’ostéoporose se traduit précisément par une fragilité osseuse!

«On ne voulait pas y croire!»

La Suisse est le seul pays à avoir officiellement reconnu cet effet indésirable. «Au début, on ne voulait pas nous croire», déclare Olivier Lamy, chef au Centre des maladies osseuses du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Mais en décembre 2016, quatorze cas au moins ont été signalés en Suisse romande. Dans son édition du 19 avril, la Revue médicale suisse parle d’un effet rebond «très sévère». On observe en effet, après l’arrêt du traitement, un brusque «réveil synchronisé» de tous les facteurs cellulaires de destruction osseuse temporairement endormis par le dénosumab.

Ostéoporose : le remède peut être pire que le mal : Documentaire de la RTS

"L’arrêt du denosumab ou Prolia, un médicament soi-disant "révolutionnaire" pour soigner et prévenir l’ostéoporose. Il est en effet très efficace, tant qu'on le prend. Mais quand on arrête les injections, les os sont rapidement rongés et peuvent se casser."

Ostéoporose : le remède peut être pire que le mal (30 mn. 24 janvier 2018)

26 janv. 2018

Le scandale industriel et sanitaire de Phonegate s'internationalise

Le scandale industriel et sanitaire de Phonegate s'internationalise
arazi.fr, janvier 2018

Tout d'abord je souhaite vous présenter, ainsi qu'à vos proches mes meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2018 et vous souhaite surtout la santé, notre bien le plus précieux avec la liberté, celle de se réunir, de n'être pas d'accord, de nous exprimer, d'être entendu en tant que citoyen à part entière.

Pourtant certains industriels semblent donner priorité à leurs intérêts économiques et technologiques sur ceux de la santé des consommateurs. Nous le constatons un peu plus chaque jour. Quant aux pouvoirs publics, ils ne sont qu'assez rarement, et avec une rapidité très relative, à la hauteur des enjeux. Concernant les industriels de la téléphonie mobile, une dimension est à prendre en compte. Plus de 50% des médias français sont devenus, en quelques années, leurs propriétés. Télés, radios, leaders de la presse écrite, une palette variée de médias est entre leurs mains.

23 janv. 2018

France : Le Conseil de l’Ordre veut poursuivre le médecin des Electrosensibles

"Le Pr Belpomme n'est-il pas visé parce qu'il était en passe d'établir scientifiquement la causalité de l'Electro-Hypersensibilité" ? 


Le Conseil de l’Ordre veut poursuivre le médecin des Electrosensibles
Communiqué de Presse, Robin des Toits, robindestoits.org, 22 janvier 2018

ENEDIS a saisi le Conseil de l’Ordre des Médecins d’une plainte contre le Pr. BELPOMME en raison de certificats délivrés à des personnes électrosensibles (intolérantes à la pollution électromagnétique) pour leur éviter l’installation de compteurs Linky.

Robin des Toits qui est à l'origine de la médiatisation de l'électrosensibilité en 2008 et qui souhaite la reconnaissance de cette affection a pu interroger le Pr Belpomme. Il a simplement tenu à confirmer la pleine validité scientifique de tout ce qu'il a fait concernant l’Électro-Hypersensibilité (EHS). Pour le reste, il s'en remet à l'impartialité du Conseil de l'Ordre.

20 janv. 2018

Droit de réponse du Pr Dominique Belpomme sur l'électrohypersensibilité

Droit de réponse du Pr Belpomme sur l'électrohypersensibilité
jim.fr, 19 janvier 2018

Le JIM a consacré le 19 décembre dernier un article à la saisie de l’Ordre des médecins par le docteur Jacques Lambrozo concernant des certificats de contre-indication à l’installation du compteur Linky établis par le professeur Dominique Belpomme ainsi que par la Direction générale de la santé (DGS) quant au possible non-respect de l’obligation imposée aux médecins de délivrer aux patients des soins fondés sur des données étayées par la science. Le professeur Dominique Belpomme nous demande de publier concernant cet article ce droit de réponse.

Qu'il nous soit permis de souligner que certains des éléments présentés par le praticien pourraient être considérés comme insuffisants à une partie de nos lecteurs pour emporter totalement leur conviction quant au caractère somatique de l’électrohypersensibilité. Le JIM se réserve la possibilité de répondre ultérieurement à certains points présentés par le professeur Belpomme.

18 janv. 2018

Norvège : Des smartwatchs pour enfant non conformes

Norvège : Des smartwatchs pour enfant non conformes
jay, electrosensible.info, 17 janvier 2018

On est à quelques semaines de noël et en cette période, le sapin devait être bien fourni en cadeau pour pas mal d’enfants. Et parmi ces cadeaux, des montres connectées ont dû y prendre place combien même l’ANSES avait déjà alerté sur la question de ces nouvelles technologies à destination des plus jeunes.

Cependant, comme le révèle l’Autorité nationale des communications norvégienne (NKOM), l’équivalent de l’ANFR pour la France, a rédigé un communiqué sur le défaut de conformité pour 18 montres de ce type ce 16 janvier. Les résultats de son enquête montrent que les détaillants et les importateurs n’ont pas suffisamment vérifié techniquement ces montres avant leur introduction sur le marché norvégien.

16 janv. 2018

Suède : des taux de cancers en augmentation liés au portable?

Suède : des taux de cancers en augmentation liés au portable ?
jay / electrosensible.info, 15 janvier 2018

Source : Cancers in the head and neck are increasing in Sweden – stralskyddsstiftelsen.se – 10/01/2018

Incidence des cancers de la thyroïde en Suède entre
1970 et 2016.
Les cancers au niveau de la tête et du cou sont en train d’augmenter d’après les dernières données statistiques du registre suédois des cancers. Les cancers au niveau de la thyroïde et de la bouche sont ceux qui ont augmenté le plus durant ces 10 dernières années, à l’instar de l’évolution du cancer de l’hypophyse. Concernant les hommes appartenant à la tranche d’âge des 50-79 ans, les tumeurs malignes du cerveau de stade 3-4 sont aussi en nette augmentation. Le nombre de ces types de cancers coïncide avec l’usage du téléphone portable durant la même période et l’évolution de la tendance à l’augmentation des tumeurs cérébrales malignes, les gliomes, pourrait être la résultante de l’utilisation à long terme du téléphone portable.

Cancer de la thyroïde

10 janv. 2018

Apple sommé de lutter contre l'addiction des enfants aux iPhone

Plusieurs études sur la dépendance au smartphone montrent
que les smartphones perturbent la santé physique et mentale
des enfants. (anthony kelly/Flickr)
La lettre des investisseurs demande à Apple... souligne que les notions de long terme et de court terme se rapprochent "sur des sujets comme la santé publique, la gestion des ressources humaines, la protection de l'environnement, et d'autres, et les entreprises menant des affaires ayant un sens à court terme peuvent saper leur propre viabilité à long terme.

"Dans le cas d'Apple, nous pensons que la santé à long terme de ses plus jeunes clients et la santé de la société, notre économie et l'entreprise elle-même sont inextricablement liées [...]. C'est une préoccupation toute particulière pour les bénéficiaires de CalSTRS, les instituteurs de Californie, qui prennent très au sérieux la santé et le bien-être des enfants dans leurs classes."

Apple sommé de lutter contre l'addiction des enfants aux iPhonePar Thierry Noisette,  nouvelobs.com, 9 janvier 2018

Deux organismes, dont le fonds de pension des instituteurs de Californie, demandent à Apple de participer à la lutte contre la dépendance aux écrans.

Deux investisseurs présents dans le capital d'Apple demandent à l'entreprise de travailler à réduire l'addiction des enfants aux smartphones. Le California State Teachers’ Retirement System (CalSTRS, le fonds de pension des instituteurs californiens) et JANA Partners possèdent ensemble pour 2 milliards de dollars d'actions Apple.

Le géant Apple visé en France par une enquête pour "obsolescence programmée"


"Le parquet de Paris a ouvert le 5 janvier une enquête préliminaire visant Apple pour "obsolescence programmée" et "tromperie", a appris lundi l'AFP de source judiciaire. Cette enquête, confiée au service national des enquêtes de la Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), fait suite à la plainte de l'association Halte à l'obsolescence programmée (Hop) visant Apple France."


Le géant Apple visé en France par une enquête pour "obsolescence programmée"
@Par Nathalie ALONSO, info.arte.tv/fr, 8 janvier 2018

Apple a-t-il organisé le ralentissement de ses anciens modèles d'iPhone dans le but de doper ses ventes? La justice française vient d'ouvrir une enquête pour "obsolescence programmée" visant la marque à la pomme, qui s'ajoute à celle menée sur le même fondement contre le fabricant d'imprimantes Epson.

Le parquet de Paris a ouvert le 5 janvier une enquête préliminaire visant Apple pour "obsolescence programmée" et "tromperie", a appris lundi l'AFP de source judiciaire.

[Communiqué] : Phonegate : nouvelles demandes d’interventions aux ministres Hulot, Buzyn et Le Maire

[Communiqué] : Phonegate : nouvelles demandes d’interventions aux ministres Hulot, Buzyn et Le Maire
Par Marc Arazi, arazi.fr, 10 janvier 2018

Combien de temps va t’on perdre encore avant que l’ensemble des utilisateurs de téléphones portables ne soit informé, par les pouvoirs publics français, européens et internationaux, des graves risques que fait courir à leur santé le fait de garder au contact du corps des mobiles dont les seuils de rayonnement d’énergie dépassent largement les limites à ne pas dépasser ?

En effet, l’Agence nationale des fréquences (ANFR) dispose de ces informations depuis ses premiers tests qui ont été effectués en 2012 mais qui n’ont été révélés qu’en juillet 2016 lors de la sortie du rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) : « Exposition aux radiofréquences et santé des enfants. ». Et il en va de même outre-Atlantique, puisqu’il aura fallu attendre fin 2017 pour que le Département de la Santé publique de la Californie publie d’importantes recommandations sur les usages à bannir de l’utilisation de nos mobiles. Cela faisait depuis 2009 que le Dr Joel Moskowitch exigeait cet effort de transparence au travers d’un long et difficile combat juridique.

9 janv. 2018

Soupçons sur les ondes des téléphones portables

"Les niveaux d’exposition aux radiofréquences des téléphones portables annoncés par les fabricants sont dépassés en conditions réelles d’utilisation."  Est-ce que l'on a oublié ce scandale industriel et sanitaire - "Phonegate" - qui touche la santé des millions d'utilisateurs de ces téléphones dans le monde, y compris des centaines de milliers d'enfants?  La demande récente à Apple de deux de ses actionnaires de lutter contre l'addiction des plus jeunes à l'iPhone n'est que la partie visibile de l'iceberg.  L'iPhone 6s est un des téléphones mobiles, parmi des centaines d'autres, dépassant les limites légales (valeur DAS - Débit d'absorption spécifique) en contact avec le corps selon les nouvelles directives de l'Union Européen.  Ce scandale continue d'être largement ignoré par les autorités du monde entier et met la santé, surtout des enfants, en danger.

Soupçons sur les ondes des téléphones portables
par Pierre Le Hir, Le Monde,
23 décembre 2016

Les niveaux d’exposition aux radiofréquences annoncés par les fabricants sont dépassés en conditions réelles d’utilisation.

Dans la hotte des achats de Noël, les téléphones portables figurent en bonne place. Sans que les consommateurs soient clairement avertis de leur exposition aux radiofréquences de ces appareils et à leurs dangers potentiels. Car les données fournies par les fabricants sont fondées sur des tests effectués en laboratoire, selon des procédures très différentes des conditions réelles d’utilisation des mobiles. C’est ce que dénoncent aujourd’hui des militants « anti-ondes », qui y voient « un scandale industriel et sanitaire » de même nature que le « dieselgate ».

L’addiction des enfants aux iPhone, comparable à « la malbouffe »

L’addiction des enfants aux iPhone, comparable à « la malbouffe »
Par Jérôme Marin (San Francisco, correspondance), Le Monde, 9 janvier 2017

Deux actionnaires d’Apple demandent à l’entreprise californienne de lutter contre l’addiction des plus jeunes à ses smartphones.

La démarche est inédite. Samedi 6 janvier, deux actionnaires d’Apple ont adressé un courrier à la direction du groupe pour lui demander de lutter contre l’addiction des plus jeunes à l’iPhone. Selon eux, le problème n’est pas seulement un enjeu de santé publique, qui alarme un nombre croissant de professionnels ; il représente également une menace pour la réputation de la société et, donc, pour le cours de son action en Bourse.

« Il n’existe aucune raison de ne pas agir de manière proactive », assurent, dans cette missive, CalSTRS, le fonds de pension des enseignants californiens, et Jana Partners, un redoutable fonds activiste. Chez Apple, leur influence reste très faible, puisqu’ils ne possèdent que 0,2 % du capital.

Deux actionnaires d'Apple s'inquiètent de l'addiction des jeunes aux iPhone

"Dans leur lettre, les deux actionnaires expliquent que se préoccuper de la santé de la génération suivante pourrait envoyer des signaux positifs aux consommateurs et les inciter à rester loyaux aux iPhone. Autrement dit, si Apple ne fait rien pour apporter une réponse à ce problème, Jana et CaISTRS en redoutent les conséquences sur la réputation du groupe et, donc, sur son cours de Bourse."

Deux actionnaires d'Apple s'inquiètent de l'addiction des jeunes aux iPhone
Par Pauline Verge, Le Figaro, 8 janvier 2018

Deux fonds activistes demandent à Apple d'intégrer aux iPhone des outils pour faciliter le contrôle parental et empêcher les adolescents de nouer une relation toxique avec leur smartphone.

Dans une lettre adressée à Apple, deux actionnaires activistes de la société américaine lui demandent de se préoccuper davantage de l'addiction des jeunes aux smartphones. Ils réclament le développement d'outils de contrôle parental adaptés aux iPhone. Les parents pourraient, par exemple, limiter plus facilement le temps d'utilisation des iPhone par le biais d'un logiciel. Ils demandent également à Apple de mener en parallèle une étude sur les conséquences de l'utilisation à haute dose des smartphones sur la santé mentale des enfants et adolescents.

Suisse : Motion: Monitorage du rayonnement non ionisant

"Les installations émettrices deviennent de plus en plus nombreuses, la pollution due au RNI ne fait qu'augmenter. Avec l'introduction de la technologie 5G, qui a déjà été annoncée, on s'attend à une nouvelle extension des réseaux de téléphonie mobile et donc à une nouvelle aggravation de la pollution."

17.4170 MOTION : Monitorage du rayonnement non ionisant. Publication de cartes indiquant la pollution due au RNI
Parlement suisse

Déposé par: MUNZ MARTINA, 14 décembre 2017
Groupe socialiste

Déposé au Conseil national
Etat des délibérations: Non encore traité au conseil

TEXTE DÉPOSÉ

Le Conseil fédéral est chargé de prendre les mesures qui s'imposent pour que, dans toute la Suisse, la pollution due au rayonnement non ionisant (RNI) soit saisie et représentée sur des cartes qui seraient accessibles à la population.

8 janv. 2018

Des actionnaires d'Apple s'inquiètent de l'addiction des jeunes à l'iPhone

Des actionnaires d'Apple s'inquiètent de l'addiction des jeunes à l'iPhone
par RAPHAEL BLOCHlesechos.fr, 8 janvier 2018

Jana et CaISTRS ont notamment demandé au géant
américain d'étudier l'impact sur la santé mentals d'une
utilisation excessive d'un téléphone. 
Shutterstock
Les fonds Jana et CalSTRS redoutent les conséquences d'un tel phénomène sur la réputation et le cours de Bourse du géant américain.

La dépendance aux smartphones est un sujet de préoccupation. Notamment chez les jeunes. Signe que les temps changent, deux actionnaires d'Apple, les fonds Jana Partners et CaISTRS, ont demandé ce week-end au géant américain, première capitalisation mondiale,de lutter contre ce phénomène, selon le « Wall Street Journal ».

Dans une lettre remise samedi au groupe de Tim Cook, Jana, un fond activiste de premier plan, et CaISTRS, l'un des plus importants fonds de pension américains, ont proposé plusieurs pistes de travail, parmi lesquelles la mise au point d'un logiciel permettant aux parents de limiter l'utilisation de l'iPhone de leurs enfants.

Quel impact sur la santé mentale ?

7 janv. 2018

Téléphone portable, gadget de destruction massive ?

Téléphone portable, gadget de destruction massive ?
par Michel Porret, Le Temps blog, 13 juillet 2017

 A qui ces grandes oreilles?
En moins d’une quinzaine d’années, le téléphone mobile a colonisé nos vies et transformé profondément nos habitudes sociales. À l’exception de la voiture et de l’ordinateur, nul autre objet industriel de consommation massive n’a autant modifié l’habitus des individus et des collectivités. Espace public, voitures, transports collectifs de tous les genres : il suffit d’observer quotidiennement les nouveaux rites sociaux de la communication permanente et en flux direct pour s’en convaincre. Certains, parfois sourcilleux, n’hésitent pas à évoquer une nouvelle forme d’autisme social. Voire d’aliénation.

Marché colossal

La France interdira le cellulaire à l’école

La France interdira le cellulaire à l’école
par André Fauteux, maisonsaine.ca, 18 décembre 2017

L’usage du téléphone cellulaire par les élèves de 15 ans et moins sera interdit en France dès l’automne prochain. Ils « seront interdits à l’école et au collège dès la rentrée 2018 », a déclaré le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer à l’émission de télé Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI(à partir de 48 min 10). La mesure ne touchera pas les lycéens qui équivalent à nos cégépiens.

(Photo): À Berkeley, en Californie, les détaillants de cellulaires doivent aviser leurs clients que s’ils portent sur leur corps un appareil allumé et connecté à un réseau sans fil, ils risquent de dépasser les lignes directrices fédérales pour l’exposition aux radiations de radiofréquences. Ces limites ne visent qu’à éviter que les tissus humains ne soient chauffés (cuits!) par des micro-ondes et non les autres effets biologiques comme les dommages à l’ADN pouvant mener au cancer. © Thinkstock

Loi nationale

En France, les élèves doivent déjà éteindre leur téléphone portable et le laisser dans leur sac à dos ou dans une boîte à l’entrée des classes. Désormais, les jeunes ne pourront plus l’utiliser durant les pauses. Le ministre y voit un moyen de combattre notamment la cyberintimidation et de favoriser la socialisation. « Ces jours-ci les enfants ne jouent plus aux moments des pauses, ils sont tous juste devant leur smartphone et d’un point de vue de l’éducation, cela pose problème », a-t-il déclaré au quotidien britannique The Telegraph.

3 bonnes raisons de ne plus mettre votre téléphone portable dans votre poche

Les ondes électromagnétiques émises par les téléphones
portables pourraient être responsables de la perturbation
et de la modification de notre ADN.
3 bonnes raisons de ne plus mettre votre téléphone portable dans votre poche
rougeframboise.com

Sont-ils inoffensifs ou vraiment dangereux ? Nous ne savons pas vraiment quoi penser des téléphones mobiles !

Des milliards de personnes dans le monde utilisent ces appareild. En effet, les smartphones sont bien ancrés dans notre quotidien, au point d’en devenir dépendants. Il nous est aujourd’hui difficile de passer une seule journée sans notre téléphone portable.

Si cet appareil est devenu indispensable, il n’en représente pas moins plusieurs risques pour notre santé. En effet, l’importance du téléphone portable dans notre société est devenue aujourd’hui un facteur de risques pour ses utilisateurs. Les ondes électromagnétiques sont souvent mises en cause. C’est pourquoi il est de plus en plus recommandé d’utiliser son téléphone portable avec beaucoup de précaution. Rouge Framboise fait le point sur les dangers de la téléphonie mobile.

Sans plus attendre, découvrez pourquoi vous ne devez plus mettre votre téléphone portable dans votre poche.

6 janv. 2018

iPhone ralentis : un Genevois poursuit Apple

Photo d'illustration.  Image : AP
Notre commentaire : Plus grave que l"obsolescence programmé, pendant 20 ans, les industriels mettent leurs téléphones portables sur le marché dans des conditions trompeuses pour des millions d’utilisateurs y compris des enfants, en ne tenant pas compte des usages réels dans le calcul du DAS, les surexposant à des niveaux des radiations à risque pour la santé, scandale ignoré par les médias suisses. Voir arazi.fr

iPhone ralentis: un Genevois poursuit Apple
par Julien de Weck@JuldeWeck
Tribune de Genève, 5 janvier 2018

Obsolescence programmée : La firme a admis ralentir ses anciens appareils. Un politicien a saisi le Ministère public de la Confédération pour escroquerie.

Peu avant Noël, le géant américain Apple a admis ralentir volontairement ses anciens modèles de smartphones. Mise en cause par plusieurs développeurs, la firme californienne a été contrainte de reconnaître dans un communiqué qu’elle bridait la performance de certains de ses téléphones, invoquant des problèmes de batteries. Beaucoup y voient une manœuvre pour inciter à acheter de nouveaux modèles. C’est le cas de Thomas Putallaz, cadre à l’État et candidat PDC au Grand Conseil. Le Genevois a déposé une plainte le 29 décembre auprès du procureur général de la Confédération.

Cybersécurité : «Tous les Mac et appareils iOS sont affectés»

Presque tous les processeurs fariqués par Intel depuis 10
ans sont concernés par "Spectre" et "Meltdown".
Image: Keystone
«Tous les Mac et appareils iOS sont affectés»
afp/nxp / 24 heures, 5 janvier 2018

Cybersécurité : La marque à la pomme, tout comme d'autres géants du numérique, s'est lancée dans une course contre-la-montre pour limiter l'impact des failles liées aux microprocesseurs.

Amazon, Google et maintenant Apple... Alors que la liste des géants du numérique touchés par deux failles de sécurité majeures, «Spectre» et «Meltdown», s'allonge sans cesse, la course est lancée pour limiter la casse.

«Tous les systèmes Mac et appareils (mobiles) iOS sont affectés mais il n'y a aucune attaque connue à l'heure actuelle», a fait savoir la firme à la pomme, dont les appareils sont généralement réputés pour leur sécurité, jeudi soir sur son blog officiel.

Presque tous les micro-processeurs des 10 dernières années

L'Apple watch est-elle allergique aux hôpitaux ?

L'Apple watch est-elle allergique aux hôpitaux ?
par LA RÉDACTIONtomsguide.fr, 4 janvier 2018

Un mari a offert une Apple Watch Series 3 à sa femme pour Noël afin qu'elle puisse facilement vérifier ses messages au travail. En portant la montre durant ses interventions à l’unité de soin intensif, celle ci a constaté un sérieux problème : l’appareil redémarrait toutes les 60-90 minutes. Et même après le remplacement de la montre, le problème persistait.

Apple souligne une éventuelle interférence avec les dispositifs médicaux

Plusieurs histoires similaires sont disponibles en ligne. Quand le constructeur a lancé un thème spécifique sur son forum en octobre, une douzaine de réponses a rapporté le même problème. Le dénominateur commun semble être l'utilisation de l'Apple Watch dans l'unité de soins intensifs de certains hôpitaux. Cela suggère que certains équipements spécifiques dérègleraient le mécanisme de cette montre connectée. Les utilisateurs rapportent également que les modèles antérieurs ne sont pas concernés par ce souci.

Dormir avec son portable peut favoriser les cancers et l'infertilité

Dormir avec son portable peut favoriser les cancers et l'infertilité
par Daphnée Caravacam bibamagazine.fr, 20 décembre 2017

On est tous accros à nos téléphones : on se réveille avec,
s'endort avec... Mais est-ce donc sans danger?  Pas vraiment...
Le mythe de société que l'on entend partout comme quoi les téléphones sont dangereux pour notre santé s'avère véridique : d'après le Daily Mail, le département de la santé publique californienne (CDPH) a cherché à savoir pendant des années si l'utilisation des smartphones et la santé de ses utilisateurs étaient liées. Et visiblement, c'est le cas. Le rapport du CDPH explique que « bien que la communauté scientifique ne soit pas parvenue à un consensus sur les risques liés à l'utilisation des téléphones portables, nos recherches ont néanmoins démontré qu'une utilisation élevée à long terme pouvait avoir un impact sur notre santé ».

Des ondes néfastes

4 janv. 2018

Téléphone mobile et santé : le Département de la Santé californien déclenche l’alarme

Message aux médias suisses : Il est vital de partager avec la population les recommendations du Départment de la santé publique de la Californie afin de réduire l'exposition à l'électrosmog des téléphones portables, surtout pour protéger les jeunes enfants et les femmes enceintes.  

Téléphone mobile et santé : le Département de la Santé californien déclenche l’alarme
leretouralaterre.fr, 2 janvier 2018

Le Département de la santé de Californie vient de reconnaître officiellement les risques pour la santé des téléphones mobiles et adresse à la population une série de recommandations pour se protéger contre les ondes de radiofréquences !


Le combat mené aux Etats-Unis par le Dr Joel Moskowitz, et en France par le Dr Marc Arazi, pour alerter les Autorités publiques sur les dangers potentiels des ondes de radiofréquences émises par les téléphones mobiles a fini par payer. Le Ministère de la Santé californien vient en effet de lui donner raison en diffusant un communiqué de presse officiel dans lequel il fait toute une série de recommandations pour protéger la santé des utilisateurs de smartphones. Car leur santé est, selon les résultats d’un nombre croissant d’études, gravement mise en danger. C’est d’ailleurs ce que confirme le Dr Annie J. Sasco, ancienne Directrice de l’Unité d’Epidémiologie pour la Prévention du Cancer au Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), appartenant à Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

3 janv. 2018

iPhones bridés: plainte en France contre Apple

Apple a volontairement ralenti d'anciens modèles de
iPhone.  Image: AFP
iPhones bridés: plainte en France contre Apple
ats/nxp, 28 décembre 2017

Technologies : Une association française intente une action en justice contre le géant à la pomme, qui a admis la semaine dernière brider d'anciens appareils.

La marque à la pomme a reconnu le 20 décembre que certaines mises à jour de son système d'exploitation avaient pour effet de ralentir le fonctionnement d'anciennes versions de son iPhone. Elle a donc ralenti volontairement certains de ses téléphones équipés d'une batterie usée pour éviter qu'ils ne s'éteignent inopinément.

Mais pour la cofondatrice et déléguée générale de l'association HOP, Laetitia Vasseur, «tout est orchestré pour contraindre les consommateurs à renouveler leurs smartphones». «A plus de 1200 euros le téléphone, soit plus d'un smic, ces pratiques sont inacceptables et ne peuvent rester impunies», a-t-elle dit mercredi soir dans un communiqué.

Plaintes aux Etats-Unis

Apple avoue brider la performance d‘anciens modèles d'iPhone

Apple avoue brider la performance d‘anciens modèles d'iPhone
Par Elisa Braun,  Le Figaro, 21 décembre 2017

L'entreprise américaine admet qu'elle limite volontairement la vitesse des processeurs des iPhone 6, 6S, SE, 7. Elle soutient que l'objectif est de préserver les batteries vieillissantes, et non de forcer les clients à acheter un nouvel appareil.

L'entreprise affirme que cette fonctionnalité rallonge la
durée de vie des batteries. 
Alain Diaz/AP
Apple a fini par répondre à une polémique qui dure depuis près de 10 jours. Sur le forum Reddit, plusieurs utilisateurs avaient remarqué que la dernière mise à jour d'Apple semblait ralentir leurs iPhone. À force d'investigations et de tests, ils ont fini par découvrir que le phénomène touchait spécifiquement les modèles aux batteries à moindre capacité. Face aux chiffres éloquents publiés par un développeur, John Poole, Apple a fini par reconnaître qu'elle ralentissait effectivement trois modèles depuis près d'un an, les iPhone 6, 6S et SE, et l'iPhone 7 depuis la dernière mise à jour d'iOS 11.2.0. L'entreprise a démenti qu'elle se livrait à cette pratique pour forcer ses clients à acheter des modèles récents. Elle soutient qu'elle s'attaque, en fait, au problème des batteries lithium-ion, qui entraînent des arrêts inattendus des appareils et des baisses de performances lorsque les iPhone sont trop sollicités.

France : Des avancées pour les électro-hypersensibles

Cécile souffre d'électro-hypersensibilité depuis huit ans
Santé. Des avancées pour les électro-hypersensibles
letelegramme.fr, 27 décembre 2017

Cécile, 45 ans, souffre depuis huit ans d'électro-hypersensibilité (EHS). Après des années de silence, elle a décidé de parler, notamment soutenue par le collectif Stop Linky Crozon, invité récemment à l'Assemblée nationale.

Pour Cécile, le diagnostic d'EHS n'a été officiellement posé que récemment. « C'est une errance médicale pour mettre des mots sur cette souffrance que j'associe à de la torture, confie la jeune femme. Il y a un déni formidable autour de ce sujet en France ». Dépression, bugs du cerveau, réactions épidermiques, décharges électriques dans le corps, tachycardie, la liste des symptômes ressentis est longue et les douleurs « sont parfois insoutenables », glisse Cécile dans un souffle. L'EHS est une surréaction du corps aux champs électromagnétiques qui nous entourent. Et dans le monde actuel, la vie peut vite devenir très compliquée. « La WiFi, les portables, les antennes, les téléphones fixes sans fil... L'effet cocktail est terrible. Les ondes sont partout et les doses sont de plus en plus fortes », explique Cécile, qui regrette que le « principe de précaution » ne soit pas appliqué, « ni au niveau de l'État, ni au niveau des communes ». Elle attend « la reconnaissance du lien entre ma pathologie et la pollution électromagnétique de plus en plus dense ». Car son état de santé s'est aggravé depuis un an. Pour elle et son médecin, pas de doute, cela correspond à la pose, chez ses voisins, d'un compteur communicant Linky. « J'ai contacté plusieurs fois Enedis, qui me répond que les compteurs Linky ne dispensent pas plus d'ondes électromagnétiques que les anciens compteurs et qu'il n'y a donc aucun danger pour la santé ».

Radiofréquences et bactéries : une combinaison mortelle ?

Radiofréquences et bactéries : une combinaison mortelle ?
jay, electrosensible.info, 29 décembre 2017

Source : Bacteria, mobile phones & WiFi – a deadly combination? – Olle Johansson – 31/05/2017

Les bactéries exposées aux radiations des téléphones portables et du WIFI deviendraient plus résistantes aux antibiotiques selon une étude scientifique. L’implication de cette découverte est assez inquiétante et peut facilement expliquer l’apparition de plus en plus de micro-organismes antibiorésistants à travers le monde. C’est ce que déclare Olle Johansson, professeur associé à l’institut de Karolinska au sein du département de neuroscience et à la tête de l’unité expérimentale de dermatologie.

"L'addiction aux réseaux sociaux, nouveau fléau de santé publique"

Santé mentale : "L'addiction aux réseaux sociaux, nouveau fléau de santé publique"
Anais Moutot / Correspondante à San Francisco, lesechos.fr, 19 décembre 2017

ANALYSE. De plus en plus de chercheurs alertent sur les effets inquiétants des réseaux sociaux sur le cerveau, et sur leurs dangers pour les adolescents. Facebook a reconnu la semaine dernière que la consommation de contenus, quand elle est passive, peut avoir un impact négatif sur le bien-être.

(Photo): Selon la psychologue Jean Twenge, les adolescents américains souffriraient de « la pire crise de santé mentale depuis des décennies ». En cause, leur addiction au smartphone et aux réseaux sociaux. - Shutterstock

Jean Twenge, professeur en psychologie à l'université de San Diego, étudie les différences de santé mentale entre générations depuis vingt-cinq ans. Il y a deux ans, elle a remarqué que les courbes de plusieurs paramètres qu'elle surveille régulièrement s'étaient effondrées depuis 2012 : la fréquence des rencontres entre jeunes, la proportion de lycéens possédant un permis de conduire, ayant déjà eu des relations sexuelles ou un simple rendez-vous. Dans le même temps, le pourcentage d'adolescents dépressifs, déclarant se sentir seuls et commettant des tentatives de suicide a atteint des sommets, explique-t-elle dans son livre « iGen », le surnom qu'elle donne à la génération née entre 1995 et 2012.

2 janv. 2018

[Communiqué] Phonegate : les mises en garde du Département de la santé Californien

Le 13 décembre 2017,  le Département de la santé publique de la Californie a publié des avertissements concernant le risque d'utilisation des téléphones portables : l'augmentation de l'infertilité et du cancer, et un lien possible entre l'utilisation intensive du portable et l'apparition de maux de tête, les effets sur l'apprentissage et la mémoire, l'audition, le comportement et le sommeil.

Une semaine plus tard, nous avons adressé un message à sept journaux de la Suisse Romande leur demandant d'envisager de publier un article sur cette information très importante. Le Dr Marc Arazi, spokesperson pour "Phonegate" a même appelé l'agence presse suisse (ATS).  

Nous espérons que les journalistes adressés agiront de manière responsable et informeront les utilisateurs de téléphones portables, en particulier les enfants et les ados des risques et des moyens plus sûrs d'utiliser les téléphones portables. 

Les nouvelles de la Californie ont été largement rapportées aux États-Unis et mentionnées par les médias dans d'autres pays, mais pas du tout en Suisse. Nous appelons tous les utilisateurs à suivre les recommandations venant de la Californie pour réduire l'exposition aux radiations émises par les téléphones portables, notamment : garder le téléphone à distance du corps, pas dans une poche, soutien gorge ou étui de ceinture, ne dormez pas avec le téléphone dans le lit...

[Communiqué] Phonegate : les mises en garde du Département de la santé Californien
par Marc Arazi, arazi.fr, 15 décembre 2017