Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

26 mars 2013

La Suisse : Témoignages des victimes de l'amiante

Renate Howald: veuve de Hans Moor, ancien ouvrier d'ABB,
mort à 58 ans d'un cancer de la plèvre dû à l'amiante.
"Le pays souche, siège d’Eternit, celui d’où l’amiante-ciment a autrefois déployé ses tentacules, ne reconnaît pas, ou très difficilement, ses victimes… On invoque la prescription de dix ans qui prévaut dans le droit du travail… En Suisse, il y a des éclopés de l’amiante, vivant leur calvaire entre les rancunes, les maux et les souvenirs douloureux. Parfois dans l’indifférence générale. Voici leurs témoignages. »  La Radio-Télévision Suisse Romande va consacrer cinq émissions de radio sur les victimes de l'amiante début avril (voir ici)."   Pour joindre les comités d’aide aux victimes de l’amiante en Suisse: www.caova.ch et www.asbestopfer.ch.

A la veille du 4ème anniversaire du décès de mon compagnon, Adon, victime de l'amiante, je remercie toutes ces personnes pour avoir eu le courage de témoigner. (Voir: "Mésothéliome : Témoignage personnel".)

Témoignages : Les oubliés suisses de l'amiante
par Xavier Filliez, L’Illustré, mis en ligne le 22 février 2012

L’Italie vient de condamner l’ancien propriétaire d’Eternit. En Suisse, le chemin vers la reconnaissance des maladies de l’amiante et la désignation des coupables est semé d’embûches.

L'ancien patron et propriétaire d’Eternit, le milliardaire Stephan Schmidheiny, a été condamné à seize ans de prison par le Tribunal de Turin, le 13 février dernier, pour un «désastre sanitaire» qui a coûté la vie à des milliers d’ouvriers. Compromettante pour l’image, la sentence est encore loin d’être exécutoire. Il reste deux voies de recours jusqu’en cassation, l’instance suprême. Et la Suisse ne pratique pas l’extradition. Le scandale de l’amiante a néanmoins un retentissement international qui pourrait réveiller des procès en cascade partout où la «fibre miraculeuse» a sévi.

20 mars 2013

Le portable était comparé à l'amiante par le réassureur Lloyd's de Londres dans un rapport de 2010


Par Marc Arazi, 
Conseiller municipal de Nogent-sur-Marne,

Publié: dans: Environnement et cadre de vie, 29 novembre 2010


Un rapport de 24 pages, du premier ré assureur mondial et daté de novembre 2010, confirme une position prise depuis plus de 10 ans déjà : les incertitudes pour la santé qui entourent l’utilisation de la téléphonie mobile sont trop grandes pour que le risque puisse être aujourd’hui pris en charge par les assureurs. 

Bien loin du déni de risque diffusé dans tous les messages officiels

16 mars 2013

Wi-Fi à l'école : lettre à adresser aux parents

Wi-fi à l'école : lettre à adresser à tes parents + outils pour s'opposer au Wi-fi à l'école en tant que parent 

Merci à Robin des Toits pour cette traduction de la lettre parue sur le site "Radiation Education".

Si tu es convaincu de la nécessité absolue de ne plus avoir de Wifi et de téléphones sans fil à l'intérieur de ta maison, voici une lettre pour tes parents ; imprime et signe la et donne-la à ton père et à ta mère. 


Cher Papa, Chère Maman

Je lis beaucoup à propos du danger que représente le wifi, les ordinateurs sans fil et les téléphones portables. Je ne fais pas que me demander si je devrais quitter l'école. Je me renseigne sérieusement.

Voici les raisons pour lesquelles je redoute d'aller à l'école tant que le Wifi y est actif et tant que les téléphones portables ne sont pas interdits de séjour à l'école. Il n'est pas suffisant que les enseignants admettent qu'il suffit que les téléphones soient éteints, puisque personne ne prend garde à la consigne.

8 mars 2013

La Suisse et l'électrosmog - 7

Ces commentaires sur l’électrosmog, publiés dans les journaux suisses – Tribune de Genève et 24 Heures (rubrique « courrier des lecteurs ») et écrits par la rédactrice de ce blog, sont à la disposition de tous pour sensibiliser les populations à cette question, surtout en Suisse romande. Voir aussi l’Association romande alerte aux ondes électromagnétiques (ARA) – www.alerte.ch .

Téléphone portable et risque de cancer (31 octobre 2011)

Une étude récente réalisée au Danemark et publiée par le British Medical Journal (BMJ), montre que l’usage sur la durée d’un téléphone portable n’augmente pas le risque de cancer du cerveau. Cette étude, qui va probablement attirer l’attention des médias du monde entier, donne une fausse assurance au public sur la sûreté de l’usage des portables. Elle affaiblit les avertissements des autorités qui établissement les mesures de précaution à prendre dans l’usage des portables et qui, ainsi, nous protègent des risques, surtout pour les enfants. Un grand nombre de scientifiques disent que cette étude est faussée pour les raisons expliquées dans l’article de la Tribune de Genève du 22-23 octobre. Cette étude représente le prolongement d’une enquête, arrêtée en 2002, financée en partie par l’industrie danoise de télécommunications. Des scientifiques de l’Institut international d’épidémiologie (IEI) ont contribué à cette enquête. Cet institut a aidé l’industrie de télécommunications dans sa défense contre les plaintes légales portées par des personnes atteintes de cancers liés à l’usage des portables. Même la crédibilité du journal BMJ est mise en question, du fait, entre autres, de ses liens avec l’industrie pharmaceutique.

7 mars 2013

La Suisse et l'électrosmog - 6

Ces commentaires sur l’électrosmog, publiés dans les journaux suisses – Tribune de Genève et 24 Heures (rubrique « courrier des lecteurs »), sont à la disposition de tous pour sensibiliser les populations à cette question, surtout en Suisse romande. Voir aussi l’Association romande alerte aux ondes électromagnétiques (ARA) – www.alerte.ch

Jouets toxiques (11 décembre 2012)

La tablette Vtech Storio 2 destinée aux
enfants dès 3 ans est très "toxique".
Cette année, le Père Noël porte des cadeaux toxiques. Parmi eux, la tablette Vtech Storio 2, destinée aux enfants âgés de 3 à 9 ans. L’utilisation de ces « jouets » électroniques peut générer des difficultés de langage, d’écriture et de lecture chez les jeunes enfants. Les tablettes sont fabriquées dans les usines de Vtech en Chine dans les conditions déplorables pour les employés, selon un rapport publié par le "Institute for Global Labour and Human Rights.". Ils doivent travailler debout pendant 12 à 15 heures par jour six jours par semaine pour un salaire inférieur au minimum. Ils souffrent de problèmes de santé créés par l’exposition aux diluants toxiques utilisés pour nettoyer les circuits imprimés. Il est temps que les parents se comportent comme des consommateurs responsables en n'achetant plus de jouets électroniques « toxiques » pour les travailleurs qui les assemblent et pour le développement des jeunes enfants qui les utilisent.



La Suisse et l'électrosmog - 5

Ces commentaires sur l’électrosmog, publiés dans les journaux suisses – Tribune de Genève et 24 Heures (rubrique « courrier des lecteurs ») et écrits par la rédactrice de ce blog, sont à la disposition de tous pour sensibiliser les populations à cette question, surtout en Suisse romande. Voir aussi l’Association romande alerte aux ondes électromagnétiques (ARA) – www.alerte.ch

Disparition des abeilles ... surveillez les ondes de téléphonie mobile (16-17 juin 2012)

Des recherches ont montré que la pollution électromagnétique (EM) émise par la technologie sans fil peut affecter la santé des êtres vivants. Ce ne sont pas seulement les pesticides et les parasites qui contribuent à la disparition des abeilles.

Selon une étude suisse publiée dans le journal Apidologie, les ondes émises par cette technologie peuvent avoir un impact sur le comportement des abeilles en induisant des signaux d'alarme émis par les ouvrières qui annoncent soit la préparation à l'essaimage, soit le reflet de grandes perturbations de la colonie.

Une étude de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Zurich a constaté un risque accru de cataracte des veaux élevés à proximité d'une antenne de téléphonie mobile. Le risque a disparu avec le démontage de l'antenne. On ne peut pas accuser ces créateurs, sensibles aux ondes, d'être hypocondriaques, comme on juge, à tort, les personnes "électrosensibles".

Comme les animaux et les insectes, ces gens souffrent de perturbations biologiques. Cependant, nous préférons écarter l'idée que les ondes émises par les gadgets qui nous plaisent et qui sont utiles peuvent un jour entraîner de graves problèmes pour notre santé et la vie en général, y compris la disparition des pollinisateurs (abeilles, oiseaux, chauves-souris) dont dépend une grande partie de notre agriculture, donc notre alimentation.

La Suisse et l'électrosmog - 4

Ces commentaires sur l’électrosmog, publiés dans les journaux suisses – Tribune de Genève et 24 Heures (rubrique « courrier des lecteurs ») et écrits par la rédactrice de ce blog, sont à la disposition de tous pour sensibiliser les populations à cette question, surtout en Suisse romande. Voir aussi l’Association romande alerte aux ondes électromagnétiques (ARA) – www.alerte.ch

Merci pour « Mobiles de la honte » (16 avril 2012) 

Je remercie la Tribune de Genève pour l’article « Mobiles de la honte » sur les conditions de travail déplorables et la dégradation environnementale dues à la production de gadgets électroniques, y compris la génération de déchets toxiques, « e-waste », exportés vers l'Asie et l'Afrique. Par la règlementation du commerce international et un marketing agressif, les pays industrialisés favorisent l’exportation de substances potentiellement cancérigènes vers les pays du Sud : amiante, produits alimentaires et industriels venant de la région de Fukushima, médicaments périmés, pesticides, cigarettes.... Ces pays, déjà accablés par des maladies transmissibles, devront affronter une épidémie de cancers qui sera dévastatrice. Ils n’ont ni les moyens de diagnostic, ni les traitements pour y faire face. Il faut éveiller la conscience des gens pour faire pression sur les gouvernements et les multinationales afin de réglementer ces pratiques qui propagent des maladies et détériorent les conditions de vie. Lorsque nous achetons le dernier modèle d’un téléphone ou d'un ordinateur, nous devrions réfléchir sur l’impact sanitaire, environnemental et social de leur production sur les populations moins favorisées. Il faut surtout sensibiliser les jeunes car ils sont les futurs gardiens de la vie humaine et de la planète.


La Suisse et l'électrosmog - 2

Ces commentaires sur l’électrosmog, publiés dans les journaux suisses – Tribune de Genève et 24 Heures (rubrique « courrier des lecteurs ») et écrits par la rédactrice de ce blog, sont à la disposition de tous pour sensibiliser les populations à cette question, surtout en Suisse romande. Voir aussi l’Association romande alerte aux ondes électromagnétiques (ARA) – www.alerte.ch

Wi-Fi: quel agrément? (15 juillet 2011)
Juillet 2011 : Le Maire de Genève a fait créer des bancs
spécialement conçus pour utiliser des portables connectés
au Wi-Fi dans les parcs.

Le maire de Genève met en scène le Wi-Fi gratuit, un agrément pour les Genevois. Le Wi-Fi cause des problèmes de santé pour certaines personnes qui sont sensibles aux ondes électromagnétiques qu’il émet. L’OMS a déclaré que ces ondes peuvent être cancérigènes. (…) Cela démontre un manque de responsabilité de la part de nos dirigeants, surtout d’avoir fait installer le réseau Wi-Fi dans les musées et les bibliothèques qui sont plus fréquentés par les enfants. Les enfants sont plus sensibles à une telle pollution. (…) J’aimerais attirer l’attention du maire sur la récente résolution du Conseil d’Europe, dont la Suisse est membre, sur « le danger potentiel des champs électromagnétiques et leurs effets sur l’environnement ». Elle suggère la création de « zones blanches » non couvertes par les réseaux sans fil pour les personnes « électrosensibles » et la détermination des lieux d’implantation de toute nouvelle antenne Wi-Fi, WiMax, UMTS, GSM en concertation non seulement avec les responsables de collectivités, mais aussi avec les habitants concernés.

La Suisse et l'électrosmog - 1

Ces commentaires sur l’électrosmog, publiés dans les journaux suisses – Tribune de Genève et 24 Heures (rubrique « courrier des lecteurs ») et écrits par la rédactrice de ce blog, sont à la disposition de tous pour sensibiliser les populations à cette question, surtout en Suisse romande. Voir aussi l’Association romande alerte aux ondes électromagnétiques (ARA) – www.alerte.ch

Effets de la téléphonie mobile (1er novembre 2010)

La Tribune de Genève a consacré le 26 octobre un article à la qualité du réseau de la téléphonie mobile en Suisse. Les gens exigent une amélioration de la qualité du réseau sans se rendre compte des dangers que cela implique pour leur santé. Des études scientifiques ont montré un lien entre les champs électromagnétiques et toutes sortes de problèmes de santé, y compris des cancers et des maladies neuro-dégénératives... L'usage par les enfants et les ados de portables et d'ordinateurs équipés de WiFi est particulièrement néfaste car les enfants absorbent plus de radiations que les adultes. Cela peut causer chez eux l'hyperactivité, l'agressivité et des problèmes de mémoire et de concentration... Quatre milliards de personnes dans le monde sont accrochées à cette technologie qui à ce jour a rapporté près d'un trillion de dollars à l'industrie. C'est pourquoi l'industrie des télécommunications essaie d'occulter la vérité des effets sur la santé. C'est donc la responsabilité des consommateurs (parents, employeurs et éducateurs) de s'informer pour protéger les autres des effets nocifs de cette technologie. C'est à eux de soulever la conscience, surtout des législateurs d'imposer une réglementation plus stricte comme bannir l'usage des portables par les enfants âgés moins de 14 ans et des ordinateurs équipés de WiFi dans les écoles.

6 mars 2013

Entretien avec Kenichi Watanabe, réalisateur du documentaire "Le Monde après Fukushima"

“Dire qu’il n’y a pas de morts à Fukushima est un mensonge”, Kenichi Watanabe, documentariste.

ENTRETIEN

Deux ans après la catastrophe au Japon, nous avons rencontré Kenichi Watanabe, réalisateur du documentaire “Le Monde après Fukushima”, diffusé le mardi 5 mars 2013 sur Arte.

Propos recueillis par Sophie Bourdais

Documentariste et réalisateur d'origine japonaise, Kenichi Watanabe explore depuis 2009 l'histoire secrète du Japon d'après guerre dans de beaux films engagés et très documentés.

Après Le Japon, l'empereur et l'armée, et La Face cachée de Hiroshima (2011), où il revenait notamment sur les secrets et mensonges longtemps entretenus autour de l'irradiation des populations d'Hiroshima et Nagasaki, c'est fort logiquement qu'il s'est penché, dans Le Monde après Fukushima, sur les conséquences de la catastrophe qui a dévasté le Nord du Japon en mars 2011.

En tant que producteur, il prépare actuellement deux films, l'un sur le nucléaire français, Au nom de l'atome, pour France 3, l'autre sur une approche scientifique des effets de la radioactivité, Fukushima : laboratoire à ciel ouvert, pour France 5.

1 mars 2013

La technologie de la téléphonie mobile est fatale pour les abeilles

Next-up a publié cet article le 7 février 2013. Dr. Favre donnera une conférence sur "Influence des ondes électromagnétiques sur le comportement des abeilles" lors du 9e Congrès national de l'électrosmog à Berne le 20 avril 2013. Dr. Favre est aussi membre du Comité de l'ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques), Morges, Suisse.  Voici l'étude du Dr. Favre, publié en anglais en 2011 dans le journal "Apidologie".  Voir aussi ce document par Ulrich Warnke, "La destruction de la nature par l'électrosmog : des abeilles, des oiseaux et des hommes" (2007). 

Etude scientifique : la technologie de la téléphonie mobile est fatale pour les abeilles

La pollution électromagnétique est l’une des causes de l’effondrement de la population d’abeilles dans le monde, c’est ce que vient de confirmer une nouvelle étude réalisée par le biologiste Daniel Favre, Lausanne (Suisse).

Les téléphones mobiles ont été placés à proximité immédiate des abeilles et les sons produits par les abeilles ont été enregistrés et analysés. Les recherches ont montré que le signal des téléphones cellulaires trouble non seulement le comportement des abeilles, mais conduit également à leur mort. Plus de 83 expériences près des ruches ont donné les mêmes effets !