Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

28 sept. 2015

Suisse : Les habitants de Grône (Valais) se révoltent contre une ligne à très haute tension

Signez la pétition "L'enfouissement de la ligne THT Chamoson-Chippis" en Valais pour protéger nos enfants.

"Ce petit village de 2300 habitants sera touché de plein fouet par le tracé de la nouvelle installation. L’école sera surplombée de quelques dizaines de mètres par un des futurs pylônes... 'On a l’impression d’être des rats de laboratoire. Imaginez la catastrophe si deux ou trois cas de leucémie se déclaraient dans notre école!'... En 2008, l’Office fédéral de l’environnement a présenté une évaluation dont les conclusions sont alarmantes. Troubles du comportement, de la capacité d’apprentissage et du système hormonal. Risque accru de leucémie chez l’enfant. La liste est longue et elle est encore complétée par une autre étude de la Fondation suisse de recherche sur l’électricité et la communication mobile. Selon celle-ci, les champs électromagnétiques pourraient également être cancérigènes et constituer un facteur accélérant la maladie d’Alzheimer. 'Nous allons organiser une conférence en septembre avec deux médecins pour permettre à la population d’être informée sur l’impact de ces lignes, précise Nadine Arlettaz. Les gens doivent savoir.' "

Voir cet excellent reportage de la RTS - CLIQUEZ SUR "HAUTE TENSION" - du 13 septembre 2015:  "De la friture sous la ligne : Ils se battent contre la nouvelle autoroute électrique qui traversera leur village sur d’immenses pylônes. Les habitants de Grône en Valais s'opposent au géant Swissgrid, pour qui le temps presse."




Malgré les sourires, la colère gronde.  Ils ont tous tenu à être sur la photo, samedi 8 août, pour afficher leur détermination.  Les enfants, les parents, de Grône de de Chalais, l'autre village concerné 
par le problème d'une ligne à très haute tension qui devrait passer à l'endroit même où ils posent.  
En arrière-plan, les deux commune mobilisées contre le projet de Swissgrid.  Didier Martinet

Grône, un village sous très haute tension
par Maxime Fayet, illustre.ch, 12 août 2015

Les habitants de Grône (VS) ne décolèrent pas. Inquiets pour leur santé, ils se révoltent contre la ligne à très haute tension Chamoson-Chippis qui doit passer au-dessus de leur village. Le projet est bloqué. Swissgrid tente d’apaiser les esprits. Pas gagné.

27 sept. 2015

Le WIFI fait battre le cœur des lapins, enfin pas très bien

Crédit photo : SimonaR – CC0
Le WIFI fait battre le cœur des lapins, enfin pas très bien
jay, electrosensible.info, 13 septembre 2015

Les lapins vont-ils bientôt eux aussi succomber à l’effet nocebo des antennes relais et aux autres bornes WIFI ? ça sera peut être bientôt le challenge de certains scientifiques ou journalistes avec cette nouvelle étude scientifique des Professeurs Saili, Hanini et Smirani. Ils ont publié dans la revue Sciencedirect en juillet dernier leurs recherches sur les conséquences d’une exposition au WIFI sur nos amis les mangeurs de carottes.

J’avais déjà évoqué plusieurs études qui avaient démontré différents effets des radiofréquences sur l’animal notamment sur les rats avec des effets sur la barrière hémato-encéphalique ou sur le métabolisme.

L’électrosensibilité, une maladie à part entière : Entretien avec le Pr Dominique Belpomme

Le Pr Belpomme rappelle qu'il est recommandé de ne
pas utiliser son téléphone portable pendant la grossesse.
Entretien avec le Pr Belpomme qui confirme que dans les prochains mois, le journal scientifique américain "Reviews on Environmental Health" (REVEH) publiera les résultats de ses études sur l'électrosensibilité. 

L’électrosensibilité, une maladie à part entière
Propos recueillis par Johanna Amselem, faire-face.fr, 11 septembre 2015

La justice vient de reconnaître l’existence d’un handicap lié à une électrosensibilité aux ondes magnétiques. Les symptômes sont réels mais la cause n’est pas encore scientifiquement établie. Pour le Pr Belpomme, cancérologue et membre de l’Association de recherche thérapeutique anti-cancéreuse (Artac), il s’agit d’une maladie à part entière.

21 sept. 2015

De possibles effets des courants électromagnétiques sur les animaux d'élevage (Anses)

De possibles effets des courants électromagnétiques (Anses)
publié par Tanguy Dhelin, Journaliste web, lafranceagricole.fr, 9 septembre 2015

L'interaction des lignes à haute tension (HT) et très haute tension (THT) avec les activités d'élevage est au cœur d'un rapport de l'Anses publié le 9 septembre 2015. L'organisme émet des conclusions concernant les effets directs des champs électromagnétiques d'extrêmement basses fréquences (CEM-EBF) produit par les lignes HT et THT sur les animaux d'élevage.

La première conclusion de l'Anses (1) souligne le manque d'études bibliographiques permettant l'accès à des mesures fiables pour pouvoir analyser les effets des CEM-EBF sur les animaux d'élevage. L'organisme explique notamment que les matériaux présents sur les exploitations agricoles peuvent également produire des CEM-EBF, faussant ainsi les mesures des courants provenant réellement des lignes HT et THT. Il recommande également la mise en place d'un protocole généralisé pour les futures études permettant le recoupant de ces dernières.

14 sept. 2015

Electrosensibilité : "Un handicap qui ne peut pas être nié"

Illustration d'une personne disant souffrir d'une hyper-
sensibilité aux champs magnétiques.  
©BONY/SIPA
Electrosensibilité : "Un handicap qui ne peut pas être nié"
par Hugo Jalinière, Sciences et Avenir,
27 août 2015

Sciences et Avenir a interrogé le Dr Pierre Biboulet, l'expert médical désigné par le tribunal de Toulouse qui a accordé pour la première fois en France une allocation adulte handicapé pour cause d'hyper électrosensibilité.

Un jugement rendu par le tribunal du contentieux de l'incapacité de Toulouse (TCI) a accordé pour la première fois en France une allocation adulte handicapé à une femme, dénommée Marine Richard, attribuant son handicap à une hyper-électrosensibilité. Elle dit en effet souffrir de maux de tête très forts et d'une arythmie cardiaque après exposition de quelques heures aux ondes électromagnétiques. La décision du TCI pourrait ainsi faire date, puisque, scientifiquement, il n'existe toujours aucun consensus sur la réalité d'une condition médicale induite par les champs magnétiques. Pour connaître les motivations qui ont conduit à cette décision, Sciences et Avenir a interrogé l'expert médical désigné par le TCI de Toulouse, le Dr Pierre Biboulet.

11 sept. 2015

Québec : Électrohypersensibilité à l’école : une mère devant les tribunaux

Électrohypersensibilité à l’école : une mère devant les tribunaux
André Fauteux, Editeur et Rédacteur en chef, Maison du 21e siècle, 10 septembre 2015

Photo:  Une nouvelle loi française interdit les connexions internet sans fil (Wi-Fi) « dans les espaces dédiés à l’accueil, au repos et aux activités des enfants de moins de trois ans » et exige qu’elles soient éteintes dans les écoles primaires lorsque non utilisées pour des activités numériques pédagogiques.

Une avocate montréalaise vient de déposer une plainte pour discrimination contre la Direction de la santé publique (DSP) de Montréal et le gouvernement du Québec qui refusent de lui accorder ainsi qu’à ses trois enfants des accommodements raisonnables pour cause d’électrohypersensibilité.

Selon leur médecin, mère et enfants ont développé une intolérance sévère aux champs électromagnétiques (CEM) de radiofréquences (RF) émises par les antennes et les appareils sans fil, comme les modems et routeurs Wi-Fi. Cette mère a déposé sa plainte à la Commission québécoise des droits de la personne et des droits de la jeunesse le 28 août dernier et compte également intenter des procédures devant la Cour supérieure.

10 sept. 2015

L'électrosensibilité au coeur d'une création théâtrale

(Image choisi par la Rédactrice de
"Mieux Prévenir")
L'électrosensibilité au coeur d'une création théâtrale
par Alain Prêtre, Courrier neuchâtelois, 9 septembre 2015

Les Ponts-de-Martel Godeliève Richard, de la Piti Théâtre Company, partage dans le spectacle qu'elle donnera à l'ABC les 12 et 13 septembre sa mauvaise expérience avec la pollution électromagnétique.

Godeliève Richard, jeune femme d'une trentaine d'années, montera sur les planches de l'ABC à La-Chaux-de-Fonds les 12 et 13 septembre pour témoigner de la sensibilité à la pollution électromagnétique.  Le sujet est grave mais l'intéressée a choisi de l'aborder avec humour et légèreté avec le concours d'un comédien et d'un musicien.

"Innocenzo", le titre du spectacle, fait référence à un homme d'affaires italien qui, victime d'une utlisation excessive de son téléphone portable, a obtenu d'un tribunal la reconnaissance de la responsabilité directe des ondes dans sa tumeur cérébrale.  "Ce fait est le prétexte de notre spectacle s'inspirant directement de ce que j'ai vécu au cours des dernières années."

Serge Tisseron, commis voyageur de l’industrie numérique

Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste connecté, est venue à Genève en 2014 pour prononcer le mème discours à une des bibliothèques municipales.  Il est bien connu pour sa «règle des 3-6-9-12».  Pas d’écran avant 3 ans, pas de console de jeux avant 6 ans, pas d’Internet avant 9 ans et pas d’Internet sans surveillance avant 12 ans.  C'est aussi un des "10 règles d'or" s'adressant aux parents dans le dépliant du groupe suisse, "Jeunes et Médias" qui, comme Dr Tisseron, ne mentionne pas du tout les effets biologiques potentiellement nocifs pour les enfants de l'exposition au rayonnement électromagnétique émis par les appareils électroniques.  

Serge Tisseron, commis voyageur de l’industrie numérique
par Pièces et main d’œuvre, 5 décembre 2013

Autrefois, les bibliothèques encourageaient la lecture et diffusaient des livres. Aujourd’hui, le réseau des bibliothèques municipales de Grenoble est le premier à trahir ceux-ci pour l’ersatz numérique.

Mercredi 4 décembre 2013, il invitait Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste connecté, pour une conférence consacrée au dressage des enfants aux jeux vidéo et autres écrans.

La salle pleine de mamans s’inquiète de savoir combien d’heures de télé et d’ordinateur permettre chaque jour à leurs enfants. A la tête d’une escouade de bibliothécaires, Annie Brigant, directrice adjointe des bibliothèques municipales, vante "l’engagement du réseau dans le numérique, avec la numérisation des livres et de la presse, les jeux vidéo, les liseuses, et de plus en plus d’écrans dans les bibliothèques".

7 sept. 2015

Internet consomme de plus en plus d'énergie : comment éviter la saturation ?

DR
Internet consomme de plus en plus d'énergie : comment éviter la saturation ? 
notre-planete.info, 27 août 2015 ; révision : 
2 septembre 2015 

Si la consommation énergétique des ménages ne cesse d'augmenter, celle liée à l'usage d'Internet va devenir de plus en plus significative. Une étude datant de juillet 2014, a démontré que surfer sur le web fait consommer beaucoup d'énergie, pas seulement à cause des centres de données mais principalement du fait de la conception des sites web et des habitudes des internautes. Près de 25 ans après la naissance du web, sa croissance est telle qu'elle va poser de sérieux défis énergétiques au point que certains prédisent déjà son effondrement dans quelques années seulement...

6 sept. 2015

Electrosensibilité : nous sommes tous Marine Richard !

Electrosensibilité : nous sommes tous Marine Richard !
par djuVSondes (son site), agoravox.fr, 
31 août 2015

Décidément, la reconnaissance pleine et entière de l’électrosensibilité comme mal du XXIème siècle est un parcours semé d’embûches. Contrairement aux apparences, ce n’est pas le récent jugement du tribunal de Toulouse qui va induire le contraire. Dans quelques années, on se souviendra de ce mois d’août 2015 !

Un silence assourdissant

L’association nationale de défense des consommateurs et usagers CLCV a levé un lièvre dans la torpeur de l’été. Elle rappelle en effet que plusieurs rapports de l’Agence Nationale des Fréquence Radio (ANFR), qui doivent identifier les lieux soumis à une forte concentration d’ondes (les fameux « points atypiques »), n’ont pas été rendus publics, plus de 6 mois après leur remise ! Et de dénoncer un enterrement en bonne et due forme… pour le grand profit des opérateurs télécoms.

5 sept. 2015

France : Fuir les champs électro magnétiques... les cas de syndrome EHS sont de plus en plus nombreux

Fuir les champs électro magnétiques... les cas de syndrome EHS sont de plus en plus nombreux
par Michèle Mignot, france3-regions,
1er septembre 2015

Le syndrome EHS ou ÉLECTRO-HYPER-SENSIBILITÉ se manifeste par une intolérance aux champs électro-magnétiques. Il touche de plus en plus de personnes. Il n'y a pas de reconnaissance officielle du syndrome, mais pour la première fois à Toulouse, la justice vient de donner raison à une plaignante.

Elles ont mal à la tête lorsqu'elles se trouvent dans des endroits sur-fréquentés, comme des supermarchés. Des migraines qui les obligent à sortir du magasin. Des malaises aigus lorsqu'elles approchent d'une antenne relais, ou d'un micro-onde....

Ces symptômes sont identifiés, ils portent un nom: c'est le syndrome Electro - Hyper - Sensibilité. C'est une maladie émergente, et de plus en plus de gens sont touchés. (plus d''explications ici)

Ceux ou celles qui souffrent de ce syndrome peuvent expliquer les ravages sur leur santé et leur vie sociale.

4 sept. 2015

Déclaration scientifique internationale sur l’électrohypersensibilité et la sensibilité aux produits chimiques multiples : Communiqué de presse et Déclaration



COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

Déclaration scientifique internationale sur l’électrohypersensibilité et 
la sensibilité aux produits chimiques multiples 

L’OMS est invitée par des scientifiques à reconnaître l’électrohypersensibilité (EHS) et la sensibilité aux produits chimiques multiples (MCS) comme de véritables entités pathologiques en les incluant dans la classification internationale des maladies. 

Paris, le 4 septembre 2015

A la suite du 5ème colloque de l’Appel de Paris, qui s’est déroulé le 18 Mai 2015 à l’Académie Royale de Médecine de Belgique, des scientifiques européens, américains et canadiens ont décidé de créer un groupe de travail international et de rédiger une Déclaration commune pour demander la reconnaissance officielle de ces nouvelles pathologies et la prise en compte de leurs conséquences sanitaires à l'échelle mondiale.

Cette déclaration appelle les organismes nationaux et internationaux concernés, particulièrement l’OMS (l’Organisation Mondiale de la santé), à prendre de toute urgence leur responsabilité, en reconnaissant l’EHS et le MCS comme de vraies pathologies, et donc à les inclure dans la Classification Internationale des Maladies.