Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

28 déc. 2013

Suisse : Electrohypersensibilité - Témoignage

Sosthène Berger, avec son électrosmogmètre dans la main, vit mal le
fait de devoir s'accoutrer de cette façon dès qu'il met un pied hors
chez lui.  Image:  Sandro Campardo
«Je vis un enfer à cause des ondes»
par Cléa Favre, Le Matin,
28 décembre 2013
[Voir le site de Sosthène Berger :
www.gigasmog.ch]

TÉMOIGNAGE - Alors que la France est sur le point de créer une zone blanche pour les protéger, les personnes électrosensibles vivant en Suisse restent souvent considérées comme des fous.

Sosthène Berger, 49 ans, reçoit «Le Matin» au fond de son jardin à La Neuveville (BE). Là où il a égrainé les jours entre avril et octobre 2011, n’accédant à sa maison que pour se doucher et dormir. C’est cette année-là que l’ingénieur a découvert qu’il était «électrosensible». Tout à coup, wi-fi, téléphones portables, tablettes et même aspirateur, perceuse ou machine à coudre ont fait de son existence un enfer. Depuis, il vit dans un chantier permanent afin de se prémunir au mieux des ondes électromagnétiques.

18 déc. 2013

Suisse : Gland : La Municipalité refuse d'octroyer un permis de construire une nouvelle station de communication mobile

La Municipalité refuse d'octroyer un permis de construire à Swisscom.
par Antoine Guenot, La Côte, 3 décembre 2013

" La Municipalité a décidé de refuser le permis de construire d'une nouvelle station de communication mobile pour le compte de Swisscom SA. " C'est écrit noir sur blanc, dans une lettre adressée hier matin aux habitants du chemin du Vernay. Cette lettre, cela faisait six mois que le quartier l'attendait.  Au mois de mai, l'opérateur helvétique avait rendu publique son intention d'y installer sur un terrain privé une antenne de téléphonie mobile pour optimiser sa couverture réseau. Mais, rapidement, près de 240 oppositions avaient été déposées à la Commune. Mi-septembre, face à cette levée de boucliers, le géant bleu décidait d'organiser une séance d'information pour tenter de désamorcer les tensions. En vain.

8 déc. 2013

Lettre au CEO de Swisscom concernant les cours médias pour parents et enseignants

Lettre adressée le 25 novembre 2013 par l'ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques - www.alerte.ch) au CEO de Swisscom, Monsieur Urs Schaeppi, concernant les cours médias pour les parents et les enseignants.  On attend une réponse.

Monsieur,

Nous avons pris connaissance du fait que Swisscom organise des cours médias pour les parents et les enseignants concernant les dangers de l'internet, surtout ceux présentés par les réseaux sociaux.

Selon le descriptif du contenu de ces cours, vous mettez l'accent sur les dangers tels que le cyberharcèlement et autres atteintes à la personnalité, ce qui est très louable. Cependant, les parents et enseignants devraient être avertis des autres dangers liés à une utilisation abusive des appareils sans fil, tels que le téléphone mobile et les tablettes par les enfants.

7 déc. 2013

Pour la Swiss-Re, les mobiles représentent des risques élevés

Pour la Swiss-Re, les mobiles représentent des risques élevés
www.alerte.ch, 6 décembre 2013

Le réassureur Swiss-Re craint que, une fois les effets sur la santé de la téléphonie mobile reconnus, l'assurance responsabilité subisse de grosses pertes générées par un nombre croissant de demandes d'indemnisation. Suivant les conseils de Swiss-Re, les assureurs qui couvrent encore les risques liés à l'électrosmog sous leur assurance de responsabilité civile sont rares. Les communes qui approuvent à tour de bras de nouvelles implantations d'antennes ne réalisent pas qu'elles s'exposent à un vide juridique insidieux concernant leur propre responsabilité en cas de litige.

L'information suivante a été tirée d'un communiqué de presse du 25 novembre 2013 de Diagnose Funk (en allemand)

6 déc. 2013

La grande escroquerie du Téléthon

La grande escroquerie du Téléthon : Le professeur Testard dénonce une "mystification"
par Olivier Bonnet, alterinfo.net, 5 décembre 2008

"C’est scandaleux. Le Téléthon rapporte chaque année autant que le budget de fonctionnement de l’Inserm tout entier. Les gens croient qu’ils donnent de l’argent pour soigner. Or la thérapie génique n’est pas efficace. Si les gens savaient que leur argent va d’abord servir à financer des publications scientifiques, voire la prise de brevets par quelques entreprises, puis à éliminer des embryons présentant certains gènes déficients, ils changeraient d’avis. Le professeur Marc Peschanski, l’un des artisans de cette thérapie génique, a déclaré qu’on fait fausse route. On progresse dans le diagnostic, mais pas pour guérir. De plus, si on progresse techniquement, on ne comprend pas mieux la complexité du vivant. Faute de pouvoir guérir les vraies maladies, on va chercher à les découvrir en amont, avant qu’elles ne se manifestent. Cela permettra une mainmise absolue sur l’homme, sur une certaine définition de l’homme" :Jacques Testard, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), spécialiste en biologie de la reproduction, "père scientifique" du premier bébé éprouvette français, et auteur de plusieurs essais témoignant de son engagement pour "une science contenue dans les limites de la dignité humaine", dans une interview accordée à Médecines-Douces.com.

1 déc. 2013

Suisse : Une école vaudoise mise sur la tablette

Leçon de géométrie dans une classe de niveau primaire au
collège de Champittet.  (Image : Philippe Maeder)
Bientôt 100'000 iPad pour les élèves du canton Vaud ?

Une école vaudoise mise sur la tablette
par Lise Bourgeois, 24 heures,
28 novembre 2013

Le collège privé de Champittet prend le tournant du numérique. Depuis la rentrée, 689 iPad ont été distribués. Un phénomène en développement

A 8 heures, dans le parking de Champittet, les parents affluent. Les grandes voitures rutilantes achèvent de planter le décor d’une école internationale pour familles aux budgets confortables.

Dans son cartable, Mathilde, 7 ans, a son iPad, fourni par l’école depuis cette rentrée. Elle a pour consigne d’en prendre soin, de le charger avant le cours et de ne pas jouer avec dans les murs de l’établissement. Déjà bien habituée, la petite écolière bilingue français anglais l’utilise en classe pour apprendre à épeler les mots. Elle aime ça et dit préférer tapoter sur sa tablette plutôt que de prendre le crayon, comme le lui impose encore son école.

Nouvelles de Genève : Gérer les écrans des enfants, un défi quotidien

Conférence sur les écrans : aucune mention des effets de
l'exposition aux ondes électromagnétiques ? Cette photo
incite un comportement à risque : l'usage d'un laptop
sur les genoux !
Gérer les écrans des enfants, un défi quotidien
par Sophie Roselli, Tribune de Genève, 26 novembre 2013

Une série de conférences vise à répondre aux soucis des parents, dépassés par les e-activités de leur progéniture.

Comment faire pour limiter l’accès aux écrans à son enfant? Comment lui apprendre l’autorégulation? Jusqu’où négocier? Deux heures et demie n’ont pas été suffisantes, la semaine passée, pour répondre aux multiples questions d’une quarantaine de parents, réunis au Petit-Lancy pour la première soirée organisée sur la thématique des écrans. Ordinateur, smartphone, tablette et toutes les activités qui vont avec bousculent la vie familiale. Dépassés, les adultes cherchent de nouveaux codes de conduite.

24 nov. 2013

"Pour nous, ce n'était que de la poussière..."

Merci au site suisse www.caova.ch pour ces articles sur l’amiante. Ils sont publiés sur ce blog dans la perspective du film-débat qui se déroule à Genève le 26 novembre 2013 (voir programme ici).

« Pour nous, ce n’était que de la poussière…»
L'évènement syndical, 8 août 2012

Pour la première fois, des ex-travailleurs d’Eternit décrivent devant la justice helvétique leurs conditions de travail dans la fabrique d’amiante

La saga judiciaire de l’amiante a connu un nouveau rebondissement avec les témoignages d’anciens employés de l’usine Eternit à Payerne. Convoqués par un juge cantonal vaudois, ces derniers ont décrit les conditions de travail qui prévalaient alors sur le site dans le cadre d’une affaire qui oppose les proches d’un de leurs anciens collègues, mort d’un cancer du poumon, à la Suva.

De la poussière, toujours et encore de la poussière. La poussière était omniprésente sur le site Eternit de Payerne (VD) à l’époque où la fibre meurtrière était encore apprêtée, alors même que les propriétaires de la multinationale (d’abord Max, puis Stephan Schmidheiny) connaissaient parfaitement les risques qu’elle comportait pour la santé des travailleurs. C’est ce qu’ont raconté au début juillet à Lausanne des protagonistes directs de cette sombre page de l’histoire industrielle. Leur convocation en tant que témoins – donc avec l’obligation de dire la vérité sur les conditions de travail et d’hygiène en place sur leur lieu de travail – constitue en Suisse un nouveau rebondissement dans la saga judiciaire de l’amiante.

Mikkel Borch-Jacobsen publie "Big Pharma" : Entretien sans ordonnance

"Pour s’informer sur la santé, Internet n’est absolument pas fiable"
par Anne Crignon, Nouvel Observateur, 29 septembre 2013

Mikkel Borch-Jacobsen publie "Big Pharma". Entretien sans ordonnance.

MIKKEL BORCH-JACOBSEN, ce 20 juillet, chez lui à Paris, le jour où il a mis un point final à «Big Pharma». Né en 1951 de parents danois, MIKKEL BORCH-JACOBSEN a grandi à Strasbourg et fait des études de philosophie en France, où il soutenu sa thèse de doctorat devant un jury composé de Derrida, Lévinas et Lacoue-Labarthe. Il est parti aux Etats-Unis en 1986, où il enseigne actuellement, à Seattle, la littérature comparée à l’Université de Washington. (©DR)

Dans « Big Pharma », Mikkel Borch-Jacobsen, philosophe et professeur de littérature à l’université de Washington (Seattle), a fait appel à un collectif d’auteurs anglo-saxons pour parfaire son étude de mœurs d’un milieu qu’il scrute depuis dix ans: l’industrie pharmaceutique. Entretien

BibliObs : Il y a un débat en France. Certains pensent que nous sommes désormais dans une ère de désinformation médicale, voire d’une manipulation des prescripteurs, le savoir scientifique étant «tenu» par les fabricants de médicaments; et ceux qui les dénoncent sont souvent perçus comme des accusateurs manichéens. Le savoir médical est-il oui ou non perverti?

"Big Pharma, une industrie toute-puissante qui joue avec notre santé"

"Big Pharma", un pamphlet violent mais étayé contre l’industrie pharmaceutique
par Gaëlle Fleitour, usinenouvelle.com, 5 septembre 2013

Publié le 5 septembre [2013], il ne risque pas de laisser indifférent. Coordonné par un Américain, le livre invoque douze opposants de l’industrie pharmaceutique (dont un ancien patron de la communication de Sanofi !),  mais livre une démonstration efficace...

Une critique violente mais étayée. Publié ce jeudi 5 septembre, le livre " Big Pharma " ne cherche pas à faire consensus. Son sous-titre – "Une industrie toute-puissante qui joue avec notre santé" - en dit long. Coordonné par Mikkel Borch-Jacobsen, philosophe, historien et enseignant à l'université de Washington, avec l’aide de douze experts, lanceurs d'alerte et journalistes (dont deux Français : Philippe Pignarre, ancien directeur de la communication de Sanofi-Synthélabo, et Antoine Vial, expert en santé publique), il décortique une par une les mauvaises pratiques auxquelles peuvent avoir recours les laboratoires pour vendre à tout prix. Avec un parti-pris évident, bien sûr. Et un recours parfois exagéré au pathos, en évoquant en détail certains cas dramatiques.

DES SPOTS PUBLICITAIRES POUR " CRÉER " DES MALADIES

22 nov. 2013

Electro-sensibles : Bilan d'une enquête clinique : Intervention du Professeur Dominique Belpomme, Colloque du 21 avril 2010 sur les Maladies de l'hypersensibilité

Electro-sensibles : Bilan d'une enquête clinique
Colloque sur les Maladies de l’hypersensibilité : quelles causes environnementales ? Du déni à l’action, 21 avril 2010 

Intervention du Professeur Dominique Belpomme du CHU Georges Pompidou

Je remercie bien sûr André Cicolella de m’avoir invité à présenter les travaux de l’ARTAC (Association pour la recherche thérapeutique anti-cancéreuse). Cela fait deux ans que nous travaillons sur l’intolérance aux champs électromagnétiques. Aujourd’hui, nous allons vous présenter un certain nombre de résultats obtenus qui débouchent sur des effets thérapeutiques en cours d’évaluation actuellement, mais très prometteurs.

J’ai intitulé la présentation « Bilan d’une enquête clinique » mais, en réalité, cela va au-delà d’une enquête clinique. C’est une recherche à part entière et des tests biologiques qui ont mobilisé une quinzaine de chercheurs, et qui débouchent sur un début de connaissance de ce que nous appelons le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques ou SICEM.

23 oct. 2013

Spectacle ludique Innocenzo* sur l'électrosmog

Spectacle ludique Innocenzo* sur l'électrosmog
Piti Théâtre Company, octobre 2013

Innocenzo* est le titre d'un nouveau spectacle tout public créé par Jonathan Mirin et Godeliève Richard du Piti Théâtre Company. Même si cette production parle des risques liés à la pollution électromagnétique, l'idée est de créer un bel événement culturel empli de joie, de poésie, et destiné à tous. La troupe présentera ce spectacle dans les pays anglophones et francophones (théâtres, festivals, écoles, etc.)

Le titre Innocenzo* vient d'Innocenzo Marcolini, un homme d'affaire italien qui lia sa tumeur du cerveau à l'utilisation à long terme d'un portable. Sa demande d'indemnisation de travailleur fut confirmée par la Cour Suprême d'Italie en 2012. Le spectacle ne traitera pas directement de sa maladie et ne racontera pas son histoire. « Je voulais que ce problème soit public car beaucoup de gens ne connaissent pas les risques. Les parents doivent connaître les risques pour leurs enfants. » a déclaré Innocenzo après son procès. Ce spectacle tente de répondre à son souhait.

Pourquoi ce spectacle?

Le rayonnement électromagnétique venant des téléphones portables et du sans fil, du wi-fi, des antennes, des micro-ondes, des compteurs intelligents, etc. augmente chaque jour. Il est facile de trouver sur internet des films, des livres et nombre de faits effrayants sur le sujet. La Piti Théâtre Company désire utiliser la force du théâtre vivant pour susciter une réflexion. Elle est convaincue que la vérité artistique peut aider les gens à mieux aborder ce problème afin de préserver leur santé. Si ce thème a été choisi, c'est que Godeliève Richard, co-directrice de la compagnie, a enduré pendant trois ans des problèmes de santé graves. En novembre 2012, elle a réalisé qu'elle était électrohypersensible, comme beaucoup d'autres personnes dont les symptômes sont attribués à d'autres causes. En général, les études financées par l'industrie de la télécommunication minimisent les risques liés aux champs électromagnétiques alors que les recherches menées par des scientifiques indépendants ont de façon récurrente mis en évidence des risques réels. Dans ce contexte, cela n'est pas surprenant que la majorité des gens restent confus ou ignorants en la matière.

16 oct. 2013

Ondes électromagnétiques : les médecins de l'Asef s'interrogent sur le rapport de l'Anses

"Pour savoir si les ondes sont véritablement dangereuses, il est vrai que nous avons besoin de plus d’études. Mais ces études prennent du temps, beaucoup de temps… Un temps dont ne disposent pas les médecins qui doivent répondre aux problèmes de leurs patients maintenant !"

Ondes électromagnétiques : les médecins de l'Asef s'interrogent sur le rapport de l'Anses
par S.Norest, asef, 15 octobre 2013

Aujourd’hui, l'Agence de sécurité sanitaire (ANSES) a rendu son rapport sur les effets des ondes électromagnétiques. Selon elle, les conséquences sur la santé ne seraient pas avérées, et ne nécessiteraient pas de changement réglementaire. Une position qui surprend les médecins de l’ASEF.

11 oct. 2013

L'utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations - Interview avec le Dr Barrie Trower - octobre 2012 - 2

Des transcriptions de deux interviews de 2012 avec le Dr Barrie Trower, postées en 4 parties.

L’utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations

Posté par Webmestre le 8 octobre 2013
Source : NewsOfTomorrow

Transcription d’une autre interview du Dr. Barrie Trower, d’octobre 2012

(Source : Veritas Radio, Ici et maintenant, traduction par Diouf)

Le travail d’un espion

40 pays peuvent suivre qui ils veulent dans un but de chantage, car c’est le boulot principal d’un espion. Oublions James Bond. James Bond n’est ni un agent secret ni un espion, ce personnage représente le renseignement militaire. Les espions en général sont des employés en bas de l’échelle, ils ont un cursus de 5 années avant d’aller dans le pays où ils espionneront et c’est un boulot de longue haleine, genre 20-30 ans d’emplois bas de gamme, c’est très souvent du chantage, et pour ça vous devez cibler des gens qui ont des boulots ordinaires, souvent des agents de propreté.

L'utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations - Interview avec le Dr Barrie Trower - octobre 2012 - 1

Des transcriptions de deux interviews de 2012 avec le Dr Barrie Trower, postées en 4 parties.

L’utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations

Posté par Webmestre le 8 octobre 2013
Source : NewsOfTomorrow

Transcription d’une autre interview du Dr. Barrie Trower, d’octobre 2012

(Source : Veritas Radio, Ici et maintenant, traduction par Diouf)

Au cours des années 50 et 60, pendant la guerre froide, on a compris par accident que les micro-ondes pouvaient être utilisées comme des armes invisibles contre les soviétiques. Ceux-ci avaient bombardé l’ambassade U.S de micro-ondes et tous les employés de l’ambassade avaient développé différents cancers, cancers du sein et aussi des leucémies chez les enfants. On réalisa que les micro-ondes de faible intensité étaient l’arme invisible parfaite à utiliser contre les groupes dissidents partout dans le monde car on pouvait les rendre malades, leur provoquer des cancers, induire en eux des attitudes mentales différentes des leurs, tout cela en silence sans qu’ils puissent soupçonner être victime de radiations.

L'utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations - Interview avec le Dr Barrie Trower - mai 2012 - 2

Des transcriptions de deux interviews de 2012 avec le Dr Barrie Trower, postées en 4 parties.

L’utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations

Posté par Webmestre le 8 octobre 2013
Source : NewsOfTomorrow

Transcription de l’interview de mai 2012

(Partiellement transcrite en anglais ici)

Effet biologique de l’exposition aux micro-ondes

Il a été démontré qu’un enfant normal allant à l’école, qui utilise pendant seulement 2 minutes un téléphone portable, voit ses ondes cérébrales modifiées pendant 2 heures. Et ça a été publié. Durant ces 2 heures, le cerveau de l’enfant ne fonctionne pas normalement, ce qui peut se traduire par différents effets. Si l’enfant est à l’école, et qu’il passe un appel rapide depuis la cour de récréation, il pourra avoir un manque de concentration, une hyperactivité, un mauvais comportement, ou quoi que ce soit du genre. Et cela s’estompe progressivement en 2 heures.

Mais on ne parle ici que d’un appel de 2 minutes. Si l’enfant passe un appel toutes les quelques heures, le cerveau sera influencé en permanence. Et l’industrie a déjà publié le fait qu’un enfant utilisant des micro-ondes juste avant de dormir perturbera totalement son sommeil. Je crois avoir vu 200 écoles en Europe où un émetteur a été installé dans la cour de récréation ou juste à côté, et où des leucémies sont apparues. Il y a eu des procédures de mises en accusation au parlement, parce que 18 enfants je crois, qui n’avaient pas 11 ans, avaient développé des leucémies près d’un émetteur.

8 oct. 2013

L'intoxication avec des métaux et des produits chimiques et l'électrosensibilité

Ce texte intéressant vient de la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique (www.cqlpe.ca) (Bulletin du septembre 2013.)

Comme l'intoxication de l'organisme avec des métaux et des produits chimiques divers (pesticides et insecticides notamment) est un des facteurs déclencheurs d'électrosensibilité, il peut s'avérer utile de réduire la charge toxique de votre organisme. Voici quelques méthodes naturelles éprouvées pour se désintoxiquer des métaux lourds et aussi du fluorure de sodium qui est à éviter (il est présent dans la plupart des dentifrices - mais certaines marques n'en contiennent pas - et dans l'eau potable de certaines villes - heureusement seulement 3% de la population au Québec doit boire de l'eau d'une municipalité empoisonnant son eau potable avec du fluorure.). Il est fortement recommandé toutefois de consulter d'abord un thérapeute (comme un naturopathe ou un médecin ayant développé une expertise en ce domaine) qui pourra vous guider dans ce processus et vous proposer une méthode de cure adaptée à votre condition. Il ne faut pas pratiquer la désintoxication à l'aveuglette. Une personne qui s'y connaît bien en ce domaine m'a recommandé le Dr. Ross Mickelson à Ottawa.

5 oct. 2013

Suisse : La Confédération veut mesurer l'électrosmog dans les foyers

La Confédération veut mesurer l’électrosmog dans les foyers.
20min.ch, 26 août 2013
(traduit de l’allemand)

Alors que la discussion est lancée sur le rayonnement des antennes des téléphones mobiles, personne ne s’occupe de ce qui se passe dans les foyers et les bureaux. 

Téléphones mobiles, rasoirs, ordinateurs, lampes, ou WLAN (Wi-Fi) pour Internet : nous sommes constamment irradiés chez nous et dans les bureaux. Les personnes sensibles sont atteintes de maux de tête, de vertiges et d’insomnie à cause de ce rayonnement.

Les chercheurs sont divisés sur le fait que ces symptômes viennent de l’électrosmog. Mais il est prouvé scientifiquement que le rayonnement peut échauffer le corps et avoir une influence sur le système nerveux. On ne connait pas encore le niveau de l’exposition aux rayonnements dans les maisons et les bureaux en Suisse.

Maintenant cela est sur le point de changer. La Confédération étudie actuellement la possibilité de mesurer systématiquement ce phénomène. « Elle a l’intention de créer un système de mesure. Dans l’avenir, la pollution provenant de toutes les sources doit être mesurée, » a confirmé Jürg Baumann, Chef de la section rayonnement non ionisant de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

19 sept. 2013

Suisse Romande : Conférences sur les ondes électromagnétiques : Colombier/NE et Genève

En septembre, trois conférences à propos de l'influence des ondes électromagnétiques sur l'homme seront présentées par Monsieur Pierre Dubochet. Voici une description de ces conférences par M. Dubochet (www.pierredubochet.ch)

Savez-vous que dans les années 1920, on enquêtait déjà sur les maux de tête et autres symptômes désagréables rapportés par des gens qui se plaignaient des effets des ondes?

Savez-vous qu'en 1985, l’OMS a écrit que les micro-ondes et les radiofréquences ont des effets biologiques très divers ? Selon les conditions, elles agissent au niveau cellulaire chromosomique et génétique, modifient la croissance, le métabolisme, les gonades. Les effets sont encore cardio-vasculaires, sanguins, endocriniens, agissent sur le système nerveux, les sens et le système immunitaire.


Conférence à Colombier/NE le 9 septembre 2013 :

« Quand les ondes électromagnétiques installent sournoisement le chaos dans le corps et l'esprit »

Tout le monde ne réagit pas de la même façon aux rayons du soleil. Si vous avez une peau claire, vous devez prendre plus de précautions que quelqu'un qui a une peau plus foncée. C'est la même chose avec les champs électromagnétiques (CEM) : sans que l’on sache exactement pourquoi, chacun réagit différemment. Par exemple, des troubles neurovégétatifs (fatigue, céphalées, stress...), peuvent survenir à court terme ou ne pas se produire, selon les individus. De plus, l’absence de symptômes n’équivaut pas à une absence de nuisance.

12 sept. 2013

Amiante : Employés des usines d'Eternit à Niederurnen et à Payerne : "La justice italienne ne pouvait pas fermer ses yeux"

1972: Un ouvrier aux commandes de la grande presse des
plaques d'amiante à l'usine Eternit à Niederurnen.
Sans aucune protection.  (Keystone)
Cet article, "Eternit a exporté ses victimes, il est urgent de les retrouver", sur les travailleurs-euses (immigré-e-s) italiens en Suisse chez Eternit à Niderurnen (canton Glaris) est paru en 2003. On présente cet article pour montrer les terribles souffrances des personnes qui ont travaillé dans les usines de l’amiante en Suisse. Il faut exiger la justice à la Suisse.  Cet sujet me touche car mon compagnon est décédé d’un mésothéliome en 2009 (voir "Mésothéliome : Témoignage personnel".)

En juin 2013, l’ancien propriétaire Suisse d'Eternit Italie (de 1976 à 1986), Stephan Schmidheiny, a été condamné à 18 ans de prison à Turin pour avoir provoqué la mort de près de 3'000 personnes, ouvriers ou riverains d'usines d'amiante d'Eternit en Italie, dans le plus grand procès au monde et premier au pénal sur la fibre tueuse. La Cour d'appel a en revanche abandonné les poursuites contre le baron belge Louis de Cartier de Marchienne, ancien actionnaire et administrateur d'Eternit Italie au début des années 70. Le baron de Cartier est décédé le 21 mai 2013 à l'âge de 92 ans.

Extrait de « La justice italienne ne pouvait pas fermer ses yeux », swissinfo.ch, 7 juin 2013 :

Le procureur Raffaele Guariniello de Turin envisage d’ouvrir également une procédure pour 200 Italiens qui ont travaillé dans les usines Eternit de Niederurnen (canton de Glaris) et de Payerne (Vaud), qui sont ensuite retournés en Italie et qui y sont morts à cause de l’amiante. Cette enquête pourrait concerner non seulement Stephan Schmidheiny, mais aussi les anciens dirigeants des usines Eternit en Suisse et la Suva [caisse suisse d’assurance-accidents].

En Suisse, les plaintes déposées contre les anciens dirigeants d’Eternit ont été refusées par le Tribunal fédéral parce que les délais de prescription étaient dépassés. La Suisse est un cas à part: la prescription pénale est de dix ans après que le travailleur a inhalé de l’amiante, alors que dans tous les pays de l’Union européenne, le délai commence à courir à partir du moment où la personne tombe malade. Pour les maladies causées par l’amiante, qui ont de très longues périodes d’incubation, c’est une chose vraiment absurde.

La Cour européenne des droits de l’homme pourrait peut-être changer cela…mais pas au niveau pénal, seulement du point de vue civil et de la responsabilité du droit administratif. La Cour de Strasbourg est d’ailleurs en train de traiter les plaintes d’une personne contre ABB et contre la Suva pour non-respect des obligations de surveillance.

En 2011, le Tribunal fédéral avait dit que les victimes qui s’annonçaient plus de dix ans après leur dernier contact avec l’amiante ne pouvaient plus prétendre à un dédommagement de la part de leur employeur. Si la Cour des droits de l’homme infirme ce jugement et donne raison à la victime, ce serait un véritable tremblement de terre. Il faudrait alors changer les lois suisses et de très nombreuses victimes pourraient faire valoir leurs droits rétroactivement. Les signaux qui nous parviennent de Strasbourg sont positifs et nous disent que nous pourrions gagner dans ces causes.

Eternit a exporté ses victimes, il est urgent de les retrouver
par François Iselin, Solidarités, no. 34 – 8 octobre 2003

9 sept. 2013

Les ondes électromagnétiques et les médecins militants helvétiques

Critique par Wackes Seppi du collectif de médecins suisses, les Médecins en faveur de l’environnement (MfE), en ciblant surtout l’étude de l'Université de Zurich établit en 2012 montrant « une prévalence dix fois plus élevée de la cécité de naissance (cataracte) des veaux pendant la durée d'exploitation d'une antenne relais installée sur une étable. » A notre avis, la plupart des médecins sont irresponables et tenus pour des lâches car ils dénient les dangers potentiels des ondes électromagnétiques émises par les technologies sans fil. MfE et ses membres ont le courage de s’exprimer. La plupart des personnes ne peuvent plus vivre sans ces gadgets pratiques. Surtout, ils ne peuvent pas croire que ces appareils les exposent aux effets nocifs des micro-ondes car les autorités sanitaires et l’industrie les assurent que cette technologie est sans danger. L’article qui suit renforce cette triste vérité et ajoute une certaine confusion à ce sujet.  (Pour plus d'informations sur les ondes et la santé, voir l'Association romande alerte aux ondes électromagnétiques - www.alerte.ch.)

Les ondes électromagnétiques et les médecins militants helvétiques
par Wackes Seppi, contrepoints.org, 20 juillet 2012, (publié en collaboration avec le site Imposteurs)

Un collectif de médecins suisses, les médecins en faveur de l'environnement (MfE), appelle à une réduction des valeurs limites pour les ondes issues de communication sans fil, estimant qu'il est urgent d'imposer le principe de précaution pour la téléphonie mobile, le wifi, les lignes à haute tension, etc. Lucide prévoyance ou acte de militantisme ?

8 sept. 2013

Les risques du Wifi

L'internet portable a fait exploser le trafic sans fil. Dans les villes les réseaux UMTS sont poussés à leurs limites. De nouveaux points d'accès Wifi (hot spots) et la nouvelle génération LTE mobile créeront des capacités supplémentaires. Par conséquent, le rayonnement ne cesse d'augmenter. Ce développement n'est possible que par le déni des risques pour la santé publique et parce que les résultats scientifiques montrant des effets négatifs ne sont pas diffusés au public. Ce qui nécessite donc de l'information et de plus amples informations!

Les risques du Wifi


Adaptation d’une brochure publiée par l’association Bürgerwelle Suisse, décembre 2011. Merci à l’ARA pour ce document (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques – www.alerte.ch)

Les rayonnements des réseaux sans fil Wifi (aussi nommés WLAN), augmentent partout – avec en parallèle certains troubles de la santé tels : l'insomnie, des tremblements, des étourdissements, des maux de tête, de la fatigue, des problèmes de concentration, une vision perturbée, des problèmes cardiaques .... Raisons pour lesquelles le sans fil a été banni des bibliothèques d'État à Paris. Les enfants aussi sont touchés: au Canada il existe un mouvement des "Parents contre le Wifi dans les écoles."

Le texte de cet article est une adaptation d'une brochure publiée par l'association Bürgerwelle Suisse. Télécharger cette brochure en pdf.

7 sept. 2013

10 risques associés aux ondes cellulaires

Attention parents !  Un ipad peut demander jusqu'à 600 fois
plus de micro-ondes pour fonctionner
"En comparaison avec un cellulaire de base, poursuit-il, le cellulaire intelligent peut demander jusqu'à 120 fois plus de micro-ondes pour fonctionner. Un iPad? Jusqu'à 600 fois."


10 risques associés aux ondes cellulaires
par Marie-Josée Richard, MSN Canada,
Style de vie, 3 April 2012

« Oui, allo? », dites-vous pour la xième fois en répondant à votre cellulaire. Bien qu'invisibles, les radiofréquences sont aussi présentes lors de l'appel. Des risques associés pourraient peut-être vous donner le goût de raccrocher... En voici dix qui, du moins, font réfléchir.

4 sept. 2013

Téléphones portables, Wifi : Les industriels cherchent à masquer les risques pour ne pas avoir à en assumer les conséquences juridiques et économiques (coûts de santé)

Cet article a paru dans un journal local, distribué aux habitants de 6 quartiers à Genève.  Bien qu’il promeuve des appareils de protection, il nous avertit des risques sanitaires des technologies sans fil.  Malheureusement, l’article ne mentionne pas des moyens pratiques pour réduire l’exposition aux ondes électromagnétiques tels que : éteindre le Wi-Fi et les téléphones sans fil DECT chez vous, notamment pendant la nuit, mieux, les remplacer avec une connexion filaire pour les ordinateurs et les téléphones.  Voir les conseils pratiques pour l'utilisation des téléphones portables de l’Association médicale de Vienne à la fin de cet article.

Ecrans, portables, WiFi, comment se protéger ?
 par Léna Abi Chaker, Nouvelles, septembre 2013

Téléphones portables, connexions sans fil et autres appareils électroniques modernes, nous les utilisons tous les jours avec parfois en filigrane, des questions sur leur influence sur notre santé.  Les utilisateurs sont divisés et les industriels pourraient chercher à masquer les risques pour ne pas avoir à en assumer les conséquences juridiques et économiques, tels que les coûts de la santé.

29 août 2013

L'extrait du Rapport Annuel 2012 des Médecins en faveur de l'environnement (Suisse) : Groupe de travail "champs électromagnétiques"

L’extrait du rapport annuel 2012 du MfE : Groupe de travail « champs électromagnétiques »   «L’électrosensibilité n’est pas la conséquence des champs électromagnétiques et ne relève donc plus de la responsabilité des autorités… Indépendamment de la question de la causalité, peut-être insuffisamment éclaircie à ce jour, l’Office fédéral de l’environnement considère les symptômes comme réels. Il estime qu’il incombe à la médecine de prendre en charge les personnes concernées et de développer des thérapies pour les soulager. » 

Mais la médecine (au moins en Suisse romande) nie largement l'existence de l’électrosensibilité et n'a pas de connaissances pour la diagnostiquer ou la traiter !

Rapport annuel 2012 MfE
par Martin Forter, Rita Moll, Ursula Ohnewein, Emmanuel Martinoli, Edith Steiner

Groupe de travail «champs électromagnétiques»

L’activité principale de ce groupe de travail composé de Yvonne Gilli, Cornelia Semadeni, Peter Kälin, Bernhard Aufdereggen et Edith Steiner reste le suivi permanent de toutes les nouvelles études publiées sur les champs électromagnétiques et la santé.

28 août 2013

Un iPhone consommerait plus d'énergie qu'un réfrigérateur

Un iPhone consommerait plus d’énergie qu’un réfrigérateur, Big Browser / Reporterre, 28 août 2013

"Intelligent", le téléphone, mais gros consommateur d’énergie. Tout comme l’ensemble des "technologies de l’information", qui absorberaient 10 % de l’électricité mondiale, selon une étude de l’industrie charbonnière aux Etats-Unis.

En matière de consommation d’électricité, ce n’est généralement pas aux TIC (technologies de l’information et de la communication) que l’on pense quand il s’agit d’augmenter son efficacité énergétique et de réduire son empreinte carbone. Passant relativement inaperçu, ce secteur est pourtant dévorateur, comme le montre un rapport intitulé The cloud begins with cloud ("Internet commence avec le charbon"), écrit par Mark Mills, PDG du Digital Power Group, un cabinet de conseil en énergie et technologies.

25 août 2013

Wi-Fi : Pourquoi c'est dangereux

Combien d’année votre organisme supportera-t-il la WiFi avant que vous ne soyez Malade? 
par abaachouane, eco.ecolo.com,
19 mars (2012?)

Wi-Fi : pourquoi c’est dangereux ?

La Wi-fi est dangereuse pour la santé de votre bébé, de vous-même et de votre entourage, y compris vos voisins !

Qu’est ce que la wi-fi ?

Comme la dernière génération de téléphones portables, la wi-fi utilise la même fréquence que celle des micro-ondes (2 400 MHz), mais émet sur des distances beaucoup plus courtes et à moindre puissance. Exemple : en restant un an à côté d’une borne wi-fi, on reçoit la même dose électromagnétique qu’en téléphonant d’un mobile pendant 20 minutes ! Officiellement, le wi-fi ne présente donc aucun risque pour la santé et peu d’études lui sont consacrées. Reste que, à la différence des téléphones portables, l’exposition est continue, ce qui pousse l’Agence européenne pour l’Environnement à réclamer davantage de mesures pour réguler son installation. Au nom du principe de précaution, l’Autriche et l’Allemagne ont recommandé l’an dernier d’éviter le wi-fi dans les écoles.

Nouvelles de Genève : Le WiFi public de la Ville permet la récolte de données sur des milliers de personnes

Le WiFi public en Ville de Genève permet la récolte de
 données sur des milliers de personnes chaque jour. ISTOCK 
Depuis 2004, la Ville de Genève propose 290 points d'accès Wi-Fi publics et gratuits.  Les utilisateurs peuvent rester anonymes.  Mais la Ville vient de changer sa procédure...

La Ville stocke nos données privées
par Sarah Zeines, GHI, 22 août 2013

WIFI • Le Wifi public en Ville de Genève n'est plus anonyme. De quoi donner de nouveaux instruments d'enquête à la justice...


Le WiFi public de la Ville de Genève, une aubaine? Pas si sûr. Avec le nouveau système, mis en place depuis l'entrée en vigueur d'une ordonnance fédérale début 2013 (lire encadré ci-dessous), la Ville stocke les données personnelles des quelque 2000 personnes connectées en permanence sur le réseau genevois.  La méthode? Les utilisateurs du réseau public doivent fournir leur numéro de portable privé. Puis, ils reçoivent un code d'accès, valable 6 mois. Toutes leurs transactions sur le web sont ensuite enregistrées et conservées entre 6 mois et une année. «Ces données peuvent servir aux forces de l'ordre pour d'éventuelles enquêtes», souligne Valentina Wenger-Andreoli, collaboratrice personnelle du Département municipal des finances et du logement.

23 août 2013

Un neurologue prévient que l'aluminium des chemtrails pourrait entraîner "une augmentation explosive des maladies neurodégénératives"

Un neurologue prévient que l’aluminium des chemtrails pourrait entraîner « une augmentation explosive des maladies neurodégénératives »
par Dr Russel Blaylock, Geoingeneering Watch, (USA). 12 avril 2013

Les nanoparticules d’aluminium sont infiniment plus réactives et peuvent facilement pénétrer dans le cerveau 


Internet est truffé d’histoires de « chemtrails » et de géoingénierie censé combattre « le réchauffement climatique » ; et, jusqu’à récemment, je lisais ces histoires avec une certaine réserve. L’une des raisons principales de mon scepticisme était que j’avais rarement vu ce qui était décrit dans le ciel. Mais ces dernières années j’ai remarqué un grand nombre de traînées et je dois admettre qu’elles ne ressemblent pas aux traînées de condensation (contrails) que j’ai vu dans le ciel de mon enfance. Elles s’étendent, sont très larges, se déploient selon un schéma défini et évoluent lentement en nuages artificiels. Particulièrement inquiétant est le fait qu’il y en a énormément aujourd’hui – des douzaines qui remplissent le ciel chaque jour.

16 août 2013

Problèmes de santé causés par la technologie sans fil dans les écoles


Pour les parents soucieux de leurs enfants et les enseignants exposés à la technologie sans fil dans les écoles, ces informations sur les questions de santé sont excellentes (source : Wi-Fi in Schools, Royaume-Uni). (A noter : La plupart des liens Internet et des références sont en anglais. «ScientificResearch » se réfère à la section sur la recherche scientifique du site.)


Questions de santé dans les écoles 

Les écoles subissent des pressions 

Les écoles se trouvent dans une position difficile car elles subissent des pressions pour intégrer davantage les technologies de la communication et de l’information dans leur programme d’études. On les encourage à considérer le Wi-Fi car il s’agît d’une installation facile et peu coûteuse. L’idée que les enfants et le personnel puissent utiliser les ordinateurs à tout moment et n’importe où dans l'école est intéressante. Mais seulement si l’on peut garantir la sécurité de cette technologie. Les écoles doivent peser les risques encourus des technologies sans fil démontrés par les études scientifiques, les appels à l’action de la part de l’Agence européenne pour l’Environnement, la Commission internationale pour la sécurité électromagnétique, le Rapport Bioinitiative, et autres, et répondre aux préoccupations des parents et du personnel. Est-ce que les avantages éducatifs des ordinateurs sans fil par rapport à ceux qui sont câblés valent bien les effets potentiels sur la santé et le développement ? 

Les écoles devraient être des lieux sûrs pour les enfants et les jeunes, ainsi que pour les enseignants et le personnel. 

2 août 2013

Québec : Témoignage d'un électrosensible, interné illégalement

Voici un extrait du témoignage soumis à la Régie de l'énergie, Gouvernement du Québec, par Jean Gagnon, interné illégalement après d'être présenté à l'hôpital avec des symptômes d'électrosensibilité.
(Réf : Des milliers de médecins et de profs en guerre contre le Wi-Fi, par André Fauteux, Rédacteur, "La Maison du 21e siècle", 17 avril 2013.)

Témoignage soumis à la Régie de l’énergie par Jean Gagnon, interné illégalement après s’être présenté à l’hôpital avec des symptômes d’électrosensibilité.

20 mai 2012

Il m'apparait important d'apporter mon témoignage en tant que personne électro hypersensible E.H.S directement visée par ce fléau d'ondes électromagnétiques pulsées, champs électromagnétique (C.É.M.) générés par ces technologies utilisant une méthode de communication sans fil wi-fi, wi-max, téléphone sans fil DECT, nouveaux compteurs dits intelligent, cellulaire et ou autre de mêmes sources.

Témoignage

A l'automne 2010 je me suis présenté à l'hôpital pour clarifier une situation mettant en cause des symptômes, dont j'avais constaté la diminution et ou disparition lorsque je me déplaçait, je croyais à ce moment, possiblement avoir été touché par une radiation quelconque avec manifestations intermittentes, le 1er malaise est apparu quelque semaines avant mon internement sur un os de ma jambe droite à quelque reprises et un champs magnétique au niveau du crane s'est manifesté pour la 1ère fois la journée de mon arrivée à l'hôpital. Symptôme intermittent qui depuis ce temps se manifeste en présence prolongé avec 2-3 cellulaires et ou autres sources de champs électromagnétique wi-fi et ou champs électriques, fluorescent et autres. 

1 août 2013

Alzheimer à 39 ans


www.amadiem.fr
Selon le Pr Dominique Belpomme, connu pour ses recherches sur le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM), « Les études démontrent que de 10 à 50 % de la population risque de devenir très intolérantes aux champs électromagnétiques au cours des 25 à 50 prochaines années. J’ai deux cas de sclérose en plaques déclenchée après l’utilisation prolongée du téléphone cellulaire, trois cas de cancer du sein — deux récidives après surexposition à des champs électromagnétiques et un cas lié à l’utilisation d’ordinateurs — et des preuves anecdotiques également concernant l’autisme et la maladie d’Alzheimer dont le risque est beaucoup plus élevé que le cancer. Les liens de causalité avec les champs électromagnétiques sont très possibles.»  Voici le témoignage de « Justine », ingénieure en électronique, diagnostiquée d'une maladie apparentée à Alzheimer. Elle a 39 ans. 

Alzheimer : à 39 ans, "vivre avec cette maladie, c'est un triple combat"
par Pascale Santi, Le Monde.fr, 21 septembre 2012

Elle ne veut pas être érigée en représentante des personnes jeunes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Mais Justine – nous avons choisi de changer son prénom – a accepté de témoigner lors de la deuxième université d'été de l'Espace éthique Alzheimer, qui s'est tenue mardi 18 et mercredi 19 septembre à Aix-en-Provence ; un témoignage qui a bouleversé l'auditoire. Il figure dans le livre Alzheimer, éthique et société (Editions Erès), d'Emmanuel Hirsch, directeur de l'Espace éthique Alzheimer, et Fabrice Gzil, responsable du pôle études et recherche à la Fondation Médéric Alzheimer, qui sort début octobre.

27 juil. 2013

Chemtrails

« Chemtrails » : la théorie climato-complotiste qui séduit des militants écolos
by Robin d Angelo, StreetPress / rue89, 23 juillet 2013

Des traînées chimiques larguées dans le sillage des avions pour asservir l’humanité ? La théorie des « chemtrails » fait un tabac dans la complosphère. Mais aussi conspirationniste soit-elle, elle s’invite dans les cercles écolos plus traditionnels.

C’est une théorie en vogue dans les milieux écolos-conspirationnistes : certaines traînées de condensation que vous voyez dans le sillage des avions ne seraient pas de la vapeur d’eau mais… des produits chimiques volontairement répandus !

Au départ, ce ne sont que quelques hurluberlus persuadés que des armes climatiques sont testées ou que Monsanto a lancé un programme secret pour imposer ses semences aux agriculteurs.

18 juil. 2013

Initiative Citoyenne Européenne (ICE) "Radiation Électromagnétique”- Manifeste européen de soutien à l'ICE


Depuis début 2013, plusieurs pays européens participent à l’élaboration d’une Initiative Citoyenne Européenne (ICE). Le but de cette initiative est de travailler dans le cadre européen afin d’obliger les Etats à prendre des mesures, conformément à la résolution 1815 de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, adoptée en mai 2011 : « Le danger potentiel des champs électromagnétiques et leur effet sur l’environnement ».

1 juil. 2013

Êtes-vous atteint par le "Syndrome des Micro-Ondes? "

Démence numérique?  Les chercheurs s'inquiètent de la sur-
utilisation des appareils sans fil par les enfants de 10 à 19 ans,
dont le cerveau est en pleine formation et progression.
Compilation: Êtes-vous atteint par le "Syndrome des Micro-Ondes? " 
2007- Traduction Berthe Lefebvre.

Beaucoup de gens ont de la difficulté à comprendre quelque chose qu'ils ne peuvent voir, toucher, sentir, goûter ou entendre et qui peut leur nuire à ce point. Mais si les gens connaissaient vraiment les faits concernant les dangers des téléphones cellulaires, de la technologie sans fil ainsi que des antennes relais qui émettent un niveau nocif et constant de d’irradiations micro-ondes, seraient-ils toujours disposés à les utiliser ? Seraient-ils toujours disposés à permettre l'érection d'antennes à relais à proximité de leurs maisons, de leurs lieux de travail, de leurs écoles et de leurs hôpitaux ?

30 juin 2013

Suisse : La Chaux-de-Fonds : Les profs ont eu la peau du wi-fi

Lycée Blaise-Cendrars, La Chaux-de-Fonds
Les profs ont eu la peau du wi-fi
par Sylvia Freda, L’Impartial, 27 juin 2013

Au lycée Blaise-Cendrars, le sans-fil ne va pas de soi.

Les enseignants du lycée Blaise-Cendrars, à La Chaux-de-Fonds, l’ont tout récemment décidé. Il n’y aura de wi-fi, ni dans la cafétéria, ni dans leur salle des maîtres. Par précaution pour la santé de chacun. «Au départ, nous avions pris l’option d’installer du réseau sans fil par confort pédagogique», explique Patrick Herrmann, le directeur de l’établissement. «Nous voulions permettre aux enseignants et aux élèves de travailler sur des tablettes et autres ordinateurs à la cafétéria et dans la salle des maîtres. Les travaux d’aménagement avaient donc commencé.»

Que craindre?

C’est en voyant un installateur s’affairer qu’un certain nombre de professeurs ont réagi et demandé l’ouverture d’une discussion au sujet du recours au wi-fi. «Le débat a été passionné entre les partisans et les opposants. Nous avons proposé à chaque camp de préparer une argumentation.» Après que celle-ci a été distribuée avant un conseil des maîtres, ces derniers ont été appelés à voter pour dire leur préférence. «Les adversaires du wi-fi ont eu la majorité des voix. A signaler tout de même: l’abstention a été importante!»

28 juin 2013

Suisse : Discussion entre un électrohypersensible et le responsable du Bureau fédéral de l'égalité pour les personnes handicapées

Voici la récente discussion entre Monsieur Sosthène Berger, électrohypersensible, et Monsieur Andreas Rieder, responsable du Bureau fédéral de l'égalité pour les personnes handicapées (BFEH), Département fédéral de l'intérieur, Berne, Suisse. Elle concerne « le nouveau handicap » provoqué par l'activité électromagnétique. L’échange s’ouvre avec la réponse de M. Berger à la lettre du M. Rieder. 

Sujet: Re: L' EHS aucunement reconnue comme un handicap en Suisse.
Date : 17 Jun 2013

Cher Monsieur Rieder,

Merci pour votre réponse qui a le mérite d'être claire et honnête.

Pour résumer la situation, les EHS sont une minorité -3 à 35 % de la population, selon la gravité et les sources considérée- dont on se moque face à l'ampleur de la pollution électromagnétique actuelle et les
bénéfices mirobolantes qu'elle génère. A noter que des pays comme la Suède ou l'Allemagne, reconnaissent le syndrome des micro-ondes comme un handicap ou une maladie...

Ces mêmes EHS n'ont pas même le support de la Loi Fédérale pour se défendre malgré que celle-ci est explicite à ce sujet. Voir Loi fédérale sur la protection de l'environnement 814.01, art. 13 en particulier.  (http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19830267/index.html)

C'est de la discrimination illégale à plusieurs titres et deviendra un génocide, à moyen terme.

27 juin 2013

23 preuves irréfutables qui montrent que les téléphones mobiles signent la fin de l'humanité

23 preuves irréfutables qui montrent que les téléphones signent la fin de l’humanité
par Antoine Bertagna, Daily Geek Show, 21 juin 2013

On peut considérer les téléphones portables et surtout les smartphones comme une avancée spectaculaire pour la communication. Mais alors qu’ils étaient censés rapprocher le gens, voici 23 clichés qui montrent que les téléphones n’aident pas forcément à renforcer la société. [Trois exemples suivent. Voir l’article complet ici.]

18. L’amour et la jeunesse sous leur plus belle forme



23 mai 2013

Stockage des déchets radioactifs : c'est quoi mille siècles ?


par Corinne Lepage, Présidente de Cap21,
Rue 89, 21 mai 2013

Arte diffuse ce mardi soir [21 mai] le documentaire « Centrales nucléaires, démantèlement impossible ? » (dans lequel je suis interrogée), alors que le débat public sur le stockage des déchets sur le site de Bure dans la Meuse démarre. Un débat vain puisque tout est déjà décidé.  [On pourrait regarder le documentaire jusqu'au 28 mai.]

Cigeo : retenez le sigle du Centre industriel de stockage géologique – et notez que le mot radioactivité en est aussi absent que les rayonnements sont invisibles. De la même manière, l’Andra, l’Agence nationale des déchets radioactifs, tient absolument à persuader l’opinion et les politiques de la réversibilité du stockage sous la commune de Bure.

Mais dans 1 000 ans, on aura encore 100 000 TBq de produits radiotoxiques à vie longue, très longue et très, très longue sous ce qui ne sera peut-être plus la commune de Bure.

20 mai 2013

Wi-Fi : Découverte intéressante par de jeunes danoises


Cinq filles d'une classe de 9e année de l'école de Hjallerup ont découvert que des graines de cresson exposées au wi-fi ne s'étaient pas développées normalement. Après 12 jours, les graines posées à côté de deux routeurs wi-fi avaient à peine germé et certaines d'entre elles avaient même muté ou péri. En revanche, les graines posées dans une chambre sans radiation se sont développées sainement.


Tiré d'un article par Mathias Bohn de DR DK News, 16 mai 2013
(Merci à l'ARA - www.alerte.ch - pour la "traduction" en français)

Prenez des graines de cresson et répartissez-les sur 12 assiettes. Ensuite, placez les assiettes dans deux chambres de même température, six dans chaque chambre. Créez les mêmes conditions d'arrosage et de lumière pendant 12 jours, mais exposez six assiettes aux rayonnements de deux routeurs wi-fi.

19 mai 2013

L'électrosensibilité due à des agressions répétées au cerveau


Dr. Roy Fox

L’électrosensibilité due à des agressions répétées au cerveau
par André Fauteux, éditeur et rédacteur en chef, Maison du 21e siècle, 15 mai 2013

Les personnes ayant perdu leur tolérance aux polluants ont tout intérêt à les éviter et à se désintoxiquer plutôt que de prendre des médicaments, selon un médecin expert de la Nouvelle-Écosse qui présentera une conférence sur l’électrosensibilité à la foire Projet ÉCOSPHÈRE Montréal, le 25 mai prochain au Parc olympique.




Contrairement aux pratiques médicales courantes ailleurs dans le monde, un des rares experts canadiens en médecine environnementale estime que la meilleure façon de réduire les symptômes d’électrosensibilité et autres hypersensibilités environnementales acquise est d’éviter les agents polluants et de désintoxiquer le corps. De plus, le Dr Roy Fox affirme que la prise de médicaments neuroactifs constitue un dernier recours qui comporte des risques pour les personnes intolérantes aux produits chimiques et aux champs électromagnétiques.

« Jamais je ne prescrirais des antidépresseurs ou des anxiolytiques à une personne souffrant d’électrosensibilité à moins qu’elle ne soit vraiment déprimée ou anxieuse et qu’elle ait déjà entrepris une psychothérapie ou utilisé des techniques d’autogestion des émotions (comme la méditation) qui seraient restés sans effet », nous a expliqué en entrevue téléphonique ce gastroentérologue et professeur de gériatrie à l’Université Dalhousie, à Halifax. « Il faudrait également que la dépression ou l’anxiété soient diagnostiquées selon les critères habituels et constituent un problème clinique sérieux. Bon nombre de patients hypersensibles tolèrent mal les médicaments, notamment les antidépresseurs et anxiolytiques. Les effets secondaires sont plus fréquents. Je ne connais pas d’études qui démontrent les avantages de ces médicaments dans une telle situation. Si je prescris des médicaments, j’anticipe qu’ils seront plus ou moins bien tolérés. Je commence donc par un médicament que je connais bien et qui est habituellement bien toléré, et je prescris une faible dose. »

Un médecin hypersensible

15 mai 2013

La 4G, les ondes et notre santé


Voir  les études : "Odorat et vue perturbés chez les fourmis" et aussi : "Effets nocifs des ondes GSM mis en évidence sur les fourmis et des protozoaires".  On ne peut pas accuser ces créateurs (fourmis, abeilles ...), sensibles aux ondes EM, d'être hypocondriaques, comme on juge, à tort, les personnes "électrosensibles".  Comme les animaux, les oiseaux et les insectes, certaines personnes exposées aux ondes EM souffrent de perturbations biologiques.
 
Téléphonie- La 4G, les ondes et notre santé
Biocontact / CEM Vivant, mai 2013

Avec l’arrivée de la 4G, ou 4e génération, des standards pour la téléphonie mobile entre juin 2012 et avril 2013, émissions radio et débats sur la dangerosité des ondes se multiplient. Mais qu’en est-il réellement ?

13 mai 2013

Irak : Fallujah : Un enfant sur cinq naît avec des malformations

Année 11 de la catastrophe 
par Robert James Parsons, Le Courrier, 1er mai 2013

IRAK • Dix ans après l’invasion étasunienne, l’Irak continue de payer les expérimentations politiques et militaires des néoconservateurs. L’exemple de Fallujah, où un enfant sur cinq naît avec des malformations. 

Huit ans et demi après la bataille de Fallujah, on n’entre toujours pas aisément dans la ville martyre. La crainte d’enlèvements est invoquée par les autorités, mais d’autres raisons semblent peser davantage sur cette ville encore passablement marquée par la guerre.

Feurat Alani est un des rares journalistes à avoir enquêté sur place. Son film produit par Canal+ et sorti en 2011 Fallujah: une génération perdue? s’est concentré sur l’épidémie de malformations congénitales qui sévit dans la ville depuis la fameuse bataille de novembre 2004 qui opposa les milices islamistes à l’armée étasunienne. Une bataille durant laquelle les Etats-Unis auraient utilisé des munitions à l’uranium appauvri.

A Fallujah, ville natale des parents de Feurat Alani, un enfant sur cinq naît avec des malformations. La doctoresse chargée de la maternité va jusqu’à conseiller aux femmes de ne plus avoir d’enfants.

9 mai 2013

Nouvelles de Genève : Manifestation des victimes qui veulent que l'amiante chrysotile soit inscrit sur la liste des produits dangereux lors de la conférence de la Convention de Rotterdam

Les victimes veulent que l’amiante chrysotile soit inscrit sur la liste des produits dangereux 
Viva, mai 2013

Alors que s'ouvre à Genève la sixième conférence de la Convention de Rotterdam, l'Association nationale de défense des victimes de l'amiante (Andeva), l'Association italienne des victimes de l'amiante (Afeva) et Rotterdam Convention Alliance (Roca) appellent à manifester le 7 mai sur la place des Nations à Genève. Des délégations de victimes de l’amiante de divers pays ainsi que des associations locales et des syndicalistes de plusieurs régions de France sont attendus (Nord–Pas-de-Calais, Ile-de-France, Rhône- Alpes, Aquitaine, Lorraine …).

Pour les associations de victimes de l'amiante, l'enjeu est de taille. Il s'agit, après plusieurs échecs, de faire inscrire l'amiante chrysotile sur la liste des produits dangereux, lors de la conférence de la Convention de Rotterdam.

5 mai 2013

Brésil : Cancers jusqu'à 500m des antennes relais

Au 9e Congrès National de l’Electrosmog qui a eu lieu à Berne le 20 avril 2013, la chercheuse ingénieure, Adilza Condessa Dode, a présenté son étude sur la mortalité par néoplasie et stations de base de téléphonie mobile à Belo Horizonte, Brésil. L’étude confirme l’hypothèse et met en évidence qu’il y a corrélation entre les cas de décès par cancers et la localisation d’antennes relais de téléphonie cellulaire dans la ville de Belo Horizonte (3éme ville du Brésil avec plus de 2,5 millions d’habitants). 

Brésil : cancers jusqu’à 500m des antennes relais

alterondes35.org / Next-Up


Brésil : une étude scientifique associe une surmortalité par cancers aux irradiations des antennes relais. 

La thèse de la chercheuse ingénieure, Adilza Condessa DODE, confirme l’hypothèse et met en évidence qu’il y a corrélation entre les cas de décès par cancers et la localisation d’antennes relais de téléphonie cellulaire dans la ville de Belo Horizonte (3éme ville du Brésil avec plus de 2,5 millions d’habitants).

29 avr. 2013

Electro-hypersensibilité : Courrier envoyé au Directeur de l'Office Fédéral de la Santé Publique (Suisse)

Le but principal du nouveau site « Gigasmog » est d’informer du danger (potentiel) à utiliser les technologies sans fil partout et en toutes circonstances. « De même, nous allons tenter de montrer comment une personne devenue électro-hypersensible (EHS) arrive, malgré ce lourd handicap, à rester au sein de sa famille et assumer l’essentiel de ses tâches. Ceci est possible, bien que la réforme soit importante et profonde.

« Le site est en cours de développement et nous serions intéressés à ce que vous nous fassiez parvenir vos remarques et suggestions sur les points particuliers que vous aimeriez voir traités sur ces pages. Ainsi, nous vous encourageons à nous envoyer un petit courriel.

« Nous sommes situés en Romandie, à La Neuveville. »


Le site a publié le courrier envoyé le 10 mars 2013 au directeur de l'Office Fédéral de la Santé Publique, M. Pascal Strupler.

Monsieur le Directeur de L'OFSP,

Vous détenez le futur sanitaire de plusieurs centaines de milliers de citoyens du pays entre vos mains!

26 avr. 2013

La nocivité des ondes électromagnétiques est prouvée, il serait temps d'avoir une loi

Newsring, le 23 avril 2013

Depuis le temps qu'on est au courant d'études montrant la nocivité des différentes ondes (antennes relais, wifi, super wifi, tél. portable, wimax, CPL, 4G, etc) et que de nombreux pays (voire même certaines communes françaises comme Pantin et Varade) ont émis des règles et limité la Valeur Limite d’Exposition et bien ce sont encore les lobbys qui imposent leur lois.

Tout d'abord le rapport BioInitiative élaboré par un groupe de scientifiques internationaux, dont la première contribution a été publiée en 2007. Un nouveau rapport est tombé en 2012. En Europe, le 16/12/2009, la Justice a pris position en reconnaissant un lien de causalité entre tumeur maligne et l’exposition professionnelle à des champs électromagnétiques. Un grand nombre de travaux scientifiques internationaux, plusieurs centaines, exposent les diverses formes de la toxicité. Une liste des principaux travaux, ou bibliographie, peut être consultée sur le site web du CRIIREM. Il y a par ailleurs un état des lieux des recherches de l’ARTAC sur les champs électromagnétiques daté du 18 décembre 2009.

"La vaccination anti-HPV est un cas d'école sur le thème de la désinformation" : Interview avec le Dr Jean-Pierre Spinosa

Récemment, j’ai assisté à une conférence présentée par le Dr Jean-Pierre Spinosa, gynécologue-obstétricien à Lausanne, et Catherine Riva, journaliste indépendante, auteurs de « La piqûre de trop ? » (2010) sur l’efficacité du vaccin HPV, les conflits d’intérêt, et la responsabilité des médecins et des médias de s’informer au lieu de baser leurs propos sur les informations fournies par les «experts». « La vaccination anti-HPV est un cas d’école sur le thème de la désinformation ou de l’information incomplète », dit le Dr Spinosa. 

Interview avec le Dr Jean-Pierre Spinosa: «Le HPV n’est pas une urgence de santé publique sous nos latitudes»
Medocean

Quelle est la genèse du livre «La piqûre de trop ?» co-écrit avec Catherine Riva ? 

Elle est liée à ma pratique de gynécologue. Je dois donc faire un petit bond en arrière dans le temps. La médecine a changé, dans le bon sens à mes yeux, en tout cas sur ce point : il y a 50 ans, on allait chez le médecin, on remettait son corps entre ses mains, et on ne posait pas de questions. Aujourd’hui, le patient veut être partie prenante dans les décisions qui concernent sa santé, il veut être informé. C’est très bien. 

12 avr. 2013

Coupez le Wi-Fi chez vous ! - c'est une technologie toxique

Coupez le Wifi chez vous 
par Michel Dogna, AMESSI® Amessi.Org, 11 avril 2013

Vous avez peut-être le Wifi chez vous, peut-être même savez-vous que cette technologie présente un danger potentiel pour votre santé. Mais pour l’instant, vous n’avez pas débranché ce service (bien pratique) faute de temps et parce que vous n’êtes pas convaincu. Voilà la raison pour laquelle j’aborde ce sujet cette semaine, car il y a urgence à vous débarrasser du Wifi et je ne suis pas sûr que vous l’ayez compris.

· Savez-vous que l’Agence Européenne de l’Environnement, le Parlement Européen et de nombreux médecins dans le monde ont décrit le Wi-fi comme une technologie toxique ? - Savez-vous que, de son côté, le Conseil de l’Europe préconise l’abandon du Wi-fi dans les écoles et recommande depuis 2011 la baisse des seuils d’exposition des antennes-relais de téléphonie mobile ?

10 avr. 2013

Champs électromagnétiques : 4 : Mesures pratiques de protection (7-12)

Voici l’extrait – les mesures pratiques de protection (7-12) à mettre en priorité, suggérées par la Dresse Magda Havas – de l’excellent article sur les champs électromagnétiques publié récemment dans le magazine Maison du 21e siècle. 

Champs électromagnétiques : douze façons de se protéger
par André Fauteux, Rédacteur, Maison du 21e siècle, 2 avril 2013

Nous avons demandé à l’experte canadienne Magda Havas de nous décrire les mesures pratiques de protection à mettre en priorité. Cette professeure agrégée d’études environnementales enseigne et effectue des recherches sur les effets biologiques des contaminants environnementaux depuis plus de vingt ans à l’Université Trent, à Peterborough.

7. Mettez votre corps et vos appareils à la terre
 
La mise à la terre est essentielle pour éliminer les CÉ et l’accumulation de charges d’électricité statique. L’architecte et scientifique de l’environnement britannique Isaac Jamieson explique : « Les courants électriques de 50/60 Hz peuvent augmenter la concentration locale de contaminants aériens (incluant les pathogènes) et leur dépôt sur les surfaces avoisinantes et dans les poumons. » Selon ce chercheur, les infections sont plus fréquentes dans les hôpitaux et autres édifices où trois conditions sont réunies : en présence d’appareils émettant des CÉ, quand l’humidité relative de l’air chute sous 30 % et en présence de métaux et de matériaux synthétiques accumulant les charges électriques.