Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

22 oct. 2018

France : "Pas d'écrans avant 3 ans", rappelle Agnès Buzyn


"Pas d'écrans avant 3 ans", rappelle Agnès Buzyn
Par Sciences et Avenir avec AFP, 21 octobre 2018

Cela fait 10 ans que le CSA déconseille officiellement l'exposition des tout-petits aux écrans. Pourtant, 1 enfant sur 2 commence à regarder la télévision avant l'âge 18 mois.

Chaque foyer compte aujourd'hui 5 écrans en moyenne
Mike Tittel / Cultura Creative / AFP
L'exposition des très jeunes enfants aux écrans (télévisions, smartphones, tablettes...) entraîne des risques pour le développement et la santé physique, a souligné jeudi 18 octobre 2018 la ministre de la Santé Agnès Buzyn, à l'occasion des 10 ans de la campagne du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) visant à bannir les écrans pour les moins de 3 ans. De vendredi 19 à dimanche 21 octobre 2018, les chaînes de télévision et les radios relaient le message martelé depuis une décennie par le Conseil supérieur de l'audiovisuel : "pas d'écran avant 3 ans".

"Toutes les études montrent que les écrans non interactifs (télévision, DVD) devant lesquels les bébés (de moins de 2 ans) sont passifs n'ont aucun effet positif", expliquait déjà l'Académie de Médecine en 2013, mais peuvent au contraire provoquer "prise de poids, retard de langage, déficit de concentration et d'attention, risque d'adopter une attitude passive face au monde". Côté écrans interactifs, l'usage doit en rester modéré. Quant aux enfants de 2 à 3 ans, l'Académie recommande d'éviter toute exposition prolongée à la télévision, et en particulier à la publicité, qui brouille les repères de l'enfant. Les enfants n'apprennent en effet à distinguer la réalité de l'imaginaire qu'à partir de 3 ans !
Avant 3 ans, les écrans perturbent le développement de l'enfant

20 oct. 2018

Suisse : Motion 18.3855 : Pour une meilleure prise en compte de la santé dans le secteur de la téléphonie mobile (II)

18.3855 MOTION : Pour une meilleure prise en compte de la santé dans le secteur de la téléphonie mobile (II)


Déposé par: ESTERMANN YVETTE

Groupe de l'Union démocratique du Centre
Union Démocratique du Centre

Date de dépôt: 26.09.2018
Déposé au: Conseil national

Etat des délibérations: Non encore traité au conseil

TEXTE DÉPOSÉ

Le Conseil fédéral est chargé de veiller notamment à ce que l'on prenne les mesures d'accompagnement suivantes dans le cadre d'un changement de cap dans le secteur de la téléphonie mobile.

La loi fédérale sur la protection contre les dangers liés au rayonnement non ionisant et au son (LRNIS) dispose que les risques sanitaires pour l'homme et l'animal doivent être indiqués clairement. A cet égard, il s'agit de mettre tout particulièrement en exergue les droits fondamentaux que sont le respect du domicile et de la sphère privée (art. 13, al. 1), mais aussi l'intégrité physique et psychique ainsi que la liberté de mouvement (art. 10, al. 2). Les dommages causés par la téléphonie mobile nécessitent une réglementation claire, fondée sur le principe de causalité, en vertu de laquelle les personnes lésées et les personnes en quête de conseils ne devront désormais être conseillées que par des personnes neutres. De manière analogue à la loi sur le génie génétique, la LRNIS se reflète dans la LPE, la Cst. et le CP.

Suisse : Motion 18.3856 : Pour une meilleure prise en compte de la santé dans le secteur de la téléphonie mobile (I)

18.3856 MOTION : Pour une meilleure prise en compte de la santé dans le secteur de la téléphonie mobile (I)

Déposé par: ESTERMANN YVETTE

Groupe de l'Union démocratique du Centre
Union Démocratique du Centre

Date de dépôt: 26.09.2018
Déposé au: Conseil national
Etat des délibérations: Non encore traité au conseil

TEXTE DÉPOSÉ

Le Conseil fédéral est chargé de ne pas relever les valeurs limites applicables en Suisse, pas même en raison d'une nouvelle procédure de mesure. Dans le souci de préparer un changement de cap sur le plan technologique, il faut chercher immédiatement une solution de rechange à la 5G, l'objectif majeur étant de dissocier la téléphonie mobile en plein air de la téléphonie mobile à l'intérieur des bâtiments.

En publiant le 18 mars 2003 son rapport final consacré au projet "MiniWatt", le professeur Werner Wiesbeck a rendu public le potentiel d'une telle dissociation: à l'extérieur des bâtiments, le rayonnement était d'un facteur environ 100 fois inférieur. A l'intérieur, le câblage du raccordement à Internet (par la fibre optique ou par un câble coaxial) a permis d'éliminer le rayonnement. La dissociation susmentionnée constituerait par ailleurs une mesure efficace pour économiser l'énergie. La téléphonie mobile actuelle doit utiliser une puissance, une énergie électrique et un rayonnement inutilement élevés pour traverser l'isolation des bâtiments - et c'est particulièrement grave dans le cas de la 5G.

19 oct. 2018

Obsolescence programmée : La courte vie d'un smartphone

ARTICLE : OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE
La courte vie d’un smartphone
par William Lacroix, Fédération Romande des Consommateurs (FRC), 4 septembre 2018

Vu le prix de l'objet, une vie de trois à cinq ans est bien
trop courte. 
shutterstock.com
Votre appareil supporte-t-il des mises à jour? Quel accès avez-vous aux pièces de rechange? La FRC lève le voile sur des éléments qui ne sont pas conçus pour durer.

Les fabricants de smartphones sont régulièrement accusés de programmer volontairement la mort prématurée de leurs produits. La FRC s’est donc intéressée à deux aspects qui interviennent dans le remplacement d’un appareil: le temps durant lequel les pièces détachées restent disponibles et celui durant lequel l’appareil supporte les mises à jour de sécurité de son système d’exploitation. Les fabricants Apple et Samsung, majoritaires sur le marché suisse, ainsi que leurs concurrents chinois Huawei et japonais Sony ont fait l’objet de notre évaluation.

Trop de lumière bleue devant l’écran

Trop de lumière bleue devant l’écran
par Sandra Imsand, Fédération romande des consommateurs (FRC), 4 septembre 2018

Extinction des écrans une heure avant le coucher: aux
parents d'être fermes!
shutterstock.com
La multiplication des lampes à LED et la surexposition à la lumière vive inquiètent. Des solutions existent, mais elles ne remplacent pas le bon sens.

Les enfants et adolescents passent du temps sur les écrans. Beaucoup trop diront certains. Selon une étude française de 2015, la moyenne est de 2 heures et 22 minutes par jour pour les bambins de 4 à 6 ans, de 2 heures et 53 minutes pour les 7 – 10 ans et de 3 heures et 34 minutes pour les 11 – 14 ans. Et ces chiffres ne cesseraient d’augmenter, allant de pair avec la multiplication du nombre de smartphones et tablettes dans les foyers. Or, qui dit écran dit aussi exposition soutenue à la lumière bleue. Avec son lot d’inquiétudes. Explications.

Cerveau déboussolé

18 oct. 2018

Suisse : Motion : Le Conseil fédéral est chargé de modifier la législation afin d’autoriser la vente de tous les types d’ampoules en Suisse

18.4043 MOTION  Le Conseil fédéral est chargé de modifier la législation afin d’autoriser la vente de tous les types d’ampoules en Suisse.

Déposé par:
ESTERMANN YVETTE le 28 septembre 2018 au Conseil national

Groupe de l'Union démocratique du Centre
Union Démocratique du Centre

Etat des délibérations:
Non encore traité au conseil

Le Conseil fédéral est chargé de modifier la législation afin d'autoriser la vente de tous les types d'ampoules en Suisse.

DÉVELOPPEMENT

Le consommateur doit pouvoir décider seul de la façon dont il désire équiper et éclairer ses locaux privés. Généralement, il choisit une lumière saine, chaude et sans risque. Un pays libre et indépendant comme la Suisse devrait pouvoir proposer un assortiment d'ampoules. Or, c'est l'Etat qui décide quelles ampoules peuvent être utilisées!

Suisse : Vent d’opposition à Aubonne contre une antenne téléphonique de Sunrise

Vent d’opposition à Aubonne contre une antenne téléphonique de Sunrise
par Emilie Wyss, 24heures.ch, 16 octobre 2018

Les antennes émettent des champs électro-
magnétiques.  Image: Michel Perret
Protestation : Des locataires prient les Retraites Populaires de renoncer à installer une antenne téléphonique.

Au centre de la commune d’Aubonne, quelque 70 locataires se battent pour empêcher l’implantation d’une nouvelle station de téléphonie mobile Sunrise sur le toit d’un immeuble. En cause, l’antenne de ladite installation qui aurait des effets néfastes sur la santé des habitants. «Dans ces quartiers familiaux vivent de nombreux enfants en bas âge ainsi que des seniors, particulièrement vulnérables aux rayonnements électromagnétiques», développent Marc et Maryline Delacour Meneghin dans un courrier adressé à la Caisse de pension de l’État de Vaud (CPEV), propriétaire du lieu.

La lettre est de plus agrémentée du soutien de la Municipalité, qui souhaite que les inquiétudes des opposants ne soient pas ignorées. «Lors de la mise à l’enquête en 2015, il y avait eu de nombreuses oppositions, détaille le syndic d’Aubonne, Luc-Étienne Rossier. Nous avions donc fait vérifier si l’antenne correspondait aux normes légales, ce qui était le cas.» Le permis de construire avait ainsi été délivré.

17 oct. 2018

Le « Scandale du Phonegate » fait son entrée dans Wikipédia

Le « Scandale du Phonegate » fait son entrée dans Wikipédia
phonegatealert.org, 17 octobre 2018

Lien au Wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Scandale_du_Phonegate

L’encyclopédie libre Wikipédia est devenu en quelques années une référence pour tous ceux qui font des recherches sur Internet. Étudiants, chercheurs, journalistes, ou simple lecteurs, l’utilisent plusieurs fois par jour pour approfondir un sujet ou pour s’informer. Pour y entrer, il faut répondre à plusieurs critères fixés par les administrateurs, comme ces trois premiers principes fondateurs qui ont un impact direct sur le contenu de l’encyclopédie :

1. Wikipédia est une encyclopédie, donc ni un dictionnaire, ni un espace de conseils personnels, de promotion, etc. Voir aussi « Ce que Wikipédia n’est pas » (qui n’est pas une recommandation, mais un simple essai de clarification) ;

2. Wikipédia recherche la neutralité de point de vue, qui est assurée par la vérifiabilité, l’exigence de sources secondaires de qualité (donc une certaine notoriété) et par conséquent elle déconseille les autobiographies et interdit les travaux inédits ;

3. Wikipédia est publiée sous licence libre, mais dans le respect des droits d’auteurs.

France : Exposition aux ondes et accident du travail : jugement du TASS de Versailles

Exposition aux ondes et accident du travail : jugement du TASS de Versailles
robindestoits.org, 16 octobre 2018

"Un homme diagnostiqué électrosensible a été reconnu victime d'un accident du travail en raison de son intolérance aux ondes électromagnétiques par le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale (TASS) des Yvelines, une première en France selon son avocat." (AFP 10 Octobre 2018)

On connait les raisons politiques et économiques qui font que le lien entre exposition aux ondes électromagnétiques et électrohypersensibilité n'est pas reconnu dans nos sociétés qui s'orientent vers le tout connecté et les villes dites faussement "intelligentes".

Des témoignages nous parviennent de personnes électrohypersensibles obligées de quitter leur travail malgré une reconnaissance médicale de leur symptômes et une demande de réaménagement de leur poste de travail.

16 oct. 2018

Allemagne : Des médecins exigent l'arrêt de la très nocive 5G

"Des médecins exigent l'arrêt de la très nocive 5G" (traduction)
watergate.tv, 15 octobre 2018

Extraits de l'article "Ärzte fordern Stopp des hochgefährlichen 5G-Mobilfunk"

"Dans une lettre ouverte, les médecins du "Groupe de travail médical sur les médias numériques de Stuttgart" ont demandé au ministre fédéral des Transports et de l'Infrastructure numérique, Andreas Scheuer, d'arrêter le développement du réseau mobile 5G. La lettre indique que l'extension prévue du réseau 5G suscite de sérieuses inquiétudes quant à son impact sur la vie des patients électrosensibles.

Depuis le milieu des années 1990, les technologies de communication sans fil ont connu une évolution de plus en plus spectaculaire : outre les antennes déjà installées (GSM, UMTS, W-LAN, LTE, etc.), la population serait désormais exposée de surcroît en permanence à une autre fréquence élevée. Le réseau 5G prévu exposerait les êtres humains et l'environnement à un grand nombre de nouvelles antennes.

15 oct. 2018

Suisse : Les jeunes expriment toujours plus leur mal-être

Les jeunes expriment toujours plus leur mal-être
Par Caroline Zuercher, ABO+ tdg.ch, 15 octobre 2018

Santé mentale  Sur les réseaux sociaux comme au 147, les questions liées au stress, à l’angoisse ou à l’estime de soi gagnent en importance.

«L’anxiété, c’est quand je ne réussis pas à sortir les mots de ma bouche malgré toute ma volonté de dire quelque chose.» Ce message traduit de l’anglais se trouve sur Instagram. Comme en réponse, on peut lire ailleurs: «Faites juste ce que vous pouvez faire aujourd’hui, OK?»

Sur la Toile, on trouve des publications de personnes qui souffrent ou se réjouissent de petites victoires contre leurs troubles psychiques; on trouve aussi des comptes bienveillants qui fournissent des conseils ou hébergent des dessins pour combattre «les fantômes mentaux». Ces bouteilles lancées dans la mer des réseaux sociaux ne sont de loin pas uniques. Sur Instagram, le hashtag «anxiety» enregistre plus de 9 millions de publications, «stress» plus de 4 millions, «insomnia» 3 millions… Parmi ces messages, beaucoup émanent de jeunes. Anxieux ou mal dans leur peau, ils le sont. Et ils le disent.

Le cancer du sein à 21 ans, ce n'est pas normal - article de 2015

"Re-published" 15 octobre 2018 :

Le cancer du sein à 21 ans, ce n'est pas normal
par André Fauteux, Éditeur et rédacteur en chef du magazine La Maison du 21e siècle - courriel, Huffington Post Québec, 20 avril 2015

Sept cas de cancer du sein inhabituels ont été découverts aux États-Unis chez des jeunes femmes qui ont porté leur téléphone cellulaire allumé dans leur soutien-gorge pendant des années, ignorant qu'elles s'exposaient directement au rayonnement de micro-ondes. «Ce n'est pas une bonne idée, dit l'ancienne conseillère de Bill Clinton en matière de sécurité des produits chimiques, l'épidémiologiste Devra Davis. En fait, les téléphones sont livrés avec des avertissements spécifiques des fabricants contre ce genre de pratique.»

Mises en garde des fabricants

En effet, Apple recommande de tenir l'iPhone à au moins 10 mm du corps à tout moment et d'utiliser un casque d'écoute ou un haut-parleur durant un appel. Cette mise en garde est disponible dans l'iPhone sous la rubrique «Settings» puis en sélectionnant «General> About> Legal> RF exposure». Le BlackBerry et autres téléphones intelligents comportent des avertissements similaires, comme « Ne gardez pas le téléphone dans la poche » et « Gardez le téléphone à 2,54 cm de distance de l'abdomen des femmes enceintes ou des adolescents. » « Contrairement à la plupart des autres contenus de l'iPhone, le texte de cette mise en garde ne peut être agrandi ni copié », déplore Devra Davis.

13 oct. 2018

Suisse : 5G : Il faut protéger la population

5G : Il faut protéger la population
A propos de l'article intitulé : "L'arrivée de la 5G en Suisse suscite un intense débat" ("24 heures" du 26 septembre 2018

Courrier des lecteurs, 24heures.ch, 11 octobre 2018

La 5G nécessite une plus grande capacité de nos antennes,
mais une partie importante de la population craint
l'exposition aux ondes.
Keystone
Le Conseil national se penche sur la révision de la loi sur les télécommunications. Certaines dispositions réduisant l’exposition aux ondes des utilisateurs de la téléphonie mobile pourraient être écartées, par exemple, l'installation des câbles au lieu du WLAN pour connecter à Internet. En 2011, le Centre international de recherche sur le cancer a classé les champs électromagnétiques (EM) de radiofréquences comme peut‐être cancérogènes pour l’homme (Groupe 2B). Le WLAN émet le même type d’ondes. Aujourd’hui, il y a assez de preuves pour reclassés ces ondes comme cancérogènes (Groupe 1).

La loi n’assurerait pas non plus la protection des enfants et des jeunes contre les dangers liés à l'utilisation des services de télécommunications.

France : Enfants malformés, la lanceuse d’alerte bientôt licenciée ?

Enfants malformés, la lanceuse d’alerte bientôt licenciée ?
PAR GUILLAUME LAMYlyoncapitale.fr, 12 octobre 2018

L'équipe du Remera, l'organisme qui a révélé le "scandale sanitaire" des enfants malformés dans l'Ain, est convoquée le 16 octobre par les Hospices civils de Lyon, en vue de son licenciement.

© Fred Dufour/AFP
L'alerte a été lancée par le Registre des malformations en Rhône-Alpes (Remera) : entre 2009 et 2014, dans un rayon de dix-sept kilomètres autour du village de Druillat (à dix kilomètres à vol d'oiseau d'Ambérieu-en-Bugey), dans l'Ain, sept enfants sont nés avec une malformation de leur main ou de leur bras. On appelle cela une agénésie transversale du membre supérieur, c'est-à-dire l'absence ou l'atrophie de certains organes au niveau de l'épaule, du coude ou du poignet, due à un arrêt dans le développement embryonnaire. "Cela correspond à un un taux de malformations 58 fois supérieur au taux anormalement attendu pour de telles malformations !” s'étrangle Emmanuelle Amar, la directrice générale du Remera. L'affaire a fait grand bruit jusque sur les bancs de l'Assemblée nationale.

Lire : Enfants et veaux malformés dans l’Ain : "vers un scandale sanitaire".

11 oct. 2018

France : Electrosensibilité : pourquoi ce syndrome intrigue tant

Electrosensibilité : pourquoi ce syndrome intrigue tant
par Cyril Simon, leparisien.fr, 10 octobre 2018

Impossible de chiffrer le nombre d'électrosensible en
France.  LP
Fin septembre, un tribunal versaillais a reconnu le malaise d’un homme électro hypersensible comme accident du travail. Une première en France.

« Pendant des années, on nous a pris pour des fous. Pour des malades imaginaires ». Sophie Pelletier sent le vent tourner. Le 27 septembre, la présidente de PRIARTEM, une association d’aide aux électrosensibles, n’a pu qu’applaudir la décision du tribunal des affaires de sécurité sociale de Versailles.

Le malaise en 2013 d’un technicien d’une entreprise de télécommunications venait en effet d’être reconnu comme accident du travail. A l’époque, il avait été maintenu à son poste quand bien même la médecine du travail préconisait de freiner son exposition aux ondes électromagnétiques.

France : Yvelines : un homme reconnu victime d'accident du travail en raison de son électrosensibilité

Yvelines : un homme reconnu victime d'accident du travail en raison de son électrosensibilité
europe1.fr, 10 octobre 2018

Dans sa décision, le Tass estime que "l'existence d'une cause
étrangère exclusive de cet accident n'est pas rapportée"
et qu'il pouvait être imputé au travail. @ AFP
Une première expertise médicale avait conclu à un malaise d'origine "psychiatrique" provoqué par des "troubles anxieux", sans rapport avec l'environnement au travail.

Un homme diagnostiqué électrosensible a été reconnu victime d'un accident du travail en raison de son intolérance aux ondes électromagnétiques par le tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) des Yvelines. Ce technicien d'un service client d'une entreprise de télécommunications avait été victime d'un malaise le 6 novembre 2013 sur son lieu de travail.

8 oct. 2018

France : Bébés sans bras : il s'agit d' "un véritable mensonge d'État", selon un cancérologue

Bébés sans bras : il s'agit d'"un véritable mensonge d'État", selon un cancérologue
par Christelle Rebière, Journaliste RTL, rtl.fr, 8 octobre 2018

Le cancérologue Dominique Belpomme, Crédit:
Mehdi Fedouach / AFP
Dominique Belpomme s'exprime sur les cas mystérieux de bébés nés sans mains, bras ou avant-bras dans trois endroits de France.

Des cas de bébés nés sans mains, bras ou avant-bras dans trois endroits de France ont alerté les autorités sanitaires ces dernières années. Pour le moment, aucune cause n'a pu être mise en évidence par leurs enquêtes. Ces cas groupés ont été observés dans l'Ain, en Loire-Atlantique et en Bretagne, à chaque fois dans un périmètre restreint.

Yannick Jadot a estimé sur RTL "très probable" que les malformations de plusieurs bébés dans trois départements sont dues aux pesticides des champs environnants. Le professeur et cancérologue Dominique Belpomme va dans le sens de l'élu et affirme qu'il s'agit d'"un véritable mensonge d'État". "Il y a des données scientifiques internationales qui prouvent que les pesticides peuvent générer des malformations congénitales", affirme-t-il.

France : Bébés nés sans bras : "Très probable que ces malformations soient liées aux pesticides", dit Yannick Jadot sur RTL

Bébés nés sans bras : "Très probable que ces malformations soient liées aux pesticides", dit Yannick Jadot sur RTL
par Elizabeth Martichoux et Marie-Pierre Haddadm rtl.fr, 8 octobre 2018

INVITÉ RTL - Le député européen écologiste estime "très probable" que les malformations de plusieurs bébés dans trois départements sont dues aux pesticides des champs environnants.

Des cas de bébés nés sans mains, bras ou avant-bras dans trois endroits de France ont alerté les autorités sanitaires ces dernières années mais aucune cause n'a pu être mise en évidence par leurs enquêtes.

Ces cas groupés ont été observés dans l'Ain (7 naissances entre 2009 et 2014), en Loire-Atlantique (3 naissances entre 2007 et 2008) et en Bretagne (4 naissances entre 2011 et 2013), à chaque fois dans un périmètre restreint. Ils ont suscité des inquiétudes dans les zones concernées.

7 oct. 2018

France : PROPOSITION DE LOI visant à lutter contre l'exposition précoce des enfants aux écrans,

Nous sommes d'avis que ce projet de loi ne va pas assez loin pour protéger les jeunes enfants contre l'exposition aux écrans.  Quand le gouvernement français reconnaîtra-t-il que l'exposition aux radiofréquences émises par les écrans est aussi nocive pour la santé des enfants et des adolescents ? 

« Art. L. 3611-1. - Les unités de conditionnement des outils et jeux numériques disposant d'un écran portent, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la santé, un message à caractère sanitaire avertissant des dangers liés à leur utilisation par des enfants de moins de trois ans pour leur développement psychomoteur.

SÉNAT

SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2017-2018
Enregistré à la Présidence du Sénat le 5 septembre 2018

PROPOSITION DE LOI visant à lutter contre l'exposition précoce des enfants aux écrans,

5 oct. 2018

Suisse : La 5G arrive en Suisse: quelle différence pour les utilisateurs?

Il faut surtout regarder la deuxième vidéo dans cet article - le reportage de la RTS 19.30 du 3 octobre 2018 mentionnant l'électrohypersensibilité .

La 5G arrive en Suisse: quelle différence pour les utilisateurs?
rts.ch, 3 octobre 2018

La nouvelle technologie de téléphonie mobile 5G sera déployée en Suisse dès 2019. Avec elle, les promesses d'une société hyper-connectée. Mais concrètement, quelle sera la différence pour les utilisateurs?

Qu'est-ce que la 5G?

La 5G permet une augmentation de la bande passante, soit la masse de données transmises. L'ambition affichée par Swisscom est de pouvoir surfer 100 fois plus vite sur internet.

4 oct. 2018

France : "Un plausible scandale sanitaire" : des cas de malformations inexpliquées à la naissance dans trois communes de France

ENQUETE FRANCEINFO. "Un plausible scandale sanitaire" : des cas de malformations inexpliquées à la naissance dans trois communes de France
Édité par Thomas Pontillon et Matthieu Mondoloni, Radio France, francetvinfo.fr, 4 octobre 2018

Depuis une décennie, trois communes françaises ont vu naître des enfants présentant des malformations. Un rapport de Santé publique France doit être rendu jeudi 4 octobre sur ce phénomène inexpliqué. Franceinfo a mené l'enquête.

Mélinda Mostini, accompagnée de ses deux enfants, dont Léo, 7 ans,
atteint d'une malformation due bras.
(Matthieu Mondoloni/ Franceinfo)
L'agence Santé publique France a rendu jeudi 4 octobre un rapport sur un phénomène inexpliqué et inquiétant relevé dans trois zones, en Loire-Atlantique, en Bretagne et dans l'Ain. Depuis dix ans y sont recensés des cas d'enfants, nés avec des anomalies des membres supérieurs. Simple hasard ou conséquence d’une exposition aux pesticides ? Dans son rapport, Santé publique France a établi des "excès de cas" en Loire-Atlantique et en Bretagne, mais pas dans l'Ain. Certains scientifiques alertent pourtant sur un possible scandale sanitaire.

Sept cas autour d'une même commune dans l'Ain

Pesticides et malformations congénitales: Les champs de tomates en Floride


PREMIERE PUBLICATION EN 2012 :

Cet article se réfère au chapitre “Guerre chimique” du livre  Tomatoland de Barry Estabrook.  
Guerre chimique:  Les malformations congénitales liées aux pesticides utilisés pour cultiver les tomates 

Les migrants  travaillant dans les champs de tomates de l’Ag-mart à Immokalee dans l’état de Floride aux Etats-Unis sont exposés à des pesticides très toxiques.  L’Ag-mart est une compagnie qui cultive les tomates dans trois états.  Elle emploie environ 500 travailleurs migrants pour planter et récolter.  La plupart viennent du Mexique et du Guatemala et travaillent dans les conditions déplorables (voir 

"Culture de tomates" (en anglais).

Parmi eux, trois femmes ont donné naissance en 2004 à des bébés présentant de graves malformations congénitales.  Le premier, Carlitos, est né sans bras et sans jambes.  Jésus est né six semaines plus tard avec une déformation de la mâchoire qui risquait de l’étouffer à mort.  Le troisième bébé, Violeta, a survécu trois jours.  Elle est née  sans nez et sans anus, avec une seule oreille et un seul rein, et une fissure au palais.  

Ondes électromagnétiques : demain tous électrosensibles?

QUEL EST LE RISQUE D'UNE EXPOSITION PROLONGÉE AUX ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES ?
par Alexandre Rusanov et Pascale Miniou, femininbio.com, 3 octobre 2018

Notre addiction aux objets connectés comporte-t-elle un
risque pour notre santé? 
© RawPixel
Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #18 août-septembre 2018

Fours à micro-ondes, téléphones, Wi-Fi, antennes 4G et maintenant compteurs connectés, les ondes électromagnétiques sont partout autour de nous. Invisibles, sont-elles vraiment indolores pour notre santé ? On fait le point avec l'ingénieur-géologue Alexandre Rusanov, en collaboration avec le Dr Pascale Miniou, spécialisée en médecine environnementale.

Il est bon de savoir que les ondes électromagnétiques ont deux effets sur les êtres vivants. Les effets thermiques provoquent un réchauffement des tissus. Les effets athermiques, eux, sont attribués à des réactions physiologiques induites par de "faibles" rayonnements lors d’expositions chroniques.
Les dommages provoqués affectent les systèmes nerveux (asthénie, troubles du sommeil, céphalées, etc.), endocrinien (dysfonctionnement des gonades, des surrénales, de la thyroïde) et immunitaire.

3 oct. 2018

Les portables

Les portables
par Guillaume Erner, franceculture.fr, 1er octobre 2018

L'Humeur du matin par Guillaume Erner
Les smartphones ou l'ère de la pensée immobile.
Crédits: Westend61 - Getty

La peste et le choléra à l’intérieur du même téléphone mobile…

Oui, c’est désormais reconnu, à l’intérieur d’un téléphone mobile, il y a la peste et le choléra : la peste, ce sont les ondes qui vous grillent le cerveau, leur présence fait débat. Quant au reste du téléphone — le choléra — il vous met le cerveau hors service, là plus personne n’en doute.

Ce qui est nouveau, en revanche, c’est qu’aujourd’hui c’est reconnu par les fabricants de téléphone mobile, Apple en tête au travers de son nouveau système d’exploitation, lequel compte le temps que vous passez sur votre téléphone.

2 oct. 2018

Wi-Fi : une menace importante à la santé humaine

Wi-Fi : une menace importante à la santé humaine
par André Fauteux, éditeur et le rédacteur en chef, Maison du 21e siécle, 01 octobre 2018

Alors qu’un élève québécois sur cinq au primaire et au secondaire est en difficulté d’apprentissage, dont certains sont suicidaires, un expert américain vient de publier un article résumant les méfaits du Wi-Fi sur la santé. Le Wi-Fi est une menace importante à la santé humaine, tel est le titre de son article paru en juillet dans la revue scientifique Environmental Research. Le point sur ce sujet brûlant.

Jenny Fry, 15 ans, a été retrouvée morte le 11 juin 2015, pendue à un arbre. Depuis novembre 2012, la vie de la jeune adolescente britannique était devenue infernale. Elles souffrait de problèmes de concentration, de maux de tête, de nausées, de fatigue et de problèmes de vessie dès qu’elle s’approchait d’un routeur (ou borne) Wi-Fi. Cette technologie venait d’être installée chez elle et à son école. Après avoir investigué sur les risques à la santé présentés par le Wi-Fi, sa mère Deborah Fry a immédiatement retiré le routeur de leur maison, d’autant plus qu’elle commençait elle-même à développer des symptômes d’intolérance aux ondes.

Mais la situation à l’école de Jenny était plus compliquée. « Dès qu’elle s’éloignait d’un routeur elle se sentait instantanément mieux, alors elle cherchait toujours les endroits de l’école non couverts par le Wi-Fi pour étudier. Mais quand elle se déplaçait ses enseignants ne voulaient pas écouter ses raisons et ils lui collaient une retenue… Si un enfant est allergique aux arachides, vous ne le forcez pas à étudier entouré d’arachides », expliquait Mme Fry au quotidien londonien Daily Mail, en novembre 2015.

France : Trop d’ondes électromagnétiques peuvent provoquer un accident du travail

Trop d’ondes électromagnétiques peuvent provoquer un accident du travail
Journal de l'environnement, 28 septembre 2018

Le TASS de Versailles a tissé le lien entre des ondes électromagnétique et le malaise d’un salarié hypersensible.

En Suisse, on a construit un immeuble pour les
hypersensibles.
Andreas Zimmermann architekten
Un malaise imputable à une exposition à un flux d’ondes trop important peut-il être considéré comme un accident du travail? Oui, si l’on est hypersensible. Telle est la conclusion d’une affaire jugée, jeudi 27 septembre, par le tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS) de Versailles (78).

PREMIÈRE JUDICIAIRE

Salarié d’une entreprise du secteur des télécommunications, le plaignant, hypersensible, avait été victime d’un malaise, après avoir été exposé à des rayonnements électromagnétiques. Les magistrats versaillais ont conclu à l’existence d’un lien entre l’état initial du justiciable (son hypersensibilité), son exposition aux ondes et le malaise.

Et en toute logique, la cour a condamné son employeur. «Il s’agit là d’une première judiciaire française», commente François Lafforgue, l’avocat du plaignant.

1 oct. 2018

Suisse : Les opposants aux rayons de Salt veulent aller au TF

Les opposants aux rayons de Salt veulent aller au TF
par Erwan Le Bec, ABO+, 24heures.ch, 28 septembre 2018

Orbe : Les riverains dénoncent une jurisprudence laissant trop de marge aux opérateurs.

(Photo): A Orbe, une antenne prévue par l'opérateur Salt sur le toit d'un bâtiment résidentiel, provoque l'ire des riverains, inquiets des irradiations. Ils comptent porter la cause au Tribunal fédéral, invoquant des normes trop favorables à la téléphonie. Ils avaient été déboutés par le Tribunal cantonal, pour qui le cas est conforme à la législation actuelle. Image: Keystone

Les riverains de la Magnenette, jovial quartier résidentiel d’Orbe, repartent au combat. Jeudi soir, huit Urbigènes ont annoncé leur intention de porter l’affaire de l’antenne de téléphonie Salt au Tribunal fédéral. La plus Haute Cour du pays devrait ainsi devoir se prononcer sur un dossier qui fait monter la tension depuis juillet 2016.

Suisse : Le club des 5G à la conquête du canton de Vaud


Le club des 5G à la conquête du canton de Vaud
verts-vd.chm 21 septembre 2018

Interpellation

Les rayonnements non ionisants (RNI) ont, selon toujours plus d’études, un impact négatif sur la santé. Bien qu’encore mal connus, ils doivent être soumis au principe de précaution, car ils constituent déjà aujourd’hui, un grand problème de santé publique. En septembre 2017, plus de 170 scientifiques issus de 37 pays ont ainsi demandé un moratoire sur la mise en route de la 5G, tant que les risques ne sont pas clairement établis par des études indépendantes. Ils estiment que, vu l’évolution actuelle des technologies, « L’inaction représente un coût pour la société », se basant notamment sur l’étude la plus importante, du National Toxicology Program (NTP), qui a coûté 25 millions de dollars américains, mais aussi sur un nombre important de rapports scientifiques.

Il se pourrait même que les douleurs présentes dans certaines maladies chroniques, comme la sclérose en plaques ou la fibromyalgie, empirent lors d’une exposition aux RNI intense.

Suisse : Le Conseil National ne veut pas s'en prendre à Swisscom

Trop protéger le géant bleu n'est pas dans l'intérêt de la
Suisse, selon Doris Leuthard. (Photo: Keystone)
"Toujours dans le cadre de la révision de la loi sur télécommunications, la gauche a tenté en vain de donner la priorité au développement du réseau fixe par rapport aux installations de radiocommunication. Elle a renouvelé ses craintes face aux conséquences des rayons non-ionisant sur la santé, notamment avec la 5G à venir."

"Pas question non plus de préciser dans les buts de la loi qu'elle doit protéger les enfants et les jeunes des dangers résultant de l'utilisation des services de télécommunication."

Le National ne veut pas s'en prendre à Swisscom

20min.ch / mxp/ats, 27 septembre 2018

Pas question de renforcer à ce stade la concurrence dans la fourniture de services des télécommunications.

Le Conseil national n'a pas voulu s'en prendre à Swisscom. Il a refusé jeudi de garantir un accès technologiquement neutre au raccordement d'abonné.

30 sept. 2018

La 5G en Suisse joue son avenir sous la Coupole

"La plupart des gens craignent les antennes, mais restent la journée entière l’oreille collée à leur smartphone."

La 5G en Suisse joue son avenir sous la Coupole
par Lucie Monnat, ABO+, Tribune de Genève, 26 septembre 2018

La plupart des gens craignent les antennes, mais restent la
journée entière l'oreille collée à leur smartphone.
Image: Keystone
Télécommunications : Le Parlement débat jeudi de la révision de la loi sur les télécommunications, qui prévoit une mesure controversée sur la 5G.

La 5G fait peur. Plus précisément, ce sont les conditions de l’implantation de cette technologie en Suisse qui effraient. Jeudi, le Conseil national se penche sur la révision de la Loi sur les télécommunications. Ce gros dossier comprend, entre autres, l’assouplissement des valeurs limites fixées par l’Ordonnance sur les rayonnements non ionisants (ORNI). Celles-ci sont aujourd’hui dix fois plus strictes que celles de l’Union européenne.

Selon les opérateurs de téléphonie mobile, la 5G, destinée à rendre le réseau meilleur et plus rapide, nécessite une plus grande capacité de nos antennes. Sans quoi les opérateurs devront en construire bien davantage, ce qui n’est pas souhaitable tant d’un point de vue écologique qu’esthétique. Les oppositions des riverains et des associations rendraient de toute manière impossible la prolifération de ces pylônes.

Débat passionné

28 sept. 2018

Suisse : Déploiement de la technologie 5G sans tenir compte de l'impact sur la santé humaine et environnementale ?

La population a le droit de savoir, c'est pourquoi nous demandons que cette information soit partagée aussi largement que possible.

La Tribune de Genève a publié notre opinion sur la 5G le 7 mai 2018.

En Suisse, le gouvernement tente de "tromper" la population pour qu'elle accepte la 5G en utilisant différentes techniques de mesure pour les antennes de téléphonie mobile, donnant l'impression que les valeurs limites fixées par l'Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) ne seront pas dépassées. La Tribune de Genève a publié notre opinion sur la 5G le 7 mai 2018.

Mobile

Le vote récent du Conseil des Etats refusant l’augmentation des valeurs limites des antennes de la téléphonie mobile pour permettre l’installation de la technologie 5G ne "renvoie" pas la Suisse « au tiers-monde numérique. » Pourquoi trois groupes médicaux dont la Fédération des médecins suisses (FMH) étaient-ils contre l’augmentation ? Une des études récentes sur la 5G montre que les ondes millimètres caractérisant la 5G augmentent la température cutanée, altèrent l'expression des gènes, favorisent les processus inflammatoires, et génèrent des lésions oculaires. D’autres études mentionnent l’impact négatif des ondes électromagnétiques sur les insectes et les abeilles, un des facteurs qui pourrait expliquer leur disparition.

Suisse : Quelle fréquence pour la 5G ?

Un grand merci au journaliste et au groupe de consommateurs en Suisse Romande "Bon à savoir", (400'000 lecteurs) qui publie aussi le magazine "Ma Santé", pour cet excellent article.

Quelle fréquence pour la 5G ?
par Laurent Hêche, bonasavoir.ch, 23 mai 2018

COMMUNICATION La forêt d’antennes nécessaires pour le déploiement de la 5G inquiète les médecins suisses. Le Conseil des Etats les a entendus, mais pas les opérateurs ni Doris Leuthard.

Le haut débit n’est pas un vain mot. Avec la 3G, qui s’est pointée en même temps que le XXIe siècle, il a pris un rythme soutenu. Mais la 4G, qui a suivi dix ans plus tard, nous a carrément plongé dans l’immédiat, à la maison comme dans la rue via nos smartphones: envoi d’images, vidéos et selfies dans le monde entier, streaming audio ou musical quasi sans interruption, conversation un peu partout via Facebook ou WhatsApp, accès à des services comme Uber ou Airbnb, etc. A un point tel qu’elle a tué notre patience et nous fait lorgner avec envie sur la génération suivante, la 5G, annoncée pour 2020 et censée être 100 fois plus rapide encore, ce qui permettra la connexion de milliards d’appareils (agricoles, électroménager, capteurs industriels...) mais aussi d’ouvrir une voie sécuritaire aux voitures autonomes, à la télémédecine, à la gestion de l’énergie en temps réel, etc.

27 sept. 2018

L'Office fédéral de l'environnement a relevé les limites de la téléphonie mobile en Suisse grâce à des trucages !

L'Office fédéral de l'environnement a relevé les limites de la téléphonie mobile en Suisse grâce à des trucages ! 
kla.tv, 16 septembre 2018 (plus texte intégral de la vidéo)

Regardez la vidéo ici.

Début 2018, une commission suisse a recommandé de relever les limites de téléphonie mobile en Suisse pour l'introduction de la prochaine génération de téléphonie mobile 5G. En mars 2018, le Conseil des Etats de la Suisse a voté contre un assouplissement des valeurs de radioprotection, également en raison des avertissements de la profession médicale. Mais la conseillère fédérale Doris Leuthard ne veut pas accepter cette décision démocratique et a pris l'offensive. Qu'est-ce qui se cache derrière la grande sympathie de la conseillère fédérale Doris Leuthard pour la téléphonie mobile ?

https://www.kla.tv/13033

26 sept. 2018

Les organismes génétiquement modifiés par CRISPR passeraient la barrière des espèces. Et c’est une très mauvaise nouvelle.

par CHARLES-ELIE GUZMAN, up-magazine.info, 24 septembre 2018

Le paludisme, le Zika, le chikungunya… sont des fléaux terribles. Causés par des moustiques que tous les pays touchés entendent éradiquer. Les chercheurs examinent depuis longtemps des solutions chimiques (insecticides), physiques (radiations), transgéniques… Rien ne semble assez efficace à côté d’une arme massue : le forçage génétique. Il s’agit d’une technique de manipulation génétique qui permet de booster la propagation d'une mutation dans une population.

Une étude vient d’être publiée dans la revue Nature Biotech. Elle établit que cette technique, appliquée sur des populations de moustiques fonctionne parfaitement. Mais elle révèle aussi que la mutation génétique introduite artificiellement pourrait ne pas se contenter de cibler certaines espèces de moustiques. Elle pourrait passer la barrière des espèces et se propager à d’autres espaces animales, les menaçant d’une éradication définitive. Un danger majeur qui prouve, une fois de plus, les risques préoccupants que font courir certaines techniques de manipulations génétiques.

24 sept. 2018

Objets connectés, la 5G jouerait-elle dans la propreté ?

Objets connectés, la 5G jouerait-elle dans la propreté ?
Robin des Toits, 19 septembre 2018

La 5G pour des villes plus nettes !

Il est des moments où la concordance de réception des courriels pousserait à rire si les enjeux de société n'étaient pas si graves. Un article de Numerama du 20 août (ici ) sur l'innocence et l'innocuité de la 5G intitulé "La 5G, des effets sur la santé ? Le gouvernement rassure." nous est parvenu quasiment en même temps que deux photos prises à Grenoble (ici ) , ville expérimentale en matière de développement de cette 5G, les autres villes étant Lyon, Saint Etienne, Bordeaux, Lille, Douai, Montpellier, Nantes et Le Havre. Symbolique ? On pourrait presque proposer comme slogan : "La 5G pour des villes plus nettes !"
Humour noir mis à part, si le déploiement des compteurs Linky, totalement antidémocratique, basé sur des conflits d'intérêt majeurs, avec un soutien actif et inconditionnel des pouvoirs publics et, malheureusement, de certains élus locaux, si ce déploiement a fini par soulever une grande partie de la population et d'un grand nombre de communes, il n'en va pas de même du développement de la 5G, qui se fait beaucoup plus en catimini. Cela rappelle que les industriels ont été beaucoup plus discrets, a posteriori, avec les nanotechnologies qu'avec les OGM qui ont suscité, en leur temps, beaucoup plus d'émois.

En quoi consiste la 5G ?

23 sept. 2018

Le cauchemar du luthier sensible aux ondes

Le cauchemar du luthier sensible aux ondes ©
par Céline Lo Ricco Châtelain, Le Quotidien Jurassien, 13 septembre 2018

© Cet article est diffusé avec l’autorisation des Editions D+P SA, société éditrice du Quotidien Jurassien

Photo en page 1 du Quotidien Jurassien
Souffrant régulièrement de violents maux de tête et de troubles du sommeil, le luthier neuvevillois Pierre Louis a dû se résoudre à quitter sa maison et son atelier surplombant les vignes et le lac de Bienne.

S’étant découvert une hypersensibilité aux ondes, il a trouvé refuge dans une propriété située dans une combe et protégée de l’effet direct des rayons par un rocher, à deux pas du château de La Neuveville.

Auparavant très engagé dans la vie sociale de sa région, il limite aujourd’hui au maximum ses sorties et se retrouve bien malgré lui en marge de la société.

Témoignage.

Belgique: L'électrohypersensibilité

Mots
Pas fans d’électro

par Catherine Ernensmoustique.be, 18 septembre 2018

La Belgique va-t-elle reconnaître les électro-hypersensibles? Un projet est sur la table du Sénat. L’enjeu est crucial. Car les victimes disent vivre l’enfer.

"Dès que la box Internet est allumée, j’ai des vertiges et envie de vomir”, témoigne un électro-hypersensible (EHS) pour qui le quotidien est devenu une souffrance dans un monde où nous dégainons notre smartphone plus vite que notre ombre. Entre 1 et 3 % des Belges seraient concernés, soit entre 100.000 et 300.000 personnes, selon des projections de l’OMS. C’est pourtant un sujet qui reste controversé, tabou, irritant. Les ondes magnétiques sont-elles en train de bousiller notre santé et notre avenir? Le débat déchire la communauté scientifique. Les électro-hypersensibles sont, eux, convaincus de leurs soucis et sérieusement handicapés.

Des migraines, un sommeil perturbé, des nausées, des fourmillements dans les doigts, des problèmes cutanés… Autant de symptômes attribués à l’exposition aux radiofréquences des téléphones portables omniprésents, aux antennes-relais toujours plus nombreuses et au wi-fi toujours plus développé. Certains EHS vivent de véritables drames, des pertes d’emploi, un isolement social et psychologique avec de surcroît énormément de scepticisme de la part du monde médical.

Téléphones portables: Une surexposition alarmante : Vers un scandale global?

Téléphones portables: Une surexposition alarmante : Vers un scandale global?
Nexus



22 sept. 2018

L’électrocardiogramme par l’Apple Watch: peut-être efficace, mais pas forcément utile

"Ces appareils d’auto-mesure peuvent être utiles chez des patients qui ressentent des symptômes, comme des palpitations. Mais en dehors de ces cas particuliers, «cela ne répond pas à un gros besoin de santé publique», estiment les experts."

L’électrocardiogramme par l’Apple Watch: peut-être efficace, mais pas forcément utile
Par Soline Roy lefigaro.fr, 18 septembre 2018

La nouvelle génération d’Apple Watch peut réaliser pour la première fois un électrocardiogramme simplifié (aux Etats-Unis d’abord). Une avancée technique attendue avec prudence par les cardiologues.

Cela a le parfum d’une bonne idée: l’électrocardiogramme pour tous, facilement disponible (à partir de 429 euros tout de même...), qui détecterait une pathologie cardiaque capable d’évoluer à bas bruit mais à l’origine d’accidents graves. Telle est la promesse de l’Apple Watch Series 4, dotée d’une fonction électrocardiogramme (ECG) censée pouvoir dépister un des troubles du rythme cardiaque. «Enregistrer en temps réel des données sur le cœur d’un patient change la façon dont nous pratiquons la médecine», s’est enthousiasmé le Dr Ivor Benjamin, président de l’American Heart Association, sur la scène de la keynote organisée par Apple la semaine dernière.

Mais alors, qu’en est-il? Cette nouvelle montre connectée va-t-elle réellement sauver des vies?

Monsanto fait appel de sa condamnation à payer 289 millions de dollars à Dewayne Johnson

Monsanto fait appel de sa condamnation à payer 289 millions de dollars à Dewayne Johnson
Le Monde, 19 septembre 2018

L’entreprise estime que les preuves présentées par ce jardinier américain atteint d’un cancer ne sont pas suffisantes pour démontrer la nocivité du glyphosate.

Le jardinier Dewayne Johnson lors du procès contre
Monsanto, à San Francisco, le 10 août.
Josh Edelson / AFP
Monsanto a fait appel, mardi 18 septembre, devant la cour supérieure de San Francisco, en Californie, de sa condamnation à verser 289,2 millions de dollars (248 millions d’euros) à Dewayne Johnson, jardinier atteint d’un cancer après avoir utilisé un herbicide au glyphosate.

Dans les documents déposés devant le tribunal, la filiale de Bayer estime que la décision du jury l’ayant condamnée est insuffisamment étayée par les preuves présentées par Dewayne Johnson. « La décision du jury est totalement en contradiction avec plus de quarante ans d’utilisation réelle, un ensemble important de données et d’analyses scientifiques (…) qui étayent la conclusion que les herbicides à base de glyphosate sont sûrs et ne provoquent pas de cancer chez l’homme », a déclaré Bayer dans un communiqué mardi.

21 sept. 2018

Suisse : Téléphonie mobile et santé publique: conflit de normes

Téléphonie mobile et santé publique: conflit de normes
par Mary Lucchino, L'Omnibus, 21 septembre 2018


Alerte PhoneGate invitée au 3ème Forum international de Cracovie

[Communiqué] Alerte PhoneGate invitée au 3ème Forum international de Cracovie
par Marc Arazi, phonegatealert.org,  21 septembre  2018

Nous tenons à remercier chaleureusement la mairie de Cracovie (Pologne) pour son invitation officielle à participer, le lundi 24 septembre 2018, au 3ème Forum international qui a pour thème : » Protection contre la pollution de l’environnement par les radio-fréquences – Limites de sécurité « .

A cette occasion, notre Président-fondateur, le Dr Marc Arazi interviendra sur le thème : » L’alerte du PhoneGate : un enjeu de santé publique mondiale pour les utilisateurs de téléphones portables « . Il y brossera un tableau général des avancées obtenues depuis le lancement de l’alerte en juillet 2016. Mais aussi, et surtout, il insistera sur les nécessaires mesures à prendre par les pouvoirs publics et les industriels pour protéger la santé de milliards d’utilisateurs de téléphones portables et autres objets connectés.

19 sept. 2018

Suisse : Augmentation massive de la limite de glyphosate?

Augmentation massive de la limite de glyphosate?
cht / nxp / 20min.ch, 19 septembre 2018

Le roundup, célèbre herbicide très contesté en Suisse
et au sein de l'UE.
(Photo: Keystone)
Le Conseil fédéral prévoit d'assouplir les valeurs limites de 25 pesticides, selon la télévision alémanique. Elles pourraient même être multipliées par 100.

Le 6 septembre 2017, le Conseil fédéral a adopté le plan d'action visant à la réduction des risques et à l'utilisation durable des produits phytosanitaires. Les risques devront être divisés par deux et les alternatives aux pesticides devront être encouragées. Mais dans les faits, c'est tout le contraire qui pourrait se produire, selon «Rundschau» de la télévision alémanique qui doit être diffusée ce mercredi soir à 20h05.

17 sept. 2018

16 sept. 2018

France : Rennes: Acouphènes, migraines et malaises. Patrick a vu sa vie brisée par l’électro-hypersensibilité

Rennes: Acouphènes, migraines et malaises. Patrick a vu sa vie brisée par l’électro-hypersensibilité
par Camille Allain, 20minutes.fr, 16 septembre 2018

SANTE : Le Rennais souffre depuis plusieurs mois. Selon lui, c’est son compteur Linky qui a déclenché ses maux et ceux de sa compagne…

Patrick a dû qiotter son appartement à Rennes et son job
en raison de son électrohypersensibilité, provoquée selon
lui par son compteur Linky. -
C. Allain / 20 Minutes
  • Un couple installé à Rennes est devenu électro-hypersensible et ne peut plus habiter dans son appartement. Ils ont déménagé dans une caravane, à l’abri des ondes.
  • Le CHU de Nantes a diagnostiqué la maladie du couple.
  • Selon Patrick, c’est l’installation du compteur communiquant Linky qui a déclenché les premiers symptômes.
  • Le Rennais a dû changer de travail et ne peut plus fréquenter certains lieux comme les grandes surfaces.
  • Enedis aurait retiré le compteur Linky il y a quelques mois.

France : L'Assemblée nationale refuse (encore) d'inscrire l'interdiction du glyphosate dans la loi

L'Assemblée nationale refuse (encore) d'inscrire l'interdiction du glyphosate dans la loiPar Romain Herreros, huffingtonpost.fr, 15 septembre 2018

À quatre petites voix près.

L'assemblement nationale refuse (encore) d'inscrire
l'interdiction du glyphosate dans la loi.

Capture Twitter/Eric Coquerel.  
POLITIQUE - À quatre petites voix près. Tard dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 septembre, les députés ont voté contre l'amendement proposé par l'élu LREM François-Michel Lambert, proposant d'inscrire dans la loi l'interdiction du glyphosate d'ici 2021, à l'occasion de l'examen du projet de loi alimentation et agriculture. 35 députés ont voté pour, 42 contre.

Sur Twitter, le député des Bouches-du-Rhône n'a pas caché sa déception, demandant "au gouvernement et à la profession agricole d'agir pour gagner la bataille contre le glyphosate". À noter que ce n'était pas le seul amendement proposant cette interdiction qui était examiné ce soir. Mais porté par un membre de la majorité, il était celui qui avait le plus de chances d'aboutir.

Harrison Ford : « Cessez de donner le pouvoir à ceux qui ne croient pas en la science »

Harrison Ford : « Cessez de donner le pouvoir à ceux qui ne croient pas en la science »
par Jonathan Paianotrustmyscience.com, 15 septembre 2018

L’avantage lorsqu’une célébrité défend une cause, c’est que la portée d’un avis ou d’un discours peut être bien plus importante que celle d’un chercheur, d’un groupe de recherche ou d’un parti politique. De nombreuses célébrités utilisent leur notoriété et influence à bon escient pour sensibiliser à des causes importantes, avec plus ou moins d’impact. Dans le cadre du Sommet mondial sur l’action pour le climat, Harrison Ford a émis un discours riche et touchant, qui n’a pas laissé insensible la foule dans un premier temps, et le monde entier dans un second temps.

15 sept. 2018

Portables en accusation : le vrai danger des ondes mobiles

On a trouvé cette vidéo de 48 mn. réalisée en 2005 par Klaus Scheidsteger - c'est un précurseur du film "Thank You for Calling" par le même réalisateur.  Incontournable!

Portables en accusation : le vrai danger des ondes mobiles
prisedeconscience.org. article posté 15 mars 2010

Voici un film “révélation” concernant le vrai danger des ondes mobiles, diffusé en 2007 sur France2.

Malgré le cri d’alarme d’une partie de la communauté scientifique, les portables sont omniprésents dans nos vies sans qu’aucune mise en garde sérieuse ne soit formulée au public et surtout à nos jeunes enfants qui en sont équipé dès l’age de 10 ans. Dans ce film, George Carlo nous livre la réalité de la situation.
George Louis Carlo (né en 1953) est un scientifique américain spécialiste de santé publique, spécialiste mondial des pollutions électromagnétiques, écrivain et juriste de renommée mondiale. Il est directeur de recherche et consultant. Il est connu pour avoir étudié l’impact sanitaire possible de la téléphonie portable. Durant une carrière de trente années, il a publié plus de 150 articles médicaux, scientifiques et d’affaires publiques dans les domaines de la santé publique, de la sécurité du travail et de la protection des consommateurs. Le Dr. Carlo a reçu plusieurs distinctions et trophées et a participé à plusieurs commissions gouvernementales et comités consultatifs. Il est présentement le président de l’organisation sans but lucratif “Safe Wireless Initiative Project”, basée à Washington DC. Son activité est principalement centrée actuellement sur cette organisation. Il possède des diplômes en pathologie, épidémiologie, science médicale et droit. Il est membre de l’American College of Epidemiology et a enseigné la médecine à l’Université George Washington, à l’Université de l’Arkansas et à l’Université de New York à Buffalo.

13 sept. 2018

Etats-Unis: Des villes américaines bloquent la mise en service de la 5G sur les accusations que cela cause le cancer

Des villes américaines bloquent la mise en service de la 5G sur les accusations que cela cause le cancer
Par Jonathan ExoPortail, 13 septembre 2018

Alors que la technologie 5G commence à être déployée dans tout les états-unis, elle est accueillie par une vague massive de résistance face à la crainte qu’elle puisse causer des problèmes de santé. Une ville de Californie – réagissant à une vague écrasante de protestations – a pris une mesure extrême et a empêché la mise en œuvre de la technologie.

Cette semaine, la ville de Mill Valley en Californie, une ville riche juste au nord de San Francisco, a voté à l’unanimité pour arrêter l’installation de nouvelles petites tours de téléphonie mobile qui portent la technologie 5G.

La ville a promulgué une «ordonnance d’urgence» après avoir reçu plus d’une centaine de lettres de citoyens inquiets au sujet des nouvelles tours 5G.

Genève : Atelier/formation "Apprendre à se protéger des ondes", Samedi 22 septembre 2018

Prochain atelier : 

"Apprendre à se protéger des ondes" - Samedi 22 septembre à Genève

à l'Impact Hub, à 2 minutes à pied de la gare Cornavin (accès par la rue Cité de la Corderie)

Nouveauté : le prochain atelier exposera les travaux de Sam Milham sur l' électricité sale, qui circule via le réseau électrique 230V/50Hz. Ce médecin épidémiologiste américain a travaillé une vingtaine d'années au Département de la Santé de l'Etat de Washington, avant de devenir un chercheur indépendant. Il est l'auteur de plus d'une centaine de publications dans des revues scientifiques de premier ordre. Il a obtenu en 1997 le prix Ramazzini pour son travail de pionnier sur le lien entre cancers et champs électromagnétiques

Son livre "Dirty electricity, electrification and the diseases of civilization" permet de comprendre la situation préoccupante dans laquelle nous vivons et indique également des solutions que vous testerez sur place pendant la formation !

Huawei accusé de gonfler les performances de ses smartphones lors des tests

Huawei accusé de gonfler les performances de ses smartphones lors des tests
par FLORIAN MAUSSIONlesechos.fr, 7 septembre2018

Huawei n'est pas le premier constructeur de smartphone
épinglé pour des écarts de performance sur ses appareils -
AFP/Wang Zao
Le constructeur chinois a reconnu l'existence d'un « mode performance » caché, capable de détecter quand l'appareil est soumis à un test.

C'est un dieselgate, version smartphone. Le constructeur chinois Huawei et sa filiale Honor sont accusés par plusieurs sites de benchmarking de gonfler artificiellement les performances de certains de leurs appareils lors des essais, pour qu'ils affichent de meilleurs résultats que la réalité.

Mardi, le magazine d'informatique en ligne AnandTech, affirmait que les deux constructeurs avaient doté leurs nouveaux smartphones d'un logiciel capable de détecter quand ceux-ci étaient soumis à un test et d'accroître momentanément leur puissance. Il notait des écarts significatifs, selon que ce logiciel était activé ou non.